Les motos de l’espoir ont assuré à Poussan et sur le Bassin de Thau

ghisP1060029

Ce samedi matin, les bénévoles et tous  les membres de l’association, sur le pied de  guerre depuis  plusieurs semaines, avec des permanences, leur tombola et des ventes de vêtements, lançaient le grand week-end des motos de l’espoir, autour de la cave coopérative de Poussan. Depuis 11 ans, la priorité de ces motards est de venir en aide à des enfants handicapés ou malades en leur permettant de vivre au jour le jour, plus facilement, ou en  leur procurant des instants magiques. Ils ne versent pas d’argent directement mais ils financent des matériels adaptés ou des séjours nécessaires pour la santé physique et psychologique de ces jeunes.

Leur week-end leur permet chaque année de récolter des fonds pour réaliser leurs projets et souvent d’aller au-delà de leurs objectifs. La nouvelle équipe menée par Ghyslaine Vergues avait fait en sorte que tout soit prêt, malgré un changement de site non prévu. Mais la météo était bonne et personne n’a boudé l’occasion pour se retrouver à ce rendez-vous annuel, devenu une référence.

 

Ces 2 jours de fête avaient pour but de faire le bonheur de malades ou handicapés qui ont besoin d’une aide et qui pourront en profiter si le bénéfice le permet. .

 Ces malades ont souvent besoin de matériel adapté pour le bien être dans leur vie de tous les jours. Grâce aux dons, aux sponsors, à des sociétés privés, et à plusieurs mairies ainsi qu’avec l’aide des Conseillers Départementaux, et grâce aux recettes dégagées sur les deux jours, l’association va permettre de financer des projets.

Ils viendront principalement en aide cette année à  Paloma une petite fille et Sofiane qui a de graves problèmes de santé suite à une opération de la sleeve qui a eu de très graves complications. (http://www.obesite-solution-chirurgie.fr/intervention/sleeve-gastrectomie/)….

Donc aidés par des partenaires comme Carrefour Market, Auchan, par la mairie de Poussan et celles de communes du Bassin de Thau, l’action caritative des Motos de l’Espoir ne s’arrête pas là.

Unis dans un même objectif, tous étaient on ne peut plus motivés.

De bonne heure ce samedi, durant l’installation des commerçants, toute l’équipe, Charles-Henri, Yves, Lionel, Denise et Denis… , aidés par leurs camarades, veillait  au bon déroulement des opérations tout en accueillant les premiers motards, visiteurs.

ghysP1060073

Quelques moteurs tournaient, peu à peu la musique et la chanson réveillaient les esprits. Des groupes se formaient et n’allaient cesser de gonfler tandis que les Toons étaient déjà de la partie. Alors que les motards se rassemblaient, l’esprit d’entraide tournait à plein régime. Jusqu’à 14 h, les motos arrivaient de toutes parts en pétaradant quelquefois, mais pour la bonne cause…

Près de deux cents d’entre elles ont alors formé un très long cortège de 2 et 3 roues, avec même des sportives et des 125, qui a pris la direction de Loupian puis de Pinet pour une belle balade en passant par de belles routes de préférence, quand cela était possible avec plusieurs pauses.  Dégustation de Picpoul, animations, brasucade étaient au programme avec un retour par l’Abbaye de Valmagne et par Bouzigues. Chaque fois ce fut un accueil des plus chaleureux.

Un soutient pour de nombreux motards sur qui l’on peut compter avec un « cœur énorme » pour  ceux qui ont besoin d’être aidés.

Au retour,  les Toons avaient repris du service avec des standards des années 80, puis ce furent les concerts des 2 groupes locaux qui se succédaient, les Wheel oscillant entre ZZ top et Eric Clapton puis Twenty Wine avec un rock plus dur mais tout aussi prenant.

La pression montait sur scène et tout autour avec des rythmes  appréciés par les motards. Remis de leur longue balade, ceux-ci commençaient à apprécier la soirée avant que les officiels ne montent sur scène.

Jacky Adgé, Maire de Poussan, saluait l’action de l’association, et félicitait Ghyslaine Vergues ainsi que son équipe. Ils ont su prendre le relais, conserver la motivation et le sérieux de leurs prédécesseurs et garder l’esprit de cette association qui est animée par l’aide, l’entraide et la solidarité , afin d’atteindre de très beaux objectifs et donner la possibilité à certains de vivre beaucoup mieux… « 10 ans de plus certainement avec vous pour ceux qui auront besoin d’aide, vous êtes tous à féliciter ».

ghysP1060156 (1)

Ghislaine qui a repris le flambeau exprimait sa motivation et celle de ces camarades, remerciait des services techniques aux sponsors, des cuisiniers aux sonorisateurs tous ceux qui avaient permis la réalisation de ce week-end, les villes qui accueillaient les motards, avec Poussan, Loupian, Mèze, Villeveyrac Balaruc les Bains, et Bouzigues ainsi que d’autres sites. Et elle félicitait de la sécurité à la Croix Rouge tous ceux qui avaient apporté leur aide.

Les spectateurs et les nombreux bikers étaient aussi remerciés, tous les bénévoles qui travaillent dans l’ombre, sans oublier tous les partenaires qui permettent d’une année sur l’autre de réaliser les rêves des malades.

Les mamans de Paloma et de Sofiane saluaient alors l’engagement de l’association.

Et pour de nombreux participants  il était temps de se désaltérer.

 L’on approchait du repas, sous des barnum devant la cave coopérative, avec tout les ingrédients pour  revigorer les corps avant que le grand spectacle ne débute.

lionkljCapture

A l’heure des balances, pas de Richy Hallyday, parrain des Motos de l’Espoir, c’était prévu car il était retenu à la Grande Motte mais tout était sur les rails pour passer une excellente soirée et sans pluie.

Le concert était partagé entre la prestation de Stéphane Petit, le sosie de Florent Pagny qui chantait avec professionnalisme, et celle dUltima qui allait assurer comme d’habitude.

De bien belles chansons, du rythme, des musiciens à la hauteur, des danseuses.

L’on appréciait la douceur de la soirée en se laissant porter par les notes… 

http://blog.ville-poussan.fr/wp-content/uploads/2018/06/lionghjCapture.jpgUne partie du public participait, rêvait et se laissait entraîner. Un petit show surprise réveillait les esprits avant qu’Ultima ne revienne jusqu’à 1h pour clôturer  en beauté ce samedi d’espoir.  Les objectifs étaient atteints. Tout allait bien. La nuit se faisait douce.Les motards reprenaient du service, le lendemain, en prenant la direction de Villeveyrac, Mèze et Balaruc les Bains pour débuter dans la 1ère ville par un petit déjeuner plein de vitamines puis à 12 h 30, avec le retour des motos,  ils partageaient un repas à la cave coopérative dans une ambiance bien conviviale, toujours musicale mais plus sereine.

ghisP1060088

 L’après-midi,  karaoké avec les Toons, tandis qu’à la cave coopérative l’on se préparait à clôturer l’évènement, en douceur et  en musique et en réduisant le régime des moteurs et le niveau du son. Les organisateurs, les  motards et les visiteurs peuvent être fiers car leurs actions en faveur des enfants handicapés ou des malades furent à la hauteur, leur flamme étant toujours allumée

Une belle satisfaction pour la famille « Moto » qui n’a pas dit son dernier mot, n’en doutons pas. Félicitations à tous…