Tout pour les Papas à la MJC

apapP1060911

A l’occasion de la fête des Pères la MJC proposait à ses jeunes adhérents un atelier « manuel », ce mercredi après-midi. Il était animé par Cathy Pèzerat aidée par des intervenantes et une maman. Plus de 12 enfants présents, qui ont pris du plaisir à réaliser de magnifiques éléments dont la confection était à l’ordre du jour.

Ce 13 juin mars, il s’agissait de cartes-fleurs en relief et pliables. A partir des supports, les volontaires allaient donc essayer de décorer avec des feutres tout d’abord plus de 6 petites fleurs sur un fond blanc. Place à la sensibilité et à la création et aux jeux de couleurs s’ils le souhaitaient.

Ensuite, il s’agissait d’associer celle-ci pour en former une plus grande. D’une façon symétrique, l’on collait sur un morceau de cartoline colorée et le tour était joué.

apapP1060915

Phase 2, les enfants étaient invités à décorer un petit personnage bien rigolo. Moins de coloriage mais plus de bricolage et de collage avec le souci de le rendre le plus rigolo possible.

Un très bon programme pour tous. Tandis que Cathy les conseillait au niveau technique, les enfants étaient concentrés, soucieux de bien faire

Les résultats étaient à la hauteur.

Un beau succès pour cet atelier qui a chaque année beaucoup de succès

 

Les enfants sont repartis avec leurs réalisations qui feront le bonheur de leurs papas après un goûter convivial en ayant développé leur sens esthétique d’une façon ludique.

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations