Cantarèlo, un tour du monde musical ce dimanche

Depuis 2012, la chorale Cantarèlo basée à Balaruc les Bains, au quartier des Usines, qui apprécie l’église Saint Pierre de Poussan, a eu l’occasion d’y chanter plusieurs fois.

Parmi les 50 choristes de Cantarèlo, plusieurs d’entre eux sont des Poussannais, les autres, habitant dans le bassin de Thau. Pour ce groupe de passionnés créé en 2001, c’est toujours un grand honneur que de chanter dans le chœur de l’église Saint Pierre, un espace initialement prévu  pour les clercs et les chantres et donc pour ceux qui remplissent l’office de maîtres de chœur.

cantaP1090245

 cantaP1090249Cantarèlo se produisait ce dimanche 8 juillet en l’église Saint Pierre. Dès le premier morceau interprété, ( Nabucco, Chœur des Esclaves) l’auditoire assez nombreux pouvait ressentir l’onde des sons émis par les choristes. Avec des chants  internationaux le voyage était assuré.

Plusieurs chapitres étaient abordés : Celui des chants sacrés, des cantiques, du classique, des chants basques, des chants péruviens et juifs, toujours avec brio. De Verdi à Rachmaninov, de Fauré  à Rameau, que du plaisir et que de bonnes vibrations. Sous la Direction de Marie-Claude Séguier, avec Conrad Wilkinson au piano, les choristes ont vraiment prouvé à près de soixante passionnés qu’ils maîtrisent le chant avec un répertoire vraiment éclectique.

Que du bonheur pour les amateurs de chant choral.

4

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations