Poussan

22 juin : réunion de préparation pour Arts et d’Agapes

Comme vous le savez déjà, la deuxième édition du Festival d’Arts et d’Agapes aura lieu dimanche 10 septembre 2017, avec au programme, des spectacles et des ateliers en entrée libre sur toute la journée et le midi des Assiettes Gourmandes proposées par les producteurs des Pouss’en Faim.

Nouveauté cette année, le spectacle d’ouverture du festival sera une création du Théâtre des Origines, création bâtie sur le patrimoine culturel poussannais, la parole de ses habitants et les talents de tous ceux qui souhaiteront participer au spectacle!

« Les bonnes histoires plongent dans de riches passés pour soutenir des présents épais afin que l’histoire continue pour ceux qui viendront après » de Donna Haraway.

gd capbord

L’enjeu de ce théâtre-laboratoire est de donner les clés d’une culture qui nous a été donné en héritage dans le but de la transcender et d’ensemencer les mystères de l’humanité pour mieux cultiver les graines des créativités humaines. Si le Théâtre des Origines choisit de transmettre et d’être médiateur d’un patrimoine vivant il choisit également de se placer dans une démarche agri-culturelle dans le sens où les spectacles-rituels s’intègrent aux mouvements des écologies humaines et culturelles. Ainsi la Cie s’efforce de créer des formes adaptables en prenant en compte les diversités humaines et environnementales qui en font les spécificités. C’est aussi un autre moyen de production et de diffusion que propose la Compagnie comme une forme de nourriture charnelle souhaitant dépasser l’engloutissement des formes artistiques par les logiques du monde néolibéral.

Et bien sûr nul besoin d’être acteur, musicien, conteur (…) aguerri pour prendre part à l’aventure ! (Mais les professionnels souhaitant participer sont aussi les bienvenus !)

Pour en savoir plus sur ce projet, le Théâtre des Origines, le service culturel de la Mairie et EscapadeS vous convient à une réunion de présentation Jeudi 22 juin à 18 h 30 dans la salle du conseil de la Mairie.

Cette réunion se clôturera sur un petit apéritif qui nous permettra de lever notre verre à cette future création !

Si vous êtes intéressés mais ne pouvez être présent à cette réunion, dîtes-le à Aurélie !

Et surtout : n’hésitez pas à transférer largement cette information à toutes les personnes susceptibles d’être intéressées ! 

Les motos de l'espoir tiennent la route

Ce samedi matin, les bénévoles et tous les membres de l'association, sur le pied de guerre depuis plusieurs semaines, avec des permanences, leur tombola et des ventes de vêtements, lançaient le grand week-end des motos de l'espoir, autour de la cave coopérative de Poussan.

Depuis 10 ans, la priorité de ces motards est de venir en aide à des enfants handicapés ou malades en leur permettant de vivre au jour le jour, plus facilement, ou en leur procurant des instants magiques. Ils ne versent pas d'argent directement mais ils financent des matériels adaptés ou des séjours nécessaires pour la santé physique et psychologique de ces jeunes. Leur week-end leur permet chaque année de récolter des fonds pour réaliser leurs projets et souvent d'aller au-delà de leurs objectifs.

Ces 2 jours de fête avait pour but de faire le bonheur de malades ou handicapés qui ont besoin d'une aide et qui pourront en profiter si le bénéfice le permet. 3 enfants étaient concernés, Charlotte son frère et sa cousine, avec pour eux souffrant de maladies "Orphelines", un fauteuil adapté, une douche adaptée aux besoins et des travaux de maçonnerie pour pouvoir évoluer dans la salle de bains. Ces malades ont souvent besoin de matériel adapté pour leur bien être dans leur vie de tous les jours. Grâce aux dons, aux sponsors, à des sociétés privés, et à plusieurs mairies ainsi qu'avec l'aide des Conseillers Départementaux, et grâce aux recettes dégagées sur les deux jours, l’association va permettre de financer des projets.

3 enfants d'une même famille seront aidés cette année. Donc aidés par des partenaires comme Carrefour Market, Auchan, par la mairie de Poussan et celles de communes du Bassin de Thau, l'action caritative des Motos de l'Espoir ne s'arrête pas là.Capture Unis dans un même objectif, tous étaient on ne peut plus motivés. De bonne heure ce samedi, durant l’installation des commerçants, Roland Kerbiguet, aidé par ses camarades, veillait au bon déroulement des opérations tout en accueillant les premiers motards, visiteurs. Quelques moteurs tournaient, peu à peu la musique et la chanson réveillaient les esprits. Des groupes se formaient et n'allaient cesser de gonfler.

Alors que les motards se rassemblaient, l'esprit d'entraide tournait à plein régime. Jusqu'à 14 h, les motos arrivaient de toutes parts. Plus de deux cents d'entre elles ont formé un très long cortège de 2 et 3 roues plus rutilantes les unes que les autres, qui a pris la direction de Pinet pour une belle balade en passant par de magnifiques petites routes. Dégustation de Picpoul et démonstration de danses.

Une halte à Bouzigues fut aussi pour tous les participants l'occasion de partager outre une brasucade et un autre verre de Picpoul, un "cœur énorme" pour ceux qui ont besoin d'être aidés. Au retour, la pause musicale avec les Toons qui devaient interpréter un bon nombre de standards des années 80, les concerts des 2 groupes de la Région qui devaient se succéder ont été repoussés car la pluie s'est invitée, et les Black Beauty, un groupe Rock poussannais ont mis l'ambiance seulement à l'heure de l'apéritif.

 La pression montait sur scène et tout autour avec des rythmes appréciés par les motards. Tout en finesse malgré leur musique les Black Beauty relançaient la soirée avant que les officiels ne montent sur scène. De très beaux morceaux quelquefois mélodiques souvent tirés vers le hard Rock.

 Jacky Adgé, Maire de Poussan, saluait l'action de l'association, et félicitait Roland et son équipe pour leur motivation, pour leur sérieux et précisait que cette association qui est animée par l'aide, l'entraide et la solidarité , permet d'atteindre de très beaux objectifs et donne la possibilité à certains de vivre beaucoup mieux... "10 ans pour aider ceux qui ont besoin d'aide, avec un engagement indéfectible, cela se fête. Vous êtes tous à féliciter, Roland et toute son équipe, car à l'heure où l'on a plutôt tendance à se diviser vous montrez que l'Union fait la force".

Il revenait sur le message de Roland Kerbiguet concernant sa succession après 10 ans d'un investissement continu, car Roland venait d'annoncer avec beaucoup d'émotion que lui et certains membres de son équipe avaient décidé de passer la main, de passer le témoin, pour souffler un peu :

"Il est temps de s'arrêter et qu'une équipe prenne le relais. Ghislaine Vergues entourée par d'autres camarades va prendre la suite, mais nous resterons durant une année à leur disposition pour assurer une transition en douceur."

Ghislaine qui reprend le flambeau est consciente que l'engagement est énorme, mais bien motivée avec d'autres bénévoles, intégrer déjà dans l'association, elle sait que Roland, Président d'honneur la soutiendra si nécessaire pour défendre de nobles causes.

Monsieur le Maire de Poussan qui durant ces 10 ans avait noté la montée en puissance des Motos de l'Espoir, saluait la volonté de Ghislaine de poursuivre l’œuvre de son prédécesseur et félicitait une dernière fois Roland, et son équipe masculine et féminine montée sur scène pour l'occasion ainsi que tous les participants pour leur engagement dans cette noble cause. Jacky Adgé remettait alors la Médaille de la ville de Poussan à ce chevalier des temps modernes, une médaille qui saluait 10 ans d'investissement d'une association au grand cœur.

Pour Roland c'étaient les spectateurs et les nombreux bikers qu'il fallait féliciter ainsi que les agents de sécurité et tous les bénévoles qui travaillent dans l'ombre, sans oublier tous les partenaires qui permettent d'une année sur l'autre de réaliser les rêves des malades. Et comme le précisait Roland : "Un grand merci à Richy qui vient avec plaisir nous prêter main forte durant ce week-end. Grâce à lui, nous devrions atteindre nos objectifs." Et pour de nombreux participants il était temps de se désaltérer. L'on approchait du repas, dans la cave coopérative, avec tout les ingrédients pour revigorer les corps avant que le grand spectacle ne débute.

A l'heure des balances, les musiciens d'Ultima et Richy Hallyday, parrain des Motos de l'Espoir, étaient bien motivés pour venir en aide aux malades et blessés dont s'occupe l'association poussannaise.

Le concert démarrait avec professionnalisme devant un public de fidèles, car après Richy, c'est Ultima qui allait assurer.De bien belles chansons s'enchaînaient avec Richy en grande forme, entouré par d'excellents musiciens, toujours dans son style. Il était monté sur scène pour interpréter quelques chansons de Johnny qui allumaient le feu dans le public. La transition se faisait en douceur. Déjà minuit.

Les spectateurs toujours en osmose avec le chanteur donnaient de la voix et dansaient. Une partie du public participait, rêvait et se laissait entraîner avec même une chanson du dernier Album de la Star.Le spectacle se poursuivait : avec le concert de variété d'Ultima et un petit show qui clôturait en beauté ce samedi d'espoir placé sous le soleil. Le public présent était moins nombreux, météo et autres événements étaient certainement en cause. Les objectifs étaient atteints. Tout allait bien. La nuit se faisait douce et bien étoilée.

Les motards reprenaient du service, le lendemain, en prenant la direction de Villeveyrac, Mèze et Balaruc les Bains pour un petit déjeuner plein de vitamines puis à 12 h 30, avec le retour des motos, en partageant un repas à la cave coopérative dans une ambiance bien conviviale.

L'après-midi, karaoké avec les Toons, tandis qu'à la cave coopérative l'on se préparait à clôturer l'évènement, en douceur et en musique et en réduisant le régime des moteurs et le niveau du son. Les organisateurs, les motards et les visiteurs peuvent être fiers car leurs actions en faveur des enfants handicapés ou malades est vraiment inscrite dans leur cœur et se traduit déjà par du concret.

Une belle satisfaction pour la famille "Moto" qui n'a pas dit son dernier mot, n'en doutons pas.

Le Budget au centre du Conseil Municipal

Ce Mercredi 31 mai, avait lieu à Poussan un Conseil municipal dédié au budget et aux finances de la ville après le Conseil du 29 mars 2017 durant lequel les élus poussannais avaient débattu autour des finances et du Budget primitif 2017, du Budget Principal qui avaient été adoptés à la majorité (3 abstentions) et du Budget Annexe SEJ de la même façon.conseil m poussDSC_0089 (4)

Pour en savoir plus : http://thau-infos.fr/index.php/commune/poussan  en page 4

Durant cette séance ont été adoptés pour le Budget 2016 le Compte administratif du Budget Principal à la majorité (1 contre : (Nespoulous, 3 abstentions : Llorca, Cazenove, Beigbeder) et pour le Budget 2016, le Compte Administratif du Budget Annexe SEJ, à LA MAJORITE (4 abstentions : Llorca, Nespoulous, Cazenove, Beigbeder).

Le Compte de Gestion du Budget Principal a été approuvé à la majorité tandis que celui de gestion du budget annexe SEJ l'a été à l'unanimité.

Pour terminer les Barèmes et tarifs du budget annexe du SEJ ont été approuvés à la majorité (1 abstention : Nespoulous) : après une lecture précise des barèmes, des bénéficiaires, des fonctionnements du SEJ, à noter que les tarifs sont pour ainsi dire inchangés avec juste une légère hausse des tranches de barèmes en fonction de l’indice insee qui va être voté (0,62%). Avec un gros effort de la Mairie pour les classes de découverte, une des seules mairies qui le fait.

Lors des échanges par rapport au budget qui pour Jacques Adgé et les élus du groupe majoritaire "vise à préserver l'avenir et l'autonomie de la commune", Jacques LLorca est revenu sur un budget de "De père de famille" en demandant si vu la dépense par habitant dans la commune, avec un budget qui laissait des marges (strate des communes comparables), il ne serait pas possible de rendre plus de services à la population.

Yolande Puglisi, 1ère Adjointe et Ghislain Natta, Adjoint délégué aux finances précisaient qu'avec l'aide technique efficace de la CABT, après une période de transition en raison de la Fusion des Communautés, de nouveaux projets allaient voir le jour.

Coupe de l’Hérault Futsal

Le CA Poussan s’incline logiquement face à Montpellier Métropole.

Confrontés à une équipe supérieure techniquement et plus aguerrie aux joutes du Futsal les Poussannais ont subi la loi du plus fort. Leurs adversaires avaient aligné dans leurs rangs 4 joueurs évoluant normalement en Nationale 1, Championnat dans lequel il se sont classés 3èmes cette saison !

De ce fait la messe semblait dite dès le coup d’envoi mais les joueurs du CAP ont crânement débuté la rencontre et ont même inscrit le premier but par Adrien Barbezier.

Les Montpelliérains prenant rapidement l’ascendant grâce à trois buts consécutifs, les Poussannais réagissaient et réduisaient le score par Mathieu Munoz (3-2). La fin de la première mi-temps voyait un cavalier seul des Montpelliérains et la pause était sifflée sur le score de 7 à 2 en leur faveur. Pourtant la deuxième mi-temps montrait le tempérament des joueurs du CAP qui faisaient alors jeu égal avec leurs adversaires. Ils ne baissaient pas les bras. Jonhattan Herry parvenant même à tromper le gardien adversaire. La fin du match étant sifflée sur le score de 9 à 3, les Poussannais pouvaient sortir la tête haute de cette confrontation.

A noter la correction exemplaire des deux équipes, comportement qui a facilité la tâche des deux arbitres de cette rencontre. Félicitations à cette équipe de Poussan qui pour la première année de son existence sera parvenue en finale de la Coupe de l’Hérault et a fini deuxième du championnat Honneur avec à la clé une accession en championnat Régional pour la prochaine saison !

Les joueurs du CAP de cette finale : Descormes Giovanni, Blondeau Jérôme, Munoz Mathieu (capitaine), Alauzun Marc, Farhi Sofian, Impérato Giani, Léger Yohan, Herry Jonhattan, Barbezier Adrien, Llopis Laurent.

Bientôt les Assiettes gourmandes à Poussan

Mardi 27 juin, rendez-vous gourmand des Paniers de Thau à Poussan

Les citoyens bénévoles des Paniers de Thau de Poussan organisent leurs assiettes gourmandes le 27 juin à partir de 19h30 sur la place devant la mairie. Venez déguster les produits de notre terroir !

Le principe est simple : les producteurs locaux engagés dans le circuit-court proposeront leurs produits cuisinés à des prix abordables : vous composez votre assiette selon vos envies. Ces moments conviviaux sont accompagnés de stands pédagogiques et de musiciens, pour une ambiance festive garantie !

Une façon de découvrir les produits du terroir, de rencontrer les producteurs de nos régions et de soutenir une agriculture respectueuse de l’environnement. Pour des assiettes gourmandes en juin mais aussi… chaque semaine ! Paniers de Thau est un réseau de circuit court alimentaire de proximité, coordonné par le CPIE Bassin de Thau, dont le but est de promouvoir l’agriculture locale et respectueuse de l’environnement.

Le projet rassemble 25 citoyens bénévoles, appelés consommateurs-relais et œuvrant quotidiennement, une quarantaine d’agriculteurs locaux et plus de 2500 consommateurs inscrits. Chaque semaine, les consommateurs inscrits sur le site de commande en ligne http://www.paniersdethau.fr/  peuvent passer commande et venir récupérer leurs produits en présence des producteurs, le mardi soir à Poussan, le mercredi soir à Frontignan et le jeudi soir à Marseillan ou Montbazin.

Les livraisons auront également lieu avant chaque assiettes gourmandes, exceptionnellement sur le lieu de l’évènement.

Plus d’infos : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 04 67 24 07 55 – www.paniersdethau.fr JB Seraille 07.82.05.81.35

Les troisièmes Olympiades sympathiques et sportives

Dès ce lundi 29 mai et jusqu'au jeudi 1er juin, la Mairie de Poussan organise pour les classes des écoles élémentaires des Baux et de Véronique Hébert qui ont souhaité elles-aussi participer à cet événement les troisièmes Olympiades sportives dans le but de développer les échanges et les rencontres entre les élèves autour du Sport.

Du dojo à la place pétanque, des terrains de sport aux espaces verts, il y a de quoi s'en donner à cœur joie. Les épreuves bien sympathiques qui se veulent conviviales sont encadrées par l'équipe des élus municipaux délégués aux affaires scolaires, des bénévoles volontaires, des animateurs détachés par la Mairie, des représentants d'Hérault Sport, des enseignants des classes concernées et des parents d'élèves.

Plusieurs équipes sont formées, en mixant les élèves sous la responsabilité d'un adulte qui va aider chacune d'entre-elles à se repérer dans le cheminement des épreuves. Les pompiers sont eux-aussi en alerte et l'on peut faire appel à eux en cas de besoin. Une bonne sécurité avec les chaleurs de ces deux jours.

Durant ce lundi, toutes les classes de CM1 et de CM2 des deux écoles auront participé avec ensuite, les CE1 et les CE2 mardi, et enfin les CP jeudi. Une grosse organisation mais un grand plaisir partagé par de très nombreux élèves. Tous sont motivés car loin de rechercher la "perf", le but est de partager du plaisir, des efforts, des rires et des bons moments.

D'ailleurs un bon pique-nique autour des terrains du complexe sportif durant le temps méridien a su redonner des forces aux participants et multiplier d'autres échanges. Le programme est adapté chargé car il faut former les équipes qui reçoivent des marques d'identification, puis chacune des équipes se présent avant de commencer : 4 ou 3 ateliers sportifs. Une feuille de route définissait la marche à suivre avec bien sûr des temps de repos bien nécessaires sous un soleil brûlant.

Avec par exemple de la course d'orientation, du tchouk ou du base-ball, de l'escalade, du tir à l'arc, de la crosse, de la pétanque et du slackline pour les plus grands , les activités sont bien adaptées à l'âge des élèves. Et après une synthèse effectuée par les organisateurs, c'est le terme d'une première journée d'olympiades bien tonique, sportive et surtout ludique

Les Motos de l'Espoir font tourner le moteur

Les Motos de l’espoir se préparent pour leur grand week-end des 3 et 4 juin 2017.

Au programme : exposants, balades sur les motos, repas, concerts de rock durant la soirée du samedi sans oublier la tombola et le tout dans une ambiance familiale comme chaque année.L’image contient peut-être : texte

Les U19 de l’Entente s’inclinent face à Mèze

Difficile fin de saison pour les U19 de l’entente : défaite par 4 à 0, à Méze.

L’équipe : H Sarran, D Seguret, K Larrue, T Leitao, A Kamouch, B Fesquet, L Espérance, C Valenti, F Chami, M Ferrer, H Gelebert, J Berdinel, C Quintana.
Coaching : D Brun Difficile fin de saison pour les U19 de l’entente : défaite par 4 à 0, à Méze.

DSCaaaaaaaaaa_0063 (13)

 

Face à des Mézois qui jouaient la 1ère place, et des Ententistes qui en cas de victoire auraient accédé au podium la différence a été flagrante. Toujours privé d’un gardien de métier, ils n’ont pas réussi à éviter 2 buts en 1ère période et se sont procurés peu d’occasions. A noter également la sortie sur blessure de Brice Fesquet à la 35ème minute. Après la pause, les visiteurs n’ont encore une fois pas résisté longtemps aux assauts des bleus Mézois et ont concédé 2 autres buts. Cette saison s’achève sur une fausse note, mais le parcours de ce groupe de copains reste tout à fait honorable… Ils terminent à la 4ème place de leur groupe sur 13 engagés dans cette compétition.

Ils auront aussi vécu de grands moments en Coupe de la Région, car après avoir sorti plusieurs équipes Honneur il se sont inclinés en quart de finale aux tirs au but, face à Mèze. Pour l’an prochain, ils pourront et devront composer le futur groupe de PHB et apporter au CAP cette touche de fraîcheur et de combativité qui a fait défaut cette année.

Candice Renoir à Poussan pour la saison 6

Candice Renoir est une série télévisée française dont la première saison de huit épisodes réalisée par Christophe Douchand et Nicolas Picard-Dreyfuss fut diffusée à partir d'avril 2013 sur France 2. Cécile Bois y incarne toujours Candice Renoir dans la saison 5 qui a débuté au printemps 2017 pour une diffusion de plusieurs mois sur France 2 le vendredi soir.

C’est un vrai succès avec plus de 4 millions de fidèles, à n’en pas douter les téléspectateurs ont tendance à s’identifier à son personnage, notamment les femmes.

Cécile Bois explique dans Télé Magazine : « Les femmes s’identifient sûrement à elle qui mène tout de front : sa vie professionnelle, sa vie amoureuse et sa vie personnelle, ça la rend humaine et accessible. C’est une femme simple et humble ».

La diffusion de la saison 5 a débuté en avril 2017 avec 2 épisodes par soirée et parallèlement, durant plus de 20 jours, dans différentes communes de la région comme Sète, Balaruc les Bains, Bouzigues et ce mercredi 24, Poussan, des séquences sont tournées pour des épisodes de la saison 6 dans laquelle Cécile Bois jouera toujours Candice auprès de Raphaël Lenglet (Alias Antoine), et d'Ali Marhyar (Alias Meddhi), bien sûr avec la participation de figurants sélectionnés dernièrement.

En novembre 2013, déjà, l'un de ces épisodes avait été tourné à Poussan, à la maison "Héran". C’était donc reparti pour un tournage à Poussan entre la Rue du Peyrou Haut, la rue Jean-Fabre et le chemin des Frères, ce mercredi après-midi tandis que le matin des prises de vues avaient été effectuées sur le Chemin de Loupian avec cascades, utilisation de drones et matériel sophistiqué. Durant 24 heures il fallait montrer patte blanche pour pouvoir pénétrer dans l'enceinte du lieu de tournage.Tout autour des zones limitées des mesures particulières avaient été prises pour la circulation et le stationnement des véhicules et même pour les piétons.

Tout était prêt vers 16 h, après des incidents techniques. De nombreux Poussannais essayaient d'entrevoir Cécile Bois mais même si les véhicules ne roulaient pas trop vite sur la place du 11 Novembre, les apparitions de Candice au volant de son véhicule étaient très furtives.

Dans la soirée, 3 séquences furent tournées mais pour ceux qui avaient désiré approcher les acteurs, le moment privilégié avait été la pause réservée au repas de l'équipe de tournage et des figurants. Avec une telle organisation l'on prend conscience que les contraintes sont nombreuses pour effectuer de bonnes prises de vues, qu'il est très long de réaliser une saison pour ce genre de feuilleton. Pas si simple car un long travail, comme le montage, les bruitages, etc, viennent se rajouter au tournage.) Pas de soucis, des professionnels avertis s'en occuperont et ensuite, vous pourrez apprécier le travail.

Julie Péréa candidate de Solidarité & Progrès soutenue par Jacques Cheminade

Candidate de Solidarité & Progrès dans la 4ème circonscription, Julie Péréa, , Poussannaise, présente sa candidature dans la 4ème circonscription de l’Hérault avec comme suppléant Romain Couturat, 30 ans, ingénieur. Jacques Cheminade qui les soutient était présent à sa réunion publique du 23 mai à Poussan, au jardin public, salle Jean Théron.

Jacques Cheminade a d'abord fixé les objectifs qui le guidaient avec particulièrement amener du nouveau pour réaliser un choc pour une société au service de l'homme dans laquelle nous vivrons mieux. Pour lui cela suppose de changer les règles du jeu, de donner beaucoup moins de pouvoirs à l'argent avec par exemple la séparation financière. Mais pour Jacques Cheminade cela passe aussi par une politique de prévention, un développement de la Culture avec des règles et des codes. En fait il a proposé d'aller vers un monde plus sain au service de l'Homme.

Pour Julie Péréa qui a développé son thème de campagne devant près de 40 personnes :

" Il faut se libérer de l’occupation financière" en bâtissant la paix par le développement car seuls les pays en paix peuvent échanger, en connectant par exemple le Port de Sète à l’initiative « une Ceinture, une Route », qui pourrait alors lier Europe et Afrique dans un système d'échanges "équitables" et source de développement."

" Ce serait aussi en développant des axes de communication inter-continents pour créer une dynamique entre les pays qui fédèreront l'humanité sur certains projets majeurs. Et en France, il serait nécessaire d'avoir des corridors de développement, de valoriser entre-autres des filières professionnelles et surtout pour retrouver un idéal collectif source d'espoir, se libérer de l’occupation financière, redonner l’art et la science au peuple, et lui rendre le pouvoir politique qui lui échappe actuellement.".

 

Journée « Sports pour tous » le samedi 10 juin

Seconde édition le samedi 10 juin pour la manifestation sportive organisée par la commission sport municipale et les associations sportives et même culturelles si elles le souhaitent. 

aff-sport-tous-17 05 17

Mobilisons nous pour la journée "sport pour tous" du samedi 10 juin au complexe sportif des Baux. Une réunion avait lieu ce 10 mai pour en définir le déroulement. La commission des sports de la Ville de Poussan, avec le soutien des associations sportives et culturelles locales a décidé d'organiser cette journée festive et conviviale autour principalement de la pratique sportive.

Ce sera le 10 juin de 9 h à 13 h, une date qui était libre pour plusieurs associations. "L'objectif est de pratiquer de nombreux sports, de les découvrir d'une façon ludique ou de participer dans la bonne humeur sous forme d'ateliers. Toutes les associations peuvent aussi composer des équipes de minimum 7 membres avec un "garçon ou fille, un homme ou une dame de plus de 60 ans, des hommes et des dames." Précisait Jésus Valtierra qui rajoutait que l'on s'adapterait si nécessaire.

Tout le monde peut participer à cette journée en constituant une équipe, en famille, avec des amis... " Cette journée encouragera à la pratique du sport et proposera un moment de rencontre inter-générationnel ludique et amical. Tous les Poussannais sont invités à se mobiliser pour faire de cette journée une belle fête du sport..."