Poussan

Une soirée Nationale sous le signe de la convivialité

Ce 13 juillet, à Poussan,  La ville de Poussan et son comité des fêtes vous conviait à une entrée en matière toujours appréciée par les Poussannais et les visiteurs, les plus âgés et les plus petits, une retraite au flambeau qui devait  démarrer vers 21 h de la place de la mairie.

Chacun avait reçu son lampion et sa bougie des mains d’élus ou de volontaires qui se faisaient un plaisir de les distribuer. Déjà, à l’extérieur les lumières scintillaient tandis que les premières étoiles se faisaient remarquer. Il était plus de 21 h 30 mais les participants heureux de se retrouver pour la Fête Nationale en profitaient  pour discuter un peu.

 

 

DSC_0034 (2)   

 

La pena Bastid And Co était en grande forme. Des airs gais et entraînants allaient animer toute la soirée pour nous la rendre encore plus douce.

C’était parti avec un peu de retard mais pour la bonne cause, et pour une balade bien conviviale.

 

DSC_0042 (2)

 

En présence de plusieurs élus, de Monsieur le Maire et des Miss de la Commune, le défilé a pris la direction de l’Avenue du Général de Gaulle puis en passant par la rue Marcel Palat et le Jardin Public, a traversé le Riverain pour se diriger vers le Skate-Park.

 

 

DSC_0048 (2)

 

  Il a fallu du temps pour que les nombreux spectateurs trouvent place sur la butte du petit stade. Vers 22 h 40, extinction des feux avant que ce ne soit le ciel qui s’enflamme.

Un très beau spectacle pyrotechnique pour une commune comme Poussan allait enchanter le public qui aurait voulu qu’il se poursuive longtemps.

 

DSC_0078

 

  Entre le bruit, la lumière et la fumée, l’attention était sollicitée au maximum durant plus de 15 minutes.

 

DSC_0136

 

Entre marron d’air, bombes et comètes, avec des palmiers et des étoiles, le voyage  du Feu a été bien complet.

 

DSC_0110

 

  Mais il fallait s’y résoudre, toutes les bonnes choses ont une fin. Et c’est la Marseillaise qui saluait ce feu d’artifice bien applaudi.

 Tandis que certains rentraient chez eux d’autres n’avaient pas oublié qu’un verre de vin à la Française (vin avec glaçons et fruits y  ayant macéré) les attendait devant la Mairie avec un mini concert de Bastid And Co toujours aussi vaillant. La soirée touchait à sa fin, simple mais conviviale pour le bonheur de ceux qui y avaient participé.

 

DSC_0151 (2)

La plus grosse compétition FU de France le week-end prochain

A partir de jeudi prochain, plus de 500 inscrits participeront à la plus grosse compétition de France de Fosse Universelle qui aura lieu au Stand de Tir de Poussan jusqu'à dimanche.

 

Pas moins de huit installations sont d'ores et déjà prêtes à recevoir les tireurs qui viendront s'entrainer tout au long de la semaine en vue de ce championnat.


Une discipline qui a toujours beaucoup de succès, même si, selon Noël Dardoise, organisateur de l'évènement et directeur du Stand, les effets de la crise économique se font ressentir par une légère diminution du nombre d'inscrits.

Remise des prix : Dimanche 26 Juillet à 18h.

Entre fermeture de grappe et véraison, optimisme raisonné

DSC_0184 

 

  Avril pluvieux : Mildiou précoce. Traitements onéreux mais par chance mai a été sec grâce à un bon vent du nord.

  Puis la pluie de mi-juin a été très bénéfique et avec d'autres  traitements les résultats pour la vigne ont été satisfaisants.

 

DSC_0183 (2)  

 

"Pas de coulures, pas de stress hydrique, les grappes sont bien fermées. Entre fermeture de grappe et véraison, les viticulteurs attendent pour effectuer un dernier traitement contre la cicadelle dorée et contre le vers de grappe 3ème génération."  Précise Lionel Vergues.

 

DSC_0181 (2)  

 

La récolte devrait être plus jolie et meilleure que celle de l'an dernier pourtant il est encore difficile d'évaluer les traces de sécheresse de 2014 car certaines parcelles  en ont souffert en profondeur." Rendez-vous dans un mois.

Un bon départ pour ce plantier

   En début d'année,  au niveau des Cataux , accompagné par des amis, il avait passé pas mal de temps derrière un tracteur qui défonçait le sol de son terrain, pour le nettoyer afin de pouvoir y planter. Préalablement, il l'avait laissé se reposer depuis deux ans. Puis ce fut un bon labour profond.

Lionel avait alors senti que les beaux jours n'étaient plus loin, que la nature se réveillait, aussi avait-il décidé de planter ses plants de Cinsault  sur sa parcelle de 1 Ha 1/2.

 

 

  Il précisait alors : " la préparation du terrain est primordiale et la précision du rectangle d'alignement doit être rigoureuse : les plants ont été plantés à 2m25 x 1m. On se repère avec des câbles tendus et des " mouches " de couleurs sur ceux-ci. " Aussi, pour ces plants venus du Vaucluse, au bas du Mont Ventoux, c'est une équipe de spécialistes gardoise qui a opéré en un jour et demi. Des professionnels de Génerac.

 

 

 

  Mais Lionel devait encore porter une attention particulière à ce plantier en lui assurant un arrosage régulier, si nécessaire. Puis ce fut un peu de désherbant pour les protéger des mauvaises herbes.

 

   Ce samedi, le fameux plantier se portait à merveille. Car au printemps il y a eu des pluies régulières qui ont été bénéfiques pour l'implantation racinaire.

 

DSC_0189 (2)

 

   Les plants qui ne donneront pas de grappes cette année vont pouvoir se développer et pousser jusqu'à la fin de l'été : "Il faudra préserver les feuilles le plus possible pour qu'il y ait un bon aoûtement du bois. Ainsi les plants garderont des réserves et pourront bien pousser l'année prochaine." Rajoute Lionel.

 

  Nous le lui souhaitons et si tout va bien, après la sortie de "la 3ème feuille" Lionel et ses amis pourront déguster un bon rosé (2ans 1/2).

 

Tony Bram's maître de la trompette

DSC_0150

 

  Souvenez-vous : Pour la première soirée de  la  fête locale 2014, le vendredi 26  juillet, Poussan recevait alors Tony Bram's considéré par ses pairs comme le trompettiste le plus doué de sa génération. Puis il était venu au feu de Bois et au Beauséjour pour un concert exceptionnel avant de se produire en l'église de Poussan avec le Tony Bram’s Gospel Voices qui avait été invité par l’association des commerçants de Poussan ... Chaque fois, dans des styles différents, ce fut un grand succès. Il est vrai que Tony Bram's est aujourd'hui le chef d'orchestre le plus titré ses dernières années.

 

 


DSC_0155

 

  En effet, que ce soit dans le domaine de la variété, du classique ou du jazz Tony Bram's se distingue par l'originalité de son timbre et de son phrasé. Et ce vendredi  10 juillet vous pouviez profiter d'un concert de Tony Bram's entre feu de Bois et Beauséjour qui le trouvent remarquable :

Afin de marquer le début de cette magnifique saison estivale, Jérôme et José vous invitaient donc à une soirée exceptionnelle.

 

DSC_0158 (2)

 

 

  Une formule repas spectacle vous était proposée pour cette occasion, et près de 110 personnes en ont profité sachant que la météo clémente était de la partie.

A l'heure de l'apéritif Tony est resté assez jazzy avec des morceaux assez "soft" , des standards français ou des compositions entre le gospel et le jazz, fleurant avec les années 80. Il démontrait déjà, accompagné par deux de ses musiciens aux claviers et par deux très belles voix, que la trompette n'avait plus de secrets pour lui.

 

 

DSC_0176 (2)Après une petite pause repas il prouvait qu'il appréciait tous les styles : Les tubes d'aujourd'hui, les standards américains et la variété française, le Madison , les classiques de la trompette... Avec des slows à la trompette, des chansons aux accents espagnols, des morceaux dansants, ce fut une palette d'interprétations pour essayer de contenter les nombreux spectateurs qui étaient aussi venus pour l'écouter.

 

 DSC_0150

 

Le public était heureux, et Tony le sollicitait pour chanter ou pour danser sachant faire monter la pression au bon moment. Et l'on avançait dans une douce nuit avec des accents de trompette qui s'envolaient pour accompagner la gaité et la chaleur d'un été qui ne s'est pas fait attendre.

Les pieds dans l'eau pour B.P.A

 
  Une dizaine de familles de BPA soit plus d’une quarantaine de personnes se sont réunies dimanche dernier en fin d’après midi … Cela faisait un beau groupe sur la plage !
 
 
11000617_10207372842905533_8505913803646491_n (2)
 
 
    C’était la balade les pieds dans l’eau, rendez-vous estival incontournable depuis 4 ans maintenant.
Pendant que certains se promenaient d’autres surveillaient les enfants restés dans une eau particulièrement chaude !
 
   S’en est suivi le pique-nique de clôture, une belle réussite,
Chacun avait apporter un plat à partager, ce qui a donné des défilés de préparations et de boissons de tous côtés!
 
 
Capture
 
 
 
     "Nous avons encore un ou deux rendez-vous comme la balade avec les ânes à Gigean pour certains, mais les autres se sont déjà souhaités de bonnes vacances ! Rentrée le 5 septembre pour la journée des associations et pour découvrir un récapitulatif de toutes nos activités ! Bel été à tous !" Précise Aleksandra.

Les CM1 des Baux se lancent dans le théâtre

Theatre POUSSAN CM 1 083

 

    Les enfants de la classe de CM1 de Madame CHELIH et Monsieur MARIEZ ont présenté mercredi soir, à leurs parents, un cocktail de pièces de théâtre. Le spectacle a eu lieu à la salle Paul VILLALTE à la MJC. Les enfants et les parents ont passé une excellente soirée.

 

           .Theatre POUSSAN CM 1 057

Toujours du plaisir avec les assiettes gourmandes

    DSC_0026 (2)

 

 

    Jamais deux sans trois car après deux expériences bien réussies en septembre et en mai, les producteurs et les consommateurs relais des Pouss'en faim de Poussan, avec l'aide du CPIE vous invitaient ce mardi 30 aux assiettes gourmandes pour encore déguster dans la bonne humeur et la convivialité de bons produits locaux.

 

 

DSC_0021 (2)

 

 

    Toujours autant de gourmands à l'occasion de cette soirée dédiée aux assiettes préparées par des producteurs locaux. Mais peut-être beaucoup plus de visiteurs pour acheter et aller déguster en solo, en couple, en famille ou entre amis.

 

 

 

 

     Huîtres et coquillages, charcuteries, salades, poulets, fromages et vins étaient entre autres au menu après la livraison habituelle des paniers.

La plupart de ces producteurs  heureux d'échanger avec les visiteurs avaient fait le déplacement :

Screen Shot 05-26-15 at 10.16 PM

Screen Shot 05-26-15 at 10.17 PM

Screen Shot 05-26-15 at 10.17 PM 001

 

  De quoi régaler les papilles tout en rencontrant directement les producteurs locaux et en découvrant leurs métiers.

 

 

    Et en plus les enfants des Pouss'en faim avaient préparé de bonnes crêpes afin de financer en partie un projet qui touche au patrimoine et qui devrait se réaliser après l'été.

*Pour les autres jeunes consomm'acteurs durant la soirée, une animation sur l'alimentation responsable et une autre sur l'environnement étaient proposées, tandis que pour tous les gourmands qui avaient choisi leurs mets (entre 1€ et 5€), dans une ambiance conviviale et presque festive, le plaisir de déguster était au rendez-vous.

 

 Une bien belle soirée autour des produits locaux qui s'est poursuivie jusqu'au début de la nuit.

Tambourin : les résultats

ttttttttttttttttttttttttt1692744_834555829961187_9184845275992921251_nLa N2 Masculine n'a pu aller au terme de son match car plusieurs coupures d'électricité sont venues perturber et le match a été arrêté sur le score de 4 partout. Le Club de Poussan risque d'avoir match perdu par Forfait ce qui réduirait à néant les chances de montée en N1.

La Ligue s'impose face à Vendarques par 13 à 6 et respire au classement.

Les Féminines A s'inclinent face à Florensac à 8 en demi-finale de Coupe de l'Hérault.

L'école des Baux en fête ce vendredi

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb11647241_1063605830331370_1281186187_n

 

   Ce vendredi 27, dès le début de l’après-midi, c'était la fête de l’école élémentaire « Les Baux » avec d'abord pas mal d'animation puis vers 15 h 30, des jeux en bois, de la musique, du temps libre, des vidéos et en prime, une glace ou une boisson offerte à chaque enfant. De quoi permettre à chacun d'entre eux de vivre autrement  l'école, avant les congés.

L'établissement était ensuite ouvert aux parents qui jusqu'à 21 h pouvaient y partager des moments bien amicaux autour,de salades, de pâtisseries ou de sandwiches.

 

 

P1520327

 

  Il faut savoir que ces dernières jours de classe, des classes des Baux présentent des spectacles qui font le bonheur des parents d'élèves.

 

bbbbbbbbbbbbbbbbbbb11354717_1063605973664689_594373183_n

 

 

  Mais cette année dès 17 h 45 les parents avaient droit à une surprise. Ils s'étaient assis sur les marches de l'amphithéâtre de la cour . Un immense flash-mob réunissant les élèves, les enseignants et tous les intervenants présents leur était offert.

 

 

P1520355 (2)

 

  Tous les enfants participaient avec énergie invitant ensuite le public à se joindre à eux pour participer à la fête. Une très belle initiative saluée par les parents.

 

 

P1520362 (2)

 

  Alors que se déroulait le tirage de la tombola, sur scène, se préparait déjà la remise des dictionnaires aux CM2 par Monsieur le Maire et par Madame Raja, Adjointe déléguée à l'enseignement. Mr Mariez, le Directeur de l'école, précisait que cela venait conclure 5 années d'enseignement avec beaucoup d'engagement de l'école et de l'équipe pédagogique pour que chacun des élèves puisse poursuivre ses études correctement.

 

 

DSC_0430 (2)

 

  Chacun des CM2 était récompensé recevant un bel outil pour mieux aborder une 6ème qui va être synonyme de changements.

 

 

DSC_0466 (2)

 

  Ensuite il était prévu que se développe une soirée festive autour du point de restauration et de la buvette . Heureux de partager quelques instants de convivialité, les participants prenaient conscience qu'une année scolaire s'achevait. Il fallait se projeter dans l'avenir.

 

 

P1520367 (2)

 

  Mais une surprise attendait l'équipe pédagogique, un petit poème écrit par les CM2 et lu sur scène pour les remercier et leur dire que ce n'était qu'un au revoir.

Une belle soirée qui marque  le début officieux des congés scolaires.

 

P1520369

Le soleil fêté avec la Saint Jean

DSC_0379En général, ils ont lieu dans la nuit du 23 au 24 juin ou du 24 au 25 juin selon les régions, le 24 juin étant le jour de la Saint-Jean, donc en léger décalage avec le solstice d’été.

Jadis, en Syrie et en Phénicie, le solstice donnait lieu à une grande fête en l'honneur de Tammuz, qui commençait la veille au soir, comme dans la Saint-Jean traditionnelle.

Les feux de la Saint-Jean, repris par les chrétiens, auraient été copiés sur les rites celtes et germaniques de bénédiction des moissons. La théorie selon laquelle ces rites seraient eux-mêmes directement dérivés du culte moyen-oriental de Baal est aujourd'hui réfutée.DSC_0391 (2)

 

 

   Le culte du feu associé au solstice d'été se retrouve également en Chine, en Turquie, dans les rites vaudous et chez les Incas.

Le bûcher de la Saint-Jean se pratiquait jadis à Paris, les autorités de la ville se chargeant de son organisation. Le feu était traditionnellement allumé par le roi de France en personne sur la Place de Grève (actuellement Place de l'Hôtel-de-Ville), coutume qui perdura jusqu’en 1648, date à laquelle Louis XIV officia pour la dernière fois.

A Poussan, nous avons conservé cette tradition qui permet aux habitants de se retrouver au Jardin public pour sauter par-dessus le feu et partager une bonne soirée offerte par la Municipalité.

DSC_0352 (2)

 

 

   Si autrefois, l'on disait tantôt que le saut permettrait de se marier dans l’année, tantôt qu’il préservait des furoncles ou des sortilèges, tantôt encore qu’il portait bonheur ou qu’il “donnait force aux os et préservait des rhumatismes”, maintenant la plupart des adeptes du saut y attachent moins d'importance… Pourtant, comme les vieillards qui ne pouvaient plus sauter par-dessus le feu et qui se contentaient alors d’enjamber une braise, ce 24 juin, bon nombre d'enfants ont osé sauter un mini feu pour se faire plaisir avant tout.

  Dès 19 h 30, de nombreux élus du Conseil Municipal et particulièrement ceux de la commission animation et culture étaient à l’œuvre aidés par certains bénévoles.

Pas question d'improviser car, cerise sur le gâteau, si la brasucade qui précédait le rite du saut était gratuite, l'équipe organisatrice ce chargeait aussi du service ce qui rendait l'ambiance détendue et beaucoup plus sereine en permettant des échanges et des contacts bien amicaux.

 

 

P1520276

 

  D'autre part Jean-Pascal Destaebel et un de ses amis guitaristes, assurait la partie musicale pour le plus grand bonheur des convives qui se laissaient porter tantôt par les salsas, tantôt par sa musique Jazzy.

Des kilos et des kilos de moules, plus de 200, du pain, du fromage, du vin des Terroirs de la voie Domitienne et chacun se délectait en profitant de cette douce soirée.

Le temps passait et à l'heure du dessert, quand les flammes du feu se firent plus petites, certains décidèrent de sauter sous le contrôle des responsables.

 

    Tandis que l'équipe d'animation prenait des forces et que Jean-Pascal nous faisait voyager, les sauteurs se firent de plus en plus nombreux. Les plus jeunes d'un côté, les grands de l'autre, l'on s'essayait une première fois puis l'on repassait confiant.

 

DSC_0393 (2)

 

 

  A deux, à trois, avec son enfant ou en se portant, en famille ou entre copains, les volontaires goûtaient aux joies du saut en espérant que la chance leur sourit toute l'année.

DSC_0387 (2)

 

 

  Que du bonheur pour tous ces adeptes du feu de la Saint Jean qui cette année furent très nombreux à Poussan prouvant que cette fête a encore de l'avenir, tout comme à Mons, en Belgique, où elle rassemble chaque fois plus de 20 000 personnes.

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations