Poussan

Le collège Via Domitia attentif aux parcours de tous ses élèves

Pour sa 8ème rentrée scolaire au Collège Via Domitia  de Poussan, François RUIZ, le Principal de l’établissement, entouré par une équipe solide et dévouée autour de lui, assume toutes les responsabilités, humaines, financières, matérielles, pédagogiques aussi, mais il se sent toujours bien à Poussan, une ville à laquelle il reste fidèle.

Avec l’aide de, Danielle VARO, Principale-Adjointe, et de deux nouvelles CPE, Madame Gondran Patricia et Madame Lucille Dalibon,  ainsi que de Nathalie VIALA, Gestionnaire, il  fait en sorte que le Collège fonctionne au mieux, le plan Vigipirate étant toujours en place,  pour assurer aux élèves de bonnes conditions de travail afin que ceux-ci puissent tendre vers la réussite dans leurs études.

Depuis début septembre, plusieurs AED ( assistants d’éducation) ont été renouvelés suite à des départs volontaires, quelques enseignants et contractuels ont aussi changé de poste avec maintenant des titulaires et quatre stagiaires. A noter qu’il n’y a pas eu de mesures de restrictions en ce qui concerne tous les postes.

« 750 collégiens à la rentrée,  (une sixième de moins) car plus d’élèves ont déménagé durant l’été et d’autres de 4ème (en 2017-18) ont obtenu une 3ème prépa-pro à Sète. »

Une baisse de 27 élèves par rapport à 2017, mais autant de classes avec une nouvelle répartition : 7 classes de 6ème, 8 de 5ème, 7 de 4ème e t6 de 3ème avec des 6ème à fort effectif (28 ou 29) et les autres classes, entre 26 et 28 collégiens.

C’est dans cet esprit que le Projet d’établissement lancé il y a deux ans  se poursuit  pour 2018/2019, en lien avec le Projet Académique et avec les lignes directrices communiquées par le Rectorat.

collegeDSC_0008 (9)

Celui-ci a pour objectif de définir les axes de travail pour instruire les  750 collégiens

A noter aussi la présence d’une classe ULIS, d’insertion scolaire avec pour celle-ci une enseignante spécialisée aidée par deux AVSH. C’est une classe ouverte. Les élèves sont inscrits dans les autres classes et ont un emploi du temps modulable. « Ils sont bien intégrés .« 

Question sécurité, il est demandé que le minimum d’adultes extérieurs à l’établissement ne circulent dans le collège, et pour y rentrer il faut suivre une procédure tandis qu’un le portail fournisseurs et professeurs évite les mouvements. tous les accès sont sous surveillance vidéo.  Du réalisme et de la prévention avec 3 exercices PPMS (Sécurité) dont un avant les congés d’Automne. (Mise à l’abri, confinement pollution, simulation d’attentat) avec le concours pour le 3ème de la Gendarmerie et de la Police Municipale.

S’il n’y a pas de classe bilingue, si l’on note un regain d’intérêt pour l’italien en 5ème, il y a une option LCE (cultures étrangères)  après la 5ème, associée à une option LCA (Antiquité). Et dès que les moyens le permettront, l’option facultative « Chant choral » se mettra en place.

Monsieur Ruiz précise que pour 2018-2019 le programme « Devoir faits » est renforcé et étendu selon le choix des parents, car non obligatoire, à tous les niveaux.

rajaP1130478

Pour les 6ème : 3 heures par semaine possibles à raison d’une heure par jour en fin de journée (16 h-17h). Pour les autres niveaux : 1 heure par semaine. Si, le retour des questionnaires est attendu ce 13 septembre, ce programme est toutefois tributaire des transports scolaires.

Une fois la rentrée échelonnée passée, l’enseignement a vite repris ses droits : toujours une pédagogie adaptée et différenciée pour ceux qui en ont besoin.

Aide personnalisée dans différents domaines pour tous les élèves, 3 h par semaine en 1/2 classe obligatoires en 6ème, 1 h dans les autres niveaux, gérée en temps avec la dotation de Rectorat et validée par le Conseil d’Administration.

Certains professeurs expérimentent l’aide personnalisée en co-animation (à 2). Les matières sont retenues en CA et ces heures sont inscrites dans l’emploi du temps.

« Chacun des collégiens avance à son rythme avec, des 6èmes en troisième année du cycle 3 du primaire, et une liaison accrue avec les CM2 et leurs Professeurs des écoles. (Binômes, temps de formation, investissement de tous), en relation avec Monsieur l’Inspecteur Départemental de l’Éducation Nationale… ( 3 rencontres professeurs des écoles maîtres de CM2 avec professeurs de 6ème sont prévues), pour une progression spiralaire qui permet un meilleur suivi et qui peut déboucher sur des échanges entre classes. Ces liens se développent afin que les professeurs puissent mieux adapter leur enseignement à chacun des élèves. Les évaluations de 6èmes (2x1h)  informatisées jusqu’à la correction, accessibles aux professeurs, à l’enseignant de l’année précédente, et individuellement aux parents permettent un retour  qui est exploité pour l’accompagnement personnalisé. »

« Quand aux EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires), du décloisonnement des disciplines qui assurent un lien transversal il y a eu un fort assouplissement. » Piliers et compétences du Socle Commun sont devenus des domaines avec un nouveau mode d’évaluations qui tient compte du degré d’acquisition des compétences du socle.

Cela permet une attention plus grande pour ceux qui ont des difficultés et pour quitter le Collège il faut en principe valider les compétences dans tous les domaines.

« Les habitudes évoluent peu à peu. Nous aidons particulièrement les enfants qui ont des difficultés et des handicaps ou encore des problèmes de santé grâce à des projets personnalisés (PPS, PAI,…) Certains sont accompagnés par des AVS ( auxiliaires de vie, individuelles), d’autres en relation avec l’ULIS,  le sont par un enseignant coordonnateur avec l’aide d’AVS (Co, collectives) pour le seconder.

DSC_0077 (6)De toute façon, quelque soit le niveau, 26 h sur 4jours 1/2. (Sans les LCA et LCE et Devoir faits). « Cela évolue dans le bon sens car l’accompagnement individualisé se développe pour que chacun des élèves en fonction de ses compétences  et de celles à acquérir ne soit pas en échec, et progresse. »

 Pas de grandes modifications pour cette rentrée même pour l’utilisation du portable qui était déjà interdit au Collège de Poussan par un règlement validé, la loi venant légitimer cette interdiction. Ce nouveau cadre réglementaire sera donc voté et appliqué.

Une année scolaire qui s’inscrit dans la continuité des précédentes avec des évolutions qui pour Monsieur Ruiz vont dans le bon sens, celui de la prise en compte des compétences et du degré d’acquisitions de chacun des élèves, avec une tendance vers un enseignement personnalisé et un meilleur suivi de l’élève.

Question vie du collège, les échanges avec Larciano (culturels) et Quarrata (linguistiques en Italie) ainsi qu’avec Burella (en Espagne) se poursuivent et à partir de début 2019 se matérialiseront, tandis que toutes les actions relatives à la santé, la sécurité, la prévention des accidents et même au respect de l’environnement sont reconduites.

Atelier mémoire à Poussan

ATELIER MEMOIRE

Programme d’activation cérébrale

———–

Programme de prévention financé par le CLIC GERONTHAU de Sète

Organisé par la Fédération Familles Rurales de l’Hérault

Et le CCAS de POUSSAN

Ateliers gratuits à compter du 17 octobre 2018

sur inscription au 04 67 18 35 91

Poussan FCPE 34 : enquête sur les transports scolaires

La FCPE 34 fait une enquête auprès de ces conseils locaux afin de recueillir les différents problèmes rencontrés par les utilisateurs d’Hérault Transport pour cette rentrée afin de pouvoir récolter des éléments concrets lors de leur prochaine rencontre avec le transporteur.
 
transCapture
Les lycéens peuvent participer.

Au Mas d'Aimé le Dimanche 16 septembre

gaia22Capture

Alex Gaïa à la guitare et Ghaleb au couscous

Dimanche 16 septembre 2018 de 12h à 16h

Ils vous accueillent en musique ce dimanche
dans leur chai pour découvrir leurs vins.

gaiaCapture

1er match de championnat Nationale 1 Féminine de handball pour les Tigresses

GRESSESCapture
Après leur victoire du week-end dernier face au Teil en Coupe de France (14-26), LES TIGRESSES reçoivent pour la première journée du championnat de nationale 1, les filles du Handball Clermont Auvergne Métropole samedi 15 septembre à 20h au gymnase des Baux à Poussan.
 
Entrée 2€ ou possibilité de prendre un abonnement à 15€ donnant accès à toutes les rencontres de la saison de Nos Tigresses sur Poussan et Frontignan.
 
Et pour plus de plaisir handballistique, abonnement Premium 45€ donnant accès à toutes rencontres de nos tigresses et des VB sur Frontignan et sur Poussan.
 
Retrouver tous nos abonnements sur https://www.billetweb.fr/abonnement-1819

Vendredi 14 septembre, soirée Guinguette POPULO CLASSE à Poussan

Concert La Compagnie du Swing

LA COMPAGNIE DU SWING est un creuset où se rencontrent et fusionnent les divers courants Swing :

- La rythmique sans batterie, avec guitare acoustique et contrebasse, évoque celle imaginée par Django Reinhardt en 1934 dans le quintette du Hot Club de France, et utilisée depuis par les groupes de Jazz Manouche.

popupopuCapture

- Le Saxophone ténor, de par sa sonorité et son phrasé, a parfois un parfum de Coleman Hawkins, d'autres fois celui de Lester Young, les deux figures emblématiques de l'instrument dans l'entre deux guerres.

- La guitare électrique nous emmène à la jonction entre le Swing et le Be-Bop, à l'orée des années 40, où Charlie Christian, grâce à cet instrument récemment amplifié, et dans l'urgence d'une vie trop brève, dynamitait les codes.

- Le trio vocal apporte au quartet ce climat un peu désuet de la préhistoire des Big Bands, ou le Swing émergeait à peine du New Orleans.

- Les chansons, en grosse majorité en français, nous ramènent de ce côté de l'Atlantique, ou Jean Sablon et Charles Trénet swinguaient déjà dans les années 30.

- Le Scat, cette façon d'improviser vocalement des onomatopées, inventée selon la légende par Louis Armstrong et rendue populaire entre autres par Ella Fitzgerald.

Exposition

Hüseyin Arbil Hüseyin Arbil est un artiste contemprorain turc, sculpteur né à Silivri, à côté d’Istanbul que l'on peut voir sur les plages turques amasser les matériaux qu'il "recycle" pour en faire des oeuvres d'art. C'est avec ces matériaux recrachés par la mer qu'il travaille ses masques, visages-miroirs, arpenteur conscient du monde où nous vivont, il nous "réveillle" et nous éveille avec ses masques, projections de nous-même.


Au lieu dit Glauga à Poussan
Restauration et bar sur place.
PAF 5€
Réservation vivement conseillée au 06 10 59 69 69
Petite laine recommandée.

Des vendanges conviviales pour Jeannot et sa « colle » d’amis

    tone_DSC8811

Ce vendredi matin, vendanges manuelles sur une parcelle de Jeannot Gil-Catala, en allant vers Gigean à Ria avec une « colle » motivée, une équipe de vendangeurs composée d’amis (es)… Odette, Ginette, Pierre, Gilbert, Arlette….. Une dizaine de Poussannais à la manoeuvre.

Dans une bonne ambiance, à l’ancienne car la superficie du terrain s’y prêtait, Jeannot et ses amis ont coupé des grappes de merlot (15°). Une récolte qui partait directement à la cave coopérative : à peu près, une tonne 180 kg, soit 200kg de plus que l’an dernier.

 

Le merlot est un cépage rouge, aux petites baies noires, apparu à la fin du 18ème siècle.

« De couleur sombre et dense, avec des arômes de fruits rouges et noirs et une superbe palette aromatique, le merlot se transforme au cours de son vieillissement pour laisser place à des notes de pruneaux, de sous-bois, d’épices. »

 

Du plaisir, de la camaraderie et des gestes qui rappellent le bon vieux temps.

Et le plaisir est toujours le même pour ces vendangeurs heureux de partager une matinée dans l’effort mais aussi dans le réconfort.

tone_DSC8830

+ Colle : groupe de vendangeurs de 8 coupeurs, 2 hommes transporteurs de comportes, 1 homme presseur de raisin dans la comporte, 1 videur de seaux.

11 septembre : réunion de rentrée de la FCPE

Logo FCPERéunion de rentrée de la FCPE de Poussan (écoles maternelles et primaires Véronique Hébert et Baux et du collège Via Domitia)  le mardi 11 septembre à 18 h 30 à l’Ecole des Baux (salle de réunion) – Poussan.

Poussan : le programme de la 35e édition des journées européennes du patrimoine

Découvrez le programme de la 35e édition des journées européennes du patrimoine, organisées par le service culturel de la ville de Poussan en collaboration avec Fabrice Bertrand, Jean-Claude Agullo, Roger Tognetti, et l’association Pierres et Chemins de la MoureAucun texte alternatif disponible.

Samedi 15 septembre
14h30 Découverte du centre historique
par Fabrice Bertrand
Départ devant les Halles

16h Visite du quartier de la Salle
par Fabrice Bertrand
Découverte de l’atelier de vitraux
de Jean-Claude Agullo
Départ devant le Point info

Dimanche 16 septembre

10h30 Découverte du cadran solaire
par Roger Tognetti
Rendez-vous place de la mairie

15h Découverte des capitelles
par « Pierres et Chemins de la Moure »
Départ devant le gymnase des baux

Vous pouvez retrouver le programme des journées européennes du patrimoine 2018 sur le site du Ministère de la Culture :

https://openagenda.com/jep-2018-occitanie…

Convivialité et partage pour l’ASP Rugby

Toutes les équipes de l’ASP Rugby ont repris cet été. Les seniors ont repris le 4 juillet, les cadets et juniors ont repris le 8 août et les féminines début août également.
 
Cette saison il y a pas mal de changements au niveau de la fédération française de Rugby. Réorganisation des comités et des ligues, de nouvelles poules, de nouvelles règles d’arbitrage… A suivre…
 
jouk20180907_220913
Des changements également au sein du club avec une équipe étoffée, féminisée et une réelle volonté d’accentuer le côté familial du club.
 
Le bureau souhaite donc qu’il existe une belle cohésion entre les équipes et tous les membres du club.
Cela commence par le travail des entraîneurs des 4 équipes qui se réunissent régulièrement et qui mettent en place un plan de jeu et une méthode de travail commune.
 
Ensemble ils ont élaboré un plan de jeu et surtout une philosophie pour toutes les catégories.
 
En outre les équipes du club comptent organiser tout au long de la saison des événements en commun. Cela a débuté ce vendredi 7 septembre avec une grillade de début de saison qui a rassemblé une centaine de personnes : joueurs, conjoints, parents et bénévoles.
 
« Si les calendriers le permettent, nous souhaitons faire jouer nos 3 équipes en compétition (U16 U19 et Seniors) à la suite l’une de l’autre afin que chacun puisse assister au match de ses camarades et faire une belle 3ème mi-temps commune. 
Par ailleurs les féminines pourraient également jouer en levé de rideau des seniors le dimanche.  » Précisent les Présidentes de l’ASP.
 
La convivialité toujours au centre des préoccupations du club, est matérialisée également avec la réception de matches amicaux U19 contre le RC Billom et en seniors contre le RC Orangeois. De jolis moments de partage salués par les clubs invités et qui rechargent encore plus les batteries.
 
hjhjhjP1130785
Si le maintien de l’état d’esprit est un élément essentiel, l’objectif premier du club reste le maintien de la qualité de la formation et se donner les moyens de peut-être un jour monter des échelons pour arriver à se hisser en division Honneur et y rester.
 
Tout un programme donc ! 

Arts et Agapes, du plaisir à déguster à Poussan

       pupoP1130583

Le service culturel de la Ville de Poussan et l’association EscapadeS avaient convié la population à l’ouverture du festival d’Arts et d’Agapes ce samedi 8 septembre au jardin de la grotte à Poussan. D’Arts et d’Agapes est un festival au programme culturel, artistique et gastronomique, décliné tout au long d’une journée festive et conviviale sur la commune avec même une veillée pour cette troisième édition et donc un repas du soir qui affichait complet quelques jours avant.. Couscous au menu, et en musique. Avec une soirée estivale ce ne fut que du bonheur pour cet été « indien » qui est bien sympathique. Une douce ambiance qui emportait chacun dans ses rêves en oubliant les problèmes et en se laissant aller.

Au cours de cette manifestation, qui se voulait ludique et sympathique,  étaient proposés des spectacles contés, artistiques et musicaux, des ateliers d’art plastique, ateliers jeux, mais aussi de la restauration de qualité que ce soit à midi ou pour le repas du soir.

pupoP1130693

Pour cette troisième édition vous retrouviez les grands classiques du festival mais aussi vous pouviez découvrir de nombreuses nouveautés, toujours dans une ambiance chaleureuse et ludique : Ateliers maquillage, Portraits Aquarelle, Arts Plastiques, Street-Art, La Petite Usine à Taille Douce, Le Tipi à Souvenirs et son Trombi, Initiation à la Langue des Signes, Brocante livres et autres activités comme tatoo… et à 12h : Lecture jeunesse bilingue français-langue des signes.

 

Déjà un bon programme culturel, artistique et ludique, accessible au public sourd, décliné tout au long d’une journée festive et conviviale sur la commune et cette belle aventure était à vivre en famille, entre copains, toutes générations confondues… Une journée intergénérationnelle.

Sachant que cette année encore l’entrée libre était bien appréciée.

Et une  introduction vraiment particulière avec dès le départ un spectacle déambulatoire celui de Tétrofort qui se déroulait devant et dans les halles avant de prendre la direction du centre historique, un spectacle randonnée décalée, « 14 », au départ des Halles à 11h. Et on allait retrouver les 2 acteurs venus du Mans en fin de journée pour « 15 », un apéro des voisins à l’humour décapant!...

Cette année après le vent, de 2017, des conditions idéales., pour profiter de l’ombre des ruelles puis des arbres du terrain de la Grotte, au chemin des Frères.

Comme le précisait à nouveau les organisateurs, le festival est né d’une envie commune de créer une fête à valeur culturelle fédératrice dans un esprit participatif et imaginatif. Artistes, musiciens et bénévoles ont travaillé plusieurs mois pour proposer, lors de cette journée, un programme varié ouvert à tous avec des ateliers pour petits et grands et des possibilités de restauration sur place.pupoP1130599

Une belle aventure était à vivre aussi au rythme d’un orchestre, mais auparavant, la journée débutait  à travers les rues du vieux village avec plusieurs haltes au gré des espaces disponibles qui se voulaient des repères pour un couple ayant vécu à Poussan et fêtant son 14ème de mariage. Tétrofort avait en effet convié les Poussannais, enfants, jeunes, adultes qui le souhaitaient à participer au spectacle et à leur fête ! Car ils souhaitaient après être partis à Frontignan revivre une partie de leur passé à Poussan.

En effet PASCAL GAUTELIER – Comédien, metteur en scène, costumier… et HELENE ARTHUIS, Comédienne, formatrice ont l’habitude de réaliser des randonnées culturelles et cette fois elle se voulait maritale.

Un spectacle-randonnée dans l’espace public pour célébrer leurs 14 ans de mariage, car Pascal avait préparé une surprise pour son épouse, Hélène.

Incarnant la famille et les amis, le public allait suivre ce couple sur un parcours ponctué de surprises qui retraçait les moments forts de leur jeunesse.

Malgré une organisation sans faille, rien ne va se dérouler comme prévu…  Des roses pour  Hélène, des bisous, un joli cœur fabriqué par un mari maladroit, puis un poème dans lequel Pascal mettait les pieds dans le plat et l’anniversaire tournait au vinaigre. Pascal essayait de se rattrapait en désirant servir l’apéritif. Hélène renversait la sangria alors que son beau-père se lamentait, et du chien broyé par une mobylette, à l’enterrement de sa maman, les souvenirs de ces 14 ans n’étaient pas agréables à vivre pour une Hélène qui faisait bonne figure.

Mais elle allait être gâtée à la grotte, une machine à pain l’attendait. Un cadeau de Pascal qui tombait mal car il représentait son sexisme poussé à l’extrême. Mais le cadeau avait été volé. Pascal « disjonctait » et allait après une grosse colère se réfugier à la buvette pour oublier.

pupoP1130665

Accompagnée par les enfants, Hélène parvenait à renouer les liens avant que ne soit célébré un « re » mariage en bon et du forme par Jacques Adgé, sollicité pour l’occasion.

Fête alsacienne pour Hélène avec danses, pétards et seau d’eau pour éviter que sa robe ne prenne feu.

Et les très nombreux spectateurs ont joué le rôle des amis et de la famille jusqu’au bout. Ils sont allés de surprise en surprise.

Le mariage a donc été célébré une nouvelle fois au jardin des Frères et la promenade et la fête se sont finies dans la joie et la bonne humeur entre  saucisses et moulinets de choucroute dans une procession délirante. Arts et Agapes pouvait se poursuivre autour des ateliers, de la buvette aussi…

.Le public était bien motivé pour enchaîner sur les animations. Mais auparavant quelques mots d’Aurélie  pour remercier tous les participants, les organisateurs et bien sûr tous les bénévoles qui se sont associés pour la réalisation de cette déambulation. Ceux-ci étaient applaudis avec insistance ayant su créer dans le public une montée d’ endorphines. La Compagnie Tétrofort était félicitée. Les enfants étaient déjà en place : Ils avaient du choix et les adultes aussi :

pupoP1130676

L’après-midi,  Tétrofort allait revenir pour à nouveau conquérir le public : « Une belle visite du patrimoine en famille et d’un spectacle sympa présenté de manière originale. »

C’était parti,pour le plus grand plaisir des enfants : la petite usine à taille douce  était synonyme d’impression et de gravure, pour participer à la création d’une œuvre collective. Elle  retenait l’attention tout comme l’atelier de maquillage toujours sollicité…

Avant les contes pour enfants, le cirque, les solos clownesques, le théâtre de rue, la lecture bilingue français langue des signes… soit l’on se désaltérait et l’on se restaurait soit l’on participait aux ateliers qui allaient durer l’après-midi.         

Et donc entre repas et musique, ce fut une transition pour arriver aux spectacles de l’après-midi. Les agapes du midi étaient musicales grâce à Elvindes! Leurs standards de la chanson française et internationale revisités dans des styles très éclectiques nous accompagnaient lors de la pause déjeuner sous la pinède.

popuP1130737

Dès 14h45 Nombril et Elégance, de la Cie Belly Button nous emportait dans l’histoire d’une famille de cirque itinérant, dans leur carriole , là où il y a leur vie , avec une véritable ménagerie : des jeux , des rêves ,des bouts d’enfance et d’aventures périlleuses …

Au rythme des saisons , les deux saltimbanques et leur poilu s’apprivoisent au monde , domptent leurs puces et leurs corps , le tout sans filet !popuP1130762

Ce spectacle, c’est une aventure.

ils arrivent de loin, ont traversé les montagnes gelées et rêvent des Sept Mers. Qui ? deux artistes et leur chien en quête initiatique parcourent le monde à la recherche de ce qu’ils vont devenir. Comme des personnages de bande dessinée, dans cet épisode ils font du cirque, montent des numéros et se produisent de place en place . Tout les inspire, naïfs, ils s’émerveillent du monde, du cycle de la nature et des saisons. Leur terrain de jeux ? La vie simple et fascinante. Un flocon de neige tombe, une fleur eclos, un pas de danse, une bonne omelette. Et réussir un exploit, marcher sur les mains, se transformer, croiser un regard, jouer, le cœur qui palpite et la sueur qui coule.

Puis ce fut un spectacle joyeux qui a fait du bien, une ouvre mise en scène par la clown et metteur en scène Laurence Vigné, avec légèreté, drôlerie et élégance !popuP1130790

En effet, alors que les ateliers se poursuivaient, à 17 h Madame Léna interprétait un solo clownesque en chantier : un spectacle captivant qui a su attirer toutes les générations avec sa sensibilité, les jeux de mime, et l’imaginaire qu’il a su solliciter chez les spectateurs

Et à 18h « 15 » avec la Cie Tétrofort, qui avait marqué les esprits en fin de matinée.

 

Après « 14 » créé en 2009 et parti en tournée en France, 15 est en effet la suite des aventures d’Hélène et Pascal qui se lancent dans l’organisation d’un « apéro des voisins « . « Après leur anniversaire de mariage ». « Car ils ont le sens du partage »

Après avoir vécu des années dans Poussan et en être parti suite à un drame, la mort de leur chien déchiqueté par une mobylette Hélène et Pascal (qui ont fêté récemment leurs 14 ans de mariage) hésitent à s’y réinstaller…Pour faire connaissance avec leurs futurs voisins (le public), ils les ont convié à passer ce moment festif autour d’un apéritif.popuP1130819

Une grande table est dressée, les présentations sont faites, les projets pour le quartier sont dévoilés. Lors de cette rencontre entre voisins, notre gentil couple va petit à petit se dévoiler et montrer un visage qu’on ne lui connaissait pas. Jusqu’où leur projet délirant les emmènera t-il ? D’association de quartier, de sécurité, de l’échange pour le profit, d’arnaque commerciale, de manipulations sous couvert d’amitié, de la prise de pouvoir, des élections municipales, mais aussi d’amour

Un délire maîtrisé qui enveloppait un public toujours aussi médusé, de nombreux enfants n’arrivant plus à faire la part des choses entre le vrai et le faux, comme le matin. Et quelle énergie !

.Petit moment pour souffler puis l’on enchaînait sur la Veillée d’Arts et d’Agapes avec une soirée festive, concert et couscous maison.

Au son des Scat’n Scratch, un groupe de Jazz/Soul/Funk vocal festif et réjouissant, ce fut une soirée chaleureuse et rythmée sans soucis!

popuP1130742

Un beau succès car rien ne manquait : encore une belle réalisation que  cette troisième édition qui fut pour de nombreux participants une journée de bonheur : le public a répondu présent, tous les ateliers ont eu du succès. Chacun a pu s’épanouir dans différents domaines durant dans le calme, la convivialité et le partage. Des spectacles de qualité entre délires et sensibilité, des moments d’échanges bien sympathiques et surtout de la bonne humeur.

Vraiment, félicitations à tous les bénévoles, ceux qui ont œuvré,  pour que perdure cet événement qui est une belle référence culturelle et festive pour Poussan.  En associant des amateurs et des néophytes, les spectateurs aux acteurs, des animations pour tous et du spectacle, Arts et Agapes fut un très beau succès.

popuP1130865popuP1130863