Poussan

Un énorme week-end au Stand de tir : 500 tireurs

 

DSC_0052 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est déjà parti pour la plupart des compétiteurs parmi les 500 inscrits qui participent aux championnats de France de Fosse Universelle qui a lieu au Stand de Tir de Poussan, route de Villeveyrac jusqu’à dimanche.

 

 

DSC_0059 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur toutes les installations les tireurs étaient nombreux ce jeudi pour s’entraîner en vue de ce championnat qui débute dans la foulée. La Fosse est une discipline qui a toujours beaucoup de succès et donc vous pourrez profiter du spectacle jusqu’à dimanche soir.

Les Chants de Thau à Larciano

l2l2l211737830_1600506276898851_7906862781495327986_n

 

  Nos amis de Larciano ont apprécié énormément le Concert des Chants de Thau où des Poussannais étaient présents mercredi soir. Ce fut un "merveilleux" moment musical et d'échange placé sous le signe de l'amitié et du jumelage.

 

 

lllllllllllllllllllllllllllllllllllllll11703388_1600506330232179_4151771808025132093_n

 

Patrimoine : Le Verdet au centre de la soirée

  Ce lundi soir avait lieu une rencontre autour du Patrimoine de Poussan, proposée par M Fabrice Bertrand, membre de l'association Saint-Vincent, association qui met à disposition le Jardin des Frères pour le festival d'Arts et d'Agapes du 13 septembre prochain.
 
 
 
DSC_0034
 
 
  
 Fabrice Bertrand souhaitait réunir les amis du patrimoine de Poussan une dernière fois, durant l'été ce lundi 20 juin à 18 heures. Il ne nous donnait pas de thème pour cette petite réunion. "Vous aurez la surprise..." Mais il parlera d'un objet et de son histoire.
Et sur la table centrale nous découvrions 2 récipients mis à jour ce week-end dans la cave du château Montlaur  (ancienne salle d'armes). Il s'agissait de 2 petites gargoulettes dont la plupart étaient réalisées au 18ème près du Bousquet d'Orb. Elles servaient surtout pour le vin et pour la pharmacie. Et si il a aussi été trouvé des jattes ce qui était le plus intéressant c'était dans l'une des gargoulettes, des traces du "Verdet de Montpellier".
 
(. Vert de gris du commerce, acétate basique de cuivre, utilisé en teinture. * * * ● verdet nom masculin (diminutif de l ancien français verd, vert) Nom donné à divers acétates de cuivre,…)
Avant 1830 il était produit à Montpellier. Énorme production dirigée par des femmes et réalisée par la plupart des femmes. Il fallait du cuivre, du vin et des cruches spéciales).
 
 
DSC_0024 (2)
 
 
 
   Chaque femme en produisait 30 à 40 kg par an ce qui permettait souvent de nourrir la famille (120 livres de l'époque)
Il fallait avoir des plaques de cuivre et du marc de raisin. On les disposait en forme de sandwiches puis on les séparaient et on les faisait tremper dans de l'eau pour que les plaques s'oxydent au maximum.
Technique que Pline l'Ancien, écrivain et naturaliste du 1er siècle, avait approchée.
Plus tard Jean-Antoine Chaptal, homme de sciences mort le 29 juillet 1832 écrira aussi un livre sur le Verdet.
DSC_0032
 
 
 
Il faut savoir que le Verdet était réalisé et stocké dans les caves car toxique et dangereux. Les femmes avaient obtenu de posséder la clef de la cave et petit à petit le marché devint National avec même des courtières en verdet.
Exclusivité du groupe marchand,  elles sont donc au centre du système reliant les trois autres acteurs de ce commerce (inspecteur, fabricantes, négociants). Elles seront ainsi intégrées à la société urbaine de Montpellier au xviiie siècle ou, du moins, au secteur marchand et artisanal.
 
Et ce verdet avait en effet de multiples fonctions.
Outre le fait qu'il soit présenté en le préparant , bon contre le cancer, utile en psychiatrie ou traitant la syphilis, plus raisonnablement, en l'associant à d'autres éléments il était utile contre le Mildiou de la vigne, pour soigner les plaies des animaux et les cicatriser.
On le retrouvait aussi pour préparer les peintures, pour réaliser des teintures, de la résine de cuivre (carrosserie), et en pharmacie pour fabriquer des emplâtres, pour soigner les ulcères et d'une autre façon les cors aux pieds.On le voit, ses propriétés étaient multiples et si il a été petit à petit déprécié  c'est que le commerce l'a rendu de moins bonne qualité et que d'autres produits sont apparus.
Quant aux gargoulettes il resterait à vérifier si certaines ne proviendraient pas de la tuilerie qui se trouvait sous la chapelle actuelle du jardin des Frères. Mais cela est une autre histoire.
Avant de terminer il présentait également : - les livres dont il est l'auteur,  "les seigneurs de Poussan", "les poussannais dignes de mémoire". Mais nous y reviendrons ultérieurement

Tendre mariage pour Marina et Eric

DSC_0037 (2)

 

Le samedi 4 juillet, entouré par de nombreuses amies, Marina enterrait sa vie de jeune fille. Car après quelques mois de réflexion avec Eric, son futur époux, ils avaient décidé de se marier ce samedi 18 juillet à la Mairie de Poussan. Eric avait aussi enterré sa vie de garçon et donc ce samedi, c'était le grand jour, l'union de ces amoureux qui coulent des jours heureux.

 

DSC_0044 (2)

 

  Entourés par leurs familles et par de très nombreux amis ils ont gravi les marches des escaliers qui mènent à la salle du Conseil.

Après une lecture rapide des textes officiels ils ont tous les deux répondu oui à la question qui les unissait pour vivre les meilleures aventures possibles.

 

 

DSC_0065 (2)

 

  De nombreux baisers s'en suivaient avec bien sûr le passage des alliances aux doigts qui scellait leur union.

 

DSC_0083 (2)

 

  Monsieur le Maire s'était fait un plaisir d'unir Marina et Eric qu'il connaît depuis sa tendre enfance. Entre rugbymen et pétales de roses, entre applaudissements et crépitements de Flash, les 2 époux pouvaient savourer ce moment magique et se laisser porter jusqu'au Halles puis jusqu'au Foyer des Campagnes pour un apéritif très convivial.

 

DSC_0091 (2)

 

Une très belle soirée allait s'en suivre.

 

Elvindes a mis de l'ambiance sur le Riverain

DSC_0038 

Après un très beau concert de Tony Bram's et de son groupe de chanteurs et de musiciens vendredi dernier au soir, ce jeudi, José et Jérôme avaient invité Jean-Pascal Destaebel et son ami du groupe "Elvindes" pour animer la soirée entre  le café restaurant Beauséjour et le Feu de Bois.

 

  DSC_0042 (2)

 

 Il faut préciser qu'ils ont l'habitude de se produire lors de soirées, dans les restaurants ou les MJC formant un beau duo.

 Si actuellement, ils se cantonnent à la Région et reprennent avec le côté jazzy qu'on leur connaît, de nombreuses chansons anglaises ou françaises avec un répertoire très éclectique ils ont  de quoi satisfaire les demandes et ont acquis un très bon public à Poussan. De Brassens à la chanson anglaise avec eux, il n'y a qu'un pas et toujours avec délicatesse.

 

DSC_0032 (4)

 

  Une belle ambiance régnait sur le riverain avec un public assidu et connaisseur. Et il semble qu'avec sa palette de morceaux choisis Evindes ait été fort apprécié jusque tard dans la nuit par des spectateurs dont le nombre n'a fait que s'accroître jusqu'à 23 h...

Une matinée du 14 juillet récréative

   Ce 14 juillet, bien que la nuit ait été courte pour de nombreux Poussannais, le service animation de la mairie de Poussan avait organisé une matinée récréative surtout pour les enfants .

 

DSC_0044 (2) 

 

  Le baromètre était au beau fixe pour tous et avec quelques rafraîchissements en guise d'apéritif, les choses étaient facilitées, question moral.

 

DSC_0035

 

  Les plus jeunes n'avaient pas oublié le rendez-vous puisqu'ils pouvaient jouer à l'ombre des arbres, sur le boulodrome, comme autrefois sur le Riverain. Les jeux ont un peu changé pourtant le plaisir est resté le même. D'autant que cette année, un effort était notable avec de nombreux ateliers revenus au goût du jour : La course au sac, le jeu du pot, les garçons de café...

DSC_0027

 

    Avec le jeu du fil électrique et celui de l'ascenseur, celui de la pêche aux canards ou du chamboule tout, d'autres comme celui des poissons ou celui des anneaux les volontaires élus ou d'autres spontanés faisaient le bonheur de chacun. Et avec des bonbons en prime, les petits étaient aussi heureux que leurs aînés.

 

DSC_0031 (2)

 

  Et pour les plus grands avec la course au sac ou celle des garçons de café la motivation était toujours la même.

Et vers 11 h 30, tous les participants ainsi que les spectateurs se retrouvaient autour d'un apéritif républicain du 14 juillet qui ne l’oublions pas fête la prise de la Bastille qui est aujourd’hui considérée comme le symbole de la Révolution française dont elle marque le commencement.

 

 

CaptureUne bonne ambiance et un nouveau départ pour l'été jusqu'au 15 août.

Une soirée Nationale sous le signe de la convivialité

Ce 13 juillet, à Poussan,  La ville de Poussan et son comité des fêtes vous conviait à une entrée en matière toujours appréciée par les Poussannais et les visiteurs, les plus âgés et les plus petits, une retraite au flambeau qui devait  démarrer vers 21 h de la place de la mairie.

Chacun avait reçu son lampion et sa bougie des mains d’élus ou de volontaires qui se faisaient un plaisir de les distribuer. Déjà, à l’extérieur les lumières scintillaient tandis que les premières étoiles se faisaient remarquer. Il était plus de 21 h 30 mais les participants heureux de se retrouver pour la Fête Nationale en profitaient  pour discuter un peu.

 

 

DSC_0034 (2)   

 

La pena Bastid And Co était en grande forme. Des airs gais et entraînants allaient animer toute la soirée pour nous la rendre encore plus douce.

C’était parti avec un peu de retard mais pour la bonne cause, et pour une balade bien conviviale.

 

DSC_0042 (2)

 

En présence de plusieurs élus, de Monsieur le Maire et des Miss de la Commune, le défilé a pris la direction de l’Avenue du Général de Gaulle puis en passant par la rue Marcel Palat et le Jardin Public, a traversé le Riverain pour se diriger vers le Skate-Park.

 

 

DSC_0048 (2)

 

  Il a fallu du temps pour que les nombreux spectateurs trouvent place sur la butte du petit stade. Vers 22 h 40, extinction des feux avant que ce ne soit le ciel qui s’enflamme.

Un très beau spectacle pyrotechnique pour une commune comme Poussan allait enchanter le public qui aurait voulu qu’il se poursuive longtemps.

 

DSC_0078

 

  Entre le bruit, la lumière et la fumée, l’attention était sollicitée au maximum durant plus de 15 minutes.

 

DSC_0136

 

Entre marron d’air, bombes et comètes, avec des palmiers et des étoiles, le voyage  du Feu a été bien complet.

 

DSC_0110

 

  Mais il fallait s’y résoudre, toutes les bonnes choses ont une fin. Et c’est la Marseillaise qui saluait ce feu d’artifice bien applaudi.

 Tandis que certains rentraient chez eux d’autres n’avaient pas oublié qu’un verre de vin à la Française (vin avec glaçons et fruits y  ayant macéré) les attendait devant la Mairie avec un mini concert de Bastid And Co toujours aussi vaillant. La soirée touchait à sa fin, simple mais conviviale pour le bonheur de ceux qui y avaient participé.

 

DSC_0151 (2)

La plus grosse compétition FU de France le week-end prochain

A partir de jeudi prochain, plus de 500 inscrits participeront à la plus grosse compétition de France de Fosse Universelle qui aura lieu au Stand de Tir de Poussan jusqu'à dimanche.

 

Pas moins de huit installations sont d'ores et déjà prêtes à recevoir les tireurs qui viendront s'entrainer tout au long de la semaine en vue de ce championnat.


Une discipline qui a toujours beaucoup de succès, même si, selon Noël Dardoise, organisateur de l'évènement et directeur du Stand, les effets de la crise économique se font ressentir par une légère diminution du nombre d'inscrits.

Remise des prix : Dimanche 26 Juillet à 18h.

Entre fermeture de grappe et véraison, optimisme raisonné

DSC_0184 

 

  Avril pluvieux : Mildiou précoce. Traitements onéreux mais par chance mai a été sec grâce à un bon vent du nord.

  Puis la pluie de mi-juin a été très bénéfique et avec d'autres  traitements les résultats pour la vigne ont été satisfaisants.

 

DSC_0183 (2)  

 

"Pas de coulures, pas de stress hydrique, les grappes sont bien fermées. Entre fermeture de grappe et véraison, les viticulteurs attendent pour effectuer un dernier traitement contre la cicadelle dorée et contre le vers de grappe 3ème génération."  Précise Lionel Vergues.

 

DSC_0181 (2)  

 

La récolte devrait être plus jolie et meilleure que celle de l'an dernier pourtant il est encore difficile d'évaluer les traces de sécheresse de 2014 car certaines parcelles  en ont souffert en profondeur." Rendez-vous dans un mois.

Un bon départ pour ce plantier

   En début d'année,  au niveau des Cataux , accompagné par des amis, il avait passé pas mal de temps derrière un tracteur qui défonçait le sol de son terrain, pour le nettoyer afin de pouvoir y planter. Préalablement, il l'avait laissé se reposer depuis deux ans. Puis ce fut un bon labour profond.

Lionel avait alors senti que les beaux jours n'étaient plus loin, que la nature se réveillait, aussi avait-il décidé de planter ses plants de Cinsault  sur sa parcelle de 1 Ha 1/2.

 

 

  Il précisait alors : " la préparation du terrain est primordiale et la précision du rectangle d'alignement doit être rigoureuse : les plants ont été plantés à 2m25 x 1m. On se repère avec des câbles tendus et des " mouches " de couleurs sur ceux-ci. " Aussi, pour ces plants venus du Vaucluse, au bas du Mont Ventoux, c'est une équipe de spécialistes gardoise qui a opéré en un jour et demi. Des professionnels de Génerac.

 

 

 

  Mais Lionel devait encore porter une attention particulière à ce plantier en lui assurant un arrosage régulier, si nécessaire. Puis ce fut un peu de désherbant pour les protéger des mauvaises herbes.

 

   Ce samedi, le fameux plantier se portait à merveille. Car au printemps il y a eu des pluies régulières qui ont été bénéfiques pour l'implantation racinaire.

 

DSC_0189 (2)

 

   Les plants qui ne donneront pas de grappes cette année vont pouvoir se développer et pousser jusqu'à la fin de l'été : "Il faudra préserver les feuilles le plus possible pour qu'il y ait un bon aoûtement du bois. Ainsi les plants garderont des réserves et pourront bien pousser l'année prochaine." Rajoute Lionel.

 

  Nous le lui souhaitons et si tout va bien, après la sortie de "la 3ème feuille" Lionel et ses amis pourront déguster un bon rosé (2ans 1/2).

 

Tony Bram's maître de la trompette

DSC_0150

 

  Souvenez-vous : Pour la première soirée de  la  fête locale 2014, le vendredi 26  juillet, Poussan recevait alors Tony Bram's considéré par ses pairs comme le trompettiste le plus doué de sa génération. Puis il était venu au feu de Bois et au Beauséjour pour un concert exceptionnel avant de se produire en l'église de Poussan avec le Tony Bram’s Gospel Voices qui avait été invité par l’association des commerçants de Poussan ... Chaque fois, dans des styles différents, ce fut un grand succès. Il est vrai que Tony Bram's est aujourd'hui le chef d'orchestre le plus titré ses dernières années.

 

 


DSC_0155

 

  En effet, que ce soit dans le domaine de la variété, du classique ou du jazz Tony Bram's se distingue par l'originalité de son timbre et de son phrasé. Et ce vendredi  10 juillet vous pouviez profiter d'un concert de Tony Bram's entre feu de Bois et Beauséjour qui le trouvent remarquable :

Afin de marquer le début de cette magnifique saison estivale, Jérôme et José vous invitaient donc à une soirée exceptionnelle.

 

DSC_0158 (2)

 

 

  Une formule repas spectacle vous était proposée pour cette occasion, et près de 110 personnes en ont profité sachant que la météo clémente était de la partie.

A l'heure de l'apéritif Tony est resté assez jazzy avec des morceaux assez "soft" , des standards français ou des compositions entre le gospel et le jazz, fleurant avec les années 80. Il démontrait déjà, accompagné par deux de ses musiciens aux claviers et par deux très belles voix, que la trompette n'avait plus de secrets pour lui.

 

 

DSC_0176 (2)Après une petite pause repas il prouvait qu'il appréciait tous les styles : Les tubes d'aujourd'hui, les standards américains et la variété française, le Madison , les classiques de la trompette... Avec des slows à la trompette, des chansons aux accents espagnols, des morceaux dansants, ce fut une palette d'interprétations pour essayer de contenter les nombreux spectateurs qui étaient aussi venus pour l'écouter.

 

 DSC_0150

 

Le public était heureux, et Tony le sollicitait pour chanter ou pour danser sachant faire monter la pression au bon moment. Et l'on avançait dans une douce nuit avec des accents de trompette qui s'envolaient pour accompagner la gaité et la chaleur d'un été qui ne s'est pas fait attendre.

Avec l'APAVH, les belles LALIE et DIARRA sont à l'adoption

pepit2229683346_1645563212187152_5084249881548282965_nSi le physique est à prendre en considération , on imagine que ce qui compte le plus ce sont nos caractères... A propos de Lalie, la jolie grisette : "j'ai un caractère calme. J'apprécie passer du temps couchée dans le salon de jardin de ma famille d'accueil. Je suis demandeuse de jeux et de câlins."pepit29571372_1645563708853769_1155069375934100749_nPour Diarra, l'arlequine : "je suis un peu plus speed, j'aime chasser, eh oui suis une chipie , j'embête les petits animaux. Je suis curieuse, j'explore tout ce que je peux, intérieur comme extérieur. J'aime aussi les câlins et parfois même, lorsque je l'ai décidé, je monte sur les genoux"...Nous avons toutes deux impérativement besoin d'un extérieur, nous sommes certes des minettes faites par avoir une vraie vie de famille mais aussi des minettes de la nature. Nous en priver serait très difficile pour nous. Pour nos adoptions, on vous demandera le remboursement de nos frais d'identification et de stérilisation...

» associations