Poussan

Une capitelle extraordinaire

Elle est cachée depuis des décennies dans les garrigues poussannaises. Protégée par des chênes, entourée d'oliviers, elle n'a certainement pas subi de transformation depuis sa construction.
Il faut dire que ceux qui l'ont bâtie n'ont pas lésiné sur les moyens. Des tonnes de pierres composent ses murs qui ont près de 1m d'épaisseur. Mais vu la taille de cette capitelle qui a un diamètre de plus de 4m, les constructeurs y ont rajouté d'énormes contreforts qui servent aussi à la camoufler.
Avec un porte-à-faux incroyable pour les dalles composant la toiture, il a fallu des spécialistes pour obtenir un résultat aussi parfait et de plus, stable. Si on la trouve au nord du territoire communal, son ouverture est elle située vers le sud.
Utilisée par des bergers ou par des ouvriers agricoles qui s'y protégeaient de la chaleur l'été ou du froid, l'hiver, l'on pouvait y faire du feu et s'y retrouver à plus d'une dizaine.
Pas de lézardes sur les parois de la capitelle dont la disposition des pierres rappelle celle de certaines constructions grecques.
Avec des niches pour ranger les outils, cette capitelle dont la structure a été réfléchie, est une référence dans notre patrimoine local.

J.-M P

« BRINDEZINGUE » : une soirée à la sauce « héritage »

« BRINZEDINGUE » c’était à Poussan ce 15 septembre avec un brin de dingue, une cuillère de méchanceté, beaucoup d’humour et une louche de jalousie.

    brinzP1140113

Le Strapontin  accueillait en effet « BRINZEDINGUE » de Gérald Levoyer joué par LA COMPAGNIE ACCORDAGE à la salle de spectacle de la MJC.

Une pièce qui était joyeusement incorrecte, noire et délirante, en effet liant un mélange de Zola, d’Audiard et d’Ettore Scola, une création 2014 de la Cie  en collaboration artistique de Pierre Gorses pour la mise en scène.
 
brinzP1140116
 
" Timanman vient de mourir, ses enfants se retrouvent à la ferme pour le partage des biens. Commence alors l’empoignade entre Dom, pas bien fini de la tête et ses deux vipères de sœurs."
 
"Très vite, les vrais caractères vont se révéler et les souvenirs surgissent d’un passé glauque, d’un passé violent et sans trop de morale. "
 
La méchanceté des sœurs est omniprésente et vient s’opposer quelquefois ou s’associer à l’innocence de Dom.
 
Ce qui produit un mélange curieux, avec des instants durant lesquels on rit ou l’on sourit et d’autres plus acides pour lesquels l’agressivité à l’état  crue irrite, fait réagir. Le tout voisinant avec des moments d’émotion forte et des scènes truculentes pour les nombreux spectateurs qui étaient happés par ce Brinzedingue, une satyre de notre société qui oublie vite…
 
« Une défunte encore chaude, un maigre héritage, quelques bestioles mal aimées, il n’en faut pas  plus pour que la zizanie s’installe donc, la maman vite enterrée……. L’appât du gain fait tomber les masques et la fraternité n’a plus cours quand la cupidité la remplace. »

 

Les nouveaux Poussannais accueillis en Mairie ce samedi

vienP1130984

Le Maire de Poussan et son conseil municipal avaient invité ce samedi 15 septembre les nouveaux habitants de la ville, à une matinée d’accueil afin de présenter les richesses de la ville tant au niveau de son patrimoine, que de ses traditions, ses points forts et ses contraintes aussi…

Ces nouveaux Poussannais pouvaient découvrir également tout ce que Poussan leur offre tant au niveau des commerçants que des services et des entreprises.

vienP1130997Ils étaient très nombreux, près de 55, avec des enfants, accueillis avec un café et des boissons accompagnés de pâtisseries confectionnées par des spécialistes locaux en la matière, avant de suivre une présentation de toutes les caractéristiques de la Ville, tant culturelles que sportives, festives ou encore traditionnelles que Poussan, une cité qui se développe, peut leur offrir.Jacques Adgé, Maire de Poussan, depuis 17 ans, accompagné par de très nombreux élus, dont ses Adjoints, avait tenu à ouvrir cette présentation en précisant que Poussan de par sa situation avait des avantages :

des espaces naturels au nord, l’autoroute au sud, des grandes villes rejointes entre 10 et 30 mn de temps, en principe, et le péage qui permet une ouverture vers l’extérieur. Une commune de 3000ha au sein d’une communauté d’agglomération, la plus grande dans l’Hérault.

vienP1140007

Sur la commune, 3 écoles (1 primaire, 1élémentaire et 1 maternelle), l’ALSH, le Pôle Enfance Jeunesse, le collège qui permet aux élèves de ne pas avoir besoin de bus, un beau complexe sportif….Un riche patrimoine avec des Édifices témoins de l’histoire. Des châteaux morcelés car habités, des Halles qui vont être rénovées en 2019, un marché le vendredi, une MJC, de très nombreuses associations qui animent la vie de Poussan avec son Carnaval traditionnel et toutes ses fêtes et manifestations culturelles.

Monsieur le Maire abordait les problèmes aussi, avec, la nécessité de développer le nombre de logements sociaux, avec ceux liés au nombre de voitures, à la cabanisation (origines et traitement) et à la sécurité avec la Police Municipale et ses actions.

Il revenait sur les travaux prévus, sur la circulade, sur les sens uniques, les limitations de vitesse, sur les problèmes de parking et bien sûr sur le développement de Poussan, du côté de Marqueval/Sainte Catherine, un nouveau quartier qui devrait voir le jour bientôt.

vienP1130999

En 2030, Poussan (6100 habitants environ actuellement) devrait en compter 8700… Après qu’il ait précisé que tous les élus étaient disponibles si nécessaire, la présentation visuelle se poursuivait. Certains participants posaient des questions et cette information était complétée  par de la documentation qui était distribuée :

le nouveau livret d’accueil, les bulletins municipaux, le livret du comité des fêtes, un dépliant historique et un flyer sur les Journées Européennes du Patrimoine,  le catalogue de la MJC, le nouveau plan de la ville…

Après que Jérôme Liguori pour l’Association des commerçants ait souhaité que les commerces puissent répondre aux attentes de ces nouveaux Poussannais, ils ont pu découvrir la Mairie et son agrandissement.

Ceux qui ont voulu en profiter davantage pouvaient, dès ce samedi après-midi, et tout ce week-end partir à la découverte du patrimoine local grâce aux visites guidées patrimoniales qui étaient proposées.

CER-N-H-18

Reprise pour les cours de ZUMBA de ZMBtt34

Les cours de ZUMBA de ZMBtt34 avec Sonia ont repris le mardi 11 septembre. Salle ancien restaurant, 1 rue des horts au rez de chaussée à gauche.

reprise 002

 

     Venez réaliser un cours d'essai!  

Amenez vos enfants pour s'amuser en dansant.

4/7ans ( 2014 à 2011) mardi 17h45/18h15

8/10ans( 2010 à2008) jeudi 18h/18h45

11/15ans (2007 à 2003) mardi 18h30/19h15

adultes 16 ans et + mardi 19h30/20h15; jeudi 19h/ 19h45

Le mot Zumba en espagnol signifie "bouger vite et s’amuser".

"Elle nous transporte avec ses rythmes latins endiablés et ensoleillés (salsa, merengue, cumbia, calypso, reggaeton, etc.) et nous propose ainsi un excellent exercice cardiovasculaire. Grâce à sa musique dynamique, entraînante et festive, elle est bénéfique pour le moral.

Un premier concours mixte réussi

mixteP1130922

 Effectivement, il manquait dans le calendrier annuel des concours de « La Boule Poussannaise » car il n’y avait jamais de concours mixte en triplette (une femme et deux hommes). Cette lacune vient d’être levée grâce à Max et Sylvie, un couple licencié au club, qui a pris l’initiative de doter personnellement ce concours.

mms_img811305758

 Malgré la concurrence locale, (concours identique à Saint Pargoire et Saint Jean de Védas)  pas moins de 26 équipes se sont engagées le week-end dernier sous un après midi ensoleillé.

 mixteP1130923Le concours a été très plaisant dans une ambiance amicale et du beau jeu a été proposé. Certaines parties ont même été très disputées avec des scores de 13/12 – 13/10 qui ont régalé l’assistance.

 Partageant en finale, c’est la triplette GUIBAL Laurent, VICENS Josiane et HOFFMAN de « La Boule Poussannaise » qui a été déclarée vainqueur par le jury en tant qu’équipe homogène.

 Un grand merci à Sylvie et Max pour leur initiative et nul doute que ce concours sera intégré l’année prochaine dans le calendrier officiel de « La Boule Poussannaise ».

Le collège Via Domitia attentif aux parcours de tous ses élèves

Pour sa 8ème rentrée scolaire au Collège Via Domitia  de Poussan, François RUIZ, le Principal de l’établissement, entouré par une équipe solide et dévouée autour de lui, assume toutes les responsabilités, humaines, financières, matérielles, pédagogiques aussi, mais il se sent toujours bien à Poussan, une ville à laquelle il reste fidèle.

Avec l’aide de, Danielle VARO, Principale-Adjointe, et de deux nouvelles CPE, Madame Gondran Patricia et Madame Lucille Dalibon,  ainsi que de Nathalie VIALA, Gestionnaire, il  fait en sorte que le Collège fonctionne au mieux, le plan Vigipirate étant toujours en place,  pour assurer aux élèves de bonnes conditions de travail afin que ceux-ci puissent tendre vers la réussite dans leurs études.

Depuis début septembre, plusieurs AED ( assistants d’éducation) ont été renouvelés suite à des départs volontaires, quelques enseignants et contractuels ont aussi changé de poste avec maintenant des titulaires et quatre stagiaires. A noter qu’il n’y a pas eu de mesures de restrictions en ce qui concerne tous les postes.

« 750 collégiens à la rentrée,  (une sixième de moins) car plus d’élèves ont déménagé durant l’été et d’autres de 4ème (en 2017-18) ont obtenu une 3ème prépa-pro à Sète. »

Une baisse de 27 élèves par rapport à 2017, mais autant de classes avec une nouvelle répartition : 7 classes de 6ème, 8 de 5ème, 7 de 4ème e t6 de 3ème avec des 6ème à fort effectif (28 ou 29) et les autres classes, entre 26 et 28 collégiens.

C’est dans cet esprit que le Projet d’établissement lancé il y a deux ans  se poursuit  pour 2018/2019, en lien avec le Projet Académique et avec les lignes directrices communiquées par le Rectorat.

collegeDSC_0008 (9)

Celui-ci a pour objectif de définir les axes de travail pour instruire les  750 collégiens

A noter aussi la présence d’une classe ULIS, d’insertion scolaire avec pour celle-ci une enseignante spécialisée aidée par deux AVSH. C’est une classe ouverte. Les élèves sont inscrits dans les autres classes et ont un emploi du temps modulable. « Ils sont bien intégrés .« 

Question sécurité, il est demandé que le minimum d’adultes extérieurs à l’établissement ne circulent dans le collège, et pour y rentrer il faut suivre une procédure tandis qu’un le portail fournisseurs et professeurs évite les mouvements. tous les accès sont sous surveillance vidéo.  Du réalisme et de la prévention avec 3 exercices PPMS (Sécurité) dont un avant les congés d’Automne. (Mise à l’abri, confinement pollution, simulation d’attentat) avec le concours pour le 3ème de la Gendarmerie et de la Police Municipale.

S’il n’y a pas de classe bilingue, si l’on note un regain d’intérêt pour l’italien en 5ème, il y a une option LCE (cultures étrangères)  après la 5ème, associée à une option LCA (Antiquité). Et dès que les moyens le permettront, l’option facultative « Chant choral » se mettra en place.

Monsieur Ruiz précise que pour 2018-2019 le programme « Devoir faits » est renforcé et étendu selon le choix des parents, car non obligatoire, à tous les niveaux.

rajaP1130478

Pour les 6ème : 3 heures par semaine possibles à raison d’une heure par jour en fin de journée (16 h-17h). Pour les autres niveaux : 1 heure par semaine. Si, le retour des questionnaires est attendu ce 13 septembre, ce programme est toutefois tributaire des transports scolaires.

Une fois la rentrée échelonnée passée, l’enseignement a vite repris ses droits : toujours une pédagogie adaptée et différenciée pour ceux qui en ont besoin.

Aide personnalisée dans différents domaines pour tous les élèves, 3 h par semaine en 1/2 classe obligatoires en 6ème, 1 h dans les autres niveaux, gérée en temps avec la dotation de Rectorat et validée par le Conseil d’Administration.

Certains professeurs expérimentent l’aide personnalisée en co-animation (à 2). Les matières sont retenues en CA et ces heures sont inscrites dans l’emploi du temps.

« Chacun des collégiens avance à son rythme avec, des 6èmes en troisième année du cycle 3 du primaire, et une liaison accrue avec les CM2 et leurs Professeurs des écoles. (Binômes, temps de formation, investissement de tous), en relation avec Monsieur l’Inspecteur Départemental de l’Éducation Nationale… ( 3 rencontres professeurs des écoles maîtres de CM2 avec professeurs de 6ème sont prévues), pour une progression spiralaire qui permet un meilleur suivi et qui peut déboucher sur des échanges entre classes. Ces liens se développent afin que les professeurs puissent mieux adapter leur enseignement à chacun des élèves. Les évaluations de 6èmes (2x1h)  informatisées jusqu’à la correction, accessibles aux professeurs, à l’enseignant de l’année précédente, et individuellement aux parents permettent un retour  qui est exploité pour l’accompagnement personnalisé. »

« Quand aux EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires), du décloisonnement des disciplines qui assurent un lien transversal il y a eu un fort assouplissement. » Piliers et compétences du Socle Commun sont devenus des domaines avec un nouveau mode d’évaluations qui tient compte du degré d’acquisition des compétences du socle.

Cela permet une attention plus grande pour ceux qui ont des difficultés et pour quitter le Collège il faut en principe valider les compétences dans tous les domaines.

« Les habitudes évoluent peu à peu. Nous aidons particulièrement les enfants qui ont des difficultés et des handicaps ou encore des problèmes de santé grâce à des projets personnalisés (PPS, PAI,…) Certains sont accompagnés par des AVS ( auxiliaires de vie, individuelles), d’autres en relation avec l’ULIS,  le sont par un enseignant coordonnateur avec l’aide d’AVS (Co, collectives) pour le seconder.

DSC_0077 (6)De toute façon, quelque soit le niveau, 26 h sur 4jours 1/2. (Sans les LCA et LCE et Devoir faits). « Cela évolue dans le bon sens car l’accompagnement individualisé se développe pour que chacun des élèves en fonction de ses compétences  et de celles à acquérir ne soit pas en échec, et progresse. »

 Pas de grandes modifications pour cette rentrée même pour l’utilisation du portable qui était déjà interdit au Collège de Poussan par un règlement validé, la loi venant légitimer cette interdiction. Ce nouveau cadre réglementaire sera donc voté et appliqué.

Une année scolaire qui s’inscrit dans la continuité des précédentes avec des évolutions qui pour Monsieur Ruiz vont dans le bon sens, celui de la prise en compte des compétences et du degré d’acquisitions de chacun des élèves, avec une tendance vers un enseignement personnalisé et un meilleur suivi de l’élève.

Question vie du collège, les échanges avec Larciano (culturels) et Quarrata (linguistiques en Italie) ainsi qu’avec Burella (en Espagne) se poursuivent et à partir de début 2019 se matérialiseront, tandis que toutes les actions relatives à la santé, la sécurité, la prévention des accidents et même au respect de l’environnement sont reconduites.

Atelier mémoire à Poussan

ATELIER MEMOIRE

Programme d’activation cérébrale

———–

Programme de prévention financé par le CLIC GERONTHAU de Sète

Organisé par la Fédération Familles Rurales de l’Hérault

Et le CCAS de POUSSAN

Ateliers gratuits à compter du 17 octobre 2018

sur inscription au 04 67 18 35 91

Poussan FCPE 34 : enquête sur les transports scolaires

La FCPE 34 fait une enquête auprès de ces conseils locaux afin de recueillir les différents problèmes rencontrés par les utilisateurs d’Hérault Transport pour cette rentrée afin de pouvoir récolter des éléments concrets lors de leur prochaine rencontre avec le transporteur.
 
transCapture
Les lycéens peuvent participer.

Au Mas d'Aimé le Dimanche 16 septembre

gaia22Capture

Alex Gaïa à la guitare et Ghaleb au couscous

Dimanche 16 septembre 2018 de 12h à 16h

Ils vous accueillent en musique ce dimanche
dans leur chai pour découvrir leurs vins.

gaiaCapture

1er match de championnat Nationale 1 Féminine de handball pour les Tigresses

GRESSESCapture
Après leur victoire du week-end dernier face au Teil en Coupe de France (14-26), LES TIGRESSES reçoivent pour la première journée du championnat de nationale 1, les filles du Handball Clermont Auvergne Métropole samedi 15 septembre à 20h au gymnase des Baux à Poussan.
 
Entrée 2€ ou possibilité de prendre un abonnement à 15€ donnant accès à toutes les rencontres de la saison de Nos Tigresses sur Poussan et Frontignan.
 
Et pour plus de plaisir handballistique, abonnement Premium 45€ donnant accès à toutes rencontres de nos tigresses et des VB sur Frontignan et sur Poussan.
 
Retrouver tous nos abonnements sur https://www.billetweb.fr/abonnement-1819

Vendredi 14 septembre, soirée Guinguette POPULO CLASSE à Poussan

Concert La Compagnie du Swing

LA COMPAGNIE DU SWING est un creuset où se rencontrent et fusionnent les divers courants Swing :

- La rythmique sans batterie, avec guitare acoustique et contrebasse, évoque celle imaginée par Django Reinhardt en 1934 dans le quintette du Hot Club de France, et utilisée depuis par les groupes de Jazz Manouche.

popupopuCapture

- Le Saxophone ténor, de par sa sonorité et son phrasé, a parfois un parfum de Coleman Hawkins, d'autres fois celui de Lester Young, les deux figures emblématiques de l'instrument dans l'entre deux guerres.

- La guitare électrique nous emmène à la jonction entre le Swing et le Be-Bop, à l'orée des années 40, où Charlie Christian, grâce à cet instrument récemment amplifié, et dans l'urgence d'une vie trop brève, dynamitait les codes.

- Le trio vocal apporte au quartet ce climat un peu désuet de la préhistoire des Big Bands, ou le Swing émergeait à peine du New Orleans.

- Les chansons, en grosse majorité en français, nous ramènent de ce côté de l'Atlantique, ou Jean Sablon et Charles Trénet swinguaient déjà dans les années 30.

- Le Scat, cette façon d'improviser vocalement des onomatopées, inventée selon la légende par Louis Armstrong et rendue populaire entre autres par Ella Fitzgerald.

Exposition

Hüseyin Arbil Hüseyin Arbil est un artiste contemprorain turc, sculpteur né à Silivri, à côté d’Istanbul que l'on peut voir sur les plages turques amasser les matériaux qu'il "recycle" pour en faire des oeuvres d'art. C'est avec ces matériaux recrachés par la mer qu'il travaille ses masques, visages-miroirs, arpenteur conscient du monde où nous vivont, il nous "réveillle" et nous éveille avec ses masques, projections de nous-même.


Au lieu dit Glauga à Poussan
Restauration et bar sur place.
PAF 5€
Réservation vivement conseillée au 06 10 59 69 69
Petite laine recommandée.