Poussan

Mini tigresses : en avant pour la 18 Nationale handball

L’image contient peut-être : 17 personnes, personnes souriantes, personnes debout, courts-métrages et terrain de basketball

Après leur titre de Championnes d’Occitanie les mini tigresses vous attendaient samedi 8 juin au gymnase des Baux à Poussan pour leur tournoi de qualification en  moins de 18 ans Nationale !

Elles l’ont fait ! 3 matches, 3 victoires pour nos Mini Tigresses ! Bravo aux joueuses, aux entraîneurs, aux supporters… tritP1230392

Assiettes Gourmandes 2019

Comme chaque année les assiettes gourmandes sont de retour ! L’objectif de ces soirées sont de mettre en place des temps d’échanges entre les consommateurs et les producteurs, de créer du lien et de faire connaitre les produits des producteurs locaux. Les producteurs engagés dans le circuit court Paniers de Thau proposeront des assiettes cuisinés à moins de 10 euros.

Vous composez votre assiette selon vos envies ! Des stands pédagogiques et des animations musicales sont également mis en place.

Des Assiettes Gourmandes jusqu’en juillet, à vos agendas !

ttesCaptureRetrouvez les assiettes gourmandes des autres groupements d’achat de Paniers de Thau :

– Le 27 juin à Marseillan
– Le 4 juillet à Montbazin

- Les 2, 9, 16 et 23 juillet à Poussan, en partenariat avec la chambre d’agriculture de l’Hérault et les marchés de producteurs de pays.

Le PIKTO Circus de Nicolas Eon, un bain dans l’humanité en mouvement

  eonP1230295  Le service Culture et le Conseil Municipal de Poussan, vous conviaient au vernissage de l’exposition Pikto ce vendredi 7 juin à partir de 18 h 30 au Foyer des Campagnes de Poussan.

« Nicolas Éon habite Montpellier, mais c’est un artiste universel. Sa capacité de synthèse du trait et des couleurs rend son travail accessible à toutes les cultures. C’est toujours un peu délicat d’affirmer de telles choses quand on parle d’un peintre, pourtant en cherchant à parler aux autres à travers sa peinture, avec Pikto, il a inventé un langage qui se passe de mots, qui fait passer les idées avec un bonheur et une simplicité rares. On trouve dans son travail toute la candeur de l’enfance et la réalité tragique de l’homme adulte qui porte le monde sur ses épaules. »

 Pour l’artiste, « Pikto c’est l’Essentielle Nature Humaine, la silhouette que tout cerveau perçoit instantanément comme sienne. L’image primordiale, l’identité profonde. Pikto est symbole d’humanité dans ses qualités et ses travers, dans sa bontéet sa cruauté, dans ses doutes et ses espoirs. »

 Et Nicolas Eon rajoute :

« Pikto c’est moi, c’est vous, c’est celui qui regarde, s’approprie le personnage, s’identifie. Pikto c’est des milliards d’êtres humains sur Terre qui pensent, aiment, détestent, sentent, ressentent, pleurent, chantent, jouent, souffrent, dansent, virevoltent au gréde nos imaginaires de toutes couleurs, de toutes tailles, de toutes formes…« 

« Je joue avec Pikto, avec son épaisseur graphique et symbolique, avec sa peau de caméléon arc-en-ciel. Pikto c’est un alphabet, mais en dessin. Un dessin simple, épuré, économe pour aller à l’essentiel, à l’os, le rompre et s’y nourrir de la substantifique moelle en chacun de nous, pour toujours garder l’énergie du prochain dessein, l’envie de faire et l’envie d’être… humain ».

 Mais il faut savoir que Nicolas Eon est aussi un artiste multimédia. Photographe, conférencier, réalisateur, concepteur de jeux, comédien et voix-off et bien sûr plasticien, ce touche-à-tout débutant sa carrière aux beaux-arts de Montpellier qu’il quittera rapidement, happé par l’industrie naissante des images de synthèse et des jeux vidéo.
En 1993, pour extérioriser son imaginaire débordant, il créera Pikto, un petit personnage noir simplissime mais porteur d’un immense potentiel expressif de la nature humaine.

"De sa rencontre avec François Rouquette, fin 1995, naîtront de nombreux programmes jeunesse (dessins animés, jeux TV, jeux vidéo, magazines…). Nicolas Eon sera aussi à l’origine de premières mondiales comme un jeu interactif joué par téléphone en direct à la télévision : « Pikto, le jeu » et le 1er jeu en réseau au monde avec Canalsatellite : « PiktoRezo ». Au début des années 2000, il a créé une société de production audiovisuelle, OnOff, en s’associant à François Rouquette. Pikto continue, mais d’autres productions l’occupent, en particulier pour Canal J avec l’émission « le Monde est Scoop » qu’il conçoit et écrit. Elle sera « prime time » de la chaîne pendant 3 ans. Puis ce sera vers le Qatar que Nicolas Eon ira exercer ses talents de concepteur de programmes avec la chaine « Baraëm TV » (150 millions de téléspectateurs !) où il créera « Fafa la tortue », programme ludo-éducatif en langue arabe."
 
"Pikto revient en 2008, car Nicolas Eon reprend ses crayons, plutôt ses markers, noir et rouge pour un unique thème mais ô combien fondamental… l’Amour. « PiktoLove » sera son sujet de prédilection pour une série de 500 dessins ! 2010, François Rouquette décède. OnOff s’arrête. L’aventure télévisuelle prend fin. Nicolas Eon monte alors une galerie d’art… ludique en plein de coeur de Montpellier : PiktoVision. Les oeuvres y sont aussi des jeux. Pendant presque 2 ans, de nombreux enfants découvrent l’univers joyeux et ludique de Pikto. 2011, la rencontre avec un passionné de technologie et de photo fait ressurgir en Nicolas Eon, sa passion pour la photo. Commence alors une nouvelle aventure avec Zooomez, société spécialisée dans les images à 360°. Ce sont les prémisses de la réalité virtuelle grand public…"

Quelques années et millions de clichés plus tard, sans abandonner la photo puisqu’il présente des conférences 360°, en particulier pour les publics empêchés, Nicolas Eon ressent le besoin d’allier photo, peinture et nature. PiktoLove devient alors PiktoLove Nature, concept écologique et intemporel de peinture éphémère dans la nature avec des pigments naturels.

Suite à une rencontre et à une découverte sur Facebook ,  l’exposition poussannaise se réalise après des échanges entre Nicolas Eon et Florence Sanchez, Adjointe au Maire de Poussan, déléguée à la culture, au patrimoine et à la communication.eonP1230318

« Grâce à ces rencontres vont émerger des idées qui seront les piliers de cette exposition. »

Tout d’abord, le premier, un atelier artistique autour des capitelles pour s’initier à l’art du « Pikto » et à ses nombreuses facettes pour pouvoir réaliser une œuvre multiforme, multimédia, multi-supports, à partir de cette saga « Pikto » qui vous attend maintenant à Poussan, au Foyer des Campagnes…

Pour revenir sur l’atelier Pikto : http://blog.ville-poussan.fr/?p=126559

Mais Les Piktos ne concernent pas que la Pierre, ce sont aussi des œuvres en bois, des peintures sur panneaux et plaquettes, avec des séries, des photos et des vidéos 360°, d’autres œuvres en PVC et toujours présents, des petits cœurs rouges ainsi que des  petits bonshommes qui vont exprimer une idée, une pensée.

Mais l’exposition, n’est pas à voir, elle est à regarder car parmi les 300 oeuvres exposées, il y a dans les séquences que l’on découvre et pour chacune d’elles, un côté ludique à la fois excitant mais quelque peu déroutant. Nicolas interroge ?

Des messages codés, des silhouettes et des bonshommes à retrouver parmi d’autres, des paires à reconstituer, des pictos à identifier, des photos à replacer, c’est un peu un PIKTO CIRCUS comme Nicolas le précise.

Et Florence Sanchez, l’a bien compris, le message se situe au-delà du Pikto, il est dans le mouvement, dans la pensée intérieure du visiteur qui devra s’imprégner par le jeu ou la manipulation et qui sollicitera sa pensée.

Elle précisait en effet : « Je pense sincèrement que Nicolas à le cerveau en ébullition nuit et jour et que sa créativité est intarissable. Il décline à l’infini son personnage en s’inspirant de notre vie, de nos ressentis, des nos actions, de notre impact sur l’environnement…Nicolas est un artiste généreux qui aime faire partager sa passion, son art.C’est ce qu’il a fait avec la trentaine de personne qui a participé à l’atelier Pikto nature dans l’ancienne carrière sur le chemin des capitelles au mois de mai.Il nous a fait découvrir une autre facette de son travail et d’un pinceau, d’une pierre, de pigments naturels à base de charbon et de la bauxite, une œuvre collective écologique et éphémère est née de l’imagination débordante des artistes d’un jour que je remercie encore pour leur participation. Au centre de l’exposition vous pourrez découvrir des photos, des films extraits de cette création mais je vous invite à prendre le chemin des capitelles dans notre belle garrigue et à pénétrer directement dans l’œuvre qui petit à petit avec le temps et les éléments va s’estomper jusqu’à disparaître. Une expérience créative mais surtout humaine ou partage et convivialité ont été le maître mot de la journée. »eonP1230285

C’est un fait, de la surpopulation à l’amour, de la fragilité à l’éphémère de la peinture mais aussi de la vie, de l’environnement au besoin d’agir ensemble, nous retrouverons dans les œuvres de Nicolas cet esprit de partage, cette générosité et ce besoin de communiquer qui le caractérise.

C’est dans ce sens que Michel Bernabeu, Conseiller Municipal délégué à la Culture rajoutait : » à travers ce petit bonhomme, ce Pikto sans visage, sans mains ni pieds, une bouffée de sentiments m’a enveloppé, tantôt joyeux, emplis d’amour et de respect et tantôt plus sombres, évoquant la maladie, la drogue, la guerre et la souffrance. Avec, toujours présent, ce cœur, rouge-sang qui fait rêver ou qui fait souffrir, suggérant l’amour, l’amitié, mais aussi la solitude des villes, l’espoir tragique des migrants, et tant d’autres messages que chacun peut percevoir. Alors comme moi, attardez-vous sur ces allégories, laissez venir les sentiments, parlez-en avec Nicolas, il adore ça et encore plus si vos perceptions n’étaient pas dans ses intentions premières et vous serez surpris de mesurer toute la richesse des thèmes abordés grâce à ce petit grand bonhomme. »

Devant un nombreux public venu pour ce vernissage convivial et bien ludique, Il ne restait plus à Nicolas qu’à remercier tous ceux qui l’avaient aidé à préparer cette exposition sachant que pour vous plonger dans le Pikto Circus il suffit d’aller à la rencontre de Nicolas quand l’exposition est ouverte au public.

Le verre de l’amitié permettait aux visiteurs de se « piktoriser » auprès d’un artiste qui n’a qu’une envie, procurer du plaisir aux visiteurs tout en les incitant à réfléchir au travers des messages qu’ils sauront interpréter…

Et il en sera de même pour les nombreux scolaires qui viendront à sa rencontre durant l’exposition.eonP1230291

 

Visite de l’exposition du 7 au 30 juin 2019
Samedi et dimanche de 10h à 12h et de 15h à 19h
Du mardi au vendredi, pour les groupes et les scolaires
sur rendez-vous au service culturel : 04 67 18 35 95 et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ville de Poussan
1, place de la Mairie – 34560 Poussan – France
Service culture et communication : 00 (33) 04 67 78 99 56 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.ville-poussan.fr et blog.ville-poussan.fr
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
06 17 77 08 25

 

Ludovic Margouet, nouvel entraîneur des seniors du CA Poussan Foot

Après une saison conclut par une descente pour la saison prochaine en Départemental 3, le comité directeur du CA Poussan Foot vient de confier les rênes de cette équipe à Ludovic Margouet.L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, personnes debout et barbe

Formé dès l’âge de sept ans au sein du club voisin de Gigean jusqu’à évoluer sous le maillot de l’équipe senior, il est devenu en parallèle éducateur et entraîneur. En son club formateur d’abord puis au FC Sète, avant de prendre depuis neuf ans l’une des équipes U11 au sein du Montpellier Hérault Sport Club. Il connaît aussi l’univers de la Départementale 3 puisqu’il y a coaché l’équipe senior de Gigean pendant trois saisons.

Désireux à trente-neuf ans de se rapprocher du Bassin de Thau pour des raisons familiales et professionnelles, il vient au CA Poussan Foot avec l’ambition « d’arrêter la spirale de descente qu’a subi l’équipe senior depuis quelques années et de voir cette équipe retrouver des valeurs sur le terrain, mais aussi au sein de la vie du club. » Deux objectifs en adéquation avec ceux fixés par le comité directeur, la remontée en Départementale 2 étant aussi l’un des objectifs à court ou moyen terme. Dans sa fonction, il sera assisté de Stéphane Florens.

Bienvenue aux nouveaux coaches

Jeudi dernier avait lieu le premier entraînement dirigé par les nouveaux entraîneurs.
Afin de jauger le groupe et de faire sa connaissance, le duo a organisé une opposition suivi d’un apéritif convivial.

Le groupe des seniors s’entraînera le mardi 11 juin à 19h30 et fera un match amical à Loupian trois jours plus tard. Avis aux intéressés.

Le service culture de la Ville de Poussan vous convie au vernissage de l’exposition PIKTO

piktoaff-eon-01 Nicolas Éon habite Montpellier, mais c’est un artiste universel. Sa capacité de synthèse du trait et des couleurs rend son travail accessible à toutes les cultures. C’est toujours un peu délicat d’affirmer de telles choses quand on parle d’un peintre, pourtant en cherchant à parler aux autres à travers sa peinture, avec Pikto, il a inventé un langage qui se passe de mots, qui fait passer les idées avec un bonheur et une simplicité rares.

On trouve dans son travail toute la candeur de l’enfance et la réalité tragique de l’homme adulte qui porte le monde sur ses épaules. « Pikto c’est l’Essentielle Nature Humaine, la silhouette que tout cerveau perçoit instantanément comme sienne. L’image primordiale, l’identité profonde. Pikto est symbole d’humanité dans ses qualités et ses travers, dans sa bonté et sa cruauté, dans ses doutes et ses espoirs.

Pikto c’est moi, c’est vous, c’est celui qui regarde, s’approprie le personnage, s’identifie. Pikto c’est des milliards d’êtres humains sur Terre qui pensent, aiment, détestent, sentent, ressentent, pleurent, chantent, jouent, souffrent, dansent, virevoltent au gré de nos imaginaires de toutes couleurs, de toutes tailles, de toutes formes…

Je joue avec Pikto, avec son épaisseur graphique et symbolique, avec sa peau de caméléon arc-en-ciel. Pikto c’est un alphabet, mais en dessin. Un dessin simple, épuré, économe pour aller à l’essentiel, à l’os, le rompre et s’y nourrir de la substantifique moelle en chacun de nous, pour toujours garder l’énergie du prochain dessein, l’envie de faire et l’envie d’être… humain »piktoCapture

Mobilité internationale des jeunes, ils recommencent, à Poussan !

the CatfarmDu 1er au 13 juin 2019 une “chasse aux histoires” se déroule à Poussan.

En partenariat avec l'association "Adventures of the Valparaiso", l'équipe de  Association "Catfarm Education" travaille depuis plusieurs mois sur l'organisation et l'accueil d'un projet de mobilité internationale des jeunes du 01 au 13 juin 2019.

 

"Trente personnes venant de France, des Pays-Bas et de quatre autres pays du programme européen Erasmus Plus (pôle jeunesse) se réunissent à la Catfarm. Celle-ci est transformée pour un retour à l’époque médiévale où sorciers, magiciennes, rois et chevalières se rencontreront. Un “Youth Exchange” qui a pour objectif de faire prendre conscience du théâtre comme outil de partage des valeurs qui nous rapprochent. Au cours de l'activité principale, les participants découvrent des techniques d'arts du spectacle (théâtre de l'Opprimé, théâtre forum, performances, jeux dramatiques, etc.) et d'autres méthodes d'éducation non formelle."

"Nous partageons les valeurs, les cultures et les défis par lesquels nos sociétés sont confrontées. Nos idées vont progressivement se concrétiser et se transformer en une performance théâtrale qui a lieu à Poussan. La Catfarm c’est quoi ?

Une communauté de voyageurs qui volontairement oeuvrent à la rénovation et l'embellissement de cette ferme. Des nomades qui se rencontrent pour quelques semaines ou le temps d’une saison. La créativité, la communauté et la soutenabilité en sont ses valeurs. Mais alors, la “Catfarm Education” c’est quoi ?? Une association loi 1901 qui fait son entrée dans l’éducation non formelle. Un désir fort d’agir, pour des bénévoles qui participent à la réalisation de projets tournés vers la jeunesse. Certains vivent à la Catfarm tandis que d’autres s’activent à distance."

Précise l'association qui rajoute :

"Basée sur la coopération, notre vision s'aligne sur l'innovation sociale et l'autonomie en faisant prendre conscience du monde qui nous entoure et en élargissant la compréhension culturelle. Nous pensons que les jeunes générations ont besoin de temps et d’espace pour réfléchir à leurs intérêts et vivre des expériences positives, mais aussi pour relever les défis auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui. La transmission, le partage et la soutenabilité sont aussi à rajouter à la liste de nos valeurs profondes."

Pourquoi un tel projet ?

Ils accompagnent le développement des compétences d'engagement social et civique des jeunes.

"Rassemblons les participants et les acteurs créatifs pour le partage culturel, l’échange d’idées afin de favoriser la coopération et d'accroître la participation des jeunes à la prise de décision locale. Nous ciblons des jeunes de 18 à 25 ans qui vivent dans les zones rurales et avec moins d'opportunités."

La Catfarm étant un lieu d’habitat partagé, les participants découvriront un mode de vie différent où l’on dort en tente, partage des repas tous ensemble, travail avec le soleil tout comme nos panneaux solaires qui nous demandent une adaptation à notre consommation.

"Notre puits nous fournit en eau et bientôt l’agrandissement de notre potager nous permettra de faire un pas de plus vers l’autonomie. Autant de nouveaux facteurs pour de jeunes adultes à la recherche de nouvelles connaissances et de partage une fois de retour dans leurs pays."

 A savoir : le projet de mobilité Européenne des jeunes à la Catfarm a donc commencé il y a quelques jours. Le mardi 11, les jeunes feront une performance théâtrale à la Catfarm

Pour plus d'informations sur Catfarm : x http://catfarm.net/erasmusplus/

Pour les contacter : x Hotline : 06 75 79 61 98 Demander Aurélie Huet 

Pour les trouver : Catfarm 699 chemin de Cabrolous 34560 Poussan

« Stop Linky Poussan » : les premiers mails pour les installations sont arrivés

Après une réunion publique en avril sur le compteur Linky  un collectif « Stop Linky Poussan » a été créé.

La seconde réunion du collectif avait lieu ce 6 juin à 19h à la salle de la crèche à Poussan. De nouvelles personnes y participaient

Pour revenir sur la réunion publique : http://blog.ville-poussan.fr/?p=125244

En principe, des prochains compteurs Linky devraient être posés à Poussan cet été et d’ailleurs certains Poussannais ( ses) ont reçu des mails d’Enedis dernièrement.

C’était donc l’occasion d’étudier  les courriers reçus ou ceux adressés à Enedis avec toujours accusé de réception pour ceux qui ont souhaité s’opposer à la pose de ce  compteur, mais également de réfléchir à comment barricader son compteur dans le respect des règles pour ne pas être ensuite ennuyé par Enedis; ( un atelier de « barricadages » des compteurs devrait être programmé…).
Pour tous : « cela semble assez flou d’autant qu’Enédis a distribué des flyers qui ne tiennent pas le même langage que celui de ceux qui s’opposent à la mise en place des compteurs ».
 Hors d’après les informations de nombreux problèmes sont liés aux compteurs Linky : contrôle social à distance, réglage de la puissance par ENEDIS, factures plus élevées, risques d’incendie, installations d’antennes pour 50 compteurs, ondes dans les logements…, Data et analyse de la consommation…) Il est donc judicieux de rester dans les règles permises par les lois que ce soit pour l’accès au compteur par Enédis ou ses prestataires, et d’être vigilant, si vous le barricadez, ne pas interdire l’accès à des disjoncteurs ou à d’autres manettes pour surtout des raisons de sécurité.

On le voit, ce n’est pas si simple, surtout quand les compteurs sont disposés dans un boîtier collectif.

 Dans tous les cas : au niveau courrier, Individuellement, adresser un courrier de refus à Enedis (au moins au plan national et éventuellement régional – lettre type jointe – avec copie au maire
Mettre une copie de votre lettre de refus tout près de votre compteur ou du boîtier.
 
Propositions :
La réalisation d’autocollants « stop Linky » à coller sur les compteurs avec la lettre de refus est toujours d’actualité.
 
Si vous n’avez pas pu être là, pour participer, pour des informations ou pour demander à Pauline le courrier qu’il faut envoyer à ENEDIS en (recommandé avec AR), (à personnaliser avec vos coordonnées et à signer.) adressez-lui un mail :
Adresse mail : « Stop Linky Poussan »
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

22 juin, Assemblée Générale du CAP Football

Assemblée Générale, samedi 22 Juin 2019, à 11 h 15 au club house du CA Poussan Foot !

Appel à candidature
Toutes les personnes souhaitant s’impliquer dans la vie du club sont les bienvenues !

En espérant vous retrouver encore plus nombreux la saison prochaine.Aucune description de photo disponible.

Soirée Anniversaire 20 ans des KAG ! En Poussan ta porte

Retrouvons-nous pour la dernière soirée de la 4ème saison « En Poussan Ta Porte » (soirées spectacle dans des lieux particuliers à Poussan) !

 Vendredi 5 Juillet,

La Cie Surprise invite le spectacle « Stress et Paillettes » des KAG.

Spectacle tout public

Ouverture des portes 19h

Début du spectacle 19h30

clic ici pour réserver !kagCapture

 Après 20 ans de tournées, les Kag décident d’arrêter cette année.

Elles nous faisaient l’honneur de jouer à la toute première soirée « En Poussan Ta Porte » il y a 4 ans déjà !

Nous ne pouvions pas les laisser passer sans les inviter pour leur dernier spectacle « Stress et paillettes »

Quoi de mieux qu’un cabaret pour faire une belle fête, un joyeux anniversaire tous ensemble ? 

Nous ajouterons quelques surprises, gâteaux et bougies !!! 

Venez découvrir ce spectacle drôle, enjoué, musical dans un jardin fantastique…

ll y a le cabaret à la parisienne où les artistes sont nues sous les plumes.
Il y a le cabaret Berlinois où les plumes trempent dans l’encre du marasme de la société.
Par définition le cabaret est un endroit où l’on boit et où l’on fume. Qu’à cela ne tienne !!!
Dans une ambiance décadente, où les paillettes enrobent le stress,
Cigarette pour le grain de voix, verre de vin rouge pour l’inspiration, abordons un sujet existentiel et contemporain :
Réussir. Mais qu’est-ce que la réussite ?
Et réussir à quoi ? Parlons-en !!!
Le fait est que notre réussite a un prix et notre cabaret est en attente de subventions…

kagkjjgyCapture

Allez chers amis, venez refaire le monde et peut-être contribuer à notre réussite !

 Nos accueillants nous proposerons une brasucade à petit prix.

Et toujours la convivialité du repas « tiré du sac » où nous partagerons ce que chacun a apporté ! 

 Plus d’infos par mail après votre réservation !

Les papas aussi ont toujours du succès

Après celui de la fête des Mères , la MJC proposait aux enfants de 6 à 10 ans, ce mercredi 5 juin, un atelier manuel animé par Cathy Pézerat aidée par Simone et par une maman. 

 Plus de 9 enfants présents, que des filles, pour s’occuper de leurs papas, les autres ayant peut-être préféré profiter de la plage, ou d’activités à l’extérieur. Une bien belle animation tout de même durant laquelle il fallait travailler avec finesse et minutie durant les activités retenues avec discernement par Cathy,  mais aussi faire appel à son sens artistique pour décorer de jolis éléments…

Des petits chevalets qu’il fallait d’abord peindre.

Un long travail de décoration commençait ensuite pour colorer avec des feutres très fins et des pinceaux des tableaux adaptés à la taille des chevalets. Un travail sur les couleurs et des chois judicieux à effectuer.

peresP1230213Mais pas question d’en rester là, les volontaires décoraient de belles cartes qui auront elles aussi beaucoup de succès auprès des papas. Et avec un texte ou une poésie très tendre pour des papas l’après-midi est passé très très vite..

Il s’est bien-sûr terminé par un bon goûter collectif.

Mini tigresses : tournoi de qualification en moins de 18 ans Nationale !

L’image contient peut-être : 17 personnes, personnes souriantes, personnes debout, courts-métrages et terrain de basketball

 

Après leur titre de Championnes d’Occitanie les mini tigresses vous attendent samedi 8 juin de 13 h à 19 h au gymnase des Baux à Poussan pour leur tournoi de qualification en  moins de 18 ans Nationale !
Elles comptent sur vous pour les soutenir pour accéder directement en moins de 18 France.