Poussan

Annonces paroissiales jusqu’au dimanche 5 mars 2023

culteDSC_0051-2-1024x501ANNONCES jusqu’au  dimanche 5 mars 2023

Vendredi 24 février : 18 h : répétition de chants à POUSSAN…………..

Dimanche 26 février : 10 h 30  messe à POUSSAN (Int : Maurice BRUN)                                                     Durant la messe, baptême de Rémi MARQUES

Lundi 27 février          15 h 30  Prière des Mères

 Vendredi 3 mars   :      8 h : messe chez les Petites Sœurs à MONTBAZIN

CHEMIN  DE CROIX  15 h : Montbazin     15h : Gigean et Poussan

Les 4 et 5 mars, quête pour l’Enseignement catholique

                                   18 h 30 : préparation de baptêmes salle Notre-Dame à GIGEAN

Samedi 4 mars       :      11 h : baptême à GIGEAN de Chloé CUSSAGUET

                                   18 h : messe à GIGEAN (Int : Jean –Baptiste REXOVICE)

 Dimanche 5 mars   :     10 h 30 messe à MONTBAZIN (Int : Henriette DURIG)

Du 3 au 6 mars : retraite à En CALCAT

Fenêtre De L'Église, La Fenêtre, Église

PROTOCOLE SANITAIRE :

 DISTANCIATION 1 mètre ENTRE CHAQUE PERSONNE

PAROISSE DU BON PASTEUR : ACCUEIL-SECRETARIAT : 5, rue de l’église POUSSAN Tel : 04.67.78.20.31 Permanences : MARDI- JEUDI de 9h30 à 11h30

Père Bogdan LESKO  email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

en cas d’obsèques ou d’urgence : 07.61.89.87.48 Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Site : www.paroisse-dubonpasteur.com

Les curiosités du carnaval de Poussan, à découvrir, en 2023, le 21 février

Parmi toutes les festivités qui marquent chaque année le carnaval de Poussan, certaines sont synonymes de traditions ou de cérémonies. Les plus curieuses sont celles qui se placent en principe le Mardi Gras, avec particulièrement le fameux Branle de la chemise. En 2023 ce sera le mardi 21 février…

Certains anciens, quand ils étaient très jeunes,  ont pu le voir avant la guerre de 40/45. Il survit encore. Tel un livre d’histoire que l’on ouvre chaque année pour vérifier que ce n’est pas un rêve, entre 80 et 200 Poussannais participent ce jour-là à cette curieuse procession qui déroule ses arabesques à travers le village.

Vers 21 h, le Mardi de carnaval, l’on voit devant les Halles de Poussan, se former une étrange théorie composée d’hommes portant des chemises de nuit et des bonnets de femme, tandis que pour les dames, c’est l’inverse. Chacun porte à la main une bougie protégée maintenant par du papier aluminium.

A la lueur des flambeaux et des lanternes, pendant que les hautbois et les tambours font retentir une trépidante musique, les danseurs sauteurs vont en une curieuse procession traverser le village ancien pour se rendre au Foyer des Campagnes.

Pour certains cette tradition viendrait du Moyen Age, pour d’autres ce serait une survivance unique en France de farces tusculanes, où s’exprimaient la joie des colons du Latium et des vétérans de la 7ème Légion.

Un colimaçon géant va  se former alors pour s’enrouler et s’enrouler encore jusqu’à ce qu’une farandole délirante emporte ses participants dans un tourbillon sympathique, jusqu’à l’épuisement.

Tandis que les musiciens vont reprendre des airs  de chants occitans, les derniers danseurs, main dans la main tourneront encore avant de libérer la piste.

Si vous voulez participer, rendez-vous en tenue (chemise de nuit et bonnet de nuit, les 2 blancs) avec une bougie, le mardi 21 février 2023, vers 20 h 45, devant les Halles de Poussan.

Si quelquefois, l’on a pu voir la danse de  l’échelle pratiqué par des volontaires, la tête entre les barreaux, c’est celle du chevalet sur laquelle vont  se concentrer tous les regards.

Celle-ci se pratique dans de nombreuses localités. Traditionnellement appelé le « cheval-jupon », cette coutume serait d’abord née en Provence ou en Espagne, vers la fin du Moyen-âge et aux débuts de la Renaissance.

A Montpellier, on la retrouve dans la danse du Chibalet qui fait partie de celle des Treilles.
On pensait jadis qu’il s’agissait d’une parodie des tournois. Aujourd’hui, Les avis sont partagés car certains y voit la volonté de domestication du cheval par l’homme tandis que d’autres y voit une allusion au Centaure ou à un vieux mythe où un homme revêtu d’une peau de cheval, coiffé d’une tête, symboliserait une union rituelle.

Pourtant, la danse, réglée comme un ballet, est composée de figures qui se suivent selon un ordre fixe et la coutume est restée tellement ancrée que l’on fabriquait, il y a peu de temps encore, de nouveaux chevaux quand on en avait besoin. Dans certaines communes Ils portent des clochettes et alternativement s’éloignent de leur donneur d’avoine ou le poursuivent ; un serviteur les accompagne avec un chasse-mouche fait d’une queue de cheval. A Poussan, un autre danseur tient la brosse et l’étrille, et enfin le 5ème, à l’arrière, tient une tenaille et un marteau. Il représente le maréchal ferrant chargé de ferrer le cheval.

A Poussan aussi, pour faire honneur au cheval de trait, il est nécessaire que le chevalet soit exécuté correctement. Il faut 5 bons danseurs vêtus avec un pantalon blanc, une chemise et des tennis blancs, un gilet, une cravate et une taillole rouge ainsi qu’un chapeau de paille (canotier).


Alors rendez-vous au foyer des campagnes vers 21 h 30, toujours le 21 février, pour ce ballet dansé dans les règles de l’art. Et profitez-en, des surprises vous attendent…

À l’approche des festivités poussannaises :

Carnaval de Poussan 2018 : cavalcade

https://youtu.be/hNXpZU40PQg

Les carnavaliers bien nombreux au bal costumé

rbt

Ce lundi soir, après le bal des enfants qui s’en sont bien donnés, à partir de 21 h, les juniors et les adultes avaient l’occasion de s’amuser une bonne partie de la nuit dans un foyer des campagnes bien heureux d’être à la fête et d’avoir pris des allures de discothèque. Il prenait des teintes multicolores et s’illuminait sporadiquement. Ambiance techno, disco… pour une soirée festive et dansante…rbt

 Les carnavaliers n’étaient pas tous présents car certains d’entre-eux n’avaient pu participer pour différentes raisons, professionnelles, familiales, géographiques…. Mais les présents étaient bien motivés  et surtout bien nombreux avec une formidable envie de s’amuser une bonne partie de la nuit entre amis (ies), copains… Parmi eux, quelques danseurs venus en individuel, mais beaucoup de groupes formant de beaux ensembles.beletIMG_20230220_223824

Vidéo : https://youtu.be/xGGgqYiO9DM

Certains avaient eu la bonne idée, avant ce regroupement, comme la veille pour le déjeuner, de rester ensemble. Mais si ce n’est certaines silhouettes ou visages que l’on parvenait à identifier, l’on croisait des quatuors, des trios, des couples et des binômes, même des solitaires que l’on avait du mal à identifier. Cela faisait partie du jeu.beletIMG_20230220_223751

 Une ambiance chaleureuse avec quelques danseurs sans nom qui se laissaient entraîner par une musique qui les emportait durant quelques heures mais aussi avec les Reines du Carnaval, avec des élus quelquefois déguisés !rbt

 S’amuser et danser sur des rythmes endiablés, déambuler sans être reconnu, permettait à certains de prendre un grand plaisir durant cette soirée.

aaaaaaaaaaaaaaaaIMG_20230220_222741

Le DJ de MAP’S Events  s’adaptait aux besoins des princesses et des champignons, de nombreux personnages issus de séries télévisées américaines, françaises ou espagnoles comme ceux de la « Casa Del Papel » , les stimulant par toutes sortes de musiques entre « dance » et techno entre variété française et mondiale pour entretenir l’envie de se laisser porter par les rythmes. beletIMG_20230220_224501Dans cette ambiance mystérieuse qui invitait à la fête si c’était le Carnaval 2023 on se disait aussi que le printemps n’était pas loin, permettant de profiter un peu plus de moments festifs et conviviaux, comme celui-ci.

 

Le bal des enfants au Foyer des Campagnes de Poussan, que du bonheur

  rbt

 Bien du monde durant deux heures pour ce bal des enfants 2023, avec les plus jeunes des Poussannais  prêts à faire la fête. Quelques membres du Carré d’As étaient même présents pour les inciter à en profiter au maximum avec des confetti(s) tandis que d’autres de l’ASP Rugby s’occupaient de la buvette.

BULOTIIMG_20230220_184014

Ils sont arrivés à l’heure, ce lundi soir,  car on leur en avait parlé depuis quelques jours et de plus c’était durant les congés scolaires. Ils n’avaient donc pas oublié. Il fallait en profiter jusqu’à 20 h si on le désirait, et ce 20 février, ils étaient donc motivés, la fête leur était réservée.  Disposé à abriter avec respect les jeunes poussannais (de 1 à 11 ans, environ), le Foyer avait pris des airs de Fête . Et il était  bien accueillant pour  des départs et des arrivées échelonnés. Pour certains, l’imaginaire avait beaucoup travaillé et les costumes étaient prêts depuis longtemps. Pour d’autres le déguisement était secondaire, l’amusement le principal.  Mais pour la plupart, des tous petits aux pré-ados, le bal des enfants c’est d’abord la fête, une référence. Les confetti(s) pleuvaient au milieu des courses et des rires car presque tout était permis, même le droit de jeter des confetti(s) sur les spectateurs et de se traîner parterre . Les enfants oubliaient la présence des parents et des grands-parents venus les accompagner en nombre, pourtant, ces derniers les surveillaient, mais de  loin, pour ne pas gâcher le plaisir de ces petits carnavaliers épris de liberté. C’était leur « tour ».

rbt

Des princesses, des « Blanche-Neige », des elfes,  des lapins et des fées, des Batman, des   « Reine des Neiges », des pompiers, des corsaires et des Super-héros… des chevaliers et même  des tortues, des pirates….. rien ne pouvait  arrêter l’envie de bouger, de danser, de « s’éclater » et de partager la fête.

rbt

                     Pour que l’ambiance soit soutenue, le DJ de MAP’S Events, à la sono,  passait des musiques bien modernes, rythmées et pas question de se laisser aller.  Et avec quelques standards des dernières décennies qui incitaient à danser en collectif, il n’y avait pas de répit pour des enfants en pleine forme qui allaient bien dormir ce lundi soir. On remarquait parmi les danseuses, la Reine du Carnaval, Alyhia Ribes, entourée par ses deux dauphines Margot Brouzet et Anaïs Gillaizeau Di Maria, qui participaient elles-aussi sans retenue en  s’occupant des plus timides et des plus petits. Même Isabelle Maselli, Maître de Cérémonie durant ces 5 jours carnavalesques les honorait de sa présence… Et les participants se félicitaient que le Foyer, rassurant, soit devenu,  pour ce carnaval, une salle de bal… Que du bonheur…

Demain mardi mettons Poussan en Branle !

 BALLOCapture d’écran 2023-02-20 200125Voir :        https://fb.watch/iPvlAUuU4B/
Le mardi du carnaval a lieu les danses traditionnelles dont le Branle de la Chemise. Dans cette vidéo réalisée par Sylvain Ferraiolo retrouvez l’histoire et les origines de cette danse.
Nous vous donnons rendez-vous demain, mardi 21 février à 18h place de la mairie pour les enfants et à 21h pour les adultes devant les Halles avec chemise de nuit blanche, bonnet de nuit et une bougie.

Pour bien débuter la semaine, une mention spéciale aux seniors du CA Poussan Foot ainsi qu’aux coaches qui réalisent l’exploit du week-end

Pour bien débuter la semaine, une mention spéciale aux seniors du CA Poussan Foot ainsi qu’aux coaches qui réalisent l’exploit du week-end en sortant aux tirs au but (1-1 ; 4 tab 5) le Stade Balarucois évoluant quatre niveaux au dessus (Régional 2) en 8es de finale de la Coupe de l’Hérault .
Direction les 1/4 finale pour le petit poucet de la compétition.
 
Photo CAP FOOTBALL
 
Peut être une image de 5 personnes, personnes debout et intérieur

 

Pour la toute 1ère fois OPalma Poussan vous propose une comédie

 

Pour la toute 1ère fois OPalma Poussan  vous propose une comédie

A quoi s’attendre

« Lundi. 8h00. Salle des profs. Exceptionnellement, celle-ci est ouverte pour les parents et les élèves. Profitez-en !
Christian et Charles, professeurs et amis, prennent un malin plaisir à critiquer le corps professoral… mais pas que ! »aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahCapture d’écran 2023-02-19 230313


Vous, parents et élèves, êtes cordialement invités à découvrir l’envers du décor. Mais accrochez-vous ! Car vous ne serez peut-être pas au bout de vos surprises !
Spectacle à 21H00 : tarif 15€
Petite restauration possible dès 19H30. Tél au 0663384943


OPALMA POUSSAN

Poussan . Une cavalcade 2023 étincelante et innovante : du plaisir et du tonus pour un beau succès

rbtCe dimanche 19 février 2023, de bon matin, températures presque estivales, avec une météo excellente, un peu d’humidité, plus de 19° prévus l’après-midi. Météo Poussan Carnaval ne s’était pas trompée.     aubadeIMG_20230219_113604

Des conditions très satisfaisantes, le top , et de ce côté la cavalcade pourrait se dérouler  sous les meilleurs hospices. aubadeIMG_20230219_103119Très belle aubade pour rappeler aux Poussanais qu’ils avaient rendez-vous avec la fête du carnaval mais aussi avec un défilé impressionnant composé de carnavaliers de l’Espoir venus en nombre avec des motos  vrombissantes et rutilantes et de très nombreux véhicules anciens d’adhérents du Rétro Pouss’Auto ou de sympathisants qui avaient souhaité s’associer à la fête.rbt

Près de 50 motos vrombissantes aux couleurs  des Motos de l’Espoir ainsi que celles  d’Astérix et Obélix et plus de 30 voitures dont des « Coupés, et  toutes étincelantes.aubadeIMG_20230219_104030

Vidéos :

https://youtu.be/uuA9sIlpaHg

https://youtu.be/TCj6NV7qny0

Les Reines du Carnaval étaient magnifiques tout comme le nouveau Maître de Cérémonie 2022 , Isabelle Maselli , tout juste intronisée,  accompagné par son binôme, José Paras .   Entre des motards en grande forme  et des amateurs de voitures de collection qui présentaient une palette de modèles jusqu’à une Rolls et autres modèles de collection,  cette introduction ne laissait pas insensible.aubadeIMG_20230219_104922 Un beau circuit autour de Poussan entre 10 h 30 et 12 h, en passant dans les différents quartiers périphériques qui s’est terminé par une belle parade sur le Riverain près du Café Beauséjour où un apéritif était partagé par les conducteurs du Rétro Pouss et les Motards. Bon nombre de Poussannais s’étaient déplacés pour les accueillir.

aubadeIMG_20230219_114903

Madame le Maire arrivée en moto a effectué le circuit en voiture, entourée par plusieurs élus du Conseil Municipal qui avaient tenu à participer. Une bonne entrée en matière devant un public nombreux rassemblé autour des Halles. Nul ne pouvait avoir oublié que ce dimanche avait lieu dès 14 h, la cavalcade de Poussan. Mais à priori, tous le savaient déjà.aubadeIMG_20230219_113514Le calme de l’agglomération poussannaise à l’heure du repas annonçait comme toujours un défilé beau, énergique  et estival (le thermomètre indiquant même 20°) car chacun se concentrait sur la montre avant que la sono de Patrice  ne réveille l’ambiance pour assurer une belle transition jusqu’à 14 H, histoire de relancer les corps jusqu’au départ de la cavalcade à 14 h 00.  Le soleil était radieux, la chaleur, déjà la foule des Grands Jours,  c’était super. Pour le plus grand plaisir des participants et des spectateurs c’était le top, de bien belles conditions pour cette cavalcade… Cela s’est déjà produit mais l’on en a connu peu avec de telles conditions climatiques

Histoire de se motiver pour un circuit modifié en raison des travaux dans la Rue Marcel Palat, de nombreux carnavaliers avaient décidé, après avoir sagement vérifié le bon fonctionnement de leur char et celui du matériel, les avoir positionnés en ordre de marche, de partager un repas convivial , en plein air, sur le site ou au siège de leur association, ou encore chez eux dans un local approprié. ils avaient eux-mêmes préparé le repas et se félicitaient qu’enfin les festivités puissent débuter après des mois d’efforts intenses.

Quant aux Reines du Carnaval, Alyhia Ribes, et ses deux dauphines Margot Brouzet et Anaïs Gillaizeau Di Maria,  elles allaient assurer avec charme, sur un magnifique char bien « aérien » qui   pour l’occasion, tout en finesse,  mettait en valeur leur grâce et leur beauté, un char coloré et étincelant remis à neuf et amélioré par des élus municipaux. Elles étaient d’ailleurs les reines de la journée et avaient donc droit à une attention particulière, dès le matin…bollIMG_20230219_140821

A partir de là, la chaleur interne et celle du cœur  pour certains, le très beau temps et l’ambiance bon enfant pour d’autres, allaient permettre de tout oublier et de s’en donner à cœur joie durant la cavalcade. Le village vibrait, les sonos commençaient à donner et l’on était prêt à partager quelques heures d’insouciance  avec notre Maître de cérémonie et notre animal totémique, le cochon. Si personne ne manquait à l’appel, il y avait une bonne organisation pour regagner sa place suivant l’ordre établi devant le hangar car chaque formation  devait respecter le programme et chacune d’entre elles avait sorti son char à l’avance.       Les Carnavaliers rejoignaient leurs groupes. C’était l’heure de se réunir pour prendre des photographies qui resteront dans l’histoire.

La cavalcade avait pris forme sous les flash : « Subitement, l’intensité du son est montée elle aussi d’un cran,  les énergies ont ainsi pu se libérer. Mais vu la chaleur les corps ont tourné d’abord au ralenti avant d’acquérir une vitesse de croisière, et la cavalcade bien imposante, aussi…

Dans le centre de la Ville, les Poussannais et les visiteurs se faisaient bien nombreux profitant de cette belle journée.

Et sur le parking du Hangar Decoux, l’on se mettait en ordre de marche.

Comme il était prévu, Isabelle Maselli, Maître de Cérémonie accompagnée par son bibôme, José Paras, assumait sa fonction avec sérieux, avec élégance et classe, montrant aussi ses compétences et son goût pour l’animation, ainsi que son attachement à Poussan et à son  carnaval.     Faisant honneur à tous les Poussanais et aux très nombreux visiteurs qui avaient rempli les rues et les avenues dans lesquelles le très très long défilé allait passer, le binôme ouvrait la cavalcade. Une très belle introduction suivie par le Cochon de Poussan dont les costauds de l’ASP Rugby s’occupaient avec vigueur.

Entre sirènes et klaxons, entre musiques et chants, la bruyante cavalcade s’ébranlait.

Le petit train du Carré d’as avec certains de ses membres prêts à partir en voyage ne la précédait pas mais cette année, il avait préféré s’inclure dans le défilé.Il  permettait aussi à certains visiteurs ou à des carnavaliers fatigués de reprendre quelques forces lors de ce nouveau circuit.

Du Hangar Decoux, à l’Hôtel de Ville de Poussan, en passant par l’Avenue de Sète, Grand Rue, Bd René Tulet (Présentation devant la Marianne), Rue Marcel Icard, Av Général De Gaulle (vers la mairie), Rue Appel du 18 juin 1940, Tour du Parking avant un retour en sens inverse

Une fois le Riverain atteint, après avoir remercié tous ceux qui avaient permis la réalisation de ce très beau spectacle, après avoir félicité tous ceux qui ont fait en sorte qu’il se déroule dans de bonnes conditions, et après avoir encouragé  participants et spectateurs venus très nombreux, Isabelle Maselli était heureuse de déclarer  la cavalcade ouverte. Préférant rester au plus près du défilé, restant devant l’estrade réservée à l’organisation Isabelle et José allaient commenter  le passage des chars devant les Halles et sur le riverain avec l’aide de Patrice qui assurait aussi l’animation musicale et qui gérait les prises de parole. 

Pas de problèmes mécaniques, des tractoristes impeccables tout allait bien.

 

Cliquez sur les photos pour les agrandir et voici toutes les vidéos

https://youtu.be/4pE-5wksBXg

https://youtu.be/yqqBH3ZdZMo

 

https://youtu.be/D4iTnMY8iPg

 

https://youtu.be/TPpl3DHvWVw

 

https://youtu.be/Dabu42Em6pg

 

https://youtu.be/vQwA6hsTljc

https://youtu.be/Ap4SFDZzn_0

 Tandis que les spectateurs de plus en plus nombreux se regroupaient au centre du village et même à la Grand Rue et sur le Boulevard Prosper Gervais, Jusqu’à l’Avenue du Général de Gaulle,  les joueurs (euses) de l’ASP entraînaient le Cochon local dans une folle danse, faisant des haltes devant des points stratégiques où certains groupes les attendaient et faisant virevolter ses 300 kg, avec une facilité déconcertante. Ils étaient très nombreux, toutes équipes confondues, pouvaient se relayer et ces costauds se faisaient un plaisir de partager un moment inoubliable. Car il fallait faire honneur à ce magnifique cochon dont c’était le 27ème anniversaire. 

..Depuis de nombreuses années, des porteurs étaient restés fidèles à l’animal totémique. Mais petit à petit ils ont décidé de passer la main aux joueurs volontaires de l’ASP et d’autres amis du cochon.

La batucada la BBac assurait le rythme  pour ce symbole imposant annonçant la tonalité du long défilé. Si le canon à confetti n’était pas de la partie les enfants montés sur les chars allaient se charger d’en déverser sur les carnavaliers et sur des spectateurs heureux d’être associés à la déambulation en se faisant  plaisir.

Et l’on pouvait même en acheter si besoin…  Le train suivait et même s’il n’a pas sifflé trois fois, il s’est fait bien remarqué.

Non loin de là, la pena, Bella Ciao, bien connue sur le Bassin de Thau, allait entraîner les groupes qui la suivaient dans des musiques festives dont les musiciens possèdent toutes les partitions. Pas de soucis, ils ont bien assumé.

Le football et son CAP avec son Char des affiches de cinéma nous guidait vers le thème général de la cavalcade nous démontrant avec ses nombreux enfants qu’il avait de la ressource . Fort de sa jeunesse, il donnait le ton de cette cavalcade souriante, éclatante et sympathique avec ses joueurs de l’école de foot très en forme pour le faire vivre. Le stade des Baux a un bel avenir et a de la ressource…

Et la Pétanque n’était pas en reste avec une belle composition autour de la maison d’Astérix et d’Obélix. Des boulistes bien motivés avec une bien joli char où même les petits marcassins étaient de la partie…

Et parmi les chars l’on allait découvrir quelques groupes ayant désiré défiler comme celui du tennis avec ses super-héros, d’une association environnementale, et celui de la Clé des Arts dont quelques membres amateurs de CAPOEIRA  démontraient régulièrement qu’ils étaient maîtres en la matière…byllIMG_20230219_135759

Suivait le bien joli char  de Paren’Thau faisant honneur à Harry Potter et au château de Poudlard. Il   illuminait la cavalcade, toujours coloré, structuré avec finesse Une belle composition et un groupe qui a su exploiter toutes les facettes de ce thème en  les  adaptant aux familles et aux enfants, heureux d’être réunis et d’avoir réalisé en commun une si belle structure .

Un bien beau char aussi que celui du Centre de Loisirs qui participait à la cavalcade pour la 1ère fois. Une très belle réussite sur le thème de l’environnement avec « Maya l’abeille » érigée en star. Félicitations à ces jeunes enfants et à leurs animateurs qui ont su se fixer un bel objectif et qui ont su aller jusqu’au bout.

Le handball et les Gardiols avaient fait fort, eux aussi, restant dans le thème du cinéma autour de Louis de Funès. Du Petit Baigneur aux Gendarmettes, avec même la 2 CV, le groupe était toujours dans le mouvement, ayant même préparé certaines chorégraphies pour cette cavalcade…byllIMG_20230219_140630

Une bien belle illustration, d’autant que derrière eux, les Bee Gees étaient bien nombreux et le faisaient savoir avec énergie…

Ce sont les plus indomptables du défilé, les Bee Gees toujours aussi impressionnants, mais toujours aussi sympathiques. Char sonorisé avec Maître DJ et équipé de modules divers à l’arrière. Le Western était bien illustré: cow-boy, Indiens… On retrouvait l’ambiance du Texas avec même le saloon du Far-West…byllIMG_20230219_142826

 Avec une énergie débordante, ils étaient bien motivés pour interpréter quelques scènes venues de l’Ouest. Ils étaient plus de trente. De très belles démonstrations de force et quel travail impressionnant pour la réalisation d’un char aussi imposant  Il n’y manquait rien.  Un travail incroyable pour des Carnavaliers toujours fidèles et passionnés depuis de nombreuses années.bollIMG_20230219_154019" style="margin: 10px auto; display: block;" />

Le groupe de la MJC et ses danseurs et danseuses de tous les âges n’avaient pas eu à chercher le thème de leur char. Un gâteau d’anniversaire s’imposait car l’association à l’honneur avec sa Présidente, Maître de cérémonie, fête ses 50 ans.byllIMG_20230219_143020Un très joli char bien coloré autour duquel 3 groupes  évoluaient pour démontrer la vitalité de la structure. De l’énergie, des chorégraphies, James Bond et ses James Bond Girl, quelle démonstration pour un 50ème anniversaire!

Avec Danseuses et carnavalières la MJC pouvait réaliser de très belles prestations par des passionnées qui ont pu montrer l’étendue de leurs compétences, souplesse, synchronisation, vitesse… On se régalait et le tout formait une unité que les nombreux spectateurs apprécient toujours….bollIMG_20230219_152517Pour 2023, du Groupe des Filles rien n’avait filtré . Elles avaient préféré rester discrètes comme à leur habitude et l’on découvrait une œuvre imposante, un chef-d’œuvre même, magnifique et gigantesque qui devrait être invité par Escale à Sète en 2024. On était dans le rêve, dans le voyage avec une illustration parfaite de « Pirates des Caraïbes et l’on appréciait les costumes de chacun des membres du groupe… tracteur et remorque étaient en communion pour former un seul vaisseau…

Le Strapontin avait fait preuve d’ingéniosité comme toujours en ayant décidé d’illustrer les personnages de Tim Burton. Plusieurs de ses films étaient illustrés dont Alice au pays des merveilles,  Dark Shadows, FrankenweenieBig Eyes parmi d’autres et l’on appréciait la recherche dans les déguisements et les costumes

 byllIMG_20230219_140129

Pour tous les carnavaliers, c’était une joie indescriptible sous un ciel limpide  et pour un carnaval dont ils profitaient au maximum.

Et le public en redemandait car le spectacle le satisfaisait. Il en voulait encore.

 On sentait que l’on approchait de la fin du défilé. La pena de Los Amigos, bien connue, elle aussi,  sur le bassin de Thau, y allait de bon cœur, avec ses rythmes et ses airs entraînants pour annoncer le char de la Reine étincelant, celui de  » RIO » qui  venait clôturer cette très  belle cavalcade qui a plu par sa variété, sa bonne organisation malgré des contraintes de voirie, le soin apporté aux costumes colorés, sa discipline aussi et surtout par la beauté de ses chars souvent de grande taille, avec de beaux contrastes et d’une finesse appréciée. Ils ont été réalisés à Poussan et les carnavaliers peuvent en être félicités…

La cavalcade 2023 nous a permis de voyager dans le temps, dans l’histoire et d’aller au cinéma tout en restant à POUSSAN …  Que des sourires, du charme et de la grâce pour ses jeunes filles qui clôturaient le corso. Toujours souriantes elles ont été gâtées par un soleil qui ne donnait pas de signes de faiblesse et ces stars de la cavalcade  ont su transmettre leur bonheur aux nombreux spectateurs.

Le public a répondu présent en venant bien nombreux pour apprécier les efforts et la prestation des carnavaliers. Et la finesse de ce  magnifique char remis à neuf par les élus au conseil municipal, avec les  Miss mettait un point final à cette cavalcade colorée et  tonique…

A l’heure où certains préféraient poursuivre en musique, après un retour tout aussi festif et ludique qu’à l’aller, les spectateurs remerciaient tous ceux qui ont su, grâce à des efforts prolongés, créer l’événement, y participer et s’investir jusqu’au bout. Avec ses trois tours à la hauteur des attentes des Poussannais, cette cavalcade de belle tenue saura rester dans les mémoires par son caractère joyeux, festif, innovant, la qualité des chars avec quelques chorégraphies qui  ont illuminé le centre ville. Et de très nombreux enfants ont fait le bonheur des Poussannais.

Une organisation qui a plu à la majorité des spectateurs, ce fut donc une après-midi de rêve.

Certains groupes allaient se permettre un dernier plaisir, faire la fête en famille, après avoir rangé les chars. Avec quelques sucreries et quelques boissons bien méritées il était temps de reprendre des forces.

Un grand merci à tous, vraiment, ce fut un très beau spectacle avec ses moments magiques dont on se souviendra . N’oubliez-pas, la fête continue dès lundi avec le bal des enfants puis celui des adultes.

 

       (Cliquez sur les photographies pour les agrandir.)boll

flash

Jeudi 30 Mars à 18h à la Médiathèque F.Mitterrand, à Sète Jean-Louis Cianni clôturera son cycle de conférences Philosophies en Italie. Il nous présentera le philosophe et homme politique Massimo Cacciari, dans le cadre d'une réflexion sur la notion de communauté.

Penser l'Europe, un beau programme pour cette conférence qui s'annonce passionnante. -- Association Dante Alighieri Sète https://dantesete.fr/ https://www.facebook.com/dantesete34200/

Union Locale CGT Sète et Bassin de Thau : prochaine manifestation le mardi 28 mars à 10h30 place de la Mairie à Sète

Vendredi 24 mars : déblocage entre 12 h et 14 h au dépôt pétrolier de Frontignan....

Les forces de l'ordre sont intervenues pour faire partir les manifestants.Peut être une image de 12 personnes, personnes debout et route

 

Jeudi 23, un mineur a été interpellé durant la manifestation et n'a été libéré qu'en fin d'après-midi D'après la péfecture il alimentait  un feu devant le lycée Paul Valéry. Plusieurs centaines de manifestants se sont dirigés vers le commissariat de Police pour demander sa libération. Voir aussi communiqué d'élus d'Ensemble pour Sète :   http://thau-infos.fr/index.php/commune/sete/153851-veronique-calueba-laura-seguin-arnaud-jean-et-gabriel-blasco-condamnent-l-arrestation-d-un-jeune-lyceen-de-sete-ce-jeudi-23-au-matin     . 

 MANIFESTATION DU 23 MARS A SETE :

Des portraits photocopiés  d'Emmanuel Macron brîlés sur la place Léon Blum par de jeunes manifestants et des conteneurs poubelles incendiées devant le Lycée Paul Valéry en marge de la manifestation : Des opposés à la réfome  des retraites  certaines personnes ont mis le feu à des conteneurs poubelles le matin, devant le lycée Paul Valéry de Sète

 

Des professeurs de Joliot Curie avaient donné rendez-vous aux personnels de l'établissement et aux élèves pour les rejoindre à la manifestation à Sète à partir de 10 h 30.

CARITATIF ASSOCIATIONS / GRAND HOTEL DE SETE : LE ROTARY DOYEN DE SETE REMET OFFICIELLEMENT un chèque de 5000€, suite à l'organisation de son grand loto, aux structures s'occupant de la recherche pour les maladies dégénératives du cerveau.

 BOUZIGUES : FERMETURE DE LA STATION AVITAILLEMENTLa station d'avitaillement sera fermée exceptionnellement le jeudi 30 mars après-midi.