Poussan

L’AS POUSSAN XV et THAU RUGBY préparent la prochaine saison

L’AS POUSSAN XV et THAU RUGBY préparent la prochaine saison pour les jeunes rugbymen du bassin de Thau.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes qui pratiquent un sport, herbe, stade et plein air

L’équipe encadrante des équipes U 16 (joueurs nés en 2003 et 2004) et U 19 (joueurs nés en 2000, 2001 et 2002) est composée de 8 entraîneurs diplômés et expérimentés qui
préparent d’ors et déjà les prochaines échéances.

Les entraînements « amène un copain » se poursuivent jusqu’à la fin du mois de juin les mercredis et vendredis au complexe sportif des Baux à Poussan de 18h15 à 20h, ils permettent jeunes rugbymen de faire découvrir et de partager
leur passion avec leurs amis.
Ces entraînements sont ouverts à TOUS.

Contact AS Poussan : Sylvie Sauvagnac Tél : 06 19 87 20 96
Contact Thau Rugby : Josy Montessinos Tél : 06 13 77 01 27

Inscriptions et infos de rentrée scolaire

rentree classe

PÔLE ENFANCE JEUNESSE

Rentrée scolaire 2018/2019

Le guichet unique est ouvert tout l’été :
du 9 juillet au 31 août, du lundi au vendredi de 8h à 12h

L’ALSH est ouvert du 9 juillet au 10 août et accueille vos enfants à l’école Véronique Hébert.

Attention : les inscriptions du centre de loisirs ont lieu auprès du guichet unique au Baux aux horaires d’accueil.

La rentrée des classes a lieu le lundi 3 septembre 2018
Le dossier d’inscription pour la rentrée scolaire 2018/2019 est à votre disposition ; il est obligatoire pour tout enfant fréquentant au moins un de nos accueils.

Les globe-trotteurs poussannais au Sri Lanka

Ils se préparaient depuis septembre 2017 et ils sont partis le 4 juin 2018, le jour du 10ème anniversaire de leur fille, Lola.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Aurélie et Julien Anselme, de jeunes Poussannais effectuent avec leur fille Lola, âgée de 10 ans, un tour du Monde non pas en 80 jours, mais au contraire en un an, en profitant au mieux des pays découverts.

Voir : http://thau-infos.fr/index.php/commune/poussan/les-nouvelles-de-poussan/34995-tour-du-monde-des-poussannais-osent

Actuellement, ils sont au Sri Lanka. Quelques photos :

Une vidéo : https://www.instagram.com/p/BkJmXvwB0zG/?taken-by=familytrotter

Pour les suivre : https://www.instagram.com/familytrotter/

 

 

sriCapture

Une belle cérémonie pour Commémorer l’appel du Général de Gaulle

nucP1070541  nucP1070531A 11 h, ce lundi 18 juin, au cimetière de Poussan, s’est déroulée la cérémonie commémorant l’appel du Général De Gaulle en présence de Jacques Adgé, d’élus du Conseil Municipal, d’anciens combattants et membres de l’UNC Poussan-Bouzigues et de quelques Poussannais.

Des lectures furent faites par le président de l’Union Nationale des Combattants locale, Jean-Claude Peytavi et par Jacques Adgé, Maire de Poussan, ce dernier faisant lecture du message de Madame la Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Armées.

Il fut précisé que cet appel fut un moment décisif de notre histoire nationale en demeurant une référence essentielle de notre mémoire collective… Et aujourd’hui, fidèles à l’esprit du 18 juin, il est nécessaire de rester unis et forts pour surmonter les épreuves qui assaillent notre Patrie, la France.

Dépôts de gerbe, minute de silence et Marseillaise se sont succédés lors de cette cérémonie.

Un intense et extraordinaire gala 2018, avec Cendrillon

cvbP1070514

La MJC de Poussan proposait un gala de danse, ce samedi 16 juin, à l’école élémentaire des Baux, dans la cour de récréation qui possède un bel amphithéâtre et des infrastructures suffisantes pour recevoir un nombreux public. Depuis quelques jours, les répétitions se déroulaient autour du groupe scolaire. Les espaces extérieurs maternelle et élémentaire pouvaient être utilisés. Certains locaux aussi, c’était l’effervescence, celle qui motive pour atteindre le haut niveau.

Une belle excitation, du stress positif et une adaptation nécessaire pour les danseuses, des contraintes mais aussi de l’espace et de l’air ce qui fut synonyme de fraîcheur mais heureusement toute relative avec un peu de vent. Comme pour les années précédentes, mais ce sera peut-être pour la dernière fois (en extérieur),  il fallait s’organiser, se changer en plein air, trouver des solutions.

cvbP1070488

Ce fut possible et toujours dans la bonne humeur pour que la synchronisation soit sans failles. Ce fut le cas avec de nombreux bénévoles qui œuvraient efficacement dans l’ombre.

Comme le précisait Marina Dumonceaud, Directrice de la MJC, « grâce à de nombreux bénévoles amis de la MJC et des membres du Conseil d’Administration, cette soirée de gala a pu avoir lieu :

  "Aidée par la Municipalité, les services techniques et de nombreux intervenants, la MJC avait mis en place une infrastructure digne d’un spectacle de professionnels. Anna Douce s’était occupée des costumes et Marina, coordinatrice directrice de la MJC, précisait que des photographes étaient sur place et qu’une vidéo serait en vente."

Avec Ivan Rousset, bien aguerri, pour le son et les lumières, toute l’équipe de l’association s’était mobilisée pour ce grand événement.

Les élèves d’Aurélie Bourrit Asselin, qui a conçu le spectacle et qui anime des ateliers hebdomadaires à Poussan depuis plusieurs années présentaient un spectacle de haute volée. Une organisation sans failles pour proposer au public de l’accompagner dans un beau voyage avec Cendrillon avec bien sûr plusieurs styles de danse, du Modern’Jazz, du rock, un zeste de techno et de la danse classique au programme, en associant aussi toutes les catégories d’âge, des maternelles jusqu’aux adultes. Une recherche de l’unité, un équilibre un « mix » quelquefois qui allait certainement plaire aux spectateurs fidèles, au public composé des familles mais aussi des Poussannais qui ont pris l’habitude de participer à ce gala, chaque année. 

Ce spectacle finalisait le travail de danse régulier effectué lors de cette saison à la MJC. Isabelle Maselli, la présidente de la MJC et Marina Dumonceaud, la Directrice, ainsi que de nombreux parents félicitaient Aurélie et les danseuses qui pour que cette soirée soit une réussite avaient tout donné lors des répétitions. Il fallait se transcender maintenant. Mais les enfants n’attendaient que ça et les plus grandes maîtrisaient la chose.

Même la synchronisation fut parfaite car dans l’ombre, tout était écrit et programmé.

Cendrillon, et son film récent (2015),  allaient être mise en scène à partir de danses et de saynètes qu’Aurélie avait adaptées. Une bien belle idée après Alice au Pays des Merveilles et Notre Dame de Paris, le Magicien d’Oz...

nbvP1070436

 

Il faut savoir que l’Occident connaît surtout cette histoire à travers les versions fixées par Giambattista Basile dans La gatta Cenerentola, Charles Perrault dans Cendrillon ou la Petite Pantoufle de verre et par les frères Grimm dans Aschenputtel (de). Il existe cependant une multitude de versions de par le monde, dont certaines peuvent être très différentes de celles connues en Occident. (Wikipédia). Comme pour beaucoup d’histoires appartenant avant tout au patrimoine oral, on retrouve ce conte-type de l’enfant passant des cendres au trône un peu partout à travers les époques et les cultures. Parmi les multiples versions antiques du conte que l’histoire littéraire a retenues il y a celle-ci, retranscrite au IIIe siècle par Claude Élien : l’auteur raconte l’histoire de Rhodope, une jeune Grecque embarquée en Égypte comme esclave. Un jour, un aigle lui vola une de ses chaussures alors qu’elle était au bain. L’oiseau laisse tomber la chaussure aux pieds d’un pharaon nommé Psammétique  ; frappé de stupeur par la délicatesse de la chaussure, il promet d’épouser la femme à qui elle appartient.

Mais vraisemblablement Élien ne faisait que reprendre une légende déjà contée par Strabon au sujet de la pyramide de Mykérinos dont il rappelle que certains auteurs disaient que c’était le tombeau d’une courtisane nommée Rhodopis (Yeux de rose) :

Nous restions en France, ce samedi soir, c’était plus simple, car notre Cendrillon était bien là.

 Avant qu’elle n’apparaisse, en introduction, des danseuses ayant été remarquées dans un concours à Montbazin; Marseillan et Lavérune, évoluaient avec grâce pour nous montrer l’étendue de leurs compétences. Que ce soit en solo comme Sarah, en duo avec Léa, bou en groupe, ces jeunes filles ont de très solides compétences et elles nous le prouvaient. Avec beaucoup  de grâce et de légèreté l’ambiance était donnée .

L’on était emporté dans le rêve. Les Ados et les pré-ados, le groupe Éveil, les CP  et les CM1 CM2 , nous faisaient plonger avec naturel et simplicité dans le rêve et . Nous allions être enveloppés peu à peu par un imaginaire insaisissable, par l’énergie de chacun des groupes, par des jeunes danseuses évoluant comme des pros sur des rythmes  soutenus et des petits bien dans leur corps oubliant le public.

http://blog.ville-poussan.fr/wp-content/uploads/2018/06/nvbP1070385.jpg

De Cendrillon faisant le ménage , au shopping revu pour 2018, des souris confectionnant la robe à la méchanceté des sœurs, nous étions dans le rêve.

Du naturel pour les danseurs mais aussi le souci de donner le meilleur, de se transcender comme toujours avec un jeune garçon aussi l’aise que les filles.

.Impressionnantes par leur grâce et leur technicité, les Ados allaient préparer la soirée de Cendrillon, tandis que les CE1/CE2 étaient à la fête avec « son rêve « . 

Le public était captivé, pas un mot, il était concentré sur la scène se laissant emporter ans cet univers avec des adultes maîtrisant à merveille leurs chorégraphies, des danseuses qui se dépassaient.

Une pause avait permis à chacun de respirer un peu pour pouvoir mieux poursuivre cette formidable aventure. .L’intensité du spectacle était soutenue tandis que les très belles chorégraphies avec une exploitation maximale de l’espace scène rajoutaient du mouvement à l’ensemble. Et quelquefois, l’action se jouait même sur l’avant-scène. Les Ados et les Adultes prenaient le relais pour accentuer le caractère exceptionnel du moment, l’essayage de la chaussure après la libération de Cendrillon.


Le spectacle allait atteindre un sommet avec les noces entre Cendrillon et le Prince,  sur lequel le final allait rester.nvbP1070521


Les enchaînements avaient été instantanés et le spectacle intense de très grande qualité.

Toutes les danseuses et danseurs y avaient mis du cœur pour enchanter un public subjugué.

Ce Bonheur allait se poursuivre jusqu’au bout avec des fleurs, des applaudissements nourris et des félicitations envers les danseuses et leur professeur. Aurélie avait le mot de la fin en remerciant les parents pour leur implication et les enfants pour leur admirable participation et leur naturel ainsi que leur leur sérieux à toute épreuve.

Félicitations aussi à tous ceux qui ont œuvré pour présenter un aussi beau spectacle dont on retiendra outre les chorégraphies et la grâce des danseuses leur joie et leur plaisir d’avoir pu se produire devant un public si nombreux mais aussi cette année une variété de musiques et de tendances qui a su satisfaire une belle palette de spectateurs.

Que du plaisir et des moments inoubliables qui sentaient bon la fraîcheur, celle de la jeunesse, celle de la création et celle des liens qui unissent les élèves à leur professeur qui sait leur transmettre outre des compétences, « l’envie » …

Ce vendredi, retour dans la folie des années 80 à l’école maternelle

kkkkP1070090

Ce vendredi 15 juin, à partir de 18 h 30, les élèves de l’école maternelle les Baux avaient décidé, de nous plonger dans l’ambiance enfiévrée des années 80, de vous  proposer une soirée tonique durant un spectacle dédié à ses standards, ceux qui sont devenus presque immortels. Le spectacle était prêt. tous les élèves étaient au Top, bien motivés et ils sont arrivés plus énergiques que jamais pour danser et aller sur la piste avec beaucoup de plaisir et de naturel, dans la cour de l’école élémentaire,  sous un beau soleil alors que même le vent se calmait.

Toutes les classes de l’école participaient. Élèves et enseignants avaient invité les parents et les amis de l’établissement à partager cette fête annuelle qui marque la fin d’une année scolaire bien remplie, pour les grands le passage au CP et pour les autres la fin officieuse d’un rythme de travail soutenu. Encore 15 jours d’efforts mais petits et grands se projettent déjà dans la prochaine année scolaire.

kkkkP1070051

La soirée commençait par une long défilé d’entrée unissant l’ensemble des enfants, déjà prêts et habillés pour leurs danses, tous plus beaux les uns que les autres. Les petits recherchaient leurs parents tandis que ces derniers s’émerveillaient de les voir participer à une danse collective. Plus question de les déranger. Une bonne entrée en matière derrière de petites pancartes qui annonçaient la couleur :

Le public mettait l’ambiance met restait conciliant avec les petits pour ne pas les impressionner.

Aidés par Amandine Gaïa, une intervenante spécialisée, toujours très disponible depuis plusieurs années les enseignants et les ATSEM ont initié les enfants à des danses depuis quelques mois afin de présenter des chorégraphies assez évoluées et adaptées à leurs compétences.

Pas de stress mais que du plaisir pour chacun d’eux de partager une réalisation collective et de la présenter devant près de 400 personnes.

kkkkkP1070039

Les petits de Madame Colell  aidées par Alexandra ouvraient la séance avec des extraits musicaux de Mickaël Jackson, le Grand Maître de la danse. Pour ces danseurs en herbe heureux d’être les premières petites stars de la soirée, beaucoup de plaisir et de naturel ans de beaux costumes qui annonçaient une très belle suite. Et l’on poursuivait  avec les élèves de la classe d’Audrey Castellas et de Lisa avec des artistes qui entraînaient énergiquement les spectateurs dans des rythmes d’un « Meddle 80 ».

Nous retrouvions ensuite « Les démons de minuit » avec la classe de Mme VIGOUROUX et de Fanfan, puis nous changions totalement de style.

kkkkkkP1070070

En effet, ceux de Madame Pueyo, aidée par Nanette, avaient retenudes morceaux de « Téléphone » un groupe qui a laissé des traces indélébiles durant plusieurs décennies. Avec beaucoup d’aisance et des chorégraphies les élèves évoluaient sans retenue se faisant plaisir et laissant les parents admiratifs.

Pour conclure, les enfants de la classe d’Emmanuelle BALDIT et de Virginie  nous emportaient sur un autre continent avec « Africa ». Ça chauffait dans l’amphi où l’on tapait des mains pour soutenir des danseurs infatigables.

 Le voyage se poursuivait sans embûches pour les élèves stimulés par les applaudissements et par le soutien inconditionnel des adultes.

Les parents étaient conquis, l’équipe pédagogique très contente et les élèves fiers d’avoir joué les artistes pour le plaisir de tous.

Du plaisir et du partage, de la maturité et de la sensibilité pour les interprètes qui avaient donné le meilleur d’eux-mêmes en se maîtrisant étaient fiers d’être félicités par leurs parents attentifs.

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Le spectacle s’achevait par une jolie chorégraphie et sous les confetti (s) unissant tous les acteurs de cette belle soirée . La famille École était au complet car auprès des enfants et des enseignants, les ATSEM, avaient veillé avec douceur au  bon déroulement des opérations après avoir participé à l’élaboration du spectacle. D’ailleurs tous participaient pour le final et sans hésiter.

Pour tous, il était temps de se désaltérer et de partager des pâtisseries préparées par les parents. Grâce à eux, au personnel de l’école, aux parents d’élèves et à Amandine, à Isabelle, l’aide administrative de l’école, à des bénévoles, aux services techniques municipaux, la fête fut un moment de bonheur partagé qui restera  dans les mémoires des parents avec en prime bon nombre de vidéos.

Les ALP de Poussan ouvrent la Coupe du monde de football

 drapIMG_1240A l’occasion du lancement de la Coupe du monde de football en Russie, les ALP ont décidé de participer à leur manière à l’événement.

En effet, les enfants ont, depuis plusieurs semaines, confectionné les drapeaux des pays participants pour honorer tous les qualifiés de cette compétition.

 Un grand bravo aux enfants et aux animateurs qui ont fait un travail magnifique et qui ont été récompensés par les félicitations des parents et des enseignants.

Prochaine soirée En Poussan ta porte : Les Tapas

C’est le moment de réserver pour la quatrième soirée de la saison « En Poussan ta porte » !

TOKCapture

Vendredi 6 Juillet, on invite
« LES TAPAS »
de Carnage Production

AVERTISSEMENT : Attention, ce spectacle peut comporté certaines vannes lourdes…

Malgré les recommandations de leurs proches, Les Tapas ont tout quitté pour se lancer dans le spectacle vivant, et pire encore, dans le Théâtre de Rue.
Forains d’un nouveau genre, Les Tapas sont deux bons bougres mal dégrossis qui perpétuent la tradition du burlesque muet à leur sauce, et réussissent parfois, dans un instant de grâce, à ne pas rater. 
Au programme : grandes illusions avec petits riens, lancer de tournevis sur cible vivante, bricolage musicale en direct, boule à facette humaine, air comprimé et boufée d’oxygène.

Une fois n’est pas coutume, nous vous proposons un spectacle pour petit et grands, pour que vous veniez déguster cette soirée en famille
Mmmmh !! Visualisez : un jardin au début de l’été, en fin de journée, éclairé par des guirlandes, un spectacle qui fait du bien, et pleins de chouettes personnes avec qui converser…
Ca se passera dans un magnifique jardin typique au coeur de Poussan !

Pour les petites infos…
Spectacle chez l’habitant (l’adresse vous sera transmise lors de votre réservation)
Ouverture des portes : 18h30
Début du spectacle : 19h30
Apéro dinatoire après le spectacle : 21h-23h
Fermeture des portes : 23h

10€ adultes, 5€ enfants (- de 13 ans)
Sur réservation en cliquant ICI ou sur le gros bouton rose en bas de page.

TOK2Capture
Covoiturage :
Il existe un groupe facebook pour faire du covoiturage !

Repas :
Le concept des soirées « En Poussan ta porte », c’est le repas partagé : Emmenez un plat à partager !
Ils seront organisés sur de grandes tablées conviviales…
La compagnie Surprise vous offre votre premier verre de la soirée, puis un bar sera à votre disposition…

Toutes les infos après votre réservation !

A tout vite !
Clic ici pour réserver !

N’ayez crainte, c’est sécurisé, facile et c’est ici :

A la MJC, la belle exposition des ateliers de peinture

  Du 14 au 30 juin, après l’exposition des ateliers d’art, c’est au tour des ateliers de peinture de montrer une grande partie de leurs réalisations dans la salle d’accueil de la MJC. 

brbrP1060979 (1)

C’est toujours intéressant et motivant si l’on désire peindre de voir que des amateurs conseillés par leur professeur, peuvent grâce à leurs dons mais aussi leur passion, créer et se dépasser pour réaliser des œuvres qui seront appréciées par leurs pairs. 

 Et pour la plupart de ces artistes féminines, elles le font depuis plusieurs années avec un grand plaisir et beaucoup d’énergie.

Elles sont toujours très heureuses d’exposer. Comme le précisait Marina Dumonceaud, « Il est important que bon nombre de personnes puissent en profiter. Avec les galas et les spectacles en juin, ce devrait être possible. Félicitations à toutes, beaucoup de travail. »

Marie-Jo Ligas, le professeur qui anime ces ateliers depuis plus de 13 ans, précisait que c’était toujours un plaisir de se retrouver dans une passion commune, d’une année sur l’autre pour certaines. brbrP1060977 (1)

Toujours est-il que les réalisations de qualité témoignent de bases solides pour chacune des artistes qui exposent et pour toutes celles qui viennent d’une année sur l’autre, que de progrès techniques et artistiques. Alors, n’hésitez pas, un petit tour à la MJC ne peut être que bénéfique.

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations