Sète

3ème Mega Loto de l’association « Je suis né à Sète »

Ce dimanche 26 novembre à la salle Brassens à Sète aura lieu le 3ème Mega Loto de l’association « Je suis né à Sète ».

lotoCapture

20 quines d’une valeur de 100 € minimum, 10 doubles quines d’une valeur de 150 € minimum et 10 cartons pleins à 300 € Minimum.

Le prix du carton est à 2.5 € unitaire ou 10 € les 5.

Tombola caritative pour une association locale avec de beaux lots.

Buvette.

Présence de Miss Sète 2016 Manon Trenza qui dédicacera ses photos gratuitement.

Tout est réuni pour passer un agréable après-midi.

Ouverture des portes à 13H30 et début à 14H30.

Un goûter pour les séniors

 En présence de Jocelyne Gizardin, adjointe déléguée à l'action sociale, et de Colette Jamma, conseillère municipale en charge des crèches, les séniors du foyer Paul-Valéry ont accueilli l'après-midi du 22 novembre les enfants et les animatrices de la crèche du Quartier Haut à l'occasion d'une rencontre et d'un goûter festif. Et les surprises n'ont pas fait défaut. En amont, les enfants de la crèche ont concocté avec l'aide de leurs animatrices des gâteaux destinés à être partagés avec les aînés, tandis que de leurs côtés, les séniors avaient confectionné en secret de petits sacs contenant des friandises à l'attention de chaque enfant. Après avoir entonné en cœur des comptines et des chants de Noël, les participants âgés de 2 à 96 ans ont dégusté ensemble et en toute simplicité une collation et échangé leurs cadeaux gourmands. Un moment réussi de vie et de partage entre générations à la veille des fêtes de fin d'année !

La Casa de Luz

La Casa de Luz, c’est la maison de la lumière, mais c’est aussi la maison de Luz, figure de Sète, artiste, fille et sœur d’artistes, touche-à- tout, autodidacte rayonnante.

La Casa de Luz c’est aussi Fatima, Jérémie et Fabienne, chacun spécialisé dans un domaine différent. La communication, le recyclage d’objets, le bricolage. Ces quatre amis, qui se complètent, viennent de monter une association. Une association de quartier. Le Quartier Haut, la rue Garenne, au numéro 5, la Caza de Luz. C’est fait , elle vit. Jérémie a tout refait. Il faut l’avoir vu avant et le voir maintenant.

Maintenant, c’est un appartement de style arabo andalou, avec des murs blanchis à la chaux et des banquettes chatoyantes, sous le regard faussement sévère de la belle Frida Kahlo, modèle inspirant de l’artiste sétoise . Voilà la Caza de Luz du Quartier Haut . Que va t-il s’y passer ? Ce que vous voudrez … les filles rient. Leur projet, encore au stade des balbutiements, les excite. Il faut dire qu’il y a tellement de choses à faire... Fatima s’explique. Le Quartier Haut est un quartier typique de la ville, « avant, les gens s’y réunissaient ; maintenant chacun reste dans son coin ! ». Les hommes, peut-être plus que les femmes, se retrouvent... la pétanque, le bar… On veut essayer de faire se rencontrer des gens qui n’auraient pas eu besoin de nous il y a vingt ans. Partager des savoir-faire, initier des débats, fabriquer ensemble. La Casa de Luz est accueillante pour toutes les initiatives destinées à renouer le lien social (que ce soit à travers le jeu, la création, la réflexion) ; quant aux filles, elles ne manquent pas d’idées et elles ont hâte de les proposer. Mais voilà, ce sont les débuts, elles s’installent, elles feront leur ouverture officielle d’ici peu dans un lieu emblématique de Sète, si tout se déroule comme prévu.

En attendant, Luz continue de fabriquer ses sacs en vinyl, qui connaissent depuis quelques temps un succès dont elle s’amuse encore. C’est son petit- fils qui lui en a donné l’idée, depuis elle n’arrête pas. C’est vrai qu’ils sont uniques, ses sacs . Son savoir-faire, elle désire le transmettre.

Quand on sait faire quelque chose , on ne peut pas le garder pour soi dit-elle. Aujourd’hui, si elle redouble d’efforts pour collecter les images, les transformer, les intégrer aux supports et ajouter les mille détails pour métamorphoser ces objets utilitaires en petites oeuvres d’art , néanmoins pratiques, que des personnes de tout style vestimentaire s’arrachent , c’est pour payer les frais de l’association :

il y a les fournitures, le matériel pédagogique, mais également le loyer. Aussi , Luz, qui avait exposé ses sacs mais aussi ses bijoux au Grand Bazar l’année dernière, s’est engagée cette année à faire son Noël au Bar à Lire, place Léon Blum. En compagnie d’un autre exposant , elle mettra en vente toutes ses pièces durant plus d’un mois.

Cette espace de loisir créatif sera également aménagé en salon de thé le dimanche après-midi. En l’occurrence, cet aménagement sera purement question de formalité, tant cette petite maison semble se prêter aux bavardages dans le noble sens du terme, non celui qui pointe du doigt, mais qui tend la main, à l’échange indispensable à toute vie de quartier, l’échange intergénérationnel, celui qui fait que les mots, les talents, ne se perdent pas.

C’est ça, La Caza de Luz, ce lieu chaleureux, plein de couleurs, où la plus belle d’entre elles, la lumière, sera l’instrument et la fin, le substrat comme le produit des collaborations. Partant du principe que tout le monde a un talent -caché ou pas-, que chacun est riche d’ enseignements, à sa façon , l’association se propose avant même ses propres activités , d’être le réceptacle où ces qualités plurielles pourront être exprimées . Elle offre un espace d’épanouissement, de prolongement de soi-même par l’ouverture à autrui. Dès à présent l’espace est ouvert et vous pouvez pour tout renseignements sur l’Association contacter Luz au 06 41 89 56 36 ou Fabienne au 06 19 59 94 36.

Mammobile

Mesdames, le mammobile vous accueille pour le dépistage du cancer du sein. Les 29 et 30 novembre ainsi que le 1er décembre de 9h à 18h. Parking de Auchan boulevard Camille Blanc.

L' attribution des concessions de plage pour Sète

L’Etat a concédé à la ville de Sète l’exploitation, l’aménagement et l’entretien des plages naturelles de son lido, sur une superficie de plus de 86 hectares, pour la période de 2010 à 2021.

La ville de Sète est donc autorisée à utiliser une partie de ces espaces concédés pour y installer et exploiter des activités destinées à répondre aux besoins du service public balnéaire, tout en respectant, selon la loi, l’usage libre et gratuit des plages, leur maintien, ainsi que les impératifs de préservation des sites et paysages du littoral et des ressources biologiques. Sète compte 12 km de plage.

Seulement 1,4% de la plage est attribué à des concessions alors que la loi autorise jusqu’à 20%. Quatorze concessions ont été attribuées pour 6 ans. Elles sont désormais parvenues à leur terme. Le Conseil municipal a donc décidé de relancer fin 2017 une nouvelle  consultation  en vue de l’attribution de 15 lots (n° 2 à 16) pour les 4 années restantes.

La procédure d’attribution Après un appel à concurrence, l’examen des candidatures a été réalisé par la commission de délégation de service public. A l’issue des négociations qui ont eu lieu entre la Ville et les postulants en octobre dernier, les projets ont été notés sur leurs aspects économiques, esthétiques, et sur la qualité des services proposés.

Les lots ont été attribués aux candidats qui ont obtenu les meilleures notes, sauf deux d’entre eux, le lot n°2 Corniche et le lot n°15 Lido Ouest, qui se sont avérés infructueux et qui feront l’objet d’une nouvelle procédure de relance. 

 plagCapture 3 lots ont été attribués à de nouveaux établissements :

• Lot n°5 Fontaine, attribué à la SARL MGPS pour un mini-golf
• Lot n°9 Lido Est, attribué à la SARL 3 M
• Lot n°11 Lido Est, attribué à la SARL BCDG


La Ville a veillé à ce que chaque établissement ait une identité propre, de manière à offrir aux usagers des propositions diversifiées. Elle a également demandé aux exploitants qui ont été reconduits d’engager les investissements nécessaires à l’évolution de leur structure et à son entretien. Les dates d’ouverture et de fermeture restent inchangées, de Pâques au 1er octobre de la même année.  Contribuer à l’entretien des plages Pour répondre à l’observation de la Cour des comptes, les tarifs des concessions ont sensiblement augmenté (+51%).

L’entretien de ces plages coûte chaque année à la Ville près d’un million d’euros. Les redevances versées par les plagistes à la Ville se sont élevées en 2016 à environ 200 000 euros. Ces recettes permettent de contribuer pour une petite part à l’entretien de ces espaces naturels. Des retombées économiques Les concessions de plage sont créatrices d’emploi.

Plus de 200 personnes y sont employées chaque année. Elles sont aussi source d’attractivité et répondent à une demande croissante d’entreprises et de vacanciers en recherche d’espaces aménagés, disposant de services et d’un certain confort. Elles font également partie de l’offre culturelle estivale. De nombreux festivals intègrent dans leur programmation des rendez-vous dans ces lieux conviviaux.

Jeux d’enfants (activités sportives et aires de loisirs) à la Corniche
 
SARL Fantasy Park
 
Fontaine , Location de matériels (transats, matelas, parasols) avec restauration SARL LES SALINES
 
                Jeux d’enfants (activités sportives et aires de loisirs) , SARL M.G.P.S
 
Lido-Est
 
 
Location de matériels (transats, matelas, parasols) avec restauration  SARL L’OURAGAN
 
 
Location de matériels (transats, matelas, parasols) avec restauration  SARL ARCHE A.C.D.
 

Location de matériels (transats, matelas, parasols) avec restauration  SARL LA PAILLOTE
 
Location de matériels (transats, matelas, parasols) avec restauration  SARL 3 M
 
 
Location de matériels (transats, matelas, parasols)  avec restauration  SARL CABANON DE LA PLAGE
 
 
Location de matériels (transats, matelas, parasols)  avec restauration  SARL B.C.D.G.
 
Lido Centre
 
Location nautique avec ou sans engins motorisés SARL L’INSTANT NAUTIQUE
 
Location de matériels (transats, matelas, parasols)  avec restauration  SARL LA PRAIA
 
 Location de matériels (transats, matelas, parasols)  avec restauration  SARL LA VOILE ROUGE
 
Lido Ouest
 
 Location nautique avec ou sans engins motorisés   SARL CAP CARAIBES

 

Infructueux : Lido Ouest : Location de matériels (transats, matelas, parasols)  avec restauration  
 
1000 m²
 
15.000 €
 
Infructueux

Corniche : Location de matériels (transats, matelas, parasols) avec restauration  
 
800 m²
 
25.000 €
 
Infructueux

Bourse Vinyles d’Automne 2017 Sète

Bourse Vinyles d’Automne 2017 Sète , Samedi 25 et Dimanche 26 Novembre 2017 , La Bourse vinyles d’automne Sétoise – Troc et vente. Au Lieu Noir , 18 quai rhin et danube, 34200 Sète

Pour la troisième année les Sétois passionnés par les Vinyles organisent une bourse vinyles au Lieu Noir.

Ouverture de 10 H00 à 18 h00 samedi et dimanche.

Des milliers de skeuds proposés par Pascal Larderet, Thierry Audiot, Christophe Martinez, Crapi , Philippe Genty, Greg Fatalbazooka . Uniquement des amateurs et collectionneurs mordus. Pop, Rock, psyche, rap, reggae, punk, hard rock, jazz, funk, blues, prog, afro, latinos, kraut, chansons françaises et même du classique.  Le Troc et les échanges sont également bienvenus.


Entrée libre.

Présentation de la nouvelle édition de "Des arbres et des hommes", de Josiane Ubaud

C'est à une occasion rare que Josiane Ubaud nous invite,  le samedi 2 décembre à 14h30, à l'Espace Palace, 24 avenue Victor Hugo, à Sète.
Il s'agit de la présentation de la nouvelle édition de son ouvrage "Des arbres et des hommes", édition augmentée de façon conséquente.

En effet Josiane Ubaud est l'auteure de quelques livres remarqués, la plupart étant utilisés par les professionnels de l'enseignement, par les scientifiques autant que par les littéraires.

D'ailleurs Josiane Ubaud se présente elle-même comme ethnobotaniste, mais également comme lexicographe en domaine occitan.Le problème étant que ces livres sont souvent épuisés. Donc leur ré-édition, attendue, est toujours un événement.

Remercions donc le "Cercle Occitan Setòri" et l'association "Sète côté jardins" de nous offrir cette occasion.
Rappelons que le sous-titre du livre est:"Architecture et marqueurs végétaux en Provence et en Languedoc".

Mais laissons Josiane Ubaud présenter elle même son livre :
"Pourquoi le cèdre est-il systématiquement associé aux plus prestigieuses propriétés, et le micocoulier aux chapelles romanes? Pourquoi le figuier et le cyprès ont-ils autant inspiré les écrivains de langue d'Oc, quand le platane ou le marronnier les ont laissés indifférents? Pourquoi les espèces liées au climat méditerranéen tombent-elles peu à peu dans l'oubli, et pourquoi cet engouement effréné pour le palmier?
C'est que les arbres n'ont jamais été plantés tout à fait par hasard.
Certains par leur forme, leur feuillage ou leur odeur-par leur histoire et leur charge symbolique aussi- parlent aux humains plus que d'autres: les arbres sont porteurs d'une sociologie qu'il est passionnant de décrypter."

"La vocation de ce livre est donc d'initier à cette étonnante "lecture" des arbres utilisés dans le Midi, près des des architectures traditionnelles (maison de village, maison  bourgeoises, masets, cabanons, portails, tombes). Leurs noms, leur évocation dans la littérature occitane (Rouquette, Aubanel, Lafont, d'Arbaud, Dezeuze, Mistral, etc.), leur place dans la le discours ou les dictons populaires apportent un éclairage inédit sur les paysages méditerranéens. Héritiers d'une culture ancienne ou témoins du rang social des propriétaires, aimables fournisseurs d'ombre ou orgueilleux étendards municipaux, les arbres ont beaucoup à nous apprendre...sur les hommes."

René Rispoli

 

 

Conseil municipal à la salle Georges Brassens

Cette session de la réunion du conseil municipal dans la salle Georges Brassens ne fut pas des plus paisibles. Pour cause, l’affaire du crématorium évoquée d’entrée de jeu. Le maire s’est donc exprimé très clairement dès l’ouverture de session sur ce que quelqu’un nommera plus tard, souhaitant ne pas si vite oublier l’incident , "un marché aux cadavres". « Ténébreuse embrouille », dans lequel le contribuable fut le premier lésé. François Commeihes évoquera  des sanctions prises, exemplaires, et  il n’y reviendra plus.

Par contre,  lorsque Monsieur Liberti pointe du doigt l’augmentation systématique des prestations proposées par les clubs sportifs,  ce dernier au regard de certains chiffres reste dubitatif. En effet, certaines activités passent du simple au double comme les cours particuliers de planche à voile (ce qui ne fait pas 50 % ! Mais 100 % d’augmentation – le chiffre exact ( 130 , ... % )  résultera d'une opération   effectuée en direct par le maire lui-même à l’aide de son smartphone. Ces hausses seront expliquées par un matériel plus cher, ici, par exemple, l’achat de foil , qui permet de "voler au-dessus de l’eau", et dont très peu de bases nautiques sont dotées.

Enfin, pour Sébastien Denaja, « foil  ou pas », ces augmentations masquent un déficit fonctionnel. Et,  fidèle à l’inclination de la classe politique pour la prolepse, tout en se défendant de vouloir dire ce qui "paraîtra grossier" , ce dernier  affirma que l’on fait, centimes après centimes, « les poches des sétois ». Pas de commentaire. Vient le moment de faire un point sur le budget.

Anne de Grave qui en est la rapporteur évoque une croissance à la hausse en Europe :  + 2, 2 % . En France ,  + 1, 7 % de croissance. 1 % d’inflation. 9, 1  % de chômage avec comme objectif 8, 7 % pour 2020.

A Sète maintenant. Les charges de fonctionnement sont en baisse de 2% . Quant aux charges de personnels, elles augmentent de 4 %. La dette sera de 82 millions en janvier et devrait être de 77,7 millions au 31 décembre 2018.  La capacité d’endêtement de la ville passe donc à 8,4 années pour la totalité de la dette. Toujours à Sète, la location des anneaux est stable. Le budget du crématorium et celui du funérarium qui lui est annexé verra une baisse de ses dépenses et une hausse de ses recettes. Pour le CFA : des recettes et des dépenses stables.

A la suite de ce rapport d’orientation budgétaire,  Monsieur Denaja s’est interrogé sur les conséquences de la suppression de la taxe d’habitation et la suppression des contrats aidés. On lui répondra qu’il n’y a pas d’augmentation compensatoire de taux prévu et qu’on a anticipé la suppression  des emplois aidés qui n’existent plus depuis avril 2017. Quand à Monsieur Andral, il s’interroge de vive voix.

"Peut-on réellement parler de modèle allemand, quand notre grand voisin européen qui affiche d’excellents chiffres de croissance et de chômage compte 12 % de travailleurs pauvres ?" Il évoquera ensuite la « bulle spéculative qui ne cesse de grossir » ce qui constitue un « hold-up ». En France 10% les plus riches qui s’accaparent les 55 % des richesses et pour finir  il dira quelques mots sur la destruction des logements sociaux. Le sombre constat sera conclu par un appel à une révolte considérée  salutaire, des maires de France qui doivent sortir de "leur posture institutionnelle".  Pas de commentaire.

Une autre question,  un commentaire, non  plutôt une prévision de la part de l’ancien de  Sébastien Denaja  , celle   d’un glissement de la dette compte tenu de l’orientation dessinée par les mesures prises par la ville … et de compter sur le congrès des maires de France la semaine prochaine  pour permettre de mieux comprendre les contraintes qui pèsent sur les collectivités territoriales .

Le rendez-vous est lancé.

Un nouveau restaurant scolaire

Chaque année, plus de 207 000 repas sont servis dans les 21 écoles maternelles et élémentaires de Sète. Dans le cadre des travaux de modernisation et de mise aux normes de ces 21 établissements, la Ville vient de doter les écoles Arago-Michelet d'une cantine de 140 places. « C'est une volonté du Maire de faire que les enfants n'aient plus à prendre le bus sur le temps de la pause méridienne pour aller déjeuner » explique Corinne Azaïs, adjointe déléguée à l'Education. Un gain de temps pour les plus grands qui peuvent désormais profiter pleinement des activités périscolaires, et pour les tout-petits qui voient leur sieste rallongée. Dans un espace flambant neuf, ce sont désormais une cuisine et trois salles de réfectoire, dont une spécialement dédiée aux maternelles, qui ont été aménagées au rez-de-chaussée de l'établissement Arago. Pour le confort et le bien-être de tous.

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon