Aménagement de la corniche de Neuburg

 Le 15 mars, au village-vacances du Lazaret, François Commeinhes, maire de Sète, entouré d'Emile Anfosso, adjoint aux travaux, Vincent Sabatier, élu à la circulation, au stationnement et à la voirie, des directeurs des services techniques municipaux et de deux représentantes du bureau d'étude Ingérop, ont présenté en détail le projet d'aménagement de la promenade de la Corniche de Neuburg. Focus sur un chantier phare... Cette année 2018 débute sous les couleurs de la consolidation du grand programme d'investissement que je me suis fixé en ce début de mandat, dédié à l'amélioration du quotidien et du cadre de vie des Sétois” a déclaré François Commeinhes en préambule. “Les dépenses d'équipement ont été revues à la hausse avec une enveloppe de 16,1 M€”. Au programme, la restructuration de la Corniche de Neuburg, mais aussi celle de la promenade JB-Marty et du quai Licciardi, celle du site Saint-Pierre, la construction prochaine d'un pont à l'entrée Est de la ville... Pour l'heure il était question dans cette salle du Lazaret pleine à craquer, de la Corniche de Neuburg.

L'aménagement de ce “chaînon manquant de la promenade du bord de mer” selon les propres termes du maire de Sète, s'inscrit dans le prolongement de ceux réalisés sur le long du maréchal-Leclerc et sur le Lido. Du casino à la place Roger-Thérond, cette bande de 1,4 km va être complètement réaménagée afin d'assurer une continuité urbaine et esthétique. Confié au bureau d'étude Ingérop, le détail de cette requalification a été dévoilé devant quelque 250 personnes, preuve du vif intérêt que portent les Sétois à ce projet-phare du troisième mandat de François Commeinhes.

Un chantier-phare en 4 séquences Une voie de circulation raisonnée à double sens de 5,80m enchâssée entre un trottoir de 1,50m, et côté mer, une promenade piétonne de 1,50m, doublée d'une piste cyclable de 2,50m : le schéma de l'aménagement sera commun à l'ensemble de la Corniche de Neuburg, avec quelques variantes selon les contraintes. Tous les arrêts de bus actuels seront maintenus avec plateau traversant. Le chantier sera divisé en 4 phases.“Sous peu débuteront les travaux de retrait du mur du Lazaret. Nous laisserons ensuite passer la période estivale, et le chantier reprendra, dès septembre, pour une livraison en juin 2019,” a déclaré François Commeinhes.

Montant total de l'opération : 4 M€ TTC.

Phase 1: la rue, de la place Edouard-Herriot à la plage du Lazaret C'est la partie la plus contrainte. A cause de la présence en sous-sol de nombreux réseaux, le traitement paysager de ce tronçon se limitera aux abords de l'actuelle église. Ce sera l'occasion pour la Ville et l'agglo de rénover respectivement les réseaux d'eau potable et d'assainissement.

Phase 2 : les promenades haute et basse, du virage du Lazaret jusqu'à la plage de la Corniche Malgré la rétrocession à la Ville d'une bande d' 1,50m appartenant à l'origine au Lazaret, cette portion baptisée “Promenade haute” souffre d'un évident manque de place. Un trottoir étroit du côté village-vacances est envisagé. Côté mer, piétons et cycles auront leur voie, protégée de la route par une bordure de séparation. Le parapet actuel sera maintenu. On accèdera à la promenade dite “basse” située en haut de plage par les escaliers existants. Le talus qui la borde sera végétalisé.

Phase 3: la promenade au-dessus de la plage de la Corniche C'est l'endroit le plus large, propice à un aménagement paysager plus généreux. Mais pas d'alignement susceptible d'entraver la vue. Il s'agit au contraire de valoriser l'horizon marin. Quelques tamaris et chênes verts viendront ponctuer l'ensemble. Le mobilier sera principalement en bois pour casser l'effet minéral des bétons et enrobés. Il se composera de bancs circulaires, de totems éclairants, et de petits tapis ronds en bois.

Phase 4 : le parking jusqu'au canal des Quilles Il sera entièrement reconfiguré : une voie d'accès à chaque extrémité et deux files de stationnement en épi séparées par une voie centrale. La piste cyclable le contournera par le sud. Restera jusqu'aux enrochements du haut de plage un bel espace traité dans la continuité de la promenade. A cet endroit, la plage présente une belle largeur et une végétation spontanée s'y est implantée. Il s'agira de la protéger par un système de ganivelles et de platelage en bois au droit de certains accès à la plage. Un second parking plus petit sera aménagé de l'autre côté de la route. Accès aux plages et nouvelle passerelle Les accès aux plages seront au nombre de 11 (9 actuellement).

Chaque ouvrage existant selon son état et sa position sera restauré, garni de garde-corps et/ou recouvert en partie par un platelage en bois, certains longs de plusieurs mètres de manière à créer un cheminement aisé sur le sable et protéger du piétinement la végétation dunaire. Les douches actuelles situées en haut de plage seront remplacées par des fontaines basses. Parallèle à la passerelle routière, une passerelle en galva et habillage tressé enjambera le canal Vincent-Cianni de manière à assurer une continuité piétonne et cyclable avec la voie verte.

Deux questions à Jean-Régis Souvignet, directeur du lazaret

Que pensez-vous du projet de requalification de la Corniche de Neuburg ? J-R Souvignet : On est très preneur ! Il y a une vraie rupture de circulation pour les piétons et les cyclistes entre la promenade Maréchal-Leclerc et la voie verte de Villeroy. Nous accueillons de plus en plus de randonneurs et de cyclistes. Ils pourront directement partir du Lazaret pour emprunter cette voie verte. Sans compter actuellement la dangerosité de ce tronçon : les véhicules roulent trop vite. Tel qu'il est prévu, le rétrécissement de la route sera dissuasif.

Qu'est-ce qui vous a convaincu de céder le terrain nécessaire à cette opération ? J-R Souvignet : Nous avons toujours eu des liens forts avec la ville de Sète. Songez que nous sommes sur le site depuis 1882. Lors de notre avant-dernière restructuration, le municipalité nous a aidés et soutenus pour obtenir les financements nécessaires. Et c'est volontiers que nous lui avons cédé une bande de terrain d'1,50m environ en bordure de clôture côté mer pour permettre l'élargissement de la voie à cet endroit. Les services municipaux se sont engagés à reconstruire le mur et la grille à l'identique et nous apporterons aide et conseil pour replanter certains arbustes. Nous avons toutes les raisons d'adhérer à ce projet. C'est la valorisation de ce magnifique espace en bord de mer.

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon

Avec l'APAVH, Doudou et Loulou sont à l'adoption

bagTrès fusionnels, nous adorons dormir l'un sur l'autre, nous chamailler, nous amuser... la vie à deux est belle et on ne compte pas se séparer, impossible! En d'autres termes, on regarde tous les deux dans la même direction... on ne peut pas prendre des chemins différents..Si l'un ne voit pas l'autre, c'est panique à bord! Donc il nous faut une famille pour nous deux!
"Nous sommes un peu craintifs, même si nous avons fait d'énormes progrès, surtout moi doudou.. j'ai de la réserve.... mais je m'améliore ... mon frère est beaucoup plus téméraire que moi... il n'hésite pas à aller ronronner dans le lit avec les humains! Je vais y venir, mais j'ai encore besoin de temps.
Nous sommes des bébés très très joueurs et trèèèèèès gourmands, tout y passe... jambon, thon, poisson, pâtée, miam miam!!! Une grande terrasse ou un jardin est nécessaire afin que l'on dépense toute l'énergie que l'on à revendre..."

» associations