Ile de Thau : de nombreux projets devraient être financés par l’ANRU

ileP1050169

Ce mercredi 16 mai à 18 h, à la MJC La Passerelle était programmée une réunion ouverte au public par Sète Agglopôle méditerranée afin de présenter de nombreux projets  financés par l’Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine) sur l’Île de Thau.

 

A l'ordre du jour il était question de la réorganisation du quartier.

Au sujet de l'ANRU il faut savoir qu'à  travers le Programme National de Rénovation Urbaine (12,350 milliards d’euros en provenance de l’ANRU et de ses partenaires, qui génèrent 45 milliards d’euros de travaux) et le Programme « Quartiers Anciens », l’ANRU intervient notamment sur les logements, les espaces publics, les équipements scolaires, les crèches, les commerces, l’activité économique.

L’ANRU mène également des actions en faveur de l’insertion par l’emploi. L’ANRU agit pour le développement des internats de la réussite et de la culture scientifique, technique et industrielle au titre du Programme d’Investissement d’Avenir.

ileP1050123

Dans le cadre de la nouvelle politique de la Ville la poursuite de l’action de l’ANRU est confirmée.

La loi de Programmation pour la Ville et la Cohésion urbaine promulguée le 21 février 2014 par le Président de la République a confié à l’ANRU la réalisation du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU).

ileP1050164La loi met en place un contrat de Ville unique : il traitera dans un même cadre des enjeux de cohésion sociale, de renouvellement urbain et de développement économique.

Ce contrat unique permettra la mobilisation de l’ensemble des politiques publiques d’éducation, d’emploi, de justice, de sécurité, de transport, de santé pour rétablir l’égalité républicaine dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Cette réforme propose de revoir en profondeur les instruments de la politique de la ville en inscrivant pour la première fois le principe fondamental de co-construction de la politique de la ville avec les habitants, en redéfinissant les quartiers prioritaires à partir d’un critère unique (la concentration en pauvreté), en instaurant un contrat urbain global à l’échelle intercommunale, et en engageant une nouvelle étape de rénovation urbaine (NPNRU) indissociable du volet social, avec 5 milliards d’euros inscrits dans la loi qui vont permettre de lever 15 milliards d’investissements supplémentaires.

Pour cette réunion, le préfet Nucho, Secrétaire général adjoint de la préfecture de l'Hérault , François Commeinhes, Maire de Sète et Président de Sète Agglopôle méditerranée, Un représentant de l'Anru, Hervé Durif, Chef de Mission Connaissance Etude Prospective au sein de la DDTM de l'Hérault et Emile Anfosso, Délégué à la cohésion sociale, insertion et interventions en quartiers prioritaires de la Politique de la ville pour le SAM et Adjoint au Maire de Sète (Politique de la Ville et Cohésion Sociale ; Travaux ; Habitat ; Marchés publics ; Gestion Urbaine de Proximité) allaient intervenir et présenter les travaux prévus qui seront tout de même fonction de l'enveloppe finale attribuée par l'Etat.

François Commeinhes précisait que cette compétence relevait du SAM à un moment où les enveloppes de l'Etat arrivent sachant que cela fait aussi partie de la politique de la Ville. Hervé Durif délégué aux quartiers et acteur de proximité aura particulièrement en charge ce dossier , avec les volets crédits et le travail en synergie pour être plus performant.

ileP1050129" Nous rentrons dans une phase opérationnelle avec un accent déjà mis sur les logements qui va se poursuivre par la réhabilitation de ceux-ci.

Pour le moment une enveloppe de 902 000€ a été validée.

L'état veut mettre le paquet sur certains quartiers, a retenu l'Ile de Thau, prendra acte de son projet de quartier après une réflexion collective avec un projet final de plus de dix millions d'euros.

Emile Anfosso allait présenter le projet et les sous-projets, sachant que depuis plusieurs années un travail en profondeur a été effectué avec le Conseil citoyen, des associations, le Conseil de quartier et des négociations régulières et en cours..

Tout n'est pas bouclé et ce programme fera suite à d'autres programmes de l'ANRU (ANRU 2 et PRE.......). C'est une politique continue, cohérente, de qualité qui suivra un protocole de configuration avec le projet phare du Centre Commercial.

Les crédits seront attribués par une commission Nationale et la confirmation devrait être donnée fin juin car le projet est éligible.

Pour le moment 4 millions sont assurés sur les 15 prévus. Si c'est moins il faudra réaliser des choix,  sachant que l'Etat tiendra compte des règles d'attribution des logements sociaux et de la possibilité de donner à l'Ile de Thau, un label Eco-Quartier.

Pour François Commeinhes, l'on travaille et l'on va encore faire mieux à tous les niveaux car l'Ile de Thau fait partie de Sète comme tous les autres quartiers et par exemple pour la délinquance un gros travail avec le COPIL, avec des groupes (de travail) toujours dans le cadre de la prévention de la délinquance.

Emile Anfosso allait présenter tous les sous -projets puis le public venu nombreux allait s'exprimer avec des interventions positives en proposant des solutions pour que l'Ile de Thau retrouve une certaine sérénité en étant un quartier de Sète à part entière bien intégré à la ville avec des accès simplifiés, une meilleure mobilité, une sécurité renforcée...

ileP1050153

Dans ce sens, les lignes de bus pourraient être adaptées en soirée pour une meilleure liaison avec le centre ville, dans le cadre de la PSQ, la police de proximité, les moyens devraient être développés afin de recréer des liens, et les projets devraient s'adapter à la jeunesse du quartier : un travail avec les habitants du quartier, avec des closes sociales pour les travaux qui devraient s'améliorer... Des souhaits, des demandes et des projets qui d'après tous, intervenants et public vont dans le bon sens...

Phase 1)lieP1050143

Le projet majeur pour moderniser l’offre commerciale, mettre en sécurité les commerces et les clients et éviter le départ des services de santé sera La construction du centre commercial sans interrompre l’activité des commerces donc avec le maintien de l’actuel durant les travaux avec une localisation choisie entre l’église et la mosquée dans la continuité du marché pour un équipement commercial moderne de quatre faces intégré à l’environnement du site proposant une activité commerciale de même nature :

8 commerces dont 1 supérette, 1 pharmacie, 1 local pour activités médicales et para médicales (délais : démarrage des travaux début 2019 fin des travaux 2020, couts : 2 935 588 €) sachant qu'Une négociation avec les commerçants est en cours.

lieP1050144

Cette implantation entraînera le déplacement du centre social qui sera démoli avant la fin de l’année.

  • Le centre social est le coordonnateur des animations sociales du quartier et mutualisera les compétences d’accueil, d’activité de loisir (espace jeunes) et facilitera les passerelles avec les permanences expertes d’insertion sociale et professionnelle (M.L.I., M.D.A., pôle social jeunes …).
  • Ses activités seront reconduites pendant et après la construction du centre commercial
    • Création d’un espace jeunes 14/25 ans dans la salle Rigal surface : 210 m2 - 2ème semestre 2018
    • Dans le Lamparo : Espace Famille/petite enfance/jeunesse 6/13 ans
    • Activités annexes et prêts de salle centre ménager
    • La passerelle pour certaines activités comme le Yoga…
    • Dans la future salle polyvalente
    • Dans des locaux provisoires puis définitifs aménagés dans l’actuel centre commercial pour les services administratifs, des associations…
    • ileP1050124

Phase 2)

  • Création d'un pôle de services de proximité regroupant en un lieu unique pour les habitants, les particuliers et les professionnels les activités du CCAS, du centre social et de la politique de la ville.

  • Espace d'accueil, d'information, d'orientation et d'accompagnement des publics dans leur démarche de la vie quotidienne : informations familles, prestations sociales, accès aux droits, démarches administratives, espace numérique...

  • Espace d'animation des partenariats dans une politique commune des activités sociales.

  • Développer une politique de tarification par logique « pass » dans l’objectif de faciliter l’accessibilité pour les familles à l’offre culturelle, jeunesse du quartier et de centraliser ou simplifier les procédures d’inscription (guichet unique, mairie annexe …)

La médiathèque : Après les dégâts de décembre, elle a été fermée au public mais les activités se sont déroulées dans la ludothèque, à la Mjc, au Lamparo, à la crèche, à la PMI, dans des écoles, … Des travaux importants d’un cout de 181 000€ pour réparer des dégâts. Début des travaux à partir de ce mois pour réparer la toiture et l’intérieur dégradés par l’incendie. Réouverture prévue le 1er septembre

La salle La Passerelle

  • La MJC restera dans les locaux et déploiera son activité en centre-ville. Elle partagera les locaux avec d’autres partenaires : la médiathèque, le centre social, des associations. Des travaux sont prévus pour faciliter l’utilisation des locaux : accès sur le boulevard, maintien de la salle de spectacle créations de salles d’activités complémentaires. Pour un montant de 150 000€

Réhabilitation du stade Llense

  • Création terrain d’entraînement en revêtement synthétique
  • Maîtrise d’ouvrage Ville de Sète pour un budget prévisionnel de 170 000 € HT sachant que le marché est en cours d’attribution -les travaux pourraient se faire à cheval sur août/septembre 2018

Création d’une salle polyvalente

  • Située en limite du Stade Llense
  • surface d’environ 300 m2
  • pour des activités et des évènements qui se déroulaient auparavant au centre social
  • relogement de l’église évangéliste
  • Maîtrise d’ouvrage Ville de Sète
  • Budget prévisionnel : 400 000 € HT
  • Calendrier prévisionnel : 2019/2020
  • le maître d’œuvre sera désigné en juillet
  • Etudes puis appel d’offres 2ème semestre 2018
  • Travaux en 2019

Création d’un espace sportif multi activités (ancien bowling)

Un équipement sportif à mettre à disposition des associations

Des jeunes et des éducateurs de l’île de Thau ont présenté 2 projets : un premier projet éducatif autour des sports de combat et de la boxe et un autre projet qui concerne une salle de street-gym.

Maîtrise d’ouvrage Ville de Sète

maître d’œuvre sera désigné en juillet
études puis appel d’offres 2ème semestre 2018
Budget prévisionnel : 856 000 € HT
travaux en 2019

Rénovation des écoles

  • Rénovation nécessaires dans l’écoles Georges Brassens - Anatole France pour l’accueil des enfants dans les meilleures conditions possibles.

  • Intervention sur le bâtiment : rénovation énergétique – agrandissement du restaurant scolaire. Façade …étanchéité …

  • Maîtrise d’ouvrage Ville de Sète pour un montant prévisionnel des travaux de 3 000 000 €.HT.

Planning prévisionnel

  • appel d’offres pour désigner la maîtrise d’œuvre 2e trimestre 2018
  • élaboration du programme des travaux :2e trimestre 2018
  • études, permis de construire et appels d’offres travaux : 2019
  • début des travaux : début 2020 pour 18 mois

La voie d’évitement pour désenclaver le quartier

  • Pour une mise en sécurité de la desserte interne du quartier

  • Une alternative au passage sous le Globe

  • Un futur tracé entre l’école et le stade Llense, et entre la darse et la résidence Boulièche principal accès piéton vers le collège.

  • Maîtrise d’ouvrage Ville de Sète

  • Montant prévisionnel 1 222 000 € HT

  • Calendrier prévisionnel : études en 2020-2021, travaux en 2022

  • ileP1050148

Aménagement des espaces publics

  • Des cheminements pour une mise en sécurité des habitants
  • L’aménagement des parvis des écoles pour la mise en sécurité des enfants
  • Des parkings
  • Le réaménagement des avenues

Le réaménagement derrière le Globe

  • La création de garages prévus par Thau Habitat
  • Aménagement d’une aire mécanique avec gardien pour gérer les huiles et les batteries…

Réhabilitation des logements d’Hérault Habitat pour terminer.

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon