La classe !


Que Sète se soit doté d’un festival de Hip Hop grâce à Rachid Daif, alias Demi portion , l’enfant du pays,  qui a réussi un pari sur lequel une seule minorité se serait risquée est en soi quelque chose d’assez exceptionnel.

Cette année, d’ailleurs la programmation se distingue par sa qualité avec des noms prestigieux  comme Arsenik, Troisième Œil, ou basta Flex. Mais que dans le cadre de ce festival,  un concert est lieu, en pleine journée, dans le cadre royal. Et que ce concert soit donné gratuitement c’est un  symbole particulièrement fort. Celui d’une musique de la rue jouée dans la rue- ou sur les canaux, à Sète c’est pareil !.  Hier les gradins étaient pleins pour assister aux performances enthousiasmantes de DJ Rolxx, de Maïcee,  de Dab Rozer et enfin de Kacem Wapalek.

Une belle après-midi qui lance dans la bonne humeur un festival qui en quelques années à déjà des allures de classique.

 

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations