Saint-Louis 2018 : il va y avoir du sport…

 

 C’était la présentation des invités et du programme de la Saint-Louis 2018 ce vendredi matin au musée de la Mer. Etaient réunis autour du maire de Sète, François Commeinhes, élus et personnalités du monde du sport sétois.

« Le jour où je concourais pour une médaille olympique en 1984, j’étais dans une position défavorable et il a vraiment fallu que je retrouve une énergie pour me dépasser et le repère qui m’est venu, ça a été la charge lors d’un combat de joutes. C’est ce qui rend cette médaille sétoise».

C’est par cette anecdote que le Sétois Philippe Vatuone, médaillé de bronze aux Jeux olympiques d’été de 1984 à Los Angeles, a rappelé que la fête de la Saint-Louis était aussi une célébration du sport et de ses valeurs.

 

Les sportifs sétois à l’honneur

Cette année, la traditionnelle fête sétoise est placée sous le signe de l’olympisme, la Ville ayant pour projet de devenir une base arrière d’entraînement pour les J.O 2024 et les invités d’honneur étant justement des sportifs sétois de haut niveau. Philippe Vatuone donc mais aussi Thierry Péponnet, médaillé d’or en voile aux J.O de 1988, et Eric Battista, médaillé d’or aux Jeux méditerranéens de 1955 et vieil ami de Georges Brassens.

Pour François Commeinhes, et son équipe municipale, la présentation de la Saint-Louis 2018, ce vendredi au musée de la Mer, était aussi l’occasion de rendre hommage à Laurent Vidal, « un triathlète brillant » qui venait régulièrement s’entraînait sur l’île singulière et disparu trop tôt. A travers ces quatre champions, c’est à tous les sportifs sétois sélectionnés aux JO que la Ville rendra hommage pour cette 276e édition.

La ministre des Sport attendue

Preuve de plus que la fête sétoise ne laisse pas les sportifs indifférents, la ministre des Sports, Laura Flessel, devrait aussi assister au tournoi de joutes. « Ce qu’il faut retenir, c’est que le cœur de la Saint-Louis, ce sont les joutes mais autour il y a des activités qui permettent de prolonger la fête » souligne le maire Sète. Ces activités seront encore nombreuses cette année.

Dès le jeudi, un rythme endiablé s’emparera de la Ville à partir de 17 h avec les performances de danseuses brésiliennes.  Le vendredi, ce sera atelier de tielle, animation et déambulation de fanfare avant de revivre le temps des magnolias avec le sosie de Claude François. Autre temps fort de cette édition 2018 : la soirée de musique « Chronologic » organisée par l’équipe du festival Worldwide le samedi quai Maximin-Licciardi, le concert gratuit des Naïve New Beaters au théâtre de la Mer le dimanche et la traversée de Sète à la nage le lundi. Un autre grand classique du sport sétois.

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations