Pour la vente aux enchères au profit de l'école des Beaux Arts de Sète

120 artistes mobilisés

 FLUICapture

 

120 artistes – anciens élèves – se sont mobilisés pour la vente aux enchères au profit de l’école des Beaux-Arts de Sète. Une première, organisée par la prestigieuse maison de vente Artcurial, qui se déroulera samedi 27 octobre 2018 au théâtre Molière.

Parmi les artistes qui ont fait don d’une œuvre, des noms connus comme Robert Combas, Céleste Boursier-Mougenot, Hervé Di Rosa, Glen Baxter, Jean Denant, mais aussi de nombreux jeunes artistes contemporains.

Une exposition de l’ensemble des œuvres précédera la vente aux enchères.

FLUI2Capture

 

Le projet des Beaux-arts : l’essentiel En mai dernier, le Maire François Commeinhes dévoilait un projet d’envergure pour l’école des Beaux-arts de Sète. D’une part une rénovation complète à hauteur d’1,3 million d’euros pour conserver ce joyau sétois en coeur de ville à flanc du mont Saint- Clair. D’autre part, l’organisation d’une vente aux enchères d’anciens élèves au profit de l’école. Quatre mois après ce lancement, c’est déjà un beau succès.

120 artistes ont répondu favorablement faisant don d’une ou plusieurs oeuvres. Parmi eux, des peintres, sculpteurs ou plasticiens de renom mais aussi de jeunes artistes contemporains aux inspirations et styles très divers. Un projet fédérateur réunissant la Ville, l’équipe de l’école des Beaux-arts, l’association « Les amis des Beaux-arts » (LABAS) et la maison de vente d’oeuvres d’art Artcurial. Une exposition et une vente Tableaux, dessins, gravures, photographies, estampes, sculptures : 115 lots ont été rassemblés.

Ils seront exposés à l’ancien collège Victor Hugo vendredi 26 octobre de 9 h à 21 h. Exposition qui se terminera samedi 27 en fin de matinée. La vente aux enchères aura lieu le même jour à partir de 14 h au théâtre Molière. Organisée par la prestigieuse maison française Artcurial, la vente sera menée par Maître Stéphane Aubert. La Ville de Sète prenant en charge la totalité de la rénovation de l’école, la somme récoltée servira à l’embellissement du parc entourant les lieux avec pour projet de créer des espaces de travail en extérieur pour les élèves. Poursuivre l’histoire de l’école Cette vente aux enchères inédite dans le monde de l’art s’inscrit dans l’histoire de l’école qui fut justement fondée, en même temps que son musée, en 1891 par le biais de “souscriptions” d'artistes et d'entrepreneurs de la région.

FLUI3Capture

Depuis, la Ville et ses artistes n’ont cessé d’enrichir le patrimoine culturel de l’île singulière avec le Miam, le Musée Paul Valéry ou encore le CRAC pour ne citer qu’eux. La participation des artistes pour contribuer à la restauration d'une école d'art est donc un geste tout à fait symbolique. Avant la fin de l’année, un architecte sera choisi afin de mener à bien les travaux de rénovation. Le chantier devrait ensuite débuter en septembre 2019 pour une durée de deux ans. Agrandie par la famille Chauvain au tout début du 20e siècle, la bâtisse affiche encore aujourd’hui fièrement son style “art-nouveau”.

Afin de respecter ce pan de l’histoire artistique et architecturale sétoise, l’école et la Ville ont émis le souhait commun de conserver l’esprit des lieux. Philippe Saulle directeur des Beaux-Arts : “Une perspective d'excellence pour l'enseignement de l'art” “Le calme de l'endroit et l'élégance du décor imposent le respect permettant aux étudiants de s'isoler ou de flâner dans le parc.

C'est une école à taille humaine dont les murs ont, depuis 200 ans, accueilli les joies et les doutes de nombreux artistes. Restaurer un site aussi fragile, aussi rare, offre une perspective d'excellence pour l'enseignement de l'art, la recherche, la réflexion, la création.”

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon