Sète, « Action cœur de ville » N°3 FACILITER LA MOBILITÉ ET LES ECHANGES

Ce samedi 13 octobre à partir de 9 h, dans la Salle des Mariages de l'Hôtel de Ville deSète en présence des partenaires signataires, de François Commeinhes, Maire de Sète et Président de Sète Agglopôle, de Rollon Mouchel-Blaisot Préfet Directeur National du programme Action Coeur de Ville Méditerranée, D'André Lubrano, Conseiller Régional représentant Carole Delga et de Pierre Pouëssel, Préfet de l’Hérault avait lieu la signature de la convention-cadre du programme “Action Coeur de Ville” pour l'Ile singulière.

 

Le Programme « Action cœur de ville » a pour objectif la grande transformation pour les centres-villes


Le projet que Sète a contractualisé avec l’Etat porte sur 5 axes :
Le logement : avec la poursuite des politiques déjà largement engagées en matière de rénovation de l’habitat et de l’immobilier en centre ancien (suite des programmes OPAH et PRQAD).
Le commerce : avec une politique active de soutien au commerce de centre ville dans la continuité des opérations FISAC.
La mobilité et les connexions : avec un programme ambitieux basé sur le concept de “ville marchable” qui vise à faciliter la ville, la rendre plus fluide et plus accessible.
L’aménagement de l’espace public : avec la mise en valeur des sites remarquables et du patrimoine
architectural et historique.
La requalification des équipements publics de culture et de loisirs : avec une offre étoffée pour favoriser le bien-être des Sétois.

 

ville fyuCapture

Voici le troisième domaine concernant les projets pour la ville de Sète :
FACILITER LA MOBILITÉ ET LES ECHANGES
 
"Sète Agglopôle Méditerranée vient de lancer l’actualisation de son Plan de Déplacements Urbains pour la période 2020-2030. Le diagnostic réalisé met en exergue 435 000 déplacements par jour sur le territoire avec une prédominance de la voiture (60 %), la marche à pied (30 %) et une faible part modale des transports en commun (5 %). Avec la circulation, le stationnement reste un enjeu à relever . La configuration quasi insulaire de la ville avec seulement 2 entrées principales amène à des saturations aux heures de pointe, accentuées le mercredi jour du marché et qui atteignent leur apogée en période estivale. Les principales actions visent à faciliter la Ville, la rendre plus fluide et plus accessible." Précise la Mairie de Sète.

Des voies piétonnisées, un coeur de ville battant

En quelques années, le coeur de ville a trouvé un second souffle. Les commerces se multiplient et la fréquentation est au rendez-vous. L’action de la Municipalité repose sur un coeur de Ville conçu comme un centre commercial à ciel ouvert avec les halles, locomotive économique, et les rues adjacentes pensées comme une galerie marchande. La rénovation des halles, des rues Mario Roustan, Frédéric Mistral, Gambetta sont la traduction de la politique menée en faveur de l’attractivité commerciale. Dans la continuité de la piétonisation de l’intégralité de la rue Gambetta, place à celle de la rue Alsace Lorraine, suivie des rues du Général de Gaulle et du 8 mai 1945. L’idée est de créer un cheminement piétonnier agréable et sécurisé qui incite les Sétois et les visiteurs à flâner en centre-ville et à s’y sentir bien.

L’accès aux quais favorisé

Renouer avec l’histoire maritime de la ville :

c’est dans cet esprit que la mairie a lancé un programme pluriannuel de rénovation des quais. Entre 2018 et 2021, les quais de Lattre de Tassigny, Licciardi et Herbert seront aménagés de circulations douces. Pour chaque type de déplacement, une signalétique adaptée -voiture, piétons, deux roues- sera mise en place sur l’ensemble de la ville.

Développer le réseau des transports en commun et des circulations douces

Le réaménagement de l’avenue Victor-Hugo dont les travaux devraient démarrer en 2021 s’accompagnera de la création de voies pour les transports en commun, de pistes cyclables et de trottoirs repensés. Déjà expérimentée depuis 2014, la reconquête des canaux va prendre davantage d’ampleur avec le développement de l’offre bateau-bus en intra-urbain et la construction d’une gare maritime proche du PEM. La nouveauté, c’est la mise en service après une période de test, de liaisons inter-bassin Mèze/Sète, Balaruc-les-Bains/Sète et Marseillan/ Sète. Une manière d’affirmer l’identité de l’île singulière, de désengorger la ville et de relier les communes riveraines du bassin de Thau au coeur de l’agglomération.repparCapture

De nouveaux parkings

Les aménagements urbains réalisés ces dernières années ont libéré davantage d’espaces à vivre.

Une politique conforme au souhait de la population. Pour faire face à l’attrait grandissant de la ville, trois parkings souterrains supplémentaires seront créés dans le périmètre Action coeur de ville, libérant ainsi l’espace public. • En 2019, création d’un parking de 300 places sous la place Stalingrad. • En 2021, livraison d’un parking souterrain de 300 places, place Aristide-Briand, au coeur de la zone piétonne. • Réalisation d’un parking de 200 places sous la promenade Jean-Baptiste-Marty, à proximité directe du centre-ville et de l’entrée ouest. Début des travaux en 2021.

Zoom sur le parking, place Stalingrad

Le projet a été acté par le Conseil municipal du 11 juin dernier. L’aménagement d’un parking place Stalingrad vise à redynamiser un quartier situé au carrefour des entrées principales de la ville (avenue Gilbert-Martelli et RD2) et à anticiper les évolutions à venir liées à l’aménagement du Pôle d’Echanges Multimodal et de la ZAC Entrée Est. Ce nouveau parking aura une capacité d’accueil d’environ 300 places sur plusieurs niveaux. La Société Publique Locale du Bassin de Thau (SPLBT) qui gère et exploite les parkings et le stationnement voirie pour le compte de la Ville depuis le 1er janvier 2016, va lancer la construction de cet équipement dès la fin de l’année pour une livraison prévue à l’été 2020.

La Smartcity : connecter la ville au futur

S’il est couramment traduit par “intelligent”, le mot “smart”, en anglais, porte aussi l’idée d’une ville “astucieuse” et “futée”. Qu’est-ce donc qu’une ville intelligente ? C’est une collectivité qui concilie intelligence collective et intelligence artificielle en les mettant au service l’une de l’autre. En simplifiant, on peut donc dire qu’une ville intelligente se décline en 3 points : ville durable, ville collaborative et ville connectée, avec pour objectif final l’amélioration de la qualité de vie des citoyens.

repmoulCapture

Un pont pour le Conservatoire

L’accès au futur grand pôle culturel quai des Moulins, avec son Conservatoire à Rayonnement intercommunal dont l’ouverture est prévue en septembre 2019, sera facilité par la construction d’un pont au niveau du rond-point de l’avenue Gilbert Martelli. La création de cette nouvelle voie d’accès à la ville desservira le futur pôle culturel et permettra de désengorger l’avenue. Il reprendra les codes du canal La peyrade afin de garantir une continuité architecturale. Début des travaux : 2019.

repCapturele pôle d’échanges multimodal en marche Faciliter les déplacements, tel est le sens de ce projet ambitieux pour Sète et le territoire que la municipalité défend depuis plusieurs années.

Conçu comme un véritable pôle de relais entre les différents modes de transport, il vise en mettre en connexion, au sein d’un même espace, piétons, trains, bus, voitures et navettes fluviales afin de simplifier les déplacements. Le futur pôle disposera de nouveaux parkings, d’une gare routière ainsi que d’une grande proximité avec une station fluviale d’embarquement qui sera également construite. La nouvelle gare s’ouvrira également à l’arrière avec un parking. Ce pôle s’inscrit dans un projet plus global, au coeur d’un quartier qui va se développer. Le port de plaisance y a déjà pris place. Des immeubles d’habitation et des commerces seront créés. Les premiers coups de pioche ont débuté au mois de mai.repmultiCapture

Une protection accrue des Sétois

Le programme Action coeur de ville s’intéresse particulièrement à l’essor du numérique. Le développement de la Smartcity à Sète, va se traduire par la mise en place d’ici fin 2021 dans les nouveaux locaux de la Police municipale d’un centre de supervision urbaine intercommunal, et d’ici fin 2019, d’un hyperviseur, un outil qui permet de gérer tout ce qui touche à la gestion urbaine : gestion centralisée du trafic automobile et bus, éclairage public, stationnement, géolocalisation de la police municipale et services techniques, alarmes, feux tricolores ...

En 2019, le dernier programme de déploiement du réseau Très Haut Débit dédié à la vidéoprotection urbaine, au raccordement du mobilier intelligent et des sites municipaux sera réalisé. 25 km de fibres développées en 3 ans permettront de raccorder 50 caméras supplémentaires. Toutes les bornes escamotables seront remplacées par un système de lecture de plaques, ce qui permettra le contrôle des accès des zones piétonnes pour les riverains et les livraisons.repinforCapture

Place à l’information dynamique

10 mâts de jalonnement dynamique de type “girouette” seront installés. Cette signalétique nouvelle génération permettra via des panneaux lumineux d’orienter les automobilistes vers les parkings d’entrée de ville (Mas Coulet et du Midi), et vers les parkings souterrains. Ils seront également capables d’annoncer un blocage de circulation et de re-router les véhicules. Le système s’adresse tant à l’automobiliste qu’au piéton. Des applis permettront de guider utilement les touristes et les visiteurs (y compris en stationnement de voirie), de calculer un itinéraire, d’orienter les festivaliers ou les croisiéristes. Pour apporter le numérique dans l’espace public, un réseau de 11 bornes WIFI assurera la recharge des mobiles et tablettes. La ville sera équipée d’une trentaine de capteurs Smartcity qui permettront de connaître en temps réel la fréquentation de la zone du Coeur de Ville et de mettre à disposition des internautes toutes sortes de données et informations publiques en Opendata. D’autres applis sur smartphone seront développées en collaboration avec l’Office de Tourisme et le Service Communication : visites guidées de l’Île Singulière, annonces de spectacles ou d’opérations de promotion commerciale... Sète va vraiment entrer dans l’ère numérique.repparkCapture

L’embellissement et l’extension des parkings existants

Le grand programme de modernisation et de requalification des parkings des Halles et du Canal va se poursuivre pour une durée de 18 mois. Il s’agit d’adapter les 2 parkings aux besoins actuels. Amélioration des accès VL et piétons, mise aux conformité, accessibilité et sécurité, installation de bornes de rechargement pour les véhicules électriques, aménagement de parc à vélos, jalonnement dynamique à la place, réservation d’emplacements sur les supports numériques... tout va être repensé. Les travaux d’extension du parking des halles (60 places supplémentaires), au niveau de l’actuelle salle Georges Brassens, débuteront en février 2019. Investissement : 6 M€.

Une voie verte au nord de la ville La ville de Sète a développé son réseau sur son itinéraire sud.

Dans cette continuité et afin de privilégier les mobilités douces, la Ville va réaliser une voie verte sécurisée pour 2 roues et piétons sur une longueur totale d’environ 3,5 km. Cet itinéraire nord permettra de relier en mode doux les nouveaux quartiers ouest (zac de Villeroy, zac des salins) au pôle multimodal et au centre-ville et d’offrir aux quartiers Barrou, Métairies, Plagette et Ile de Thau une alternative cyclable pour rejoindre les principaux équipements de la ville. Sa réalisation est prévue en 2019

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon