Show-room galerie : ouverture officielle

Nous aurions pu dévoiler des images de l’endroit, car, si son vernissage officiel a lieu ce vendredi 7 décembre, celui-ci est ouvert depuis quelque temps déjà. Que la discrète devanture de la show-room galerie du canal située 18 quai  du Pavois d’or n’attire pas particulièrement l’attention à ceci d’heureux que  l’effet surprise, lorsque nous en franchissons le seuil, est renforcé.

L’espace est grand, ouvert, propice au déplacement. Il se compose de deux salles meublées : chacune d’entre elles révèle le travail original d’un artisan d’art. Dans la première, en réalité, ils sont deux. Sabine et Philippe Luciani, architectes d’intérieur et décorateurs, exposent leurs créations. Les bois d’iroko, de chêne, de noyer, et plus généralement les matières nobles sont sublimées ou alors quasiment laissées à l’état naturel. Ainsi une souche aux cheveux de Méduse servant de pied table ou encore ces grands pans de bois brut aux formes irrégulières, gracieuses biens qu’indociles, qui peuvent faire office de plateaux de table, de portes, ou encore de battants…. Un mobilier superbe, vigoureux. Intégrable à son intérieur? L’imagination, pour se faire, devra, sans doute être sollicitée …

Dans le deuxième espace (on circule librement de l’un à l’autre), toujours des pièces uniques. Laurent Hoffman conçoit des luminaires et du mobilier. Le concepteur qui s’inspire des années 50-60, période charnière du design travaille le noyer, le laiton,  le palissandre… Tous ces prototypes aboutis et très originaux sont réalisés en France.

Ses lampes se prénomment Jeanne, Joséphine, et paraissent entretenir un mystérieux et croustillant commerce avec les meubles, également dotés de noms charmants. Jusqu’à demain, les toiles de Clément sont accrochées dans ce décor évoquant le passé tout en esquissant l’avenir. Jusqu’à demain puisque à l’occasion du vernissage, une artiste sétoise, Johanne Cinier,  est invitée à présenter son dernier travail Femmes sacrées. La créatrice est passée par les beaux-arts de la ville. Elle a ensuite travaillé dans la mode.

N’ayant de cesse de mailler les expériences esthétiques, se nourrissant de formes plurielles, variant les procédés, elle est aujourd’hui reconnue comme une artiste accomplie. Femmes sacrées se présente sous la forme de 12 tableaux faisant appel à des techniques mixtes. Dentelles, peintures, photos, collages sont autant de savoir-faire qu’elle utilise pour représenter la femme contemporaine, sa grâce charnelle, sa sensibilité... Le concept de la show-room galerie est de créer une espace conçu comme un lieu d’exposition , un lieu vivant où l’art et la fonctionnalité fusionnent où les oeuvres sont des objets mis en  vente. Outre les objets se sont des idées d’aménagement qui sont proposées, des perspectives de renouvèlement de son espace personnel, une agréable incitation à toutes les audaces.

inaugurationCapture

 

J.B.S

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon