Conseil municipal : les enfants d'abord

La salle Georges Brassens n’étant pas encore transféré de manière éphémère au parking  du Mas Coulet, le Conseil Municipal de ce lundi 11 février 2019 se tenait au Lazaret. Dans les dossiers soumis aux délibérations les trois premiers votés à l’unanimité sont d’importance . Ils concernent chacun le enfants.

Le premier vise à favoriser l’accès à l’art à la culture et au patrimoine. La ville sera chargée de piloter (Madame Corinne Paraire-azais  a été élu pour ce fait) ce dispositif axé sur trois piliers :

- la pratique artistique parrainée par un professionnel.

- La rencontre avec les œuvres.

- La fréquentation des lieux culturels.

La danse du soleil d’André Cervera avait été accueillie pendant un an par l’école La Renaissance, quant à Jean Denant il a une de ses gravures à l’école Suzanne – Lacore. Cette initiative s’inscrivait dans le projet « l’art à l’école » Bientôt les deux ALP de l’île de Thau accueilleront des ateliers d’écriture et de sensibilisation à la culture urbaine en lien avec la médiathèque Malraux. Un parcours d’art plastique/ art visuels basé sur les musées de la mer, Paul Valéry, et Georges Brassens, CRAC, MIAM et MACO, ainsi qu’une école des beaux-arts nomade favoriseront la découverte des œuvres. D’autres projets en collaboration avec,  entre autre,  la maison de l’image et du documentaire (MID) et sous la houlette d’animateurs jeunesse s’inscrivent également dans le volet culturel du projet Educatif De Territoire (PEDT) de la ville de Sète.

La délibération n°2 concernait le "plan mercredi", lequel doit être enrichi. Intégré dans le projet PEDT ce plan a été conçu avec les services de l'état et la CAF pour la période 2018-2021. Il vise à fédérer les professionnels de la communauté éducative ainsi que les associations et les établissements culturels et les fédérations sportives. Ce plan qui vise les enfants s’articule autour de 4 axes

- La pratique d’activités périscolaires avec les enseignements. 

-l’accessibilité et l’inclusion de tous les enfants.

- L’ancrage du projet dans le territoire.

- La qualité de l’activité.

La signature de la « charte qualité » et du « plan mercredi » doivent renforcer la cohérence de la politique éducative entre tous les temps solaires, périscolaires, extrascolaires.

La délibération n° 3 vise à un rapprochement entre l’hôpital de Sète et l’espace George Brassens qui se trouve tout proche. Deux agents de l’espace vont contribuer une matinée par mois en collaboration avec les équipes soignantes et administratives , à cette animation. Seront développés des ateliers instrumentaux, des jeux de sociétés, l’élaboration de contes …le tout autour des thèmes des chansons de Brassens. Ces animations seront relayées par les animateurs de l’hôpital et appelées à évoluer selon le souhait des enfants.

Autre point important de cet ordre du jour et qui touche tout le monde : en 2019 la forêt des Pierres Blanches va entrer dans l’ère numérique ! Le nouveau programme d’action (estimé à 32.837 euros HT) prévoit la mise en place d’un circuit interconnecté d’information. Désormais le promeneur n’aura qu’à télécharger l’application via les indications inscrites sur un panneau d’information et suivre le guide. Il aura accès à une dizaine de points d’intérêts illustrés de photos et de panoramiques pris à partir d’un drone sur la faune, la flore, l’environnement, l’histoire de la forêt du mont St Clair, les risques d’incendie, l’étang, la pêche…

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon