Déclaration officielle de candidature de François Commeinhes pour un nouveau mandat à la Mairie de Sète

Ce samedi matin, au "Social" à Sète.

François Commeinhes a annoncé officiellement ce samedi qu'il était candidat pour les prochaines élections municipales à Sète. Même si tout le monde le sait, il tenait à lancer officiellement sa campagne de ce lieu emblématique, un exemple de transmission, qui symbolise bien pour lui, la tradition, le dialogue indispensable avec toute la population, l'ambiance sétoise. Et de par son nom "Le Social", c'est aussi pour F Commeinhes un plaisir, précise-t-il que de côtoyer ses concitoyens du plus nécessiteux à ceux qui ont les moyens, de toutes religions de tous les milieux...

"En 2017, je savais en quittant le Sénat qu'en me consacrant exclusivement à la ville, je me représenterai... Fidèle à ma devise "Homme libre, toujours tu chériras la mer" je me présente sans parti politique mais avec le soutien de certains partis. Pour moi c'est viscéral, c'est une passion qui me donne de l'énergie."

Il rajoute : "Nous avons fait évoluer la ville dans le bon sens, renforcer son attractivité, l'avons sécurisée, après une gestion sociale communiste qui a fait pruve d'échecs. Donc aujourd'hui c'est un nouveau lancement avec une présence renforcée pour toujours et comme je le suis être à l'écoute, des attentes, des détresses, des besoins car j'aime cette ville de Sète et ses habitants..."

Il précise qu'i faut toujours penser à l'avenir des jeunes générations en prenant en compte les évolutions et que si de nombreux efforts ont été accomplis il faut poursuivre avec un souci majeur la MOBILITE et toutes ses composantes, sans oublier la sécurité, le logement... Pour lui pas d'improvisation tient-il à dire.

A ce sujet F Commeinhes se dit choqué par certaines interventions sur les réseaux et autres moyens de communication : " On s'inquiète des logements, de la piétonisation, des chiffres de l'INSEE. Le PLH impose 250 logements par ans, la ville se développe mais pas trop. Construire le nécessaire n'est pas bétonné  quand c'est nécessaire La ville est stabilisée à 44 000Hab plus ou moins 200 avec des chiffres de l'Insee contestés par l'AMF, fonction des quartiers analysés. Quant aux touristes il y en aurait trop ? La rue Alsace Lorraine ce n'était pas nécessaire."

"Il faut rester sérieux" continue-t-il : "Je me présente, non pour des raisons cachées mais pour aller dans le sens des besoins. Vous en serez plus en allant sur le site de campagne : https://www.francoiscommeinhes.fr/      Vous y trouverez le bilan des 6 dernières années avec les projets pour les années à venir ainsi qu'une partie concertations citoyennes afin de mieux répondre aux attentes des concitoyens. Nous ouvrons aussi un local de campagne : 5 Quai de la Résistance , en plein coeur du Cadre Royal. Il sera officiellement inauguré le 25 janvier à 11 h 30."

François Commeinhes revenait sur les sujets d'actualité comme l'Entrèe Est de Sète qui comme les Salins devrait avoir son authenticité avec certainement le déplacement du Casino vers celui-ci avec éventuellement un"Palais des congrés".

"Ce sera l'opportunité pour certains Sétois de pouvoir se loger correctement d'autant qu'il est prévu un parc arboré avec des cheminements pour les piétons et les cyclistes. Quant au Port géré par la Région mon souhait et mes efforts portent sur l'électrification pour limiter significativement la pollution causée par les navires et paquebots en escale. Mon souci est de sortir les voitures de l'espace urbain, la mobilité générale, améliorer les vois cyclables, les transports en commun, le fluvial... Si l'on veut mieux accueillir des étudiants comme à l'ancien collège Victor Hugo (antenne universitaire)  ou des touristes et visiteurs il faut libérer des espaces, des parking enterrés (Projet place Stalingrad) et des hôtels de tous niveaux. Ce sera long mais les projets avancent et les Sétois pourront s'exprimer lors de nos permanence, des rencontres avec les citoyens dans les quartiers... La présentation du programme et de l'équipe devrait avoir lieu mi-février". Concluait François Commeinhes

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon