Sète

Réaction de François Commeinhes Maire de Sète, suite au Décès Alain Degage

"C’est avec tristesse que j’apprends la disparition d’Alain Degage."

"Universitaire reconnu, professeur émérite d’histoire du droit et des institutions à l’université de Perpignan, c’est ensemble que nous avions obtenu l’installation à Sète du Master 2 de Gestion des activités maritimes et portuaires."

"Amoureux de Sète, passionné par notre territoire, connaissant son histoire mieux que quiconque, il avait consacré de nombreux ouvrages à notre île singulière."

"Aujourd’hui la ville de Sète perd un gardien de sa mémoire et je présente  à sa femme, à sa fille, et à ses proches mes plus sincères condoléances."

Sète : Les jeunes du CLJ aux petits soins pour l’environnement

Le centre de loisirs de la Police nationale (CLJ) mettait en place un chantier éducatif environnemental à destination des adolescents de l’Ile de Thau pendant les vacances de la Toussaint. Les jeunes de 11 à 17 ans ont procédé au nettoyage des berges de l’Ile de Thau et des Salins avant d’embarquer sur bateau pour suivre le trajet des déchets récoltés jusqu’à Port Camargue. Pour récompenser ce travail, le CLJ avait élaboré, en parallèle, tout un programme culturel, ludique et sportif.

berges de Thau 1

Une action portée par Sète Agglopôle Méditerranée, sous le nom de « Vivre son environnement », à laquelle se sont greffées de nombreuses activités avec le soutien de la Ville et des associations sétoises. « L’intérêt était de montrer tout le circuit de recyclage aux jeunes en leur donnant aussi la possibilité de découvrir la navigation » précise Laurent Aspe, directeur du CLJ. Cette partie était assurée par l’association sétoise « Cap au large ».

D’autres activités ont aussi été organisées comme une visite du MIAM, un atelier pour découvrir l’équitation, avec l’association « La matrice de Thau », du soft-volley en partenariat avec l’Arago, ou un atelier confection de gâteaux avec des personnes âgées de la maison de retraite de l’Ile de Thau. Les jeunes ont même eu le privilège de découvrir les décors des séries télévisées « Candice Renoir » et « Demain nous appartient ».

Quand on demande aux adolescents s’ils ont été encouragés par leurs parents à s’inscrire au CLJ, ils s’empressent de préciser qu’ils sont venus de leur propre initiative. « Je préfère venir ici que rester regarder la télé à la maison » ajoute Ilhem, jeune fille de 13 ans habitant l’Ile de Thau. Pour Laurent Aspe, c’est une réussite, le CLJ parvenant à « créer un lien affectif avec les jeunes » et à « ne pas les laisser oisifs ».

La Ville apportait son soutien avec la mise à disposition d’un local d’accueil pour les enfants et le prêt d’un véhicule par le centre social Gabino. La médiathèque et la MJC La Passerelle étaient aussi de la partie. C’est à la Passerelle justement que les jeunes participaient à un « street workout », réalisé avec l’association « Ironbars », mercredi 31 octobre. Un parcours sportif mêlant pompes, tractions et breakdance. Au total, 55 jeunes s’étaient inscrits aux « vacances du CLJ ».

Changement des horaires des ponts

Une réunion s’est tenue ce mardi 23 octobre au Parlement de la mer de Sète pour examiner la possibilité de changer les horaires d’ouverture des ponts. Ils seront avancés dans l'après-midi dès le 5 novembre afin de fluidifier le trafic en soirée.

En raison du lancement du chantier du pont Sadi-Carnot et l’installation d’un ouvrage provisoire au bout du quai du Pavois d’Or, les horaires des ponts ralentissent le trafic des véhicules souhaitant rentrer en ville en soirée tant du côté de l’avenue Martelli que de la route de Balaruc.

Suite à une réunion au Parlement de la mer, à laquelle assistaient les services de la Ville, des techniciens de la Région, des représentants de la SNCF, du service transports de Sète Agglopôle Méditerranée, des plaisanciers ainsi que des industriels de la Zone Aquatechnique, décision a été prise d’avancer ces ouvertures dans l’après-midi. Au lieu d’ouvrir à 18 h 45 (Tivoli), 19 h 30 (Victoire) et 19 h 10 (Gare), les ponts ouvriront, dès le 5 novembre et jusqu’à la fin des travaux, à 14 h 30 (Tivoli), 15 h 45 (Victoire) et 15 h 15 (Gare). Des horaires où la circulation est fluide.

Le week-end, les horaires actuels resteront inchangés afin que les plaisanciers puissent profiter de l’étang toute la journée. Preuve que la Ville est à l’écoute des remarques des usagers, le plan de circulation a également été modifiée au niveau des rues Hoche et Proudhon afin de fluidifier le trafic dans le quartier Victor-Hugo.

11ème Samedi de l'Histoire : entre Gaston Bouzanquet et Maurice Corporon

samedi-de-l-histoire

  Samedi 10 novembre 2018 à 14h - Espace Palace avenue Victor Hugo

  Entrée libre


Une première partie sera consacrée à Sète dans l’objectif de Gaston Bouzanquet pendant la première Guerre Mondiale.

La deuxième partie sera animée par Karim Ghiyati, directeur de Languedoc-Roussillon Cinéma, chargé de cours à l’Université de Montpellier. Il nous présentera les documentaires tournés à Sète et recevra Gérard Corporon pour visionner des extraits de films de Maurice Corporon son papa.

samedi-de-l-histoire

L'exposition Painting au début du XXIe siècle de Chad Keveny

La chapelle du Quartier-haut accueille l'exposition Painting au début du XXIe siècle de Chad Keveny.

CHAP2CaptureVisites menées par l’artiste le 4 novembre à 15h en anglais, à 16h en français.

“ La peinture est au cœur de l’aventure européenne, elle est un de nos outils d’assimilation civilisatrice, intégrant tout ce que cela peut repr ésenter dans notre Histoire. Voici mon histoire : 10 ans de vie et de peinture de Toulouse à l’Argentine, en passant par le Brésil, la Chine ou encore Dublin. La peinture est un moyen de voir, de comprendre et de raconter qui nous sommes. S’il existe un fil qui relie toutes ces images entre ell es, c’est celui de la poursuite personnelle de sa propre narration à travers mes pinceaux. La narration est le propre du dandy, elle lui perme t de tenir ses contradictions en équilibre, à l’image de ma peinture et de ce salon, installé a u cœur d’une chapelle désacralisée. ” Chad Keveny

La chapelle du Quartier-haut

Elle était à l'origine, le couvent des religieuses de Saint-Maur ou sœurs noires venues à Sète en 1728 pour s’occuper de l’enseignement de nombreuses filles pauvres du quartier. Désacralisée, elle est devenue au début du XXe siècle, l'Éco le Pratique de Commerce et d'Industrie, puis le Collège Technique. Avant sa fermeture, l’ancienne chapelle du Collège Technique servait de salle de cours aux élèves du collège. Propriété de la Ville de Sète, cette imposante construction du XVIIIe siècle a été récemment réaménagée pour accueillir les expositions.

Chapelle du Quartier-haut Angle rue Borne Grande Rue Haute 34200 SETE

Cérémonie des noces d’or en mairie

Comme à l'accoutumée, la cérémonie des noces d'or, de Diamant et de Platine (respectivement 50 ans, 60 ans et 70 ans de mariage) sera célébrée à l'Hôtel de ville en salle des mariages à l'occasion de la Saint-Valentin 2019. Elle concerne les couples sétois qui se sont mariés en 1968, 1958 et 1948.

Les personnes désireuses d'y participer sont invitées à déposer leur dossier au service Festivités avant le 31 janvier 2019, 1 rue Jean Vilar, rez-de-chaussée du Musée de la mer ou bien à l'accueil de l'hôtel de Ville, ou encore s'inscrire par e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" class="adr black-to-orange contextEntry" href="https://webmail1c.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=113354&check=&SORTBY=1" target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Pour tous renseignements complémentaires, composez le 04 99 04 71 20.

La piscine Fonquerne reste accessible pendant la phase de travaux d'extension

Beaucoup de personnes pensent que le centre RAOUL FONQUERNE est fermé en raison des travaux.

Il n'en est rien, la piscine Fonquerne reste ouverte pendant la phase de travaux, et ce jusqu'au 31 mars 2019.

Contact : 04 99 04 76 50.

Toutefois :

Le centre balnéaire Raoul Fonquerne sera fermé au public le dimanche 9 décembre 2018, en raison de l'organisation du Championnat U13 "MédiMed" de water-polo.

La piscine Di stéfano sera fermée les dimanches 25 novembre 2018 et 14 avril 2019, en raison de l'organisation de compétitions de sauvetage.

« Le Théâtre de la Mer » de Robert Combas à Paris

Deux ans après la vision rétrospective des années 80-90 présentée au Grimaldi Forum de Monaco, la galerie Laurent Strouk présente « Le Théâtre de la Mer » de Robert Combas. Un ensemble inédit et nouveau.

Une exposition du 19 octobre au 22 décembre 2018.

Galerie Laurent Strouk
2 avenue Matignon
75008 Paris

Plus d’information :

http://www.laurentstrouk.com/fr/expositions/2018/theatre-de-la-mer.html

Les toiles exposées, de grand format, ont été réalisées l’été dernier, dans l’atelier de Sète, ville d’enfance de l’artiste.

 

Des vues d’atelier, donc, mais reconstituées, réinventées, réincarnées au fil des compositions.

L’effet de réel est grevé d’illusions et de chimères en tous genres. Les divinités d’inspirations gréco-romaines, hippocampes et autres créatures marines, s’imposent à l’imagination comme un réseau touffu de visions simultanées. « Quand je regarde, je ne parviens pas à faire abstraction des détails », souligne le peintre. Simulacres et projections d’ombres plantent le décor où s’intègrent Geneviève, sa femme, son chien, ses chats…, le tout constituant une forme de mythologie personnelle.

Les représentations se succèdent, avec, en toile de fond : la mer. 2018_le_songe-de-NIGOU
Le titre de l’exposition « Le théâtre de la mer »  évoque  bien sûr le lieu éponyme sétois, dédié au spectacle vivant  que fréquentait Robert Combas dans sa jeunesse et qui se trouve voisin de son nouvel atelier

. In fine, il aura mis en scène son propre théâtre intérieur. « J’ai joué à un jeu dangereux car en vérité, confie l’artiste, c’est de l’affection que j’ai mis dans ces tableaux ».

L’axe végétal est le deuxième point fort de ces oeuvres. Cela contraste avec l’esthétique du flux culturel, citadin, auquel nous avait habitué l’artiste, pour s’épanouir en de foisonnants feuillages, aux combinaisons sans cesse renouvelées, et aux tonalités plus pastel qu’à l’accoutumée. Le végétal constitue le signe sans équivoque d’une poussée vitale, d’une émergence d’être, d’une nécessité intérieure.Ce retour à la nature va de pair avec une certaine introspection, ce qui, vraisemblablement, offre à cette séquence une coloration si particulière.

L’aventure picturale de Robert Combas se poursuit dans la réalisation de mobilier, véritables « sculptures vivantes » présentées pour la première fois dans une galerie parisienne.

 Ce travail a été amorcé dans les années 90, avec la confection de pièces en bois. Puis, au tournant des années 2000, Robert Combas avec la complicité de Jean-Claude Maillard, (PDG de FIGEAC Aéro) industriel dans l’aéronautique, sont créées des meubles sculptures en métal que l’artiste  reprend en main par la peinture : « C’est un matériau difficile à appréhender, c’est quelque chose d’assez froid. C’est par la couleur que je remets de la vie à ces meubles en métal. » Le verdoyant, l’organique, se mue ici en un véritable jeu d’arabesques libres. Robert Combas, dans ses mots, ne semble guère faire de distinction entre les meubles et ses autres créations. A l’entendre, les tapis devraient être accrochés comme des tableaux tandis qu’une table devient une « peinture sur table ». Il y a incontestablement l’idée d’un jeu qui déroute le sérieux pragmatique du concept design.  L’artiste s’attribue ces pièces de mobilier (quels qu’ils soient : tapis, table, chaises et fauteuils, lampadaires…), par apports successifs, avec profusion, se défiant de tout systématisme. Chaque pièce est unique.

L’exposition contient aussi une galerie de portraits « combassiens » identifiables immédiatement par le jaillissement des formes, l’usage unique de la couleur, et la stylisation à outrance des figures. Ils métaphorisent, pour ainsi dire, les regardeursdu théâtre de la mer.

Le théâtre de la mer
 

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon