Sète

L’équipe des Urgences des Hôpitaux du Bassin de Thau, honorée

L’équipe des Urgences des Hôpitaux du Bassin de Thau, championne de France 2019 des rencontres de simulation en médecine d’urgence !
L’équipe des urgences composée du Dr Charlotte Raysséguier, des IDE Virginie Kugler et Célian Chassary ainsi que de l’aide-soignant Clément Domenichini et entrainée par le Dr Eva Orenbuch a remporté le 6 juin la Simcup 2019.

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, personnes assises, chaussures, barbe et plein air


C’est la rencontre nationale de toutes les équipes de simulation de France (CHU et CH) qui s'est déroulée lors du congrès annuel des urgences à Paris. Cet apprentissage par simulation est important dans la pratique de la médecine d’urgence car il permet d’améliorer le travail en équipe et les interfaces entre les professionnels ce qui est une véritable sécurité pour les patients.


Félicitations à l'équipe victorieuse et à l'ensemble du service des Urgences dirigé par le Dr Claude Pioch.


Notre équipe défiera en septembre le Centre hospitalier d’Orange, champion 2018 qui a créé le 1er Centre de simulation haute-fidélité hors CHU et elle aura l'honneur de représenter la France lors du congrès européen à Prague en octobre.
Les hôpitaux du Bassin de Thau ont développé la formation par simulation dans le service des urgences mais également pour la prise en charge des accouchements et des nouveau-nés.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes assises

Les enfants des clubs Coup de pouce récompensés

 

 

 Le 11 juin à l'école La Renaissance, à l'occasion de la cérémonie de clôture des clubs Coup de Pouce Clé, Clem et CLI de la Ville , François Commeinhes, le maire de Sète, entouré de Jocelyne Gizardin, adjointe à l'action sociale, de Corinne Azaïs, adjointe à l'éducation, et en présence de Rémi Cazenave, inspecteur de l'éducation nationale et de la représentante de l'association Coup de pouce Clé a remis cadeau et diplôme aux enfants bénéficiaires du dispositif éducatif.

Les diplômes 2019 Coup de Pouce Clé (club lecture écriture), Coup de Pouce Clem (club lecture écriture et mathématiques) et CLI (club Littéraire principalement axé sur la littérature jeunesse et mis en place cette année pour répondre aux besoins spécifiques des classes de CP dédoublées) ont récompensé les enfants de CP et CE1 des écoles Paul-Bert, Arago, Renaissance, Georges-Brassens, Ferdinand-Buisson et Anatole-France. Les Coups de pouce sont l'un des axes du Contrat Local d'Accompagnement à la Scolarité mené en partenariat avec la CAF. Cette année 55 enfants ont bénéficié de ces différentes actions ''Réconcilier, rassurer, remotiver l’enfant par rapport à l’enseignement, être vigilant face à ses difficultés, valoriser ses potentiels, pour qu’il reprenne confiance en lui-même, est primordial'' a déclaré le maire. ''Il nous revient à tous, adultes, accompagnants, enseignants, parents et élus, de veiller à cela, afin que chaque enfant ait le même accès et les mêmes chances à un avenir épanoui. C’est pourquoi je suis si attaché à garantir connaissance et ouverture d’esprit à notre jeunesse, au travers d’actions culturelles, éducatives et de lien social. Coup de pouce fait pleinement partie des dispositifs mis en place par la ville en ce sens''.

Les jardins des Salins


Ils voulaient un terrain de boules à côté d'une aire de fitness , ils l'ont eu , un marché, tous les mardis,  il se tient   sur le grand mail ,où on peu juste regretter le manque de végétation. Mais , ces nouveaux jardins partagés qui ont été inaugurés hier, ce mardi 11 mai , espérons-le apporteront une belle touche de verdure qui fait encore défaut à ce quartier des Salins. Tous les habitants des Salins n'ont pas une parcelle à cultiver évidemment. Ils étaient 50 au départ a avoir postulé . 50 % ont été attribuées aux résidents du quartier , 25 % aux habitants des quartiers prioritaires de la ville et 25 % à des habitants de Sète quel que soit leur lieu de résidence.

Comme pour les jardins Rakrouki crées en 2017 à l'Ile de Thau toujours aussi féconds , ce sont des jeunes du conseil municipal qui ont procédé au tirage au sort à la mairie. 14 parcelles comprises entre 25 et 40 m2 ont donc été attribué. Elles sont censés être protégées du vent marin et se situent en bordure de voirie.

La terre a été assainie, afin de garantir l'absence de tous produits toxiques dans les cultures. Une alimentation générale en eau a été réalisée et des compteurs individuels ont été installés sur chaque parcelle ainsi qu'un coffre-banc destiné au rangement des outils. Elaborée dans le cadre du programme" Vert Demain", la charte d'utilisation proscrit l'usage d'engrais chimiques et de pesticides dans les parcelles. Les bénéficiaires s'engagent dans une démarche d'économie de la ressource en eau , comme le fait la ville pour l'entretien de ses espaces verts. Dans la même logique, le compost est recommandé pour enrichir les sols.

Côté règlement intérieur, ce sont aussi les jardins Rakrouki qui ont servi de modèle :

 

bonnes pratiques culturales et bons usages. Elaborée dans le cadre du programme “Vert Demain”, la charte d’utilisation proscrit l’usage d’engrais chimiques et de pesticides dans les parcelles. Les bénéficiaires s’engagent dans une démarche d’économie de la ressource en eau, comme le fait la Ville pour l’entretien de ces espaces verts. Dans la même logique, le compost est recommandé pour enrichir les sols.

LES PARCELLES ONT ÉTÉ ATTRIBUÉES LE 5 JUIN :

 A la suite de ce tirage au sort, un exemplaire du règlement et de la charte ''vert demain'' dument approuvé et signé par le bénéficiaire a été remis aux heureux élus. Ils sont entrés en possession des clés le jour de l'inauguration. Les parcelles sont attribuées pour 1 an renouvelable 2 fois.

 

Cela promet une nouvelle exposition, cette fois, à Sète

Après les Journées Malabata-Thau à Sète en avril, une nouvelle série de rencontres et d'exposition, cette fois à Tanger ! D'une rive à l'autre... deux ports, deux phares, deux villes culturelles
Avec les mêmes partenaires et la Direction de la culture de Tanger.
Après Raïss el Fenni et son monde lilliputien, on suivra aussi Topolino, dessinateur passionné et compulsif qui enjambe les terrasses de Tanger avec son carnet de croquis.

L’image contient peut-être : 3 personnes, texte
!

La NAO VICTORIA en escale à Sète à partir du 13 juin

La NAO VICTORIA, la réplique du bateau de Magellan sera amarrée Quai de la République à Sète à partir du jeudi 13 juin jusqu'à début juillet :blog-thumb-2

Réplique du navire qui entre 1519-1522 a fait le premier tour du monde, le plus grand exploit maritime de tous les temps. Pour la première fois de son histoire, un navire partant du port de Séville et revenant du port de Séville, commandé par Juan Sebastián Elcano, a réussi à entourer la planète.

La visite au Nao Victoria consiste en une visite autonome à travers les 5 ponts permettant de découvrir le contexte historique et social qui a conduit au plus grand exploit maritime de l’histoire de la navigation à travers ses panneaux d’information qui situent les différentes zones du bateau;, et parler avec l'équipage, d'authentiques marins qui vivent comme ils vivaient il y a 500 ans. Sans aucun doute, une occasion unique de revivre l’histoire.

13/6-7/7/2019

 

https://www.fundacionnaovictoria.org/tickets/fr/12-nao-victoria

 

Des bornes et des limites, au dernier Café Littéraire

Il est bien connu que "quand les bornes sont franchies, il n'y a plus de limite". L'aphorisme du "sapeur Camembert" venait à l'esprit après le Café littéraire du jeudi 6 juin, où Sylvie Le Bihan présenta son dernier roman Amour propre. L'entretien-fleuve était parfois interrompu par les chansons du répertoire de Reggiani, interprété avec relief et authenticité par Joël Alain.martiP1060855

 

Quelque peu noyé dans un flot aussi abondant que le Gardon en colère, Tino di Martino remarque "qu'avec Sylvie, on met la clé, on tourne et on n'a plus rien à faire". Il a pu toutefois expliquer au public qu'il s'agissait du 4ème roman de l'auteure, que certains avaient été primés et qu'avant de rejoindre J.C. Lattes, l'auteure avait été éditée aux prestigieuses éditions du Seuil. Le style, fluide, imagé, direct est toujours là et la critique a été excellente pour Amour propre. Abondante chevelure au vent, "Sylvie" précise quelques points de sa biographie.

Elle apprécie beaucoup Sète "ville magnifique" où "les gens sont sympathiques, tactiles". Mais sa vie est à Nîmes, "ville en souffrance", où l'on rencontre des "gens vrais". A part cela, son mari est un chef-cuisinier à réputation internationale qui a repris L'Imperator, restaurant haut de gamme.

martiP1060853

A par cela, il y a l'écriture et ce roman, plutôt autobiographique. Certes, Sylvie Le Bihan n'a peut-être pas fait retraite à la villa Malaparte à Capri, où l'héroïne, dans la solitude et le dépouillement, s'interroge sur son passé. Mais le questionnement est bien celui de l'auteure.

 Sont questionnés la maternité et la féminité. Et pour ce faire, "envoyée valser la bien pensante". Le désir d'enfant n'est pas aussi prégnant qu'on l'affirme. Si l'on suit bien S. Le Bihan, elle a eu des enfants "par défi".

Cela n'est sans doute pas courant, mais "chaque femme a une maternité différente". En conséquence, avoir des enfants reviendrait à relever un challenge :"on prépare l'après dès l'avant" et à la majorité, en principe, "on a fini le job". Diable. Il est vrai que la mère doit encore être femme et qu'à notre époque, on demande beaucoup au "deuxième sexe". Etre mère, épouse, maîtresse et avoir une vie professionnelle, le tout en sauvegardant sa personnalité.

Et cela, pour une femme, est déjà difficile. Mais par delà les péripéties de la vie de chacun, le vécu et le devenir des enfants et peut-être l'équilibre d'un couple, il est des valeurs que tout humain doit respecter. Même un peu courte, la sagesse des nations peut y aider : il ne faut pas faire à autrui ce qu'on ne voudrait pas qu'on nous fasse. D'autant que cela renvoie à l'énoncé d'un droit humain qui était révolutionnaire en 1789 : "la liberté consiste à faire ce qui ne nuit pas à autrui".

 

Sylvie Le Bihan cultive la résilience après un vécu dramatique. Mais si, après Moustaki, Reggiani chantait la liberté, il oubliait quelque peu cet aspect, malgré l'apparition de "la belle geolière". Pourtant, il est vrai, au fond, que quand les bornes sont franchies…

P.S. Ceux qui liront Amour propre seront peut-être d'un avis différent.martiP1060848

Hervé Le Blanche

100 artistes de Montpellier à Sète

L’événement 100 artistes dans la ville est né à Montpellier. La ville de Sète, de par son cadre exceptionnel et son indéniable rayonnement culturel, est partenaire de ce rendez-vous. La manifestation permet aux artistes d’investir la ville et ce sont les œuvres de 5 artistes qui sont présentées dans l’île singulière, des jardins du musée Paul-Valéry à la place Aristide Briand.

Sculptures, performances de rue, durant l’ouverture du festival, c’est l’artiste Sétoise Ève Laroche- Joubert qui s’est livrée à une performance sur le parvis du théâtre Molière, intitulée « un jeu d’enfant » devant 400 personnes venues pour l’événement dont Christelle Espinasse, adjointe aux événements culturels. L’occasion pour les Sétois de découvrir les travaux d’Agnès Ros, qui elle, présente ses œuvres sous les différents ponts de la ville et tout autour des Halles.  Une belle collaboration culturelle entre les villes de Montpellier et Sète.

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon