Accident: série noire à Vic

C'est la deuxième voiture à finir dans l'étang, en moins d'une semaine, au même endroit.  Ces accidents se sont produits les 11 et 15 décembre, à l'entrée de Vic la Gardiole, juste après avoir quitté la 114, filant vers les Aresquiers, et après avoir franchi le pont sur la voie ferrée. Le secteur n'est pourtant pas réputé accidentogène. La chaussée en état. Les signalisations horizontales et verticales très claires. De plus, le Conseil Départemental vient tout juste de faire des signalisations supplémentaires de sécurité, pour le passage du pont: limitation de vitesse à 70km/h, marquage au sol d'une bande cyclable, bandes sonores.
Si la première voiture est sortie seule de la route, en arrivant sur Vic, lundi, pour le second accident, il semble bien qu'un véhicule arrivant à Vic ait percuté le véhicule sortant, qui s'est trouvé propulsé en contrebas.
Aucun blessé à signaler. Seulement quelques contusions et le choc psychologique, pour les victimes.  Des dégâts matériels importants, les véhicules tombant 2 mètres en contrebas, dans l'étang sont détruits.
Ces accidents nous rappellent qu'il n'est jamais anodin de prendre une voiture: ce n'est pas un jeu, et la liberté qu'elle nous procure est strictement encadrée. Les routes sont des lieux publics jamais exempts de danger potentiel.  Pour rester en sécurité on doit rester prudent et vigilant. Il faut respecter les signalisations et les limitations de vitesse. A chaque fois des victimes innocentes sont à déplorer.
Notons aussi que cette petite route qui traverse des paysages magnifiques et préservés est sinueuse. Après l'accotement, la roue mord dans le fossé, et c'est assurément la sortie de route, donc la voiture dans l'étang, en quelques fractions de secondes.

RR

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations