Vic en Voix à Sainte Léocadie

Ce dimanche 28 janvier, la charmante église romane de Vic a résonné au son de Vic en Voix, la chorale de Vic Music, école de musique associative vicoise.

Cette chorale est dirigée depuis plus de 2 ans par Hervé Rauch, chef de choeur et professeur de solfège et de piano.
Les choristes et leur chef ont donné tout leur coeur pour nous présenter un aperçu de leur répertoire varié qui allie variété, musique du monde et chants classiques. Nous avons pu écouter ,entre autres ,un chant brésilien et une magnifique chanson suédoise. Deux des six Nocturnes  de Mozart ont également été interprétés par les choristes tout aussi enthousiastes que leur chef de choeur !

Un hommage à Johnny et à France Gall était rendu à travers la chanson  Diego, libre dans sa tête.


Le public a pu également apprécier les petites élèves de Stephanny Rodrigue Marron qui nous ont interprété quelques chansons de la célèbre comédie musicale de Gérard Presgurvic "Roméo et Juliette". De vraies artistes en herbe qui nous laissent à penser que l'avenir est assuré à vic Music.

La jolie chanson Aimer était reprise avec les choristes, il s'en est fallu de peu pour que le public l'entonne également.....

 

 

 

Le plaisir du chant, la joie d'être ensemble et  l'émotion étaient au rendez-vous dans notre petite église bien remplie.

De quoi susciter le désir de rejoindre Vic Music !

Les élèves de Stephanny répètent le jeudi de 17h30 à 19h, la chorale adulte tous les samedis de 10h30 à 12h. Le local de l'école de musique se trouve dans la maison des services à Vic La Gardiole. Si le coeur vous en dit vous serez accueillis par Vic Music.

Pour plus d'informations: rendez-vous sur vicmusic.fr

 

Sylvie Vimont Rispoli

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations