Conseil Départemental: que font nos élus? -Infos sur le canton-.


Ce mercredi 5 décembre à 17heures trente, en la Mairie de Frontignan, nos conseillers départementaux Sylvie Pradeilles et Pierre Bouldoire font le point devant la presse sur leur mandat, comme chaque année à la même période.
Les interventions du département couvrent des domaines aussi vastes que variés: action sociale, routes, entretien du patrimoine bâti et nouvelles constructions, aide aux communes et aux agglos.

Social:
Un budget annuel de 1,4 milliards d'euros, dont près d'un tiers est consacré au social. Le social c'est intervenir pour l'enfance: Aide Sociale à l'Enfance,Protection Maternelle et Infantile , pour les personnes âgées: A.P.A., pour les personnes en situation de handicap, pour le logement social...Le rôle du département est bien loin de se cantonner à verser des aides sociales telles que le R.S.A. même si c'est sa compétence. Il se doit de se prémunir contre la fraude aux aides sociales. (Remarquons que contrairement aux idées reçues, ces fraudes sont évaluées en France à 250 Millions d'€, pour un montant versé de l'ordre de 25 milliards (RSA + APL), soit environ 1% de fraude. A comparer avec la fraude par évasion fiscale évaluée à 100 Milliards d'Euros, cela paraît bien peu. NDLA). Comme l'ont souligné nos élus départementaux, on ne va pas réduire l'aide sociale sous prétexte qu'une petite minorité fraude.


Routes:
En seconde position viennent les transports, en particulier les routes (60 millions d'euros par an).
Le département porte une attention particulière au développement des pistes cyclables et à leur continuité, afin d'aller vers un réseau cyclable cohérent. Notre canton est déjà équipé de 14 km de voies cyclables mais il n'y a pas toujours la continuité afin de sécuriser les déplacements. Les réseaux croisent parfois l'autoroute, les voies ferrées, le canal. Il semblerait qu'il soit difficile de négocier avec la SNCF ou VNF (voies navigables de France).

Bâti:
Le département apporte aussi son aide aux communes sur la construction ou la rénovation des bâtiments aussi variés que les habitations, la nouvelle cantine centrale- après dépollution des terrains de la Mobil-, la "maison du littoral" dédiée à la nature et au tourisme" projetée aux Aresquiers, la ré-habilitation des centres anciens, la rénovation des monuments classés.

Aide aux communes, aux agglos:
Le conseil départemental intervient dans de nombreux projets des communes, et des agglos,  à la hauteur de 10 à 20% des sommes engagées pour les études et les réalisations.


Concernant le secteur Vic/Mireval:

  • En 2018, le conseil départemental a contribué à la réalisation du Skate-Park de Mireval, et a réalisé la mise en sécurité de l'entrée ouest de Vic (La Pierre Plantée, 400 000€).
  • En 2019, le département réalisera le giratoire de "la Baussas" à l'entrée est de Mireval, pour environ 5 millions d'euros, et le tourne à gauche de "la Poule d'Eau", entre Vic et Frontignan.
  • Il interviendra pour le franchissement de la voie ferrée par la piste cyclable, entre Vic et Mireval (RD114).
  • Le département intervient pour sauvegarder l'église Sainte Léocadie, joyau historique de notre canton, située à Vic la Gardiole.
  • Le département a le projet de créer une section "Hérault Littoral" pour réfléchir aux enjeux spécifiques liés à cette proximité de la grande bleue. Dans ce cadre, il est prévu de racheter le domaine Cazalis pour  réaliser une maison du littoral espérée pour 2020. Le département souhaiterait également, à moyen terme, retenir les voitures en amont du littoral,  pour cela il sera nécessaire de  développer des navettes des plages.

Sur le canton, nous ne présentons pas la liste exhaustive des interventions du département, simplement les plus importantes:

  • Re-calibrage de la traversée de Gigean par la D113 (20 000 véhicules par jours, village coupé en deux),
  • Mise en 2x2 voies de la jonction autoroute(sortie Poussan)-La Peyrade(entrée nord de Sète).
  • Concernant le logement social, il faut savoir que 70% de la population du canton est éligible au logement social: l  des habitants à revenus très modestes, voire insuffisants. Le Département prend sa part de responsabilité, en affichant clairement sa solidarité envers des concitoyens qui pourraient terminer dans la misère, voire à la rue, quand le secteur privé neuf affiche des prix exorbitants.
    Dans ce cadre, le département rénove (cité Calmette, Joliot-Curie, au Plan du Bassin) et construit des logements de qualité (Les Pielles, Les Terres Blanches, Balaruc les bains). Il favorise également l'accession à la propriété pour tous.
  • Le département intervient avec Sète Agglopôle Méditerranée pour la nouvelle gare et son pôle multimodal., pour le nouveau Conservatoire (40 000€), et également pour la Scène Nationale (90 000€).

Enfin le département aide des associations.

Sylvie Vimont-Rispoli
René Rispoli