Vic la Gardiole

Retrouvez la « caravane Fibre Orange » devant la Mairie

Le vendredi 29 novembre de 10h à 18h, retrouvez la « caravane Fibre Orange » devant la Mairie.
Dans le cadre des opérations de lancement des services très haut débit d'Orange, l’opérateur souhaite informer les vicois de l'ouverture des offres de services Orange sur la commune.

Leur permettre de rencontrer les équipes, notamment techniques, pour répondre à leurs interrogations y compris l'éligibilité de leur domicile ou commerce à la Fibre. Expliquer les bonnes pratiques liées au raccordement de votre domicile au réseau déployé et les prérequis nécessaires à l'intervention de techniciens.

Programme de travaux de l’Entrée Ouest, Vic La Gardiole

Programme de travaux de l’Entrée Ouest

Aucune description de photo disponible.

Les travaux de l’entrée Ouest de Vic la Gardiole commencés le 7 octobre 2019, auront une durée de chantier estimée à environ deux mois. Le périmètre de voirie concerné est la portion du RD 114 e3, définie comme suit : il s’agit en fait de la section de la rue du Puits Neuf comprise entre l’Avenue de la Mission et le carrefour du nouveau quartier de l’Esplanade.
Pour des raisons de sécurité, et pour raccourcir les délais d’intervention, ces travaux vont nécessiter la fermeture complète de la voirie à la circulation, à partir du 21 octobre 2019.
Les transports en commun seront déviés et auront un trajet réduit principalement au Boulevard des Aresquiers.
Les riverains, dont fait partie l’EHPAD, conserveront l’accès à leur domicile dans des conditions définies avec l’entreprise et précisées ci-après :
➢ Du 7 au 21/10 : mise en place d’une circulation alternée, accès perturbés mais inchangés
➢ A partir du 21 octobre, jusqu’à la fin des travaux : circulation interdite, la rue du Puits neuf sera barrée, avec maintien de l’accès au parking de l’école maternelle.
• Pour les habitants de la rue du Moulin à huile, l’accès se fera par la Place du Meunier
• Pour les habitants de la rue des Rocagnas et de l’impasse Françoise Dolto, l’accès se fera par la Place du Meunier, et la rue du Moulin à huile, avec une traversée aménagée à l’intersection avec la rue du Puits neuf
• Pour les habitants du nouveau quartier de l’Esplanade, et pour l’EHPAD, l’accès se fera :
Soit par la RD114 E3, en direction ou en provenance de la RD 612
Exceptionnellement, pendant la durée des travaux, pour permettre l’accès éventuel à l’école élémentaire, le chemin Bas saint Georges sera ouvert dans le sens RD 114 e3 – Boulevard des Aresquiers.
Attention ! Les jours de ramassage des déchets, le camion empruntera cette voie en sens inverse !
La Mairie est consciente des désagréments que vont procurer ces travaux, et prie la population de bien vouloir les accepter, sachant que ce programme comporte de nombreux points qui amélioreront sensiblement cette entrée de village : travaux de pluvial, éclairage public, mise aux normes d’accessibilité des arrêts de bus, sécurisation de l’accès à l’école maternelle, création d’un tronçon de voie verte, réfection de la chaussée.
Les usagers devraient en voir rapidement les côtés positifs.

Le Département va créer un lieu symbolique en 2020, la Maison du littoral à Vic-la-Gardiole

Le bord de mer et les lagunes : une priorité pour le Département

L’image contient peut-être : ciel, plein air, eau et nature
  Long de 90 km, le littoral héraultais a la particularité d’être traversé par un chapelet de lagunes sablonneuses
 Poumon de l’économie du tourisme, de la pêche et de la conchyliculture, il est aussi très fragile.
Pour mieux le protéger, le Département s’engage dans un Plan Hérault Littoral
  Pour sensibiliser et informer le grand public et les professionnels aux enjeux, le Département va créer un lieu symbolique n 2020, la Maison du littoral à Vic-la-Gardiole.

Kléber Mesquida et Pierre Bouldoire précisent : "De la pose de la première pierre du môle Saint Louis en 1666 donnant naissance au port de Sète, à la mission d’aménagement « Racine » en 1963, le littoral attire toutes les attentions, lui conférant une place à part dans le cœur des héraultais.Pourtant cet espace naturel est aujourd’hui fragilisé par l’étalement urbain, la pression sur les ressources et la tension immobilière, accélérant ainsi la perte d’une partie de notre littoral déjà de plus en plus menacé par les effets du changement climatique.Depuis 10 ans, le Département a investi 230 millions d’euros afin de protéger les la-gunes, étangs et lidos tout en développant une activité économique précieuse autour de la pêche et de la conchyliculture, mais aussi des activités nautiques et du tourisme.Abritant un trésor de biodiversité et des sites géologiques exceptionnels, le littoral mérite une mobilisation sans faille du Département."

"Pour les 10 prochaines années, Hérault Littoral fixe le cap pour répondre aux nom-breux défis à venir : la protection des ressources, la fluidification de la mobilité sur le littoral, l’attractivité du territoire, la démoustication et l’adaptation au changement climatique.L’ambition du Département est de faire du littoral un écrin protégé qui relie l’arrière-pays à la mer, qui absorbe l’afflux touristique et qui participe au rayonnement économique du territoire."

Chaque aspect doit être pris en compte : définir l’habitat de demain, respecter l’en-vironnement, promouvoir l’activité économique et l’insertion, moderniser les ports départementaux, favoriser la culture et la pratique du sport, harmoniser l’aména-gement de la côte, développer l’accès au numérique et renforcer la protection des espaces naturels.La réussite de cette politique s’appuie sur la sensibilisation et l’information à des-tination du public avec la création d’un lieu symbolique, la Maison du littoral. Elle aura pour mission de rassembler la population autour de la diversité patrimoniale, culturelle et paysagère du littoral."

"L’ensemble des domaines départementaux (Maison de l’environnement, Domaine de Bayssan, sites ENS, Maison du Littoral..) se trouve désormais interconnecté dans un maillage du territoire cohérent pour plus d’accessibilité et de visibilité.Hérault Littoral trace ainsi le chemin qui mène des ganivelles à la petite montagne en préparant l’avenir de ce bien précieux pour le bonheur de tous les héraultais."

 

En savoir plus  http://bit.ly/Herault-Littoral

Vigneronnes !

Pour le meilleur et pour tous, élaborer un vin, du cep à la dégustation, est un art qui se décline désormais dans un genre nouveau: le féminin.
Cela n'a pas échappé à Sandrine Goeyvaerts, dans son récent ouvrage: "Vigneronnes, 100 femmes qui font la différence dans les vignes en France", aux éditions Nourriturfu.
Voilà donc que les cuvées de Muscat petit-grain du clos de Mièges, de Vic la Gardiole, mises en nectar par l'historienne-vigneronne Florence Montferran sont désormais honorées dans cet ouvrage, parmi les plus renommées vigneronnes de France: Marlène Soria (Saint Pargoire), Agnès Henry (Bandol) ou Delphine Richard (Champagne).
On aura compris que ces dames ont choisi la meilleure alliée: Dame Nature. C'est la main de la femme qui guide la vigne, comme elle guide celle de l'enfant. Comme dans la nouvelle occitane de Max Rouquette, "le vin herbé", où on apprend que c'est l'âne, avant même de procréer, qui sculpta la vigne de sa dent fine et sensible, ces vigneronnes, loin de se poser en modèle, sculptent ces ceps de vigne, afin que depuis la racine jusqu'au sein même de cette vigne jaillisse le divin breuvage. Mais ce n'est pas fini! De comportes en barriques la vendange est mirée, goutée, soignée avec tant d'amour que l'or des petits grains finit par briller de mille pépites mielleuses dans votre gorge.  
http://lesclosdemiege.fr/2019/08/incursion-au-pays-des-vigneronnes