Villeveyrac

LA SEMAINE BLEUE : « 365 jours pour agir, 7 jours pour le dire ».

Cette manifestation est née en 1951 d’une volonté de créer un moment privilégié pour informer et sensibiliser l’opinion sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées, sur les réalisations et projets des associations.
Cet événement est l’occasion pour les acteurs qui travaillent régulièrement auprès des aînés, d’organiser tout au long de la semaine des animations qui permettent de créer des liens entre générations en invitant le grand public à prendre conscience de la place et du rôle social que jouent les « personnes âgées » dans notre société.

coterrDSC_0447


Ainsi plusieurs milliers d’actions sont déployées dans tout le territoire national : marches, concerts, spectacles, ateliers, etc. Cette année, la Semaine Bleue a eu lieu du 7 au 13 octobre 2019 sur le thème « Pour une société respectueuse de la planète : ensemble agissons ! ».
Ce temps fort nous invite tous à nous sentir concernés par le devenir de notre planète et à tous nous sensibiliser au vieillissement et aux liens entre les générations.


Précisons que bien que ce soit une manifestation nationale, chaque commune organise la manifestation à sa façon et les initiatives possibles sont multiples : elles peuvent prendre la forme de débats, d’ateliers ou de temps plus ludiques selon les velléités des organisateurs – souvent les centres communaux d’action sociale (CCAS).

HISTORIQUE :

Lancée en 1951, la « Journée des Vieillards », comme on l’avait d’abord baptisée, a été créée par arrêté du ministère de la santé publique et de la population. Un comité national d’entente, composé de grandes associations, d’institutions de bienfaisance et de groupements représentant les personnes âgées, avait reçu pour mission d’organiser une quête nationale, relayée par des comités départementaux. Quant à l’UNIOPSS, elle était chargée d’en assurer la coordination. L’objectif était de récolter des fonds pour secourir les anciens les plus « nécessiteux », 6 ans après la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

En parallèle à cette quête, diverses initiatives axées sur la convivialité se développèrent peu à peu : goûters, repas dansants, sorties, envois de fleurs et de cartes postales ou encore visites au domicile des plus dépendants et dans les établissements. De même, une part croissante de l’argent fut consacrée au financement d’activités de service, aides ménagères et autres. Par la suite, l’amélioration sensible des retraites permis d’affecter les fruits de la quête à des actions collectives, associatives pour la plupart, et de moins en moins à des secours individuels. En 1988, la collecte sur la voie publique prit fin et fut remplacée par une subvention des Affaires sociales.


Quant à l’appellation « semaine bleue », il a été voulu, pour la désignation de cette Semaine, ne pas borner le titre à une définition inévitablement lourde et complexe du public qu'elle visait. Il a, donc, été choisi de s'en remettre à un symbole qui pouvait rallier : la couleur bleue, dont le pouvoir évocateur et la capacité de trouver un large écho, avec notamment des prédécesseurs comme la Cité Bleue et Radio Bleue.

C'est ainsi que la Journée Nationale des Vieillards, après un long périple et bien des changements, est devenue la Semaine Bleue.

Pour une société respectueuse de la planète : ensemble agissons !

La Semaine Bleue mobilise sur ce thème pour la deuxième année consécutive, selon la tradition qui veut que les thèmes de la Semaine Bleue se déclinent sur 2 ans.


Les séniors, les aînés, les personnes âgées, les vieux, peuvent se révéler de puissants vecteurs d’édification d’une société plus respectueuse de son environnement, qu’il s’agisse par exemple :

• de la transmission de savoir-faire,

• de l’habitat intergénérationnel, participatif ou inclusif,

• d’une alimentation qui suit le cours des saisons, en privilégiant les produits de proximité, de la préférence donnée aux transports en commun.

L’engagement dans les solidarités de voisinage, la vie associative ou encore le bénévolat sont des marqueurs de cette citoyenneté réinvestie après 60 ans. La redynamisation du lien social passe nécessairement dans nos sociétés par les personnes âgées qui, mieux que quiconque, peuvent se retrouver dans ces valeurs. Les personnes âgées participent à vitaliser les territoires en favorisant notamment le maintien des activités, commerces et services de proximité, indispensables à la préservation de la vie sociale locale.

terrDSC_0429

A VILLEVEYRAC


Le vendredi 11 octobre à partir de 14h, à la Salle des Rencontres, décorée avec soin pour cet évènement, le CCAS de la commune avait organisé un show musical et spectacle avec Les Enjoliveurs (Les jardiniers de la Chanson). Ces 3 artistes multi-instrumentistes, Monsieur Cœur de bœuf, Mademoiselle Violette et Monsieur Pivoine ont invité nos chères personnes âgées dans leur jardin extraordinaire ou pousse une variété de plus en plus rare : la chansonnette !

Ce Trio élégant utilise une multitude d’instruments extraordinaires comme un arrosoir grosse caisse, un ukulélé, une planche à laver, du soubassophonne, du bugle et des percussions mais également s’accompagne des claquettes, et bien évidemment du chant, …bref un spectacle qui pousse l’animation vers la convivialité !


S’en est suivi un goûter afin de clôturer cette après-midi de la meilleure manière qui soit !

19 points à l'ordre du jour du Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée

 Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée à Villeveyrac

Sète Agglopôle méditerranée tenait ce jeudi 17 octobre 2019 son conseil communautaire du mois d'octobre, à Villeveyrac, à la salle des rencontres,  avec peu de sujets prêtant à discussions. Ci-dessous le résumé des points principaux votés tous à l'unanimité (rapports). Ce qui explique la durée de l'assemblée...racyP1290713

1) projets pour le développement des collectivités locales

Le programme opérationnel 2019 du Contrat territorial passé avec la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée et Sète agglopôle méditerranée pour la période 2018-2021 est présenté en Conseil ce jour. Il regroupe 28 opérations du territoire, pour un montant total d’investissements par les collectivités locales à hauteur de 30 M€.

 Par ailleurs, la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée a décidé d'engager une nouvelle politique en faveur du développement et de l'attractivité des bourgs-centres d'Occitanie. Ce nouveau dispositif concerne les villes de plus de 1.500 habitants qui par leur offre de services, remplissent une fonction de centralité vis-à-vis de leur bassin de vie. Sont également concernées les villes de moins de 1.500 habitants remplissant également ce rôle pivot de services dans les territoires de faible densité. La commune de Poussan a proposé son projet de développement et de valorisation pour se conclure en Contrat Bourgs-Centres, en collaboration avec la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, Sète agglopôle méditerranée et l’Etablissement Public Foncier d’Occitanie.

 Il est conclu pour une période qui débute à la date de sa signature et se termine au 31 décembre 2021.

 2) L’agglo cède le secteur « Murraciole / Larosa » au portuaire

 En 2015, Sète agglopôle méditerranée et la ville de Sète ont confié à l’EPF d’Occitanie une mission d’acquisition foncière sur le secteur dit « entrée Est de Sète – partie Nord » en vue de la réalisation d’une vaste opération d’aménagement d’ensemble comprenant logements et activités économiques. Cette convention a permis l’acquisition par l’EPF des biens dit « Murraciole » et « Larosa » situés au Sud de la route de Montpellier. Depuis, la Région, la ville de Sète et Sète agglopôle méditerranée ont convenu de dédier les espaces au Sud de la route de Montpellier au développement portuaire. Une convention EPF/Région sur ce secteur est en cours de rédaction. Dans l’attente de sa finalisation, la région souhaite racheter les biens acquis par l’EPF sur ce secteur (Sites Larosa et Murraciole). La convention existante « entrée Est de Sète – Partie Nord » n’identifiant pas la région comme un opérateur ou une collectivité à qui l’EPF peut céder ses biens, il convient que le Conseil communautaire de Sète agglopôle méditerranée désigne la Région comme bénéficiaire de ces cessions.racyP1290706

3) Le contrat de Ville 2015/2020 prorogé jusqu’en 2022

 L’agglopôle est chargée de la définition des orientations stratégiques, des objectifs opérationnels, de l'animation, de la coordination du Contrat de ville et de la mise en œuvre des actions relevant de son droit commun. Le Contrat de ville 2015-2020 élaboré avec l’Etat, Sète agglopôle méditerranée, les villes, l’ensemble des partenaires et acteurs concernés vise à assurer l'égalité entre les territoires, à réduire les écarts de développement entre les quartiers défavorisés et les autres territoires afin d’améliorer les conditions de vie des habitants.

 Le Contrat de ville de Sète agglopôle méditerranée, signé le 3 juillet 2015, s'organise autour de trois piliers que sont le développement économique, l’emploi, le cadre de vie, le renouvellement urbain et la cohésion sociale. Il se met en œuvre sur les trois quartiers prioritaires : l'Ile de Thau et centre-ville/Ile sud à Sète et les Deux Pins à Frontignan. La loi de finance de 2018 a prorogé les contrats de ville jusqu’en 2022. Dans le cadre de cette prorogation, il a été proposé via un protocole d’engagements renforcés et réciproques des partenaires, la mise à jour du programme d’action pour la période 2020-2022 sur la base de l’évaluation à mi-parcours du contrat de ville mais aussi de l’évolution du contexte législatif ainsi que des évolutions socio-économiques locales. Cette démarche a conduit à l’établissement de deux documents adossés au Contrat de ville, à savoir deux protocoles d’engagements renforcés et réciproques établis en partenariat avec l’Etat, l’ARS, la Région, le Département, l’EPCI, les villes et la CAF :

 

Le Protocole d’engagements renforcés et réciproques du Contrat de ville de SAM, arrêté lors du Comité de pilotage du 12 juillet 2019, porte sur les axes : santé, développement économique/accès à l’emploi et éducation/lutte contre le décrochage scolaire-parentalité ;

 Le Protocole d’engagements renforcés et réciproques de la Convention d’application territoriale de la Ville de Frontignan, arrêté lors du Comité de pilotage du 10 septembre 2019, traite du volet cohésion sociale ;

 4) Le projet de médiathèque de Balaruc-les-Bains approuvé par la concertation publique

 La délibération au Conseil communautaire du 25 juillet 2019 a défini les modalités de concertation préalable à la Déclaration du Projet de médiathèque communautaire à Balaruc-les-Bains emportant la mise en compatibilité de son PLU. Pour rappel, les objectifs de ce projet sont :

  • le renforcement des actions envers la petite enfance,

  • l'élargissement de l'offre à destination du public scolaire,

  • l'attraction du public familial en proposant une offre plus adaptée et plus diversifiée (musique, cinéma, jeux...) et en développant des activités associant parents et enfants,

  • la création d'un lieu ressource sur la formation et l'accès au travail pour les demandeurs d'emploi et les étudiants,

  • le maintien d'une offre adaptée pour les seniors, les malvoyants et non-voyants,

  • la mise en place d'actions visant à la mixité des publics telles que les séances
    intergénérationnelles autour d'ateliers informatiques ou de jeux,

  • le développement des partenariats avec les associations et les institutions locales.

 Le Conseil communautaire a adopté ce soir le bilan de la concertation préalable du public (qui a eu lieu du 16 au 30 septembre) qui confirme la poursuite de ce projet culturel et patrimonial.

racyP1290708

5) L’agglo accompagne le développement d’entreprise

 La SAS Mercerie Rascol est une entreprise familiale créée en 1974 à Montpellier. Elle est positionnée sur les marchés de la vente en ligne d’articles destinés à la couture et propose aujourd’hui aux professionnels et aux particuliers plus de 40 000 références (outils, accessoires, tissus…). Fort de son développement, l’entreprise s’installe en 2013, sur la commune de Vic-la-Gardiole.

 Dès 2015, au vu de la croissance de l’activité, une extension attenante au premier bâtiment est réalisée. S’appuyant sur une équipe de 37 salariés, l’entreprise en pleine croissance réalise un C.A. de 9,2 M€ en 2018 (7, 06 M€ en 2017 et 5,6 M€ en 2016), et affiche plus de 600 000 références clients en France et à l’étranger. Afin de mieux valoriser ses produits, la SAS Mercerie Rascol ambitionne d’accroitre significativement la part d’activités en B to B et de poursuivre son développement à l’export. Pour ce faire, elle a besoin de construire une nouvelle extension du bâtiment existant, doublant la surface actuelle.

Ce nouveau bâtiment de 1 369 m² construit sur une parcelle adjacente accueillera un entrepôt en rez-de-chaussée (zones de déchargement, de scan, de réception, de découpe, de stockages), et des bureaux à l’étage. Ce projet immobilier est porté dans le cadre de la SCI Rascol Vic, qui s’engage à le louer à la SAS Mercerie Rascol. La SCI est détenue à 60% par M. Thierry Rascol, et la SAS Mercerie Rascol. Ce projet de développement va permettre :

 

De participer au processus de croissance engagé par la SAS Mercerie Rascol, en augmentant le potentiel de production et de stockage ;

De développer l’activité B to B de l’entreprise ;

De développer les ventes export ;

D’augmenter la productivité en réorganisant les espaces de production et d’exposition ;

De maintenir le leadership sur le marché par la qualité ;

De privilégier la qualité de vie et le bien-être des salariés ;

La création sous 3 ans de 15 ETP.

" Le coût de l’investissement est établi à 1 703 632,99€ HT, dont 1 598 344,99€ HT d’assiette éligible. Ainsi, au vu de l’intérêt que représente ce projet notamment en matière de création d’emplois sur le territoire, le Conseil communautaire a approuvé ce soirl’attribution d’une subvention à la SCI Rascol Vic d’un montant de 100 000€ (soit 6,25% de l’assiette éligible) afin de participer à son programme d’investissement en construction d’un nouveau bâtiment sur Vic la Gardiole loué à la SAS Mercerie Rascol dans le cadre de son développement."

6) Une seconde phase de requalification et d’extension des zones d'activités économiques

 La requalification des Zones d’Activités Economiques (ZAE) constitue, pour SAM, un enjeu important de son territoire. En octobre 2014, Thau agglo (à l'époque) délibérait sur la création d'une autorisation de programme de 14M€ pour la requalification des ZAE du sud du territoire pour la période 2015-2020. C'est dans le contexte qu'un traité de concession a été signé en 2016 avec la SPLBT pour la requalification des Eaux blanches et du parc Aquatechnique à Sète, et de la Peyrade à Frontignan. Sète agglopôle conduisait de son côté des opérations de requalification sur les autres zones d'activité, en particulier à la Clau à Gigean, et à Massilia à Marseillan.

 Parallèlement, suite à la fusion entre Thau agglo et la CCNBT, Sète agglopôle lançait un diagnostic des ZAE du secteur "nord" (ex CCNBT), diagnostic restitué fin 2018. Les opérations de requalification du secteur "sud" arrivant à leur terme, dans la continuité de l'action territoriale de SAM en matière de développement économique, il est apparu nécessaire de donner une nouvelle impulsion au programme d'amélioration des zones d'activités, en intervenant notamment sur les ZAE du secteur "nord" et les ZAE suivantes :

 

 Zone d'activité de l'Embosque à Gigean.
 Zone d'activité Massilia à Marseillan.
 Zone d'activité "Les Trouyaux" à Poussan.
 Zone d'activité "Les Hauts de Mireval" à Mireval.
 Zone d'activité "La Catonnière" à Bouzigues.
 Zone d'activité "Le Barnier" à Frontignan.
 Zone d'activité "L'Engarone" à Mèze.
 
7)  la création d'une pépinière d'entreprises dans la ZAE Les Eaux Blanches :

 Il n'y a aujourd'hui pas de pépinière d'entreprise sur le territoire. Il s'agit d'une absolue nécessité en matière de développement économique. Les anciens bureaux de l'usine FLEXSYS se prêtent très bien à ce type d'activité. Leur réhabilitation en pépinière permet d'apporter une réponse rapide à cette situation. Sont également projetées par l'agglo la création d'un Hôtel d'entreprise (bâtiment les 3 sommets) et la création d'un "Tiers lieu" par la SCIC "La Palanquée" dont l'agglo est actionnaire.

 Le bilan prévisionnel de l'avenant 5 prévoit 28,1M€ de dépenses pour les acquisitions et ses frais annexes (impôts, frais de notaire), les études générales et de maîtrise d'œuvre, les travaux et les frais financiers et de société. Ce bilan prévoit également 13,5M€ de recettes issues des ventes de terrains (commercialisation) et de subventions (pour la pépinière -50%). Les 14,6M€ de participation financière de SAM correspondent à la subvention d'équilibre versée à la SPLBT.


* * * * * * *

 

Bulletin de la Paroisse Notre Dame du Sourire

MESSES DOMINICALES
30° dimanche du temps ordinaire :
Samedi 26 octobre : 18 h à Villeveyrac.
Dimanche 27 : 9h 30 à Loupian et 11 h à Mèze.

Eglise Saint Anne, Church, France


FETE DE TOUS LES SAINTS :
jeudi 31 : 18 h à Loupian.
Vendredi 1° novembre : 9 h 30 à Bouzigues et 11 h à Mèze.
31° dimanche du temps ordinaire :
Samedi 2 novembre : 18 h à Bouzigues.
Dimanche 3 : 9 h 30 à Loupian et 11 h à Mèze.
32° dimanche du temps ordinaire : Samedi 9 novembre : 18h à Loupian.
Dimanche 10 : 9 h 30 à Villeveyrac et 11 h à Mèze.
33° dimanche du temps ordinaire : Samedi 16 novembre : 18 h à Villeveyrac.
Dimanche 17 : 9 h 30 à Bouzigues et 11 h à Mèze.*


CHRIST ROI
Samedi 23 novembre : 18 h à Bouzigues.
Dimanche 24 : 9 h 30 à Mèze et 11 h à Villeveyrac.
MESSE DES FAMILLES
Samedi 16 novembre : 18 h à Villeveyrac.
Dimanche 17 : 11 h à Mèze.
Samedi 23 : 18 h à Bouzigues.
MARIAGE
Samedi 2 novembre : 16 h à Mèze : Jérôme ROUVIERE & Jessie BENARD.
MESSES EN SEMAINE
Mardi 22 octobre : 15 h à l’Ecrin des sages.

Mercredi 23 : 17 h 30 à Bouzigues. Jeudi 24 : 9 h à Mèze.
Vendredi 25 : 17 h 30 à Villeveyrac.
Mardi 29 : 9 h à Loupian et 15 h aux Romarins.

Mercredi 30 : 17 h 30 à Bouzigues. Mardi 5 novembre : 9 h à Loupian.

Mercredi 6 : 17 h 30 à Bouzigues. Jeudi 7 : 9 h à Mèze.
Vendredi 8 : 15 h au Clos du moulin et 17 h 30 à Villeveyrac.

Mardi 12 : 15 h au Clos du moulin. Mercredi 13 : 17 h 30 à Bouzigues.

Jeudi 14 : 9 h à Mèze. Vendredi 15 : 17 h 30 à Villeveyrac. Mardi 19 : 9 h à Loupian.
Mercredi 20 : 17 h 30 à Bouzigues.
Jeudi 21 : 9 h à Mèze. Vendredi 22 : 17 h 30 à Villeveyrac.

BAPTEMES
Samedi 26 octobre : 11 h à Villeveyrac : Erwan AMRAR.
Dimanche 27 : 12 h à Mèze : Lise KREMER.


RENCONTRE BIBLIQUE
La lecture du Deutéronome se poursuit avec Jacques. La 2° rencontre est mercredi 6 novembre, 17 h, à
Mèze, ou jeudi 7, 17 h à Villeveyrac.
Paroisse ND du Sourire. 14 rue de la
Liberté. 34140 Mèze. 04 67 43 80 87

Journée découverte - VOLLEY-BALL à Villeveyrac

Dans le cadre de son projet de développement, la fédération de volley-ball souhaite favoriser l'accès à la pratique du volley pour tous sur son territoire.A cette occasion une journée d'initiation-découverte est organisée en partenariat avec le club de Villeveyrac la ligue Occitanie de volley-ball et le comité départemental de l'Hérault de volley-ball le dimanche 20 octobre au gymnase municipal de Villeveyrac.

Cette manifestation sera animée par Maxime CHOUETTE , référent régional et entraineur adjoint de l'équipe de France ainsi que par les joueurs de l'Equipe de France (masculin et féminin) de volley assis.

Semaine bleue : plus de 120 participants à Villeveyrac

Dans le cadre de la semaine bleue 2019, ces 7 jours annuels qui constituent un moment privilégié pour informer et sensibiliser l’opinion sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées, sur les réalisations et projets des associations, la plupart des villes de la Communauté d'agglomération accueillent à tour de rôle tous ceux qui se sentent impliqués et qui désirent participer à plus de 10 animations variées.

Les communes du bassin gérontolique de Sète, les clubs du troisième âge, les résidences pour personnages âgées, avec la participation des écoles, CLAE, lycées et collèges proposent un programme varié avec des animations adaptées tous le jours en début d'après-midi...trav

Ce 11 octobre c'était à Villeveyrac, après Gigean, avec l'aide technique de certains élus dont le Maire, Christophe Morgo, avec pour l'organisation le CCAS et le club du 3èmeâge de la ville, les associations musicales et le club du 3ème âge de Villeveyrac ainsi que la Maison de retraite "Les Romarins" et le Foyer Rural.

 

Car la semaine bleue, c'est l’occasion pour les acteurs qui travaillent régulièrement auprès des aînés, d’organiser tout au long de la semaine des animations qui permettent de créer des liens entre générations en invitant le grand public à prendre conscience de la place et du rôle social que jouent les « vieux » dans notre société.

Partout en France, des manifestations locales sont organisées. pour illustrer le thème retenu. Chaque année, un concours prime les meilleures initiatives.

 Avant de poursuivre par d'autres communes à partir de lundi... ce vendredi la semaine Bleue faisait une halte à Villeveyrac, à la salle des Rencontres pour plus de 120 participants venus des communes de la Communauté d'Agglomération. La salle magnifique était bien colorée pour l'occasion.

 

Au programme dès 14 h 20 une présentation de la semaine et de l'après-midi par Christophe Morgo qui souhaitait à tous la bienvenue et celle de l'équipe du CCAS et des bénévoles locaux qui organisaient cet après-midi récréatif.

Puis ce fut un très beau show musical accompagné d'un spectacle, "Les Jardiniers de la chanson", proposé par la Compagnie des Enjoliveurs pour le plus grand plaisir des grands seniors. De quoi chanter, écouter, se détendre et pour certains rire sans retenue.

Chacun des participants aura apprécié le bon goûter partagé dans la bonne humeur avant de se quitter pour se retrouver après le week-end.

Semaine bleue au Mas Troquet

Semaine bleue:

Evénement national permettant de parler et de faire parler nos aînés afin d’améliorer le lien social des Séniors.
 
Le Mastroquet propose donc  d'aller à la rencontre des résidents de l'EHPAD les Romarins mercredi 9 octobre avec un après-midi jeux à partir de 15h. Cette belle rencontre a déjà eu lieu l'année dernière et  pourquoi pas plusieurs fois cette année.
 
Toujours dans le même cadre,
                     jeudi 10 octobre à 19h30 à la salle F.Buisson
         une rencontre autour du thème "femmes d'autrefois". 
 
 En introduction un petit court métrage tourné par l'animatrice Pauline de l'EHPAD qui a questionnée  des résidentes sur ce que pouvait être la femme hier et ce qu'elle est aujourd'hui! Une parole d’aînées à partager avec les ainé(es) de notre entourage mais aussi  femmes et hommes de tout âge du village.quetCapture

Hommage à Notre-Dame de Paris par l'Abbaye de Valmagne

dameCaptureL’Automne à Valmagne! En cette belle saison, nous vous proposons de venir visiter l'abbaye entre amis, en famille ou tout simplement avec votre moitié!
Avant de vous raconter ce que l'on vous propose pour cette fin d'année, Xavière Porri, notre œnologue et Roland d'Allaines, le vigneron, voulaient vous dire quelques mots sur la vendange 2019: 


"Délicate, contrariée par la grosse vague de chaleur du 28 juin, la vendange 2019 donne, dans l’ensemble de très jolis jus. C'est encore un petit volume, mais pas ridicule qui donnera des produits surprenants notamment sur les rouges: le terroir des Grès de Montpellier est celui qui a le moins souffert de la sécheresse; les syrahs, mourvèdres et grenaches ont mûri tranquillement, donnant des vins avec une très belle structure. Grande nouveauté de l'année, nous avons décidé de vinifier en levures indigènes afin de retranscrire au mieux la particularité de ce grand terroir. 


Les blancs ainsi que les rosés ont étés récoltés plus tôt que d'habitude permettant des vins pleins de fraîcheur et avec une belle aromatique."

EXPOSITION :

 dame56Capture

Animations et ateliers : Atelier Enluminures

Mercredi 30 octobre à 14h30.
C'est dans l'ancien réfectoire des moines, au cœur de l’abbaye, que nous proposons à vos enfants un atelier d'initiation à l'art ancestral de l'enluminure.

Lors de ce moment ouvert à l’imagination, tout le matériel nécessaire sera fourni, il sera proposé la création d'un blason ou d'un marque-page avec différents styles d'enluminures. Pour les enfants de 7 à 12 ans.

Tarif : 6,50€/enfant.
Réservation obligatoire auprès Clémence, qui sera présente lors de l'atelier 04.67.78.06.09 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Un petit avant goût du mois de Novembre...
Grand marché de Noël - 23 et 24 Novembre 2019
Pour la troisième année consécutive, le Grand Marché de Noël revient à Valmagne! Le 23 et 24 Novembre, venez rencontrer les artisans régionaux et profitez en pour faire vos cadeaux de Noël! Toutes les informations sur www.crackerfair.com 
Dîner musical à l'auberge de l'abbaye
Jeudi 14 Novembre 2019
Dînez en musique, et au coin du feu à l'occasion des Automnales du Festival de Thau. Accompagné de Philippe Rosengoltz, l’un des pianistes jazz les plus talentueux de la région, l'auberge de l'abbaye vous propose un menu unique, que l'on est en train de concocter! Cliquez ici pour plus d'infos.
dame33Capture