Villeveyrac

Trail du Veydrac : Plus de 270 coureurs motivés pour le trail

Ce 4  Février 2018, se déroulait à VILLEVEYRAC la quatrième édition du Trail du Veydrac. Si l’an dernier quelques 250 coureurs s’étaient élancés sur les chemins escarpés de la commune, cette année ils étaient plus de 270.

Il avait plu dans la nuit, puis cela s'était calmé mais le ciel s'étant dégagé, il faisait bien froid à 8 h 30. Pas de problèmes tout de même car grâce aux efforts des membres de l’association et de tous les bénévoles présents, de la Police Municipale et de représentants de la Mairie de Villeveyrac, la manifestation a pu se dérouler dans de très bonnes conditions avec boissons chaudes avant le départ...

Pour cette quatrième édition,  le nombre de courses était de deux et les distances de 12 Kms et 24 Kms. Les tracés proposaient une petite escapade chez les voisins de Poussan et de Loupian. Enfin tout avait été concentré sur le marché au raisin où s'effectuaient les départs et les arrivées devant la salle des rencontres dans une très bonne ambiance.

veydDSC_0017 (22)

 

En outre, ceux qui désiraient profiter de la nature, 43 amateurs qui souhaitaient accomplir le parcours à leur rythme, ont participé à la promenade et la randonnée qui avait bien lieu. D'autre-part, une épreuve pour les plus petits avait été organisée sur des distances de 1 et 2kms. Elle concernait les enfants à partir de 9 ans, pour l’école d’athlétisme, les poussins, les benjamins et les minimes.

 L’association «LE TRAIL DU VEYDRAC» était bien au point pour que les départs soient donnés à la bonne heure : direction la route de Montagnac, le puits de la Gloriette, le lotissement des Lauriers et le feu tricolore sur l’ancienne RD2, pour poursuivre vers le chemin de la Calade en direction du lac de Saint-Fariol, avant de continuer vers les garrigues et le lac de l’Olivet. Retour vers Villeveyrac, pour une arrivée près de la salle Marcel Peysson.

 

  Si les randonneurs sont partis vers 9h15, avec les coureurs du 12 km (environ 160) et ses 270 mètres de dénivelé, ce fut à 9 h pour le 24 km, ses 110 coureurs et ses 620 mètres de dénivelé.

 veydDSC_0024 (19)

Courses difficiles vu les conditions météorologiques, avec des chutes et des glissades à éviter, mais que du plaisir pour tous les passionnés. A 10 h 15, les premiers coureurs du 12 kms franchissaient la ligne d'arrivée, avec en tête,  S'en suivaient les remises de trophées aux différents vainqueurs dans plusieurs catégories pour une course qui comme l'année précédente a demandé à tous les participants des efforts mais sous le soleil ce fut une belle réussite.

 Pour en savoir plus : https://www.facebook.com/trailduveydrac/

Les résultats à venir sur : http://www.tempscourse.com/fr/resultats.php

Conférence sur Ferdinand Buisson à Villeveyrac

L’association « Le Mastroquet » tient à offrir à ses membres des conférences très diverses. Le Jeudi 1er février, les adhérents ont été invités à la présentation du personnage qui a donné son nom à l’Ecole de Villeveyrac : Ferdinand Buisson.

Le conférencier, Jean-Louis BONNET, s’est fondé essentiellement sur les travaux d’un universitaire, Patrick Cabanel, Professeur Agrégé d’Histoire à l’Université de Toulouse. Ce spécialiste du protestantisme a écrit un ouvrage de référence : « Ferdinand Buisson : Le Père de l’école Laïque ». Certes, c’est Jules Ferry qui a été à l’origine de l’enseignement primaire obligatoire et laïque, mais le responsable de l’enseignement primaire, démarrant avec Jules Ferry et en poste pendant 18 ans dans ces fonctions, c’est bien Ferdinand Buisson.

Ferdinand Buisson est originaire de Picardie par sa maman et de Normandie par son papa. Elevé dans la foi protestante il eut la douleur de perdre son père très jeune à 16 ans. Sa maman n’ayant pas d’activité professionnelle, il eut alors à assurer seul la subsistance de sa mère et de son jeune frère. Travailleur acharné, il arriva à mener de front des études universitaires d’histoire, la préparation du concours de Normale Supérieure en philosophie et des cours particuliers qui finançaient la vie du foyer. Malgré sa réussite au concours il ne put intégrer Normale Sup pour des raisons médicales et se lança à corps perdu dans une thèse sur un  théologien protestant du XVIème siècle : Sébastien Castellion, figure essentielle  du protestantisme libéral. Il eut l’opportunité, du fait de ses voyages en Suisse, d’être nommé Professeur de littérature comparée au sein de l’Université de Neuchâtel. Durant les cinq années passées en Suisse il acquiert une assez grande notoriété notamment en raison de conférences très originales sur l’Histoire Sainte ou d’interventions au Congrès pour la Paix et la Liberté.

Proche des républicains exilés - notamment Edgar Quinet et Jules Ferry - il va, après la guerre de 1870, être nommé Inspecteur de l’Education Nationale tout spécialement chargé d’étudier les pratiques pédagogiques en Europe et en Amérique du Nord. Cette expérience lui permettra de lancer une œuvre colossale : Le Dictionnaire de Pédagogie et d’Instruction primaire qui regroupera 359 collaborateurs et constituera selon Pierre Nora « Une cathédrale de l’Instruction primaire ».

Nommé par Jules Ferry directeur de l’enseignement primaire en France en 1879, il restera en poste jusqu’en 1896 puis occupera la Chaire de Pédagogie à la Sorbonne. Ferdinand Buisson, chantre de la Liberté,  a effectué un travail considérable conduisant à la concrétisation de la morale laïque En 1902 élu député dans le Cartel des Gauches, il sera la cheville ouvrière de la Loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat. Après la guerre il travaillera en vain  à l’obtention du vote des femmes et à la réconciliation entre la France et l’Allemagne. Cette dernière action lui vaudra en 1927 l’obtention du prix Nobel de la Paix qu’il dédiera à tous les Instituteurs et institutrices de France. Il se retire alors en Picardie, dans une demeure très modeste, où il mourra à 91 ans ce que ne laissait pas présager le jugement médical qui lui interdit d’entrer à Normale Sup !

La prochaine conférence proposée par Jean-Louis Bonnet sera l'histoire de Montpellier. 

Les Voeux du SDIS 34 à Valmagne

POMPDSC_0044 (4)

La cérémonie des voeux était délocalisée ailleurs que dans l'un des sites du SDIS et c'est à l'intérieur de l'abbaye de Valmagne sur la commune de Villeveyrac que les nombreux personnels du SDIS accompagnés des invités, des autorités de des élus se sont retrouvés pour cette magnifique cérémonie.

Il faut dire que les lieux sont magnifiques et que les propriétaires de ce domaine chargé d'une histoire magnifique ont proposé de faire les voeux à cet endroit suite au feu de Saint Pons de Mauchien.

POMPDSC_0048 (4)

Ainsi tour à tour devant une abbaye comble, le colonel Eric Florès, le Président Kleber Mesquida et le Préfet de l'Hérault Pierre Pouessel ont adressé à tour de rôle leurs meilleurs voeux en rendant un hommage appuyé à l'action quotidienne et indispensable de nos pompiers mais aussi des personnels administratifs et techniques qui à leur niveau contribuent aussi à l'organisation et au fonctionnement du corps départemental des sapeurs-pompiers de l'Hérault.

Le Mas Troquet en 2018

Le Mas'TroquetCalendrier des échanges et rencontres du Mas’troquet

 

2ème trimestre 2017/2018

Tous les jeudis, sauf les jours de conférence, le lieu est ouvert à partir de 19h pour passer un moment : échanger, discuter, boire un verre …

(la consommation est réservée aux adhérents sauf pour les conférences).troqCapture

Les voeux de Christophe Morgo pour Villeveyrac, une commune à taille humaine

Ce vendredi 19 janvier 2018, c'est dans une salle des rencontres bien remplie  que Christophe Morgo, Maire de Villeveyrac, a présenté ses vœux et ceux du Conseil Municipal à la population, aux Villeveyracois et villeveyracoises à des amis, entouré par  les élus locaux et certains vice-présidents de Sète Agglopôle, en présence de François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle et de plusieurs élus des communes voisines

Après être revenu sur le plaisir de pouvoir tous les retrouver en 2018 il a rappelé les actions de l’année écoulée avant de se projeter dans l’année qui vient de commencer, afin que les vœux exprimés se transforment en réalités.

"Chacun le sait 2017 aura été une année charnière dans la vie politique française avec l’élection de M. MACRON à la présidence, et plus localement, d’un nouveau député sur notre territoire."

"On a pu observer, également, la naissance de la fusion intercommunale avec Thau Agglomération, qui se nomme aujourd’hui Sète Agglopôle Méditerranée, archipel de Thau, et qui comprend 14 communes."

"morgDSC_0030 (1)"Cette fusion a permis à Villeveyrac de pouvoir bénéficier de nouvelles compétences comme les transports. En effet, depuis le 2 janvier 2018, la commune a pu voir apparaitre 5 nouvelles lignes de bus qui desservent les 6 communes (anciennement CCNBT) qui ont intégré Sète Agglopôle Méditerranée depuis le 1er janvier 2017. Villeveyrac bénéficie de 2 nouvelles lignes : la 24 (Villeveyrac – Bouzigues) et la 23 (Villeveyrac – Sète). Ces nouvelles lignes offrent des courses supplémentaires, des horaires en continu toute la journée, des itinéraires plus directs, et une nouvelle ligne à la demande ! C’est un réel avantage pour Villeveyrac. "

Christophe Morgo  revenait alors sur les réalisations qui ont été effectués au cours de l’année 2017 avec le travail de toute l’équipe municipale, adjoints, élus, ainsi qu’agents municipaux qui mettent tout en œuvre pour améliorer la qualité de vie de la commune, tout en veillant au maintien et à l’optimisation du budget communal.

"Au niveau des finances communales, nous pouvons dire que nos finances sont très saines. Notre gestion a même été qualifiée d’exemplaire par le trésorier principal. Nous respectons chaque jour notre engagement de maîtriser les dépenses. L’ensemble des élus sont soucieux d’utiliser de façon optimales les crédits communaux. Et je peux vous dire que nous poursuivrons dans cette voie. Nous avons par ailleurs, en 2017 poursuivi le désendettement de la commune. L’encours de notre dette a diminué de plus de 600 000 € en 4 ans alors qu’en parallèle notre population a fortement augmenté. Nous possédons grâce à cette excellente gestion une bonne capacité d’investissement."

morgDSC_0034 (1)

"Sachez que cette rigueur nous permettra à nouveau en 2018 et sur toute la fin du mandat d’investir pour notre ville dans les infrastructures qu’elle mérite. L’agglo, de plus, sera un partenaire privilégié et j’en suis sûr répondra présente pour financer nos projets structurants."

De nombreux travaux ont été réalisés en 2017afin d’améliorer le cadre de vie des habitants de la commune.

Rénovation de la salle Marcel PEYSSON et la place du marché aux Raisins  création d'un WC public ainsi que d'un sanitaire dans le local de rangement et réfection du réseau principal d'assainissement correspondant. Des travaux  route de Clermont, avec comme objectif de continuer d’aménager la traversée du village, des aménagements afin de créer un parking sécurisé, entrée du cimetière rénovée afin de rendre les lieux plus accessibles,  promenade équipée de bancs...morgDSC_0027 (1)

"Concernant la végétalisation des espaces verts prévue par le programme Vert Demain, elle est enfin terminée. Rappelons que l’étude Vert Demain a permis d’accompagner la commune dans l’abandon des produits phytosanitaires pour la gestion des espaces verts. Les espaces verts de la Route de Montagnac et le parking de la Mairie ont ainsi été aménagés de façon à demander le moins d’entretien possible, et peu d’arrosage."

"Et, pour finir, on peut également énoncer la création d’une aire de covoiturage de 17 places au rond-point de la RD2 et la création de la table d’orientation à Cantagal, qui ont vu le jour à la fin de l’année 2017. Des caméras de vidéosurveillance ont été positionnées dans la commune, afin de préserver la tranquillité et la sécurité. Réfection du chemin des pouzets a été réalisée avec l’aide de l’intercommunalité. Et bien sûr, la réfection des chemins ruraux qui va continuer tout au long de l’année 2018. Malgré tous les investissements que je viens de vous détailler, et parce que nos finances sont saines, je proposerai lors du vote du prochain budget de ne pas augmenter les impôts locaux."

  • Concernant la politique agricole et environnementale, elle reste au cœur des préoccupations des élus de la commune.

Pour le Maire de Villeveyrac, la commune, de par son rôle de proximité avec la population, a un rôle primordial dans la préservation de l’environnement, mais également, du domaine agricole.

"Nous pouvons, donc, énoncer le travail considérable et toujours très actif concernant la gestion de l’eau, afin de préserver, pérenniser et renforcer la disponibilité en eau brute pour notre agriculture. Pour ce faire, nous avons la volonté de raccorder la commune à AQUA DOMITIA pour la future extension du périmètre d’irrigation. Nous avons déposé notre dossier pour l'appel à manifestation d'intérêt de la région, afin d'obtenir une subvention européenne pour ce raccordement. Réponse en début d'été."

L’autre nouveauté est la mise en place d’un plan de gestion crise. Ce plan de gestion a été pensé de manière à prendre en compte la disponibilité de la ressource en eau mais aussi de l’avancée dans la saison d’irrigation.

- Le marché des producteurs de pays a été, une fois de plus, un véritable succès, avec au menu des produits de qualité et de proximité, de la musique, de la bonne humeur et de la convivialité.

- Des bornes de recharge électrique ont être mises en service pour les véhicules électriques.

- Des démarches concernant la préservation de l’environnement ont été mises en place comme celle en faveur des abeilles et la lutte contre le frelon asiatique, et celle concernant l’aménagement de près de 3 hectares en jachères mellifères, en 2017, qui viennent s’ajouter à la quarantaine d’hectares déjà semées. morgDSC_0037 (1)

Rénovation les chemins ruraux, nécessaires aux exploitations.

  • Concernant le volet social, il rajoutait :

"la commission et ses bénévoles s'activent toujours efficacement et discrètement pour assurer leur rôle d'aide et d'accompagnement. Le CCAS est très soucieux d'améliorer le "vivre ensemble ". Plusieurs actions et collaborations ont été mises en place, maintenues et suivies dans ce sens. Les restos du cœur, dont une quinzaine de familles en bénéficient. Les jardins familiaux. Le relais d'assistantes maternelles..."

 Après avoir décliné cette liste d’action sociale, il rappelait que plusieurs projets de construction de logement à loyer modéré vont voir le jour sur la commune.

  • Quant au service jeunesse, il remplit indiscutablement sa mission de service public auprès de la jeunesse villeveyracoise.

"En effet, plusieurs réalisations peuvent être ainsi listées : les rythmes scolaires ont été modifiés et nous sommes repassés à la semaine des 4 jours. Nous avons contracté un nouveau marché pour la restauration scolaire avec de nouvelles exigences de qualité de notre part, privilégiant des menus variés et équilibrés, composés essentiellement par des produits frais et bio. Comme chaque année, la commune a effectué des distributions gratuites des fournitures scolaires aux collégiens. Et pour finir, il a été conventionné un financement du projet théâtre pour les écoles maternelles et élémentaires de la commune."

- Concernant la jeunesse villeveyracoise, "un séjour au Portugal a été mis en place à l’espace jeunes, et il a été distribué des récompenses aux jeunes diplômés de la commune, ainsi 32 jeunes ont pu recevoir cette récompense en 2017.

- Enfin, divers travaux ont été effectués comme les installations des préaux (1 à l'école élémentaire, 1 à l'école maternelle, 1 au service jeunesse) afin de diminuer la chaleur dans la cour. Divers aménagements ont vu le jour comme l’installation de visiophones, de matériels informatiques, et le réaménagement des locaux, .... Ainsi qu’au service jeunesse avec des rénovations et l’installation de nouveau matériel, etc.

Le tissu associatif et sportif de la commune n’est pas en reste, et a connu également des nouveautés, des programmations riches et de qualité.

"Notre magnifique village a pu voir de grands évènements sportifs se dérouler sur notre territoire, comme la Route du Sud, un rendez-vous incontournable des cyclistes, avec 16 équipes professionnelles composées des meilleurs coureurs du monde, accessibles à Villeveyrac, ou la France en courant, course pédestre en relais sur route. Ces événements sportifs sont des vitrines extraordinaires de nos paysages, de nos produits et nos cultures." morgDSC_0039 (1)

Christophe Morgo donnait alors de nombreuses précisions sur la vie de la commune et sur les projets à venir.

Nous ne pouvons pas parler de sport sans parler bien évidemment du trail du Veydrac, pour les amateurs de course et de nature, qui s’est déroulé en 2017 dans une ambiance positive et encourageante, et qui par conséquent verra sa 4ème édition le 4 février 2018 avec 12 et 24 km, ouvert aux coureurs et marcheurs.

Comme chaque année, le départ de la transhumance se déroulera le 8 mars.

Le carnaval et les fêtes estivales sont organisés par le Comité des fêtes.

Villeveyrac a accueilli le « Corso de l’Hérault », festivité réunissant pas moins de 9 communes autour d’un défilé dans les rues du village.

Nous avons, également, accueilli les Brescoudous, en septembre, rassemblement de motos, qui a réunit Sur la Place du Marché aux raisins, dans une ambiance festive et conviviale des milliers de participants.

De nouvelles associations ont aussi vu le jour :

- le Mas’troquet, qui est un lieu associatif pour favoriser le lien social, les rencontres, les échanges, et les activités intergénérationnelles.

- la petite pause : cette association a pour objet d’accueillir des enfants en difficulté

- les lieux du lien, cette association qui intervient sur le Bassin de Thau offre une médiation familiale.

Nous avons, également, vu l’installation d’un nouveau médecin généraliste sur la commune, le Docteur Soyer.

Enfin, nous avons effectué une réorganisation des services municipaux. Je vous rappelle que le service urbanisme a été déplacé dans les ateliers du service technique, avenue du Général de Gaulle. Egalement, les travaux de réhabilitation des anciens locaux du foyer rural ont commencé, ils abriteront dans le courant de 2018 le CCAS et la police municipale. 

 Pour l’année 2018, des projets importants sont prévus. Il en dressait une rapide liste non exhaustive, bien évidement.

- Dans le cadre d’actions pour l’amélioration du cadre de vie, il y aurait lieu de procéder à la requalification des espaces publics du centre ancien, le but étant d’en améliorer leurs aménagements et aspects paysagers tout en apportant une plus grande cohérence dans leur fonctionnement. Afin que ce travail de valorisation soit pertinent et pérenne, une réflexion conjointe portant sur le fonctionnement global du centre-ville, dépassant les limites du noyau historique, et portant sur la circulation et le stationnement, doit être menée. Il serait, donc, question, entre autres, d’un réaménagement de la place au Monument aux Morts. Egalement, une étude urbaine et commerciale va être lancée dans le but de redynamiser le commerce dans le centre ancien.

- Le programme d’aménagement de la traversée du village se poursuit en 2018, avec l’aménagement de la place de la République. Ce programme va répondre aux problématiques de déplacement, de stationnement et de sécurité.

- Un autre projet devrait voir le jour, la construction d’une salle des sports. Cette construction est devenue nécessaire afin de permettre aux différentes associations sportives de la commune d’exercer leurs activités. Elle sera édifiée au sein de la zone sportive. Elle comprendra un espace dédié aux sports, 3 vestiaires et un hall d’entrée.

- La commission jeunesse a également des projets importants qui seront mis en place au cours de l’année 2018 comme :

- la mise en place d'inscriptions simplifiées en ligne pour la cantine et ALSH

- la continuation des travaux engagés au service jeunesse et dans les différentes écoles

- Le carnaval des enfants : un carnaval commun sera organisé par les trois écoles présentes sur la commune.

Christophe Morgo revenait alors sur les incivilités.

"Je dois avouer que cette problématique reste très attristante de par les comportements irrespectueux d’une minorité, aux dépends de la majorité. La commune met tout en œuvre pour faciliter les besoins et la vie de ces habitants mais les incivilités perdurent."

"C’est pourquoi, les missions de la police municipale seront encore une fois dirigées dans ce sens et que des caméras de vidéosurveillance ont été positionnées sur plusieurs points stratégiques de la commune. Ces vidéos permettront de lutter contre les incivilités et préserver la sécurité de tous. En espérant arriver à faire évoluer les comportements et limiter les désagréments que nous rencontrons tous. J’aimerai, réellement, que chacun se rende compte de la qualité de vie que nous avons, ici à Villeveyrac. De la chance que nous avons de pouvoir vivre dans une commune qui propose une vie associative très active, une agriculture et des entreprises, qui animent la vie économique et qui participent à la richesse de Villeveyrac. Encore une fois, nous avons tout pour être heureux, alors ne gâchons par tout ce potentiel avec des comportements irrespectueux !"

Autre sujet qui inquiète le Maire de Villeveyrac  :

"l’année 2017 aura été marqué par des épisodes très inquiétants d’incendie, durant la période estivale et au-delà, le plus important étant celui du 10/08. Ces incendies ont fortement menacé la commune de Villeveyrac. Ils sont principalement dus à une forte sécheresse, et ont causé la destruction de plusieurs centaines d’hectares de végétation, menaçant des habitants, dont le camping et ses vacanciers, des riverains et l’Abbaye de Valmagne. Le travail impressionnant des pompiers a, toutefois, permis d’éviter le pire. Ces épisodes auraient pu être catastrophiques tant les conditions météorologiques ne simplifiaient pas la tâche. Nous avons dû héberger, pendant 2 jours, 200 personnes évacués. Je remercie, d’ailleurs, tous les bénévoles, toutes les personnes qui se sont mobilisées. Merci, encore aux pompiers, à la Croix-Rouge, à la police municipale et police rurale, ainsi qu’au Comité du feu de forêt."

 "Nous pouvons, chacun à notre niveau prendre part dans la lutte contre ce changement. Il est conseillé de consommer responsable face à l’épuisement des ressources de la planète. Depuis sa création, le jour du dépassement, c’est-à-dire le moment ou l’humain a consommé l’ensemble des ressources que la planète est capable de régénérer en un an, ne cesse de progresser vers la moitié de l’année. En 1986, il était en décembre, et en 2017, il a eu lieu le 02/08. Ce calcul nous alerte sur la nécessité de modifier notre modèle de consommation pour rechercher des solutions plus frugales et locales en matière de ressource. C’est dans l’action locale, notamment, que chacun peut avoir une part active pour la préservation de ces ressources essentielles à notre bien-être."

Après avoir précisé qu'en 30 ans, près de 17000 hectares ont été artificialisés dans l’Hérault (52 places de parking par heure – DDTM 2016) et que la surface artificialisée représentait 12% de la surface du département, ce qui laisse à réfléchir, Christophe Morgo concluait : 

"Le temps est donc venu pour moi de vous souhaiter une très bonne année ! je vous souhaite beaucoup de bonheur."

Remerciement particulier à M. Le Préfet d’avoir accéléré la fusion avec la communauté d’agglomération du Bassin de Thau permettant de bénéficier en l’occurrence des services de transport.

"Je vous remercie d’être présents, représentants de l’Etat, de la Région, du département, élus des communes voisines, adjoints et élus de Villeveyrac, agents, présidents d’associations, villeveyracoises et villeveyracois et insiste sur le fait que dans tous les projets qui aboutissent, vous êtes personnellement – à quelque niveau que ce soit – importants, car le résultat final est aussi le résultat d’une équipe, ceci est la force d’une commune à taille humaine."

Avec l'aide de la fanfare de la Jeune France, Elus et public entonnaient la Marseillaise avant de se retrouver pour un moment convivial avec le buffet.