Gendarmerie : régulation d’un mouvement de panique dans la rave-party à Villeveyrac

L’image contient peut-être : ciel, nuage, montagne, plein air et nature

Dans la nuit de samedi à dimanche 1er septembre, la gendarmerie constate l’installation d’une rave-party à Villeveyrac sur le site du parc éolien du causse d’Aumelas.

Au cours de cette manifestation, non déclarée qui a rassemblé au plus fort près de 5000 personnes, un départ d’incendie de garrigue sur le site déclenche un mouvement de panique engendrant un départ massif des raveurs. De nombreux véhicules sont abandonnés sur place et gênent la progression des secours.

Les gendarmes de la compagnie de Pézenas, de Lodève et de l’escadron départemental de sécurité routière de l’Hérault, ont mis en place une régulation dans le but de favoriser l’évacuation de la zone.

Au cours de la manœuvre, plusieurs véhicules ont été contrôlés. Une cinquantaine d’infractions a été relevée dont 19 circulations sur DFCI, 9 conduites sous stupéfiants et 8 conduites sous l’empire d’un état alcoolique.

Une trentaine de véhicules de lutte contre l’incendie et une centaine de pompiers ont maîtrisé le sinistre qui s’est propagé sur environ 1 hectare.
Aucune victime n’est à déplorer.

En cette période de grande sécheresse le risque d’incendie est élevé, la vigilance est de mise.