Le TCM villeveyrac à son vice champion de France 4ème série

mat aa

 

Le dimanche 25 août 2019, au centre de ligue centre val de Loire à Blois, Mathias ROIG-FUSTER s’inclinait en finale du championnat de France individuel 4ème série contre GUIRAUD Pierre du Tarn, 7/5 6/3.

matghblois 24

Le jeune Mathias a débuté le tennis à l’âge de 6 ans au TCM de villeveyrac, suivant les traces de son père, qui était à l’époque 15/3. Sportif dans l’âme, Mathias a longtemps pratiqué le tennis et le foot (grand supporter de l’équipe de Montpellier). A l’âge de 12 ans, il fait un choix. Son entraineur depuis 2007, Laurence ROULEAU se souvient que Mathias, ne pensait qu’à jouer en match. Au fil des années, elle a su lui prouver l’importance des entrainements. De 2012 à 2019, il est passé de 30/5 à 30/1, sans arriver à franchir la porte de la 3ème série. Les entrainements étaient de plus en plus intense car son entraineur a toujours cru en lui et savait qu’elle devait faire preuve de patience et d’assiduité. En septembre 2018, il est 30/1, il débute les matches par équipe sénior, remporte ses premières victoires. Son entraineur observe un changement et une grosse évolution dans son attitude sur le terrain. Après un arrêt de 5 semaines (douleur à la hanche), il reprend l’entrainement en décembre et sur la demande de son coach s’inscrit aux championnat individuel sénior de l’Hérault.

La belle aventure commencera début Janvier et prendra fin le 25 août à Blois.

matjkmat 3

Début 2019, il est 30/1 il entrera en seconde série début septembre pour la saison 2020.

Il a traversé la 3ème série en 7 mois après avoir remporté 3 tournois jeunes, gagné 48 matches, perdu 9 matches et réalisé 12 perfs entre 15/2 et 5/6 en deux mois.

Comme le souhaitait Laurence son coach, il sera tête de série n°1 dans la tableau du championnat de France. Il traverse le tableau en jouant de mieux en mieux. Il butte sur la dernière marche en commettant des fautes de jeunesse face à un joueur plus expérimenté.

A la fin de son match, dans les bras de son entraineur  il lui dit : ce n’est pas si mal, je suis tout de même vice champion de France » en réponse «  je suis très fière de toi et c’est le plus beau cadeau que tu puisses me faire »