Villeveyrac

Le Prix Martin à Villeveyrac

Samedi 17 Mars 2018 à la Salle Marcel Peysson à Villeveyrac :

- 19h : Apéritif
- 20h : Repas (Fideoa, fromage, dessert, café et vin)
- 21h : Spectacle
Les inscriptions se font du 26/02 au 14/03 sur place à la boulangerie "Pan Vilamanda" place du marché ou bien par téléphone aux 06.20.50.93.65 ou 06.75.05.55.96.
Prix des places : 15€

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

37e Gala de pharmacie à l'Abbaye de Valmagne

Samedi 10 mars 2018 - Abbaye de Valmagne à Villeveyrac

Après l'épisode neigeux qui a frappé tous les habitants de l'Hérault, place aux réjouissances.

A l'occasion des 20 ans d'une saga aussi culte que magique, l'Association Amicale des Etudiants en Pharmacie de Montpellier a le plaisir de vous convier à leur 37e Gala annuel dans un lieu unique, un lieu qui renoue avec les Galas étudiants : l’Abbaye de Valmagne.
Cette année, il se tiendra sous le thème enchanté d'Harry Potter, à l'occasion de cette soirée Moldus la tenue de gala est exigée. Le gala est ouvert aux personnes hors pharma.

Des navettes sont mises à votre disposition depuis la faculté de pharmacie pour vous rendre et repartir de l’Abbaye de Valmagne.

Début du Lunch à 19h30.
Début de la soirée à 21h30 avec la cérémonie d’ouverture du Gala.
Fin des entrées à 01h00
Clôture de la soirée à 04h00.

Tel :  04.11.75.93.70

Trois jours de Carnaval à Villeveyrac

L'association du Comité des Fêtes de Villeveyrac organisatrice du traditionnel carnaval de la ville, aidée par des bénévoles et des services municipaux, s'est mis au travail depuis début 2018 pour préparer cette nouvelle édition d'une fête qui ne cesse de se développer et qui trouve ses marques dans le Bassin de Thau. Avec un petit budget pour chacun des groupes qui défile, cette année ils furent près d'une dizaine formant un long cortège bien bariolé.

veyP1010829

veyP1010801Ce samedi 24 février, avant de défiler à nouveau ce dimanche 25 tous les Villeveyracois attendaient ce moment avec impatience. Car pour les carnavaliers au-delà du plaisir que procure la participation et les moments festifs, défiler de la place de l'école des Capitelles jusqu'au centre de Villeveyrac avant de prendre le chemin du retour, c'est pour certain la conclusion d'efforts qui ont débuté il y a quelques mois.

Investissement financier pour les déguisements, en temps, en énergie... Ce samedi c'était le cas. Le ciel était couvert, quelques gouttes de pluie timides mais vers 15 h 20 les tracteurs, les sonos, les musiciens étaient prêts.

veyP1010785

Près de 150 carnavaliers se faisaient un grand plaisir  d'être rassemblés et la tension montait peu à peu. Le public avait répondu présent lui aussi dès le départ mais aussi dans la cité. Les enfants avaient investi certains chars ainsi que la pena de Villeveyrac et l'équipe de la Buvette mobile.

La cavalcade s'est donc élancée, Lou Veydrac en tête précédé par celui des ados. Un beau dragon, des adeptes d'Harry Potter à l'école de Poudlard et le ton était donné sous des confetti qui pleuvaient. Des musiciens les suivaient,  Puis ce fut les Mayas et leur magnifique char  avant que dans un autre registre l'on ne découvre des adeptes du Basket mobile, ceux de la NBA, bien motivés et des filles emprisonnées qui n'attendaient que d'être libérées.

veyP1010767

Du bonheur et du plaisir pour ces carnavaliers avec pour continuer deux groupes tournés vers la musique dure, celle des Punk et celle de Kiss, une tendance et un groupe qui ont marqué quelques décennies musicales. Une dernière formation bien sympathique avec le groupe "d'Alice au pays des merveilles" où les enfants s'en donnaient à coeur joie.

La fête se poursuivait dans un Villeveyrac qui vivait un de ces moments inoubliables où ses habitants partagent avec joie l'attachement qu'ils ont à leur cité et à leurs amis.

Vous pourrez apprécier cette cavalcade ce dimanche si vous n'y étaient pas le samedi, à partir de 15 h.

Le Carnaval à Villeveyrac c'est jusqu'à dimanche soir, avec la possibilité de se restaurer sur place tout en profitant des soirées musicales avec ce samedi l'orchestre Ultima et dimanche, le DJ Benoit.

Hérault Transport communique

Pour cause de travaux place de la république à Villeveyrac. Du 05 mars au 16 mars 2018, l'arrêt Mairie ne sera pas desservi.

Merci de vous reporter aux arrêts "La Coste" ou "Route de Paulhan".

Conférence sur Ferdinand Buisson à Villeveyrac

L’association « Le Mastroquet » tient à offrir à ses membres des conférences très diverses. Le Jeudi 1er février, les adhérents ont été invités à la présentation du personnage qui a donné son nom à l’Ecole de Villeveyrac : Ferdinand Buisson.

Le conférencier, Jean-Louis BONNET, s’est fondé essentiellement sur les travaux d’un universitaire, Patrick Cabanel, Professeur Agrégé d’Histoire à l’Université de Toulouse. Ce spécialiste du protestantisme a écrit un ouvrage de référence : « Ferdinand Buisson : Le Père de l’école Laïque ». Certes, c’est Jules Ferry qui a été à l’origine de l’enseignement primaire obligatoire et laïque, mais le responsable de l’enseignement primaire, démarrant avec Jules Ferry et en poste pendant 18 ans dans ces fonctions, c’est bien Ferdinand Buisson.

Ferdinand Buisson est originaire de Picardie par sa maman et de Normandie par son papa. Elevé dans la foi protestante il eut la douleur de perdre son père très jeune à 16 ans. Sa maman n’ayant pas d’activité professionnelle, il eut alors à assurer seul la subsistance de sa mère et de son jeune frère. Travailleur acharné, il arriva à mener de front des études universitaires d’histoire, la préparation du concours de Normale Supérieure en philosophie et des cours particuliers qui finançaient la vie du foyer. Malgré sa réussite au concours il ne put intégrer Normale Sup pour des raisons médicales et se lança à corps perdu dans une thèse sur un  théologien protestant du XVIème siècle : Sébastien Castellion, figure essentielle  du protestantisme libéral. Il eut l’opportunité, du fait de ses voyages en Suisse, d’être nommé Professeur de littérature comparée au sein de l’Université de Neuchâtel. Durant les cinq années passées en Suisse il acquiert une assez grande notoriété notamment en raison de conférences très originales sur l’Histoire Sainte ou d’interventions au Congrès pour la Paix et la Liberté.

Proche des républicains exilés - notamment Edgar Quinet et Jules Ferry - il va, après la guerre de 1870, être nommé Inspecteur de l’Education Nationale tout spécialement chargé d’étudier les pratiques pédagogiques en Europe et en Amérique du Nord. Cette expérience lui permettra de lancer une œuvre colossale : Le Dictionnaire de Pédagogie et d’Instruction primaire qui regroupera 359 collaborateurs et constituera selon Pierre Nora « Une cathédrale de l’Instruction primaire ».

Nommé par Jules Ferry directeur de l’enseignement primaire en France en 1879, il restera en poste jusqu’en 1896 puis occupera la Chaire de Pédagogie à la Sorbonne. Ferdinand Buisson, chantre de la Liberté,  a effectué un travail considérable conduisant à la concrétisation de la morale laïque En 1902 élu député dans le Cartel des Gauches, il sera la cheville ouvrière de la Loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat. Après la guerre il travaillera en vain  à l’obtention du vote des femmes et à la réconciliation entre la France et l’Allemagne. Cette dernière action lui vaudra en 1927 l’obtention du prix Nobel de la Paix qu’il dédiera à tous les Instituteurs et institutrices de France. Il se retire alors en Picardie, dans une demeure très modeste, où il mourra à 91 ans ce que ne laissait pas présager le jugement médical qui lui interdit d’entrer à Normale Sup !

La prochaine conférence proposée par Jean-Louis Bonnet sera l'histoire de Montpellier. 

Avec l'APAVH, Doudou et Loulou sont à l'adoption

bagTrès fusionnels, nous adorons dormir l'un sur l'autre, nous chamailler, nous amuser... la vie à deux est belle et on ne compte pas se séparer, impossible! En d'autres termes, on regarde tous les deux dans la même direction... on ne peut pas prendre des chemins différents..Si l'un ne voit pas l'autre, c'est panique à bord! Donc il nous faut une famille pour nous deux!
"Nous sommes un peu craintifs, même si nous avons fait d'énormes progrès, surtout moi doudou.. j'ai de la réserve.... mais je m'améliore ... mon frère est beaucoup plus téméraire que moi... il n'hésite pas à aller ronronner dans le lit avec les humains! Je vais y venir, mais j'ai encore besoin de temps.
Nous sommes des bébés très très joueurs et trèèèèèès gourmands, tout y passe... jambon, thon, poisson, pâtée, miam miam!!! Une grande terrasse ou un jardin est nécessaire afin que l'on dépense toute l'énergie que l'on à revendre..."

» associations