Villeveyrac

Biodiv’eau : Comment enrichir la biodiversité dans les exploitations agricoles ?

Concilier agriculture et biodiversité, c’est le pari de Biodiv’eau. Lancé en 2012, ce dispositif, qui sera présenté le 7 juillet à Saint-Pons-de-Mauchiens, vise à aider les exploitants agricoles, notamment les vignerons, à mieux connaître et développer la faune et la flore qu’abritent leurs parcelles.

La biodiversité et la qualité des eaux sur le territoire de Thau dépendent en partie des pratiques agricoles. Outre la réduction, voire l’élimination, des produits phytosanitaires, la gestion et l’entretien de certains éléments paysagers sur les exploitations jouent un rôle essentiel. Haies, fossés, mares temporaires, arbres isolés, bandes enherbées et murets peuvent en effet abriter de nombreuses espèces d’oiseaux, insectes, reptiles ou amphibiens, véritables alliés des cultures. Ces infrastructures agroécologiques (IAE) contribuent en outre à l’épuration de l’eau et donc à la qualité de la terre.STANplaine Villeveyrac

Proposant une formation, un diagnostic personnalisé, des conseils de gestion et des aides financières* pour certains aménagements, le dispositif Biodiv’eau permet aux exploitants de mieux connaître et développer la biodiversité de leurs parcelles. La démarche sera présentée aux agriculteurs du site Natura 2000 de la Plaine de Villeveyrac-Montagnac le 7 juillet à 17h, à la salle des fêtes de Saint-Pons de Mauchiens. Une rencontre orchestrée par le Syndicat mixte du bassin de Thau, animateur du site Natura 2000, en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de l’Hérault et le Conservatoire des Espaces Naturels d’Occitanie qui pilotent le dispositif.

Viticulteur à Villeveyrac, Léo Rouquairol, a déjà planté 400m de haies

Entre 2012 et 2019, pas moins de 165 diagnostics ont ainsi été réalisés sur une surface totale de 5200 hectares. A la clef : 100 plans de travaux effectués chez 60 agriculteurs (plantation de 130 arbres et 30 km de haies, 15 mares créées et 20 hectares débroussaillés).

Engagé dans une agriculture raisonnée, Léo Rouquairol, viticulteur à Villeveyrac, a adhéré au dispositif Biodiv’eau en 2017. Cette année-là, il a planté 300 mètres linéaires de haies, avec diverses espèces méditerranéennes (arbousier, laurier, pistachier…). « Au bout d’un an, j’ai pu constater les espèces les plus résistantes et en 2018, j’ai replanté 100m de haies supplémentaires, avec des végétaux adaptés et peu gourmands en eau. L’objectif est d’attirer la biodiversité mais aussi de faire disparaître certaines espèces invasives comme les roseaux. » Aidé financièrement pour l’achat des plants, le viticulteur a reçu le soutien de la LPO (Ligue de protection des oiseaux) et des gens de son village pour effectuer les plantations. « Ce chantier a donné lieu à des échanges sympathiques, où nous avons pu discuter de nouvelles pratiques agricoles, plus propres. » Aujourd’hui, l’exploitant est prêt à étendre encore son linéaire de haies, « mais c’est du travail ». Et d’ajouter « certaines parcelles s’y prêtent mais d’autres non, car il faut pouvoir circuler avec les engins. »

« Biodiv’eau peut amener ensuite les exploitants à s’engager dans les futures MAEc (Mesures agro-environnementales et climatiques) pour réduire leurs traitements phytosanitaires et entretenir leurs infrastructures agro-écologiques », précise Sonia Séjourné, chargée de mission Biodiversité au SMBT.

Sur la plaine de Villeveyrac-Montagnac, 16 viticulteurs et 2 éleveurs ont déjà contractualisé des MAEc. A noter qu’en 2020, le SMBT a réalisé un guide** listant les bénéficies agronomiques et écologiques des IAE situées à proximité des parcelles cultivées. Le document, distribué en priorité aux exploitants installés dans la plaine de Villeveyrac-Montagnac, livre des conseils d’entretien et liste les gestes à proscrire.

*Les investissements (mares, plantations…) sont financés en partie par le Conseil départemental de l’Hérault.

**Le guide de gestion et entretien des infrastructures agro-écologiques  est consultable en ligne : https://www.smbt.fr/system/files/BROCHURE-SMBT-HD-30juin.pdf ou via ce QR Code :STANCapture

La fibre optique se déploie dans l'Hérault, et c'est au tour de la commune de Villeveyrac

La fibre optique se déploie dans l'Hérault, et c'est au tour de la commune de Villeveyrac!

Pour assurer le bon déroulé de l'installation, un boitier de raccordement optique devra être posé sur certaines façades, au niveau des équipements existants.

Un technicien sera amené à passer chez vous pour vous faire signer l'autorisation de raccordement.

La société NGE INFRANET intervient sur la commune.

Pour plus de renseignements vous pouvez contacter la mairie au 04.67.78.06.34.

Diplômés 2021, de Villeveyrac... La commune vous récompense!

Diplômés 2021 (CAP-BEP-BAC): La commune de Villeveyrac vous récompense pour la réussite à votre diplôme.

Inscription obligatoire en mairie avant le 24/07/2021- Présentation d'une attestation officielle de réussite au diplôme (diplôme, note obtenues ou attestation).

Le Moulin de la Dentelle de Villeveyrac participait à l'Hérault de ferme en ferme

De ferme en ferme® 2021, un événement dédié à l’Agriculture Durable se déroule chaque année le dernier week-end d'avril mais cette année il a été reporté à fin juin .

Le Réseau CIVAM organise depuis plus de 20 ans l'opération "de Ferme en Ferme".

Tout savoir sur https://www.defermeenferme.com/

"L'Hérault de ferme en ferme, c'était donc ce week-end".

Les fermes participantes ouvraient ,leurs portes au grand public. Les agriculteurs-trices faisaient découvrir aux visiteurs leurs savoir-faire et leurs activités.

A villeveyrac l'on pouvait se concocter un petit circuit avec d'une part le Moulin de la dentelle spécialisé dans l'oléiculture et la chèvrerie de la Ferme des Saveurs.

Le Moulin de la Dentelle de Villeveyrac, dirigé par Muriel de la Torre, qui produit des olives Lucques, des "diamants verts" du Languedoc, reconnues AOC en 2015 et AOP en 2017 c'est tout un savoir-faire local, celui d'une entreprise familiale qui a le souci d'une agriculture raisonnée.
Le Moulin de La Dentelle, premier moulin privé de Villeveyrac, depuis la fin des années 50, est une entreprise familiale créée en 2009.
 
Muriel DE LA TORRE, responsable d'exploitation, s'emploie à fabriquer dans les meilleures conditions l'huile de sa production, avec le souci d'une agriculture raisonnée, ainsi que celle des petits apportants des villages environnants.
 
Le domaine oléicole se situe principalement à Villeveyrac, petit village entre terre et mer non loin de Sète. Son nom " Moulin de la Dentelle" renvoit à la ligne rocheuse qui court de l'abbaye de Valmagne à Saint Pargoire.
 
Il s'est adapté à une demande de plus en plus forte des agriculteurs et des particuliers qui souhaitaient avoir la possibilité de faire des petits apports (minimum 10 kgs).
 
L'huile mono variétale est élaborée dans le respect le plus total de la qualité, depuis la cueillette manuelle à la mise en bouteille : nous travaillons en famille sur une propriété de 12 hectares d'oliviers (dont 5 ha dédiés à l'agriculture biologique), regroupant l'ensemble des variétés proposées à notre clientèle.dentIMG_20210627_161307
 
Le moulin est agréé bio (10% de sa production).
 
Au Moulin, les visiteurs ont découvert aussi un large choix d'huiles, des variétés en fruité vert ou fruité mûr.
 
Des monovariétales telles que la Lucques, la Picholine, l'Olivière, la Verdale, l'Aglandau, la Bouteillan dans des contenants de 25cl ou 50cl, bouteille de verre ou en bidons de 2,3 et 5 litres et des multi-variétales.
AOP (Appellation d'Origine Protégée) pour la Lucques depuis octobre 2015.
 
Mais aussi des olives en bocaux et des produits dérivés (tapenade et pâte d'olives).dentIMG_20210627_155812
 
Mais encore, des produits cosmétiques : des savons élaborés à froid 100% naturels à base d'huile d'olive (75 à 80%), des gels douches et des huiles sèches et enfin des produits ménagers à diluer.
 
Muriel vous offre même en-dehors de l'événement "de ferme en ferme"  la possibilité de faire une balade dans son moulin, les oliviers, voir la taille et la greffe des arbres, déguster ses différentes huiles et ses olives de bouche.
 
Elle vous propose la visite du Moulin sur rendez-vous du 1er juillet au 15 août, le jeudi matin.
Et comme elle est très accueillante, elle avait invité ce week-end, un de ses voisins, spécialisé dans la culture du safran : "Suppôt de Safran" de Mrs Pons et Lacanelli que vous pouvez contacter par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.dentIMG_20210627_160607
 
 
LE MOULIN DE LA DENTELLE
34 rue Sautaroch
34560 Villeveyrac
 
07 89 61 78 92
04 67 74 21 71
Horaires d'ouverture
Du 1er juillet au 31 août
lundi, mardi, jeudi, vendredi, samedi
https://www.moulindeladentelle.com/contacter-muriel-de-la-torre.html
 
de 9h30 à 12h30 et de 14h à 19h
le mercredi de 15h à 19h
 
Le reste de l'année
du lundi au vendredi
de 17h à 19h et sur rendez-vous
(réception à la Boutique)
Olives, Olivier, Nature, Plantes, Arbre 
Du 1er juillet au 15 août
Visite commentée du Moulin de la Dentelle et Dégustation sur rendez-vous
 

Villeveyrac : le Syndicat Mixte du Bassin de Thau communique

Le Syndicat Mixte du Bassin de Thau communique :

 « La production agricole évolue, et l’agro-écologie a ouvert la voie à des méthodes de production plus respectueuses de l’environnement, qui ne nuisent pas au bon fonctionnement économique des exploitations. Les initiatives sont nombreuses, et chacun peut s’engager, à son rythme.

Le dispositif Biodiv’eau permet aux agriculteurs de mieux connaître et de développer la biodiversité de leur exploitation. L’objectif est de faire de la biodiversité un atout pour l’activité agricole (développement des auxiliaires des cultures, amélioration de la qualité de l’eau..). Les investissements identifiés peuvent être financés ensuite par le Conseil Départemental.

Afin de présenter le dispositif Biodiv’eau aux agriculteurs du site Natura 2000 Plaine Villeveyrac-Montagnac, le Syndicat Mixte du Bassin de Thau, en partenariat avec la Chambre d’Agriculture 34 et le Conservatoire des Espaces Naturels d’Occitanie vous invite à une réunion d’information et d’échange, le 7 juillet à17h, à la salle des fêtes de Saint Pons de Mauchiens.

En espérant vous y voir nombreux. »