Villeveyrac

Mode et Misses, c’était à Villeveyrac ce samedi

missesP1290917Ce samedi 26 octobre, l’on fêtait la MODE à la salle des rencontres à Villeveyrac. Durant cet événement qui a su attirer surtout les amateurs de défilés de mode, ont été lancées les collections de la jeune créatrice Carline Créations et de la marque Ellana, les deux jeunes filles étant toutes deux Poussannaises.  Elles sont aussi en pépinière chez la journée de la Mode qui leur permet de développer leurs projets.

https://www.youtube.com/watch?v=_MlGONfCcyY&feature=youtu.be

 Si l’on découvrait la marque Ellana, de Tatiana Voicu, la directrice des collections, et le directeur artistique Stéphane Maxence, il faut savoir que Carline Pagnier a obtenu des titres (Misses Hérault et de dauphine de miss Poussan) tout en poursuivant ses études et désire développer ses compétences dans une école de stylisme, couture ou mode. Bien qu’autodidacte avec un stage chez la couturière Isabelle Dupeyré, elle a acquis de bonnes bases….missesP1290928

Vous aviez également la chance de voir, pour cette occasion, une quinzaine d’élues Misses 2019 qui assuraient une partie du spectacle et les défilés de mode aux côtés des mannequins d’Ellana, ceci avant leur dernière ligne droite pour l’élection Nationale Misses France 2020 qui se déroulera le 2 Novembre prochain à Port la nouvelle  ( www.misses-france.com ).

Avant une semaine intense de préparation, cette soirée était pour elle l’occasion de progresser et de défiler devant le public sans trop de pression, dans une ambiance assez conviviale bien que la soirée fut bien organisée en alternant au mieux défilés et spectacles de qualité.

En effet, de jeunes artistes assuraient également une partie des enchaînements comme Llona, jeune chanteuse provençale  découverte lors de l’élection Misses Provence en juillet de cette année, mais aussi une lady amatrice de danses orientales et une autre avec une très belle voix. Et avec cet équilibre la soirée se déroulait au mieux, les spectateurs appréciant les belles réalisations des créatrices en herbe.

De belles robes qui ont plu  à la majorité des dames présentes dans la salle.carlinevbnCapture

Avec la possibilité de prendre le repas sur place ou d’être spectateur, le public avait fait son choix et chacun participait à sa façon.

Si en seconde partie le spectacle se poursuivait tandis que l’on appréciait les belles créations de Carline qui sait tout en posant son empreinte attirer le regard sur celles-ci, entre spectacle et repas, le rythme était soutenu pour que cette soirée se passe au mieux.

missesP1290893

Une soirée bien sympathique et bien structurée qui prouve que la jeunesse sait créer, innover et explorer des chemins pour s’épanouir et développer des compétences bien utiles. Mais quand l’on est passionné c’est toujours avec plaisir…

Félicitations à nos deux jeunes couturières, aux mannequins et aux jeunes ladies  de la Région qui ont assuré presque comme des pros. Bonne chance pour la grande finale des Misses à Port la Nouvelle le 2 novembre.

MISE EN PLACE D'UN PORTAIL CITOYEN A VILLEVEYRAC

L’image contient peut-être : nature

Votre service de police municipale évolue. Pour être plus proche des administrés, nous vous proposons de nouveaux services en ligne.
Ceux-ci permettent aux personnes de nous contacter sans être dans l’obligation de se déplacer dans nos locaux.

Pour découvrir ces nouveaux services, il vous faudra vous connecter sur le Portail citoyen.

Qu’est-ce que le portail citoyen ?

Il s’agit d’un moyen vous permettant de nous adresser ces différentes demandes :

- Déclarer des nuisances sonores
- Emettre une doléance
- Déclarer un objet perdu
- Signaler une opération de bon voisinage (signaler une personne isolée)
- Demander une opération tranquillité vacances
- Faire une « pré-déclaration » d’un chien catégorisé
- Demander un rendez-vous avec la Police municipale

Toute demande enregistrée sur le portail citoyen nous est immédiatement transmise

Pour aller sur le portail, 2 méthodes :

1) Par le site de la Commune : http://villeveyrac.fr/accueil
Faire défiler l’écran vers le bas
Dans la rubrique « LIENS UTILES » vous aurez « accès Portail citoyen"

2) Directement via une connexion internet

- Avec un accès internet via le navigateur « Google chrome » ou « Mozilla Firefox »
- Saisir l’adresse suivante : https://villeveyrac.portailcitoyen.eu/

Il sera nécessaire de créer un compte : si vous notez une adresse mail, nous pourrons vous répondre pour vous informer de la suite donnée à votre demande.

Information importante suite aux intempéries du 22 et 23 octobre

La préfecture de l’Hérault invite les personnes sinistrées à signaler dans un délai de 5 jours après le sinistre, en mairie, qu’elles ont subis des dommages liés à l’événement climatique. Les sinistrés sont également tenus de déclarer les dommages subis auprès de leur assureur afin que soit déclenchée la procédure de reconnaissance de catastrophe naturelle. Ils peuvent également fournir des photographies des dommages.

Aucune description de photo disponible.
Ils doivent faire rapidement une déclaration :
-manuscrite en mairie
-en recommandée avec accusé de réception à leur compagnie d’assurances
La demande déposée auprès du maire de la commune doit être extrêmement précise dans les dates d’apparition et d’évolution du phénomène. Ce critère est impératif pour la prise en compte du dossier pour la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Novembre et décembre au Mastroquet

Le Mastroquet a ouvert la nouvelle saison en beauté  et dans la bonne humeur avec de très belles rencontres comme celle de Jean-Marie, le berger de Neffiès , Carine, la naturopathe de Villeveyrac, des  échanges à propos du devenir de l’homme, de beaux témoignages de femmes d’autrefois et une visite à la maison de retraite pour jouer avec les anciens dans le cadre de la semaine bleue, des partages de lectures …..Le Mas'Troquet

Après les vacances de Toussaint, fier de ce début de trimestre qui a vu de nouvelles personnes se joindre à nous, le Mastroquet va à nouveau proposer de très jolis moments.

La conférence très attendue de  Jean-Louis  Bonnet qui viendra parler de Bernard Délicieux, un homme du Midi, un Montpelliérain qui, au temps des Cathares, se dressa contre l’Inquisition. Ce sera le jeudi 14 novembre à 19h15 à la salle F. Buisson.

Un deuxième moment fort sera la conférence de André-Jules Robert qui fait à nouveau l’amitié de venir à notre rencontre. Ce conteur de talent, jamais avare d’anecdotes et de détails saura nous captiver avec la vie de Marie de Montpellier, dernière descendante des Guilhem, seigneurs de Montpellier, Comtesse de Barcelone, Reine d’Aragon et mère de Jacques 1er le Conquérant. Trahie, chassée de la ville, elle mourra en exil. Oubliée de l’Histoire, elle retrouve sa place en majesté dans ce beau récit de Monsieur Robert le jeudi 28 novembre à 19h15 salle F. Buisson.

Deux temps forts à ne pas manquer assurément !

Et en attendant Noël, le Mastroquet fera de la brico récup, des jeux , des ateliers d’écriture et de lecture …

LA SEMAINE BLEUE : « 365 jours pour agir, 7 jours pour le dire ».

Cette manifestation est née en 1951 d’une volonté de créer un moment privilégié pour informer et sensibiliser l’opinion sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées, sur les réalisations et projets des associations.
Cet événement est l’occasion pour les acteurs qui travaillent régulièrement auprès des aînés, d’organiser tout au long de la semaine des animations qui permettent de créer des liens entre générations en invitant le grand public à prendre conscience de la place et du rôle social que jouent les « personnes âgées » dans notre société.

coterrDSC_0447


Ainsi plusieurs milliers d’actions sont déployées dans tout le territoire national : marches, concerts, spectacles, ateliers, etc. Cette année, la Semaine Bleue a eu lieu du 7 au 13 octobre 2019 sur le thème « Pour une société respectueuse de la planète : ensemble agissons ! ».
Ce temps fort nous invite tous à nous sentir concernés par le devenir de notre planète et à tous nous sensibiliser au vieillissement et aux liens entre les générations.


Précisons que bien que ce soit une manifestation nationale, chaque commune organise la manifestation à sa façon et les initiatives possibles sont multiples : elles peuvent prendre la forme de débats, d’ateliers ou de temps plus ludiques selon les velléités des organisateurs – souvent les centres communaux d’action sociale (CCAS).

HISTORIQUE :

Lancée en 1951, la « Journée des Vieillards », comme on l’avait d’abord baptisée, a été créée par arrêté du ministère de la santé publique et de la population. Un comité national d’entente, composé de grandes associations, d’institutions de bienfaisance et de groupements représentant les personnes âgées, avait reçu pour mission d’organiser une quête nationale, relayée par des comités départementaux. Quant à l’UNIOPSS, elle était chargée d’en assurer la coordination. L’objectif était de récolter des fonds pour secourir les anciens les plus « nécessiteux », 6 ans après la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

En parallèle à cette quête, diverses initiatives axées sur la convivialité se développèrent peu à peu : goûters, repas dansants, sorties, envois de fleurs et de cartes postales ou encore visites au domicile des plus dépendants et dans les établissements. De même, une part croissante de l’argent fut consacrée au financement d’activités de service, aides ménagères et autres. Par la suite, l’amélioration sensible des retraites permis d’affecter les fruits de la quête à des actions collectives, associatives pour la plupart, et de moins en moins à des secours individuels. En 1988, la collecte sur la voie publique prit fin et fut remplacée par une subvention des Affaires sociales.


Quant à l’appellation « semaine bleue », il a été voulu, pour la désignation de cette Semaine, ne pas borner le titre à une définition inévitablement lourde et complexe du public qu'elle visait. Il a, donc, été choisi de s'en remettre à un symbole qui pouvait rallier : la couleur bleue, dont le pouvoir évocateur et la capacité de trouver un large écho, avec notamment des prédécesseurs comme la Cité Bleue et Radio Bleue.

C'est ainsi que la Journée Nationale des Vieillards, après un long périple et bien des changements, est devenue la Semaine Bleue.

Pour une société respectueuse de la planète : ensemble agissons !

La Semaine Bleue mobilise sur ce thème pour la deuxième année consécutive, selon la tradition qui veut que les thèmes de la Semaine Bleue se déclinent sur 2 ans.


Les séniors, les aînés, les personnes âgées, les vieux, peuvent se révéler de puissants vecteurs d’édification d’une société plus respectueuse de son environnement, qu’il s’agisse par exemple :

• de la transmission de savoir-faire,

• de l’habitat intergénérationnel, participatif ou inclusif,

• d’une alimentation qui suit le cours des saisons, en privilégiant les produits de proximité, de la préférence donnée aux transports en commun.

L’engagement dans les solidarités de voisinage, la vie associative ou encore le bénévolat sont des marqueurs de cette citoyenneté réinvestie après 60 ans. La redynamisation du lien social passe nécessairement dans nos sociétés par les personnes âgées qui, mieux que quiconque, peuvent se retrouver dans ces valeurs. Les personnes âgées participent à vitaliser les territoires en favorisant notamment le maintien des activités, commerces et services de proximité, indispensables à la préservation de la vie sociale locale.

terrDSC_0429

A VILLEVEYRAC


Le vendredi 11 octobre à partir de 14h, à la Salle des Rencontres, décorée avec soin pour cet évènement, le CCAS de la commune avait organisé un show musical et spectacle avec Les Enjoliveurs (Les jardiniers de la Chanson). Ces 3 artistes multi-instrumentistes, Monsieur Cœur de bœuf, Mademoiselle Violette et Monsieur Pivoine ont invité nos chères personnes âgées dans leur jardin extraordinaire ou pousse une variété de plus en plus rare : la chansonnette !

Ce Trio élégant utilise une multitude d’instruments extraordinaires comme un arrosoir grosse caisse, un ukulélé, une planche à laver, du soubassophonne, du bugle et des percussions mais également s’accompagne des claquettes, et bien évidemment du chant, …bref un spectacle qui pousse l’animation vers la convivialité !


S’en est suivi un goûter afin de clôturer cette après-midi de la meilleure manière qui soit !

19 points à l'ordre du jour du Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée

 Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée à Villeveyrac

Sète Agglopôle méditerranée tenait ce jeudi 17 octobre 2019 son conseil communautaire du mois d'octobre, à Villeveyrac, à la salle des rencontres,  avec peu de sujets prêtant à discussions. Ci-dessous le résumé des points principaux votés tous à l'unanimité (rapports). Ce qui explique la durée de l'assemblée...racyP1290713

1) projets pour le développement des collectivités locales

Le programme opérationnel 2019 du Contrat territorial passé avec la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée et Sète agglopôle méditerranée pour la période 2018-2021 est présenté en Conseil ce jour. Il regroupe 28 opérations du territoire, pour un montant total d’investissements par les collectivités locales à hauteur de 30 M€.

 Par ailleurs, la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée a décidé d'engager une nouvelle politique en faveur du développement et de l'attractivité des bourgs-centres d'Occitanie. Ce nouveau dispositif concerne les villes de plus de 1.500 habitants qui par leur offre de services, remplissent une fonction de centralité vis-à-vis de leur bassin de vie. Sont également concernées les villes de moins de 1.500 habitants remplissant également ce rôle pivot de services dans les territoires de faible densité. La commune de Poussan a proposé son projet de développement et de valorisation pour se conclure en Contrat Bourgs-Centres, en collaboration avec la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, Sète agglopôle méditerranée et l’Etablissement Public Foncier d’Occitanie.

 Il est conclu pour une période qui débute à la date de sa signature et se termine au 31 décembre 2021.

 2) L’agglo cède le secteur « Murraciole / Larosa » au portuaire

 En 2015, Sète agglopôle méditerranée et la ville de Sète ont confié à l’EPF d’Occitanie une mission d’acquisition foncière sur le secteur dit « entrée Est de Sète – partie Nord » en vue de la réalisation d’une vaste opération d’aménagement d’ensemble comprenant logements et activités économiques. Cette convention a permis l’acquisition par l’EPF des biens dit « Murraciole » et « Larosa » situés au Sud de la route de Montpellier. Depuis, la Région, la ville de Sète et Sète agglopôle méditerranée ont convenu de dédier les espaces au Sud de la route de Montpellier au développement portuaire. Une convention EPF/Région sur ce secteur est en cours de rédaction. Dans l’attente de sa finalisation, la région souhaite racheter les biens acquis par l’EPF sur ce secteur (Sites Larosa et Murraciole). La convention existante « entrée Est de Sète – Partie Nord » n’identifiant pas la région comme un opérateur ou une collectivité à qui l’EPF peut céder ses biens, il convient que le Conseil communautaire de Sète agglopôle méditerranée désigne la Région comme bénéficiaire de ces cessions.racyP1290706

3) Le contrat de Ville 2015/2020 prorogé jusqu’en 2022

 L’agglopôle est chargée de la définition des orientations stratégiques, des objectifs opérationnels, de l'animation, de la coordination du Contrat de ville et de la mise en œuvre des actions relevant de son droit commun. Le Contrat de ville 2015-2020 élaboré avec l’Etat, Sète agglopôle méditerranée, les villes, l’ensemble des partenaires et acteurs concernés vise à assurer l'égalité entre les territoires, à réduire les écarts de développement entre les quartiers défavorisés et les autres territoires afin d’améliorer les conditions de vie des habitants.

 Le Contrat de ville de Sète agglopôle méditerranée, signé le 3 juillet 2015, s'organise autour de trois piliers que sont le développement économique, l’emploi, le cadre de vie, le renouvellement urbain et la cohésion sociale. Il se met en œuvre sur les trois quartiers prioritaires : l'Ile de Thau et centre-ville/Ile sud à Sète et les Deux Pins à Frontignan. La loi de finance de 2018 a prorogé les contrats de ville jusqu’en 2022. Dans le cadre de cette prorogation, il a été proposé via un protocole d’engagements renforcés et réciproques des partenaires, la mise à jour du programme d’action pour la période 2020-2022 sur la base de l’évaluation à mi-parcours du contrat de ville mais aussi de l’évolution du contexte législatif ainsi que des évolutions socio-économiques locales. Cette démarche a conduit à l’établissement de deux documents adossés au Contrat de ville, à savoir deux protocoles d’engagements renforcés et réciproques établis en partenariat avec l’Etat, l’ARS, la Région, le Département, l’EPCI, les villes et la CAF :

 

Le Protocole d’engagements renforcés et réciproques du Contrat de ville de SAM, arrêté lors du Comité de pilotage du 12 juillet 2019, porte sur les axes : santé, développement économique/accès à l’emploi et éducation/lutte contre le décrochage scolaire-parentalité ;

 Le Protocole d’engagements renforcés et réciproques de la Convention d’application territoriale de la Ville de Frontignan, arrêté lors du Comité de pilotage du 10 septembre 2019, traite du volet cohésion sociale ;

 4) Le projet de médiathèque de Balaruc-les-Bains approuvé par la concertation publique

 La délibération au Conseil communautaire du 25 juillet 2019 a défini les modalités de concertation préalable à la Déclaration du Projet de médiathèque communautaire à Balaruc-les-Bains emportant la mise en compatibilité de son PLU. Pour rappel, les objectifs de ce projet sont :

  • le renforcement des actions envers la petite enfance,

  • l'élargissement de l'offre à destination du public scolaire,

  • l'attraction du public familial en proposant une offre plus adaptée et plus diversifiée (musique, cinéma, jeux...) et en développant des activités associant parents et enfants,

  • la création d'un lieu ressource sur la formation et l'accès au travail pour les demandeurs d'emploi et les étudiants,

  • le maintien d'une offre adaptée pour les seniors, les malvoyants et non-voyants,

  • la mise en place d'actions visant à la mixité des publics telles que les séances
    intergénérationnelles autour d'ateliers informatiques ou de jeux,

  • le développement des partenariats avec les associations et les institutions locales.

 Le Conseil communautaire a adopté ce soir le bilan de la concertation préalable du public (qui a eu lieu du 16 au 30 septembre) qui confirme la poursuite de ce projet culturel et patrimonial.

racyP1290708

5) L’agglo accompagne le développement d’entreprise

 La SAS Mercerie Rascol est une entreprise familiale créée en 1974 à Montpellier. Elle est positionnée sur les marchés de la vente en ligne d’articles destinés à la couture et propose aujourd’hui aux professionnels et aux particuliers plus de 40 000 références (outils, accessoires, tissus…). Fort de son développement, l’entreprise s’installe en 2013, sur la commune de Vic-la-Gardiole.

 Dès 2015, au vu de la croissance de l’activité, une extension attenante au premier bâtiment est réalisée. S’appuyant sur une équipe de 37 salariés, l’entreprise en pleine croissance réalise un C.A. de 9,2 M€ en 2018 (7, 06 M€ en 2017 et 5,6 M€ en 2016), et affiche plus de 600 000 références clients en France et à l’étranger. Afin de mieux valoriser ses produits, la SAS Mercerie Rascol ambitionne d’accroitre significativement la part d’activités en B to B et de poursuivre son développement à l’export. Pour ce faire, elle a besoin de construire une nouvelle extension du bâtiment existant, doublant la surface actuelle.

Ce nouveau bâtiment de 1 369 m² construit sur une parcelle adjacente accueillera un entrepôt en rez-de-chaussée (zones de déchargement, de scan, de réception, de découpe, de stockages), et des bureaux à l’étage. Ce projet immobilier est porté dans le cadre de la SCI Rascol Vic, qui s’engage à le louer à la SAS Mercerie Rascol. La SCI est détenue à 60% par M. Thierry Rascol, et la SAS Mercerie Rascol. Ce projet de développement va permettre :

 

De participer au processus de croissance engagé par la SAS Mercerie Rascol, en augmentant le potentiel de production et de stockage ;

De développer l’activité B to B de l’entreprise ;

De développer les ventes export ;

D’augmenter la productivité en réorganisant les espaces de production et d’exposition ;

De maintenir le leadership sur le marché par la qualité ;

De privilégier la qualité de vie et le bien-être des salariés ;

La création sous 3 ans de 15 ETP.

" Le coût de l’investissement est établi à 1 703 632,99€ HT, dont 1 598 344,99€ HT d’assiette éligible. Ainsi, au vu de l’intérêt que représente ce projet notamment en matière de création d’emplois sur le territoire, le Conseil communautaire a approuvé ce soirl’attribution d’une subvention à la SCI Rascol Vic d’un montant de 100 000€ (soit 6,25% de l’assiette éligible) afin de participer à son programme d’investissement en construction d’un nouveau bâtiment sur Vic la Gardiole loué à la SAS Mercerie Rascol dans le cadre de son développement."

6) Une seconde phase de requalification et d’extension des zones d'activités économiques

 La requalification des Zones d’Activités Economiques (ZAE) constitue, pour SAM, un enjeu important de son territoire. En octobre 2014, Thau agglo (à l'époque) délibérait sur la création d'une autorisation de programme de 14M€ pour la requalification des ZAE du sud du territoire pour la période 2015-2020. C'est dans le contexte qu'un traité de concession a été signé en 2016 avec la SPLBT pour la requalification des Eaux blanches et du parc Aquatechnique à Sète, et de la Peyrade à Frontignan. Sète agglopôle conduisait de son côté des opérations de requalification sur les autres zones d'activité, en particulier à la Clau à Gigean, et à Massilia à Marseillan.

 Parallèlement, suite à la fusion entre Thau agglo et la CCNBT, Sète agglopôle lançait un diagnostic des ZAE du secteur "nord" (ex CCNBT), diagnostic restitué fin 2018. Les opérations de requalification du secteur "sud" arrivant à leur terme, dans la continuité de l'action territoriale de SAM en matière de développement économique, il est apparu nécessaire de donner une nouvelle impulsion au programme d'amélioration des zones d'activités, en intervenant notamment sur les ZAE du secteur "nord" et les ZAE suivantes :

 

 Zone d'activité de l'Embosque à Gigean.
 Zone d'activité Massilia à Marseillan.
 Zone d'activité "Les Trouyaux" à Poussan.
 Zone d'activité "Les Hauts de Mireval" à Mireval.
 Zone d'activité "La Catonnière" à Bouzigues.
 Zone d'activité "Le Barnier" à Frontignan.
 Zone d'activité "L'Engarone" à Mèze.
 
7)  la création d'une pépinière d'entreprises dans la ZAE Les Eaux Blanches :

 Il n'y a aujourd'hui pas de pépinière d'entreprise sur le territoire. Il s'agit d'une absolue nécessité en matière de développement économique. Les anciens bureaux de l'usine FLEXSYS se prêtent très bien à ce type d'activité. Leur réhabilitation en pépinière permet d'apporter une réponse rapide à cette situation. Sont également projetées par l'agglo la création d'un Hôtel d'entreprise (bâtiment les 3 sommets) et la création d'un "Tiers lieu" par la SCIC "La Palanquée" dont l'agglo est actionnaire.

 Le bilan prévisionnel de l'avenant 5 prévoit 28,1M€ de dépenses pour les acquisitions et ses frais annexes (impôts, frais de notaire), les études générales et de maîtrise d'œuvre, les travaux et les frais financiers et de société. Ce bilan prévoit également 13,5M€ de recettes issues des ventes de terrains (commercialisation) et de subventions (pour la pépinière -50%). Les 14,6M€ de participation financière de SAM correspondent à la subvention d'équilibre versée à la SPLBT.


* * * * * * *

 

La pierre sèche

Toutes les informations nécessaires à la réalisation dans les règles de l'art d'une belle maçonnerie de pierre sèche. Pour ériger un mur de clôture, remonter un mur de soutènement ou se lancer dans la construction d'une cabane semblable à celles, si pittoresques, qui parsèment le territoire français, il faut en effet renouer avec le savoir-faire peu à peu disparu du paysan maçon. Christian Lassure, spécialiste reconnu de l'architecture de pierre sèche, a passionnément contribué à la redécouverte, depuis une trentaine d'années, de cet ensemble de techniques traditionnelles. Il nous en livre ici généreusement toutes les clés, depuis la tranchée de fondation jusqu'aux secrets de la voûte en encorbellement.

» Amazon