Villeveyrac

Des capitelles aux noms bien de chez nous

Avec Gilles Fichou de l'association " Pierre d'Iris", c'est toujours un plaisir que de découvrir les capitelles qui sont éparpillées dans nos garrigues et particulièrement entre Villeveyrac, Loupian et Poussan.

Ce sont des témoins de notre patrimoine culturel et architectural  qui nous renvoient à la vie paysanne du XIXème siècle.

Gilles Fichou, président de l’association Pierres d’Iris, est passionné par la construction en pierre sèche et la transmission du savoir-faire. Il restaure des ouvrages et forme des particuliers et professionnels.

Retrouvez plus d’informations sur Pierres d’Iris et de nombreux articles en cliquant ici

Voir aussi un ouvrage sur l’architecture vernaculaire ici

Gilles nous explique que ces capitelles étaient principalement des abris de paysan-défricheur bâtis en pierre avec une voûte en encorbellement. (http://www.serlienne.com/encorbellement.php)capitDSC00729

Les anciens Loupianais les appelaient cabanes autour de leur village, tandis qu'à Villeveyrac c'étaient des baraques et des baraquettes à Poussan.

Et il cite André Caablat, historien qui avait relevé dans les années 80 : "Hutte" à Bédarieux, "Mas ou cabane" à Gigean, "Nichette" à Montbazin, "Grange" à Roujan, "Baraquette" sur le Saint Clair de Sète, "Baracou" sur le Larzac, "Cabane ou Cabanou" à Frontignan...

Actuellement, on leur donne le nom de capitelles, celui-ci en provenance de la zone "Uzès-Nîmes", s'étant généralisé par la suite.

Et il faut noter que pour les reconnaître, dans chaque commune, elles avaient été baptisées par les populations locales comme à Loupian, avec la cabane de l'Aleumetaïre, de Topin, de Faramonines, des Amors, de Pinata, des Pescaïres...

Il serait trop long de toutes les citer d'autant que leurs noms sont souvent pittoresques et folkloriques mais se rapportant à leur vie champêtre...

 

Transhumance le 6 avril

Venez marcher avec le troupeau de moutons, le samedi 6 avril 2019 à 10h30!!

 

Rendez-vous au cimetière protestant, route de la Gare à VILLEVEYRAC pour la traversée du village ou chemin de la Calade pour parcourir la guarrigue de Loupian en direction de Mèze.

La pierre sèche

Toutes les informations nécessaires à la réalisation dans les règles de l'art d'une belle maçonnerie de pierre sèche. Pour ériger un mur de clôture, remonter un mur de soutènement ou se lancer dans la construction d'une cabane semblable à celles, si pittoresques, qui parsèment le territoire français, il faut en effet renouer avec le savoir-faire peu à peu disparu du paysan maçon. Christian Lassure, spécialiste reconnu de l'architecture de pierre sèche, a passionnément contribué à la redécouverte, depuis une trentaine d'années, de cet ensemble de techniques traditionnelles. Il nous en livre ici généreusement toutes les clés, depuis la tranchée de fondation jusqu'aux secrets de la voûte en encorbellement.

» Amazon