Villeveyrac

La construction d’un 3e casier d’enfouissement à Oïkos

trouP1190568 François Commeinhes, Président de Sète agglopôle méditerranée,  Lucien Labit, Vice-Président délégué à la gestion des Déchet  et Michel Garcia, Vice-président délégué aux activités agricoles et viticoles et à l’agro-écologie se sont rendus ce jeudi 21 février, à 14h, au centre de tri Oikos de Villeveyrac, pour visiter les travaux en cours du nouveau casier d’enfouissement. 

Les techniciens du centre ainsi que Philippe Cottour, Directeur Général Adj des services étaient de la partie pour donner toutes les informations utiles sur le déroulement des travaux.

planiCapture

Il faut savoir qu'il s'agit d'un 3ème casier prévu pour prendre la relève du second casier arrivant à saturation. Ce changement devrait être effectué en juin.
"Sète Agglopôle privilégie la valorisation énergétique à l'UVE de Sète, mais compte tenu des tonnages, cela nécessite un autre exutoire, d'où la décharge d'OÏKOS".

Ce nouveau casier sera opérationnel en juin 2019 et sera autorisé pour 27 ans, à raison de 14 000 tonnes/an.

 Sète agglopôle Méditerranée a démarré en novembre 2018 les travaux de construction de ce nouveau casier (3e) de l’Installation de Stockage de déchets Non dangereux d’Oïkos sur des terrains achetés par SAM qui étaient principalement en friches et un peu marécageux. La géométrie du nouveau casier a été pensée de manière à épargner les rayons de protection des espèces protégées sur le secteur (pie grièche, lézards...).

Des mesures compensatoires sont et ont été prises pour respecter l'environnement et les animaux avec par exemple avec  le déplacement de nids, et surtout l'évitement de zones définies par les naturalistes.

plani22Capture

En 2017-2018, sur le site, les tonnages enfouis étaient de l’ordre de 10 000 t, répartis principalement entre ordures ménagères et encombrants du nord bassin de Thau. L’arrêté préfectoral d’autorisation de réaliser et d’exploiter ce 3e casier date du 28 sept. 2018.

Ce 3ème casier aura une capacité journalière max. autorisée : 90 tonnes/jour pour un  volume total net (déchets) : 381 000 m3. Le volume total brut (déchets + terres de recouvrement) sera lui de  420 000 m3 et le tonnage total déchets (densité 1,03 t/m3), hors terres de recouvrement : 392 000 tonnes

- Le tonnage autorisé annuel sera de16 000 t/an jusqu’en 2025, de 14 000 t/an au-delà pour une durée de vie de 27 ans.

la cote du fond de casier (sur barrière passive) :sera de 6 m NGF pour un profondeur d'environ 8m.

La surface totale de la zone d’exploitation sera de 25 000 m² pour une surface totale du projet de 57 500 m².trouP1190577

Toutes les dispositions de protection de l'environnement sont prises, notamment son confinement par les couches argileuses sous-jacentes, qui présentent l'imperméabilité requise, avec en plus des géomembranes et géotextiles.  Le fond de casier présentant une perméabilité inférieure à 10-9 m/s sur épaisseur >1m une barrière de sécurité active composée de bas en haut de géotextile anti-poinçonnant <800 g/m², géomembrane PEHD épaisseur 2 mm, géotextile anti-poinçonnant >800 g/m², et en fond de casier, couche de drainage de 50 cm constituée d’un réseau de drains complété de matériaux roulés 20/40 mm viendra s'ajouter à une couche d'argile de 1 m d'épaisseur et compactée au fond du casier.

Ce dernier sera équipé de pompes pour absorber les lixiviats et les eaux de pluie.

plani33Capture

  • Pour ce 3e casier, le projet comprend donc  un bassin lixiviats de 5000 m3, un bassin pluvial de 5400 m3, et une plateforme d’exploitation de 900 m².

 Par rapport au plan initial, quelques modifications de géométrie ont donc été apportées : la fin des travaux du 3e casier est évaluée à fin juin 2019, réhabilitation du casier actuel comprise.

Une fois recouvert avec de la terre sauvage  récupérée lors du creusement actuel  (avec toutes les mesures requises) le 2ème casier sera enherber. La terre et l'argile récupérées durant les travaux restent sur le site pour être réutilisées ensuite.

C'est l'entreprise SPIE Batignolles qui s'occupe des travaux qui vont bon train en ce moment.

En fin d'exploitation le futur casier devrait être recouvert d'argile et de terre végétale avec peut-être des panneaux photovoltaïques.

  D'ailleurs Sète Agglopôle  y pense déjà pour traiter les 2 premiers casiers.trouP1190581

 

Le montant global de l’opération avoisine 4.6 M€TTC (montant actualisé fév. 2019, en attente accostage avenant travaux) :

 

Le marché actuel comprenant 50 % de la réhabilitation du casier actuel, un avenant est à prévoir pour les 50 % restants et les aléas rencontrés sur le chantier (débordement déchets du 1er casier réhabilité, nature des matériaux impliquant une modification de profil en travers,…).trouP1190599

 

La visite se poursuivait ensuite par le centre de tri où est réalisée la première étape de la chaîne de valorisation des déchets recyclables. Les casiers de l’Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux n'accueillant que les déchets ultimes

  • On y trouve la plateforme de compostage accueillant les déchets verts valorisés en compost 100% naturels et revendus aux particuliers et aux professionnels.

  • Le centre de tri est aussi une usine entièrement automatisée qui pour la mise en place du tri sélectif domestique, a été construit en 1997.

 Le centre de tri réceptionne les déchets ménagers recyclables. Transportés sur une bande automatisée, ils font l’objet d’un tri automatique puis manuel, et sont compactés avant d’être expédiés aux industriels du recyclage.

 

L’usine, qui traite chaque jour plusieurs tonnes d’emballages ménagers recyclables triées par les habitants du pourtour de l’Etang de Thau s’adapte peu à peu à la montée en puissance du tri sélectif.

Son procédé de traitement repose sur un tri automatisé (avec des machines  comme le tri optique), et manuelles dans des conditions de travail beaucoup plus ergonomiques (cabines climatisées, insonorisées, dépoussiérées).

 Et pour les déchets non recyclables, ils sont compactés sur place.

Il faut savoir que le verre récupéré sur le territoire part directement vers Béziers pour être recyclé tandis que les meubles sont transportés à une usine de Pignan pour être traités.

 Quant au siège administratif c'est un éco-bâtiment.

 Pour voir la vidéo de 2011 du temps de la CCNBT : http://www.youtube.com/watch?v=3DMQ3JN1lM8

 



 

 

 






A NOTER DANS VOS AGENDAS

SAMEDI 16 MARS
salle des rencontres Marcel Peysson pour la bonne cause !

QUINES ET CARTONSPLEINS ULTRAS GARNIS !!!
Smartphone / Écran LCD / Électroménager / Jambons crus / Bons d’achats / 1 hébergement d’une semaine a la montagne etc etc etc

PRÉVENTES des cartons CAFÉ Beauséjour (POUSSAN) VENDREDI 8 MARS 18H // 20H

Aucune description de photo disponible.

Spectacle sécurité routière à Villeveyrac

Ce mardi 12 février, la compagnie Minibus, s’est produite à Villeveyrac avec un beau spectacle, «Sur la route avec Anabelle la coccinelle ! » un événement cofinancé par la préfecture.

cocci214

90 élèves de CP et CE1 de l’école la Capitelle, qui avaient déjà étudié en classe les rudiments du code de la route, se sont régalés à aider Anabelle, la coccinelle imprudente.

Avec l’aide de Monsieur Lulu, le gendarme, jardinier musicien et poète, ils ont appris à la coccinelle la signification des panneaux, comment marcher sur le trottoir, comment se comporter dans une voiture…

cocci

"C’est un spectacle ludique (théâtral et musical), adapté aux enfants de 6 à 10 ans. Tout au long du spectacle les connaissances des enfants sont testées dans des situations interactives et à la fin du spectacle un bilan est fait avec eux."

Les enfants étaient ravis par l’interactivité du spectacle, les enseignants conquis par son contenu pédagogique.

La Nuit de la Chouette à Villeveyrac

Conférence/débat

Villeveyrac

Le 01 Mars 2019 de 18  h 00 à 20 h 00

 
 Chouette, Bird, Yeux, Hibou Grand Duc

 

Durant tout le mois de mars, nous célèbrerons ensemble la 13e édition de la Nuit de la Chouette. Depuis maintenant plus de 20 ans, la LPO organise tous les ans cet évènement exceptionnel pour connaître les chouettes et hiboux mais également leurs compagnons de la vie nocturne.

Fêtons tous ensemble la 13ème Nuit de la Chouette !

Lieu de rendez-vous : LPO Hérault

Responsable : Justine Lorain, Volontaire en Service Civique

Gratuit

Public concerné : Tout public

Accessible aux personnes handicapées : PMR

Renseignements :

LPO - Hérault
15, Rue du Faucon crécerellette
Les Cigales, Route de Loupian
Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage
34560 VILLEVEYRAC
04.67.78.76.24

Réservation :

Par téléphone : 06 18 40 42 29

Le programme du Mas Troquet

Jeudi 14 février à l'espace F.Buisson, 19h15 : 
 
                                          "bientôt dans nos assiettes!"
           Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les OGM!
 
 Le programme du jeudi suivant,le 21 février
, avec une conférence de notre ami Adrien Tyrlik, qui étudie l'histoire de Villeveyrac et ses habitants depuis quelques années:        
 
                                    Villeveyrac avant 1900
                               Agriculture et vie quotidienne
ASSISCapture
 
ASSIS2Capture

NE JETEZ PLUS, LA LIGUE RECUPERE!

Pour participer au financement de la recherche et à l'aide aux malades :
-> Téléphones portables et Cartouches jet d'encre dans la plupart des Mairies de l'Hérault dont celle de VILLEVEYRAC,
-> Radiographies argentiques dans tous les cabinets de radiologie et un grand nombre de pharmacies dont celle de VILLEVEYRAC.
Avec en France 1 000 nouveaux cas de cancer par jour, nous devons tous nous mobiliser!

En trois ans, plus de 50 tonnes de radiographies argentiques, 15 tonnes de cartouches jet d'encre et 43 000 téléphones portables ont été collectés. La valorisation de ces trois déchets représente le financement de trois jeunes chercheurs (sur le cancer) pendant un an. Cela vaut donc la peine!

Renseignements :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 04 67 61 31 31

Aucune description de photo disponible.

La pierre sèche

Toutes les informations nécessaires à la réalisation dans les règles de l'art d'une belle maçonnerie de pierre sèche. Pour ériger un mur de clôture, remonter un mur de soutènement ou se lancer dans la construction d'une cabane semblable à celles, si pittoresques, qui parsèment le territoire français, il faut en effet renouer avec le savoir-faire peu à peu disparu du paysan maçon. Christian Lassure, spécialiste reconnu de l'architecture de pierre sèche, a passionnément contribué à la redécouverte, depuis une trentaine d'années, de cet ensemble de techniques traditionnelles. Il nous en livre ici généreusement toutes les clés, depuis la tranchée de fondation jusqu'aux secrets de la voûte en encorbellement.

» Amazon