échos

Montpellier la capitale du vin avec VINISUD

 Du 18 au 20 février : Montpellier est la capitale du vin avec VINISUD et le Forum International d'Affaires des Vins d'Occitanie / Sud de France

 La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée donne le coup d'envoi de deux temps forts pour la filière vins.

 Dimanche 18 février à 11h, Jean-Louis Cazaubon, vice-président de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en charge de la viticulture, représentera la présidente Carole Delga, et inaugurera la 14ème édition de VINISUD au Parc des Expositions de Montpellier. Le Mondial des Vins Méditerranéens VINISUD donne rendez-vous durant 3 journées à tous les professionnels du vin méditerranéen. Grande nouveauté cette année sur le salon : « Click & Meet », un outil innovant permettant de mettre en relation acheteurs et producteurs. Mis en place par l'agence régionale de développement économique AD'OCC, le service « Click & Meet » s'adresse aux milliers de visiteurs de VINISUD qui viendront sur l'espace régional Occitanie/Sud de France afin de leur permettre de prendre rendez-vous en quelques clics avec le producteur de leur choix, et faciliter ainsi les contacts commerciaux au sein du salon.

OCCICapture

 Les 18, 19 et 20 février 2018, l'agence régionale de développement économique AD'OCC organise le 7ème Forum International d'Affaires (FIA) des vins d'Occitanie / Sud de France au Parc des Expositions de Montpellier (entrée Sud, Hall B1), afin de favoriser les exportations des entreprises viticoles de la Région. Avec plus de 140 acheteurs internationaux, le FIA est la plus importante convention d'affaires en France dédiée au vin. 

 A quelques jours de ces deux grands rendez-vous pour la filière, la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga, a rappelé son attachement au secteur : « La culture du vin et du goût est ancrée dans notre territoire.

1ère Région productrice de vin en France, Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est aussi le 1er vignoble mondial en surface dédiée aux vins d'origine. Un tiers de la production viticole régionale est désormais exporté, faisant de la Région la 1ère exportatrice de vins français.

Ce succès qui rayonne nous le devons au travail mené depuis plus de 30 ans par l'ensemble de la filière viticole pour faire progresser notre vignoble et nos vins, aujourd'hui reconnus et appréciés dans le monde entier. L'unité de nos vignobles dans leur diversité est le principal enjeu pour notre Région. C'est la raison pour laquelle j'ai souhaité que notre agence de développement économique AD'OCC signe, en décembre dernier, une convention avec les 4 interprofessions viticoles de la Région, afin de permettre une meilleure visibilité de nos appellations à l'export et sous une seule bannière : Occitanie - Sud de France ».

 Concrétisant le travail mené depuis plusieurs mois entres les Interprofessions et l'Agence de Développement Economique Régionale AD'OCC, une soirée de découverte des vins des producteurs d'Occitanie sera proposée aux acheteurs, notamment étrangers de VINISUD et du FIA le dimanche 18 février à 20h au Musée Fabre de Montpellier. Environ une centaine de producteurs seront présents répartis sur 4 pôles : Languedoc, Pays d'Oc, Roussillon et Sud-Ouest.

La Région ouvre près de 140 nouvelles formations par apprentissage pour la rentrée 2018

Réunis ce vendredi 16 février en commission permanente, les élus régionaux ont adopté, sur proposition de la présidente de Région Carole Delga, la carte des formations professionnelles pour la rentrée 2018.

 Près de 140 nouvelles formations par apprentissage seront ouvertes pour septembre prochain, représentant 2760 places créées dans 47 CFA d'Occitanie. La Région a privilégié l'ouverture de formations dans des secteurs d'activité qui recrutent comme le BTP, l'aéronautique, l'appui à la production industrielle, les métiers de bouche et le tourisme-hôtellerie-restauration.

 « Ces nouvelles formations répondent aux spécificités économiques de nos 18 bassins d'emplois et aux besoins en compétences des entreprises régionales. Nous avons aussi veillé à respecter l'équilibre entre les territoires, la moitié des sections ouvertes concernant des CFA situés hors des métropoles. La Région poursuit ainsi le travail engagé depuis un an pour développer l'apprentissage en Occitanie. Un travail qui porte ses fruits puisque nous avons enregistré début janvier une hausse de près de 8% des effectifs d'apprentis par rapport à l'année dernière », a rappelé Carole Delga à cette occasion.

 Aux côtés des formations en CFA, 26 nouvelles sections professionnelles en lycées seront également ouvertes et complèteront la carte des formations 2018-2019. La Région a élaboré et adopté cette carte en concertation avec l'ensemble de ses partenaires (autorités académiques, branches professionnelles, chambres consulaires...) et en veillant au respect de 3 priorités :

-       L'articulation de l'offre de formation avec les besoins économiques des territoires ;

-       La répartition équilibrée et raisonnée de l'offre de formation, avec la recherche de complémentarités entre la voie scolaire (les lycées professionnels) et l'apprentissage ;

-       La sécurisation des parcours professionnels des jeunes, en favorisant l'élévation des niveaux de qualification et l'accès à un 1er niveau de qualification pour les publics fragiles.

 « Avec le projet de réforme de l'apprentissage tel qu'il a été présenté la semaine dernière par le Gouvernement, ce travail partenarial mené par la Région avec les branches professionnelles et les autorités académiques pour proposer une offre de formation cohérente et équilibrée sur nos territoires ne sera plus possible. En retirant aux Régions leur rôle de pilote de l'apprentissage pour le confier uniquement aux branches, ce projet annonce la fin des mutualisations et complémentarités entre les lycées professionnels et les CFA. Il y a un risque avéré de créer des concurrences entre les établissements et de rompre l'égalité d'accès aux formations par alternance. Nous devons continuer à nous mobiliser pour faire évoluer cette réforme qui doit être une réforme utile pour nos jeunes et pour l'emploi », a déclaré la présidente de Région.

Bientôt la 4ème Oursinade de Thau

L’image contient peut-être : texte

Sète agglopôle méditerranée et la Ville de Sète organisent la 4ème Oursinade de Thau les Vendredi 9 (de 18h à 22h) et Samedi 10 Mars (de 11h à 23h) sur la Place Aristide Briand.

Deux journées consacrées à la dégustation d’oursins, de fruits de mer, de vins régionaux et de produits du terroir dans le cadre d'une grande guinguette conviviale à ciel ouvert.

Un ticket vendu 5€ vous donnera droit à un verre + 3 coupons "dégustation"...(2€ pour un seul verre). Venez nombreux !

Le Conseil de Développement travaille sur le Projet de Territoire de SAM

Le Conseil de Développement de Sète Agglopôle méditerranée est une Instance de propositions qui a pour objectif de promouvoir le bien-être des habitants du bassin de Thau.

sam10P1010598

 Ses membres étaient réunis ce jeudi 15, à 17 h 30, au siège de l’Agglo, en assemblée plénière extraordinaire. Il compte 102 membres, issus de la société civile et bénévoles. Ceux-ci étaient invités à travailler sur l'élaboration du projet de territoire qui concernera les 14 communes de la Communauté d'Agglomération.

Depuis quelques mois chacun s'y active en étant inscrit dans des groupes qui oeuvrent sur des champs différents.

sam8P1010573


Jean-Guy Majourel, le président du Conseil de Développement, et le bureau du conseil  ont précisé : " Le projet du territoire vise à déterminer une stratégie territoriale à horizon 2040 , il est un guide pour l'action publique  dans un cadre pluriannuel et partagé . Le Président de Sète Agglopôle Méditerranée souhaite associer étroitement le conseil de développement à la démarche d'établissement de ce projet de territoire."

"Cette assemblée plénière a pour but d'échanger et de nous mobiliser, pour répondre présent à cette opportunité de co-construction du projet de territoire avec les élus désignés."

Bon nombre de Conseillers étaient présents pour cette assemblée, ce jeudi soir. En introduction, Jean-Guy Majourel revenait sur l'organisation de SAM car pour le Conseil il s'agit de travailler à court, moyen et surtout à long terme.

Avec Eliane Rosay comme Vice-Présidente référente élue, avec 11 membres au bureau, le Conseil de développement est une instance participative reconnue par le Président, François Commeinhes, le Conseil Communautaire et l'administration.
Déjà des Actions concrètes particulièrement sur les déplacements doux, des conférences, des réunions avec d'autres conseils et peut-être l'accueil en fin d'année des Assises Nationales des Conseils de développement.

Il s'agit aussi d'échanger et de s'ouvrir au-delà de notre territoire.

Pour revenir sur le travail accompli l'assemblée écoutait avec intérêt les interventions des co-animateurs des 3 groupes de travail qui présentaient les conclusions des travaux réalisés depuis septembre 2017

GT 1 L'innovation, levier de développement économique

GT 2 Mieux vivre ensemble

GT 3 Lagunes et garrigues

sam6P1010575

Il s'agit à partir de celles-ci de co-construire avec les élus le projet de territoire de SAM  en établissant un protocole avec le Conseil communautaire sachant que les membres du Conseil de développement sont  volontaires et bénévoles et  représentent 125000 habitants.

Il est donc important de Conforter la visibilité des avis et des contributions, de développer les échanges et les apports d’expertises au sein du Conseil de développement avec en outre la prise en compte de la formalisation d’une préoccupation transversale : « Le changement climatique et ses impacts sur notre territoire ».

sam222Capture

Il était aussi important de revenir sur ce qui caractérise Sète Agglopôle Méditérranée afin que chacun puisse connaître toutes les donnée : depuis le 1er janvier 2017, Thau agglo et la communauté de communes Nord Bassin de Thau se sont regroupées, pour devenir : Sète Agglopole Méditerranée (SAM),1er agglomération du département derrière la métropole de Montpellier.

Sa structure :

  • Administration : 650 agents
  • 1 Conseil de développement composé de 102 bénévoles
  • 125 000 habitants, une croissance démographique dynamique : + 0,9 %

Un vieillissement marqué de la population :
60 à 74 ans = + 19,4 %
75 à 89 ans = + 8,6 %
plus de 90 ans = + 69,5%

32 % des actifs résident sur le territoire et travaillent en dehors (Montpellier, Agde, Béziers), Une création d’entreprises positive : environ 500 créations /an depuis 3 ans
19 680 emplois salariés du secteur marchand


Les activités du commerce, des transports et des services représentent près de 80 % de l’emploi salarié privé avec une économie en fort développement, portée par le tourisme, les services et le commerce


1 700 commerces de détail : 2 pôles majeurs avec ses filières d’excellence à forte spécialisation : thermalisme, pêche, conchyliculture, audiovisuel, viticulture .

Les objectifs de SAM sont prioritairement de quatre ordres :

Assurer la continuité des projets d’aménagement
Conserver une volonté forte d’investissement
Construire un territoire harmonieux
Anticiper pour préparer l’avenir du territoire.

Le dernier film créé par SAM venait illustrer en images la configuration du territoire.

"Mais ce n'est pas si simple de trouver les moyens pour atteindre ces objectifs car il faut régulièrement s'adapter et répondre à de nouveaux paramètres" : en effet certaines données sont à prendre en compte :

Dès 2030, en raison de la vitalité démographique, la population passera de 125 000 à 145 000 (+ 20 200 nouveaux habitants). Les répercussions de la proximité de Montpellier Métropole Méditerranée, porteuse de dynamismes de croissance seront à prendre en compte... Le port devient une infrastructure économique de 1er plan pour la région Occitanie. Les effets du changement climatique vont faire naître de grands bouleversements humains, économique, écologiques. Le transfert de nombreuses compétences départementales ou étatiques vers la nouvelle Région et SAM seront à prendre en compte avec ses côtés négatifs et positifs pour permettre l’épanouissement de ses habitants.

Pour  Jean-Guy Majourel, le président du Conseil de Développement, il faudra « Passer d’un territoire de projets …à un projet de territoire fédérateur » qui permettra de guider  l’action publique à l’horizon 20 ans (2020 - 2040).

Le choix de Sète Agglopôle est d'adopter une Stratégie territoriale autour d’un diagnostic, avec des orientations, des priorisations dans une démarche collaborative.

sam11P1010600

Pour travailler dans ce sens, les membres du Conseil de développement seront mobilisés dans 4 ateliers de projet, aidés par un consultant externe qui animera les débats et s'occupera de les synthétiser, Henri Catarina :

1  L’économie innovante et créative, quels entreprises et métiers sur le territoire d’ici 2040 -le  Mardi 3 avril, de 18h à 20h30, avec Laurence d'Allaines et Sylvain Bonnet comme responsables.

2. Quel cadre de vie pour demain ? habitat, espaces naturels, évolution démographique et changement climatique –le  Jeudi 29 mars de 18h à 20h30, avec Agnès Rousseau et Ghislain Soto.

3. Quels modes de transports pour mieux se relier ? – le Mardi 10 avril de 18h à 20h30, avec Christian Hernandez et Catherine Judell-Dufour.

4. La cohésion sociale et sociétale – le Mercredi 28 mars de 18h à 20h30, avec Emilie Varraud et Bruno Vandeertiersch.

(1 à 2 réunions par atelier de projet (entre mi-mars et mi-juin) ) avec la production d’une première contribution pour le groupe « projet » : fin mai 2018.

sam5P1010569

Parallèlement, jusqu'à fin mars 2018 ont lieu des rencontres avec des conseils municipaux des 14 communes en vue de la préparation de la contribution du Conseil de développement au projet de territoire.


Auront lieu ensuite les réunions du groupe « Projet » (15 élus et 5 membres du Conseil de développement) pour définir le projet de territoire et au 4e trimestre 2018, des Débats et amendements pour que début 2019 soit présenté et voté le projet de territoire lors d’un conseil communautaire.

Des grandes lignes sont déjà retenues, des axes de travail qui devraient être les piliers du Projet de Territoire à venir sachant que les habitants sont au cœur des priorités de celui-ci pour se diriger vers :

Une économie créative dans un cadre naturel exceptionnel
Des pôles urbains (Sète, Frontignan, Mèze, Marseillan) complémentaires pour offrir services et commerces de proximité
Des déplacements aisés, conviviaux et respectueux de l’environnement
Des ressources agricoles et maritimes privilégiant les circuits courts, en intégrant le changement climatique
Une cohésion sociétale renforcée autour d’espaces publics et d’habitats conviviaux
Un territoire à ressources positives (eau et énergie).

Quelques échanges permettaient d'approfondir les différents sujets abordés avant qu'Eliane Rosay et François Commeinhes ne viennent saluer les membres du Conseil pour terminer par un moment de convivialité.samCapture

Hommage officiel à François SERGIO

sergCapture

Le Mercredi 7 Mars 2018 à 18h un hommage officiel sera rendu (1924-mars 2017), Sculpteur, au Musée Paul Valéry de Sète
sous la présidence de François COMMEINHES, Maire de la ville de Sète, de  Maïthé VALLÈS-BLED, Directrice du Musée Paul Valéry.

Troubles « dys » : la Haute autorité de santé propose un guide

Troubles « dys » : la Haute autorité de santé propose un guide pour améliorer le parcours de santé.

Dysphasie, dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie : la Haute autorité de santé (HAS) publie pour la première fois un guide parcours de santé sur les troubles spécifiques de l'apprentissage à l'intention des familles, des soignants et des enseignants, afin de mieux organiser la prise en charge des personnes souffrant de ces troubles.

Découvrir,child,flower,love

Les troubles spécifiques du langage et des apprentissages (TSLA), souvent appelés troubles dys, sont des troubles cognitifs spécifiques qui affectent le langage oral (dysphasie), le langage écrit (dyslexie, dysorthographie), les activités numériques (dyscalculie), la coordination du geste et les troubles visuospatiaux (dyspraxie) ou encore de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité.

  À savoir :

Si aucune étude fiable n'a pu préciser le nombre de troubles dys en France, la Fédération française des dys (FFDYS) évalue à près de 6 millions le nombre de personnes atteintes.

4 à 5 % des élèves d'une classe d'âge seraient dyslexiques, 3 % dyspraxiques et 2 % dysphasiques.

Leur prise en charge est hétérogène et inégale sur le territoire.

Que trouve-t-on dans ce guide ?

La HAS définit dans ce guide l'organisation d'un parcours de santé multidisciplinaire, gradué et coordonné en 3 niveaux de recours aux soins adaptés à la sévérité ou à la complexité des troubles :

  • un niveau 1 de proximité pour le diagnostic et les prises en charge simples ;
  • un niveau 2 intermédiaire pour les cas complexes ;
  • un niveau 3 pour les cas les plus complexes.

Pour les trois niveaux, le projet de soins est composé d'un axe rééducatif (orthophonie, psychomotricité, ergothérapie, orthoptie, etc.), d'un axe psychologique si nécessaire et d'un axe médical si besoin.

Ce guide répond à la nécessité de prendre mieux en compte les besoins spécifiques des enfants dys et de rendre plus efficace leur prise en charge. Il explique comment identifier les troubles, décrit les compétences demandées aux professionnels de santé et de l'éducation, réaffirme l'importance d'un repérage précoce et rappelle l'indispensable coordination des équipes.

Projet professionnel, recherche d'emploi, CV...

Sur les MOOCs pour l'emploiTitres B&W 2

Vous êtes en recherche d'emploi ? Vous vous posez des questions sur votre projet professionnel ? Vous cherchez des conseils pour améliorer votre CV ou votre lettre de motivation ? Savez-vous que Pôle emploi vous propose un certain nombre de cours en ligne ouverts en tous avec les MOOCs pour l'emploi ?

Depuis fin 2015, Pôle emploi vous propose en effet ce type de cours en ligne accessible à tous en permanence afin de :

  • construire votre projet professionnel (identifier vos compétences, connaître vos centres d'intérêts, analyser la faisabilité de votre projet, définir votre stratégie professionnelle) ;
  • organiser votre recherche d'emploi, trouver et sélectionner des offres (apprendre à organiser votre temps et à acquérir les bons réflexes dans votre recherche, proposer une candidature spontanée, relancer une candidature) ;
  • réussir votre CV et votre lettre de candidature (apprendre à travailler votre CV et votre lettre de candidature en fonction notamment du poste proposé et du profil de l'entreprise qui recrute) ;
  • réussir l'entretien d'embauche et relancer l'employeur (découvrir la bonne méthodologie pour préparer et passer l'entretien de façon à convaincre l'employeur que vous êtes la personne dont l'entreprise a besoin) ;
  • apprendre le français si vous êtes étranger récemment arrivé en France, une partie du cours étant traduite en quatre langues (anglais, arabe, dari et pachto).

  Rappel :

Ouverts à tous, les MOOCs Massive open online course se déroulent sur des sessions distinctes durant plusieurs semaines. À la différence du e-learning ou du serious game, vous pouvez y communiquer avec les autres participants grâce à un forum de discussion ce qui vous permet d'échanger sur les thématiques abordées pendant le cours.

15 février: Journée internationale du cancer de l’enfant

Le cancer chez l’enfant est la deuxième cause de mortalité dans les pays développés.cache-cache

Cette journée internationale vise à mieux faire connaître cette réalité et promouvoir les actions de prévention, mais aussi les soins et la recherche.

Les enjeux du Plan cancer 2014-2019

Les cancers pédiatriques font partie intégrante de ce plan gouvernemental, aussi bien au niveau de la recherche que pour la prise en charge des enfants malades et de leurs familles.

http://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/L-organisation-de-l-offre-de-soins/Cancerologie-pediatrique/Une-organisation-adaptee

"La prise en charge des cancers des enfants et adolescents a été fortement structurée depuis 2004, avec l'identification d'une trentaine de centres spécialisés au niveau régional puis la mise en place d'organisations hospitalières interrégionales de recours en oncologie pédiatrique. La prise en compte des spécificités des cancers des enfants et des adolescents constitue, par ailleurs, un axe fort du Plan cancer 2014-2019."

En France, 1 700 nouveaux cas dénombrés chaque année.

« Les cancers chez l’enfant restent, encore aujourd’hui, souvent synonymes d’isolement et de rupture du lien social et scolaire. Si, la Ligue contre le cancer soutient les orientations prises dans le cadre du Plan cancer 2014-2019, il est de notre devoir d’exiger la mise en œuvre de solutions concrètes pour aider les enfants et leurs familles, avant, pendant et après la maladie » Pr Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer.

La 9e édition des Journées nationales de l'archéologie

La 9e édition des Journées nationales de l'archéologie aura lieu les 15, 16 et 17 juin 2018.


Passionnés d’histoire ou simples curieux, familles, scolaires ou étudiants, venez découvrir les coulisses du patrimoine et de la recherche archéologique.

Bande annonce Journées nationales de l'archéologie 2018 from InrapOfficiel on Vimeo.

Au programme sur les musées de Sete agglopôle Méditerranée :

conférence, visite libre du musée Villa-Loupian et du jardin antique méditerranéen, projection de films d'animation et documentaires d'archéologie, présentation du service d'archéologie de Sète agglopôle Méditerranée et des travaux de l'association Archéo'Factory, Bientôt plus de détails sur la programmation du week-end des 16 et 17 juin prochains.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon