échos

La fabrique des jardins avec Les Petits Débrouillards

La fabrique des jardins avec Les Petits Débrouillards
Médiathèque Mitterrand Sète
Mardi 7 juillet 2020 de 14 H 00 à 18 H 00
Les médiathèques de Sète agglopôle méditerranée
"Faites" des palettes !
On s’arme de sa bonne humeur et de son âme d’enfant pour clouer, scier, assembler, décorer... et construire de belles jardinières pour le patio de la médiathèque.
> Tous les après-midis, du 07 au 09 juillet
Jardinons ensemble !
On creuse, on plante, on arrose... pour créer un beau jardin, été comme hiver.
> Tous les après-midis, du 28 au 30 Juillet

Une application pour les pêcheurs comme les plaisanciers naturalistes

 

Sathoan

 Mise en service en 2019, l’application ECHOSEA vient d’être mise a jour dans le cadre du projet SHARKGUARD.

La Version 2020 regroupe les innovations suivantes :

  • accès aux cartes météo en temps réel (vents, houle, courant, …)
  • fiches espèces détaillées et complétées
  • Intégration de la version Android sur Google Play
  • Amélioration de l’application

Elle est disponible ici :

  • APPLE STORE :  ICI 
  • GOOGLE PLAY : ICI

Découverte d'une boîte à bijoux


Le 22 juin, la police municipale de GIGEAN découvre une boite à bijoux sur le parking de l'école Paul Emile Victor.
Cette dernière contient trois écrins à bijoux. A l’intérieur, se trouvent de nombreux bijoux assez anciens :
- trois perles
- un camée
- un collier argent avec deux perles
- un chaine argent
- une chaine or avec pendentif « MARILYNE »
- deux bagues avec pierres
- une chaine or
- une broche or
- une broche or avec perle
- une paire de boucles d’oreilles
- quinze pendentifs
En cas de renseignements, vous pouvez contacter le gendarme GONZALES MANRUBIO de la BTA BALARUC-LES-BAINS au 0467787266.
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Jazz à Sète à l'air libre! 16-21 juillet 2020

Jazz à Sète à l'air libre 16-21 juillet


Du 16 au 21 juillet, découvrez un programme de festivités composé en solidarité avec des artistes français issus de la scène locale et nationale, pour tous les publics qui ont à cœur de vivre à nos côtés d'authentiques moments de culture et de communion autour de la musique.
Une édition baptisée « à l’air libre » adaptée aux circonstances et qui résonne plus que jamais comme une ode à la vie rythmée par la joie, la fête et l’amour du partage, avec plus de 100 artistes au rendez-vous.
Pour ce programme gratuit et accessible à tous les 17 et 18 juillet, Jazz à Sète investira la ville et le Parc Simone Veil (ou Château d’Eau), ce lieu symbolique qui a vu naître le festival à ses débuts en 1985 et accueilli Michel Petrucciani, à qui de talentueux musiciens rendront hommage cette année.
 
PROGRAMMATION
16 juillet
Concert The Rio avec
Sylvain Luc
et
Stephane Belmondo
+ Joan Eche Puig et Thomas Domene
17 juillet Marathon Jazz dans toute la ville de Sète avec deux concerts en soirée au Parc Simone Veil (gratuit)
Avec Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce,
Fœhn Trio
,
Obradovic-Tixier Duo
,
Hey Love Audiophonics by Aziz & Earoc
, Clotilde Rullaud & Dano Heider,
The GOMBO Revolution
,
EG & Strauss
,
Olivier Roman Garcia
Trio, Bertrand Papy et Victor Ibanez,
Rachel Ratsizafy
Gospel Movement, Musings on Bill Frisell, Tiger Tigre,
Sète Up Swing

18 juillet Concerts au Parc Simone Veil (gratuit)
Avec
Laurent Coulondre
Trio et
Human Songs

19 juillet Carte blanche cinéma au Théâtre de la Mer
Projection du film Hair de Milos Forman
21 juillet Soirée de clôture à l’antenne de Fip avec un Live à Fip spécial Jazz à Sète, avec
Fœhn Trio
,
Stephane Belmondo & Sylvain Luc
La programmation en détail sera bientôt disponible sur www.jazzasete.com
Design graphique
La Niak
Merci au soutien de la
Ville de Sète
,
La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
,
Sud de France
,
Sète agglopôle
,
CCI Hérault
,
Office de Tourisme de Sète
, Cinéma Comoedia,
Hôtel Port Marine - Sète
,
The Marcel Sète
, Le Victor Hugo, Puig & Fils,
Menway Emploi Sète
,
La Ola
, Le Bistrot du Marché,
Chez Tata
,
Sète Up Swing
,
FIP
,
France Bleu Hérault
et
Oléo films
.

Voilà, c'est fini pour LUNA BLU après Sète-Ushuaia-Sète

 
La navigation Sète-Ushuaia-Sète s'est achevée hier vers 23 heures ce lundi avec le retour du voilier Luna Blu aux couleurs de Planète en Commun, et de son équipage, Gabriel, Sandrine et Jean-Luc, au port de Sète.
 
L'équipage, le trio familial précise :
 
"Merci infiniment à vous tous qui, de près ou de loin, avez soutenu, aidé, accompagné, encouragé, partagé... cette aventure familiale et collective, qui a été le support de missions solidaires, éducatives et de science participative sur l'itinéraire.
Planète en commun vous tiendra prochainement informés de la suite de ses activités.
A bientôt et... gardez le cap !
La grande navigation Sète-Ushuaïa-Sète ce sont plus de 21 mois de voyage par la mer, 140 jours de navigation en voilier en Méditerranée, en Atlantique et dans le Pacifique, plus de 18 000 milles parcourus, 9 pays et 10 archipels découverts, une cinquantaine d'escales, 5 établissements scolaires français et sénégalais associés, 2 chercheurs de l'IRD impliqués, 3 associations française et brésilienne partenaires, 21 montages vidéos et 61 billets réalisés, des dizaines de sourires rencontrés et autant de moments de partage pour une planète, en commun..."
FELICITATIONS

Ségur de la santé : des propositions en Occitanie

Le coup d’envoi du Ségur de la Santé a été donné le 25 mai dernier par le Premier ministre et le Ministre des Solidarités et de la Santé. L’ambition : accélérer la transformation du système de santé en partageant l’expérience de la crise sanitaire traversée, et en capitalisant sur les initiatives des professionnels de santé et les coopérations qui ont fait leurs preuves.
Corps de texte

Dans la lignée des orientations fixées par le Président de la République, les concertations du Ségur de la Santé reposent sur quatre piliers :

  • Transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent.
  • Définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service des soins.
  • Simplifier radicalement les organisations et le quotidien des équipes.
  • Fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers.

Cette large concertation a réuni les acteurs du système de santé, jusqu’à fin juin et partout dans nos territoires. En Occitanie, les échanges ont été menés activement dans le cadre des instances de démocratie sanitaire, qui rassemblent des représentants de tous les acteurs du système de santé, professionnels et usagers, hospitaliers et libéraux, institutionnels et élus, acteurs de prévention, des soins et du médico-social.

Retour d’expériences au plus près des réalités locales

La Conférence régionale de la santé et de l’autonomie a ouvert les débats de 3 juin dernier en séance plénière. Les échanges se sont ensuite poursuivi au sein de ses commissions spécialisées sur la prévention, l’organisation des soins, les prises en charge et accompagnements médico-sociaux, les droits des usagers .

Dans chaque département, les Conseils territoriaux de santé ont pris le relais de ces débats, au plus près des réalités de chaque territoire.

Ces concertations départementales alimenteront les réflexions du Ségur de la santé de partages d’expériences au plus près des réalités de terrain. Les échanges ont porté à la fois sur les enseignements de la crise sanitaire, les bonnes pratiques comme les difficultés rencontrées, les attentes et les propositions formulées par les acteurs de la santé dans nos territoires.

La synthèse des différentes contributions a été présentée en CRSA plénière le 19 juin. Cette dernière séance a mis en exergue les principales propositions de l’Occitanie pour clore les partages d’expérience qui ont associé plus de 400 participants dans notre région. Ces riches échanges ont fait émerger 18 propositions phares.

Cette contribution de la région Occitanie a été transmise au Comité Ségur national en vue de l’élaboration des Accords de la Santé en juillet prochain.

25 juin 1940 : l'illusoire armistice.

Le 25 juin 1940, à 0h35, les combats cessaient sur le sol français. Le maréchal Pétain, président du Conseil depuis le 16 juin, s'engageait dans un jeu dangereux, dont l' histoire nous révèle qu'il fut absurde et vain.vich1P1090644 (2)

 

Ceux qui ont mené ce jeu se proclamaient patriotes… En fait, ils réglaient des comptes de politique intérieure et ne voyaient pas la nécessité de la lutte contre les puissances totalitaires. Dès son retour au pouvoir, le maréchal Pétain, soutenu par Weygand le nouveau général en chef, déclare le 17 juin à la radio "qu'il faut cesser le combat". En attendant que les démarches diplomatiques aboutissent, c'était ouvrir encore plus grand la porte à l'envahisseur. Ce n'est que le 21 juin que la délégation française, conduite dans la clairière de Rethondes, apprend les conditions de la cessation des combats.

vich2P1090645Ce sont ces conditions qui entreront en vigueur le 25 juin. Les conditions allemandes sont dures. Pourtant, selon de Gaulle, "aucun homme public n'éleva la voix pour condamner l'armistice". Le territoire français est dépecé en une zone annexée (Alsace-Moselle), une zone réservée (ce qui reste de l'est du pays), au nord une zone commandée de Bruxelles et une zone interdite. Et puis, de la Champagne à la Bretagne, une zone occupée se prolongeant sur tout le littoral en 1941. Une zone non occupée est conservée, des Pyrénées à Tours et d'Angoulème à Lyon, soit 40 % du territoire. Soixante pour cent du territoire est occupé.

 De plus, l'aviation française est détruite, l'armée de terre réduite à 100 000 hommes et la flotte cesse le combat, rejoint ses bases. Chez certains, et même bien informés comme l'écrivain Paul Morand, on fait valoir que demeure un territoire sous souveraineté française. Cela sera prolongé par la légende tenace de Pétain "bouclier" de la France quand de Gaulle était "le glaive". En fait, c'était ne pas voir que les autorités de la zone non occupée accomplissaient la besogne d'administration du territoire à la place des vainqueurs. Jusqu'en 1942, l'Allemagne nazie n'eut guère en France plus de 100 000 soldats et le territoire occupé servait de lieu de repos pour les troupes nazies. Il y eut donc des autorités françaises au service de l'occupant. Ainsi, pour tous les maurassiens et tous les "pacifistes", avec la défaite française, la guerre était finie.

Daniel Cordier, futur secrétaire de Jean Moulin, alors âgé de 19 ans et Action française, fit avant son départ pour Londres le tour des notabilités de sa connaissance.

Tous étaient formels, "la guerre est finie". Tous pensaient que la Grande Bretagne ne tiendrait pas face au IIIème Reich. Alors, ceci admis, à Vichy, on pense se faire une place dans l'Europe allemande. Le 7 octobre 1940, on promulgue le statut des juifs. Le 23 octobre, à Montoire, le maréchal "engage la France dans la voie de la collaboration".

 

C'est cela qui semblait important pour Pétain, Laval et les autres. Et ils n'ont pas vu, ou voulu voir la domination directe ou indirecte, la mise en coupe réglée du pays. Etrange aberration que celle des "nationalistes".

Hervé Le Blanche

Hérault Aventure : l'APPLI, LE JEU

 
Dans cette aventure, explore le département de l'Hérault en famille, remonte le temps et découvre l'histoire passionnante de sept domaines : ancien domaine viticole, château médiéval, belle demeure bourgeoise, forêt au bord de la mer... Le patrimoine de l'Hérault n'aura bientôt plus aucun secret pour toi !
 
Sur chaque domaine, participe à un jeu de piste en 6 missions. Au fil de ta visite, tu retrouveras 6 personnages cachés dans différents lieux du domaine. Tu devras tout d'abord trouver et scanner le bon objet mystère puis répondre à un défi. Une fois tous les personnages retrouvés, tu pourras gagner une surprise !
 
Bonne chance, jeune aventurier !
TELECHARGER APPLI : Disponible sur play store (Android) ou App Store (iphone) à partir du 29 juin.

Les domaines à visiter :
  • Le château d'Ô
  • Le parc de Bessilles
  • Villeneuvette
  • Le domaine de Restinclières
  • Le bois des Aresquiers
  • Le domaine de Roueïre
  • La scène de Bayssan (actuellement en travaux)

Disponible sur les smartphones

 

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon