échos

J'AI MANGÉ DU JACQUES AU POCHE

 

  • visuel-j-ai-mange-du-jacques-5526124
  • visuel-j-ai-mange-du-jacques-5526123
  • visuel-j-ai-mange-du-jacques-5526124
  • visuel-j-ai-mange-du-jacques-5526123
 


J’AI MANGÉ DU JACQUES

VENDREDI 21, SAMEDI 22, VENDREDI 28 ET SAMEDI 29 FÉVRIER À 21H

TARIFS 15€ / 13€
THÉÂTRE HUMORISTICO-MUSICAL ET GOURMAND

  • Interprètes : Raphaël Callandreau et Julie Autissier
  • Cie La Voix du Poulpe 

J’ai mangé du Jacques, du théâtre musical, avec au menu les reprises d’un tas de mecs qui s’appellent Jacques. De Prévert à Dutronc, Higelin ou Demy... mais pas seulement : Un engagement créatif façon madeleine de Proust, où Julie et Raphaël – comédiens, interprètes et multi-instrumentistes – revisitent avec délectation un patrimoine exquis. Le rideau s’ouvre sur deux gourmands qui semblent sortir de table. Les chansons coulent les unes après les autres, se répondent et s’interpellent d’un bout à l’autre d’une grande tablée musicale. Les paroles des célèbres auteurs sont mises en valeur par des arrangements auda-cieux : Les instruments qui accompagnent ce repas mélodique surprennent, met-tent en appétit, bercent et réveillent : piano, guitare, mais aussi derbouka, triangle, kalimba, mélodica, flûte. De ce banquet musical émerge un lien : Jacques a dit. Quoi ? D’être vivant, fou-gueux, rebelle, amoureux, de déguster pleinement l’instant présent. Tous les pu-blics s’y retrouvent, à chacun sa lecture. Tous ressortent nourris et heureux. Repus de bonheur.

L’avis du Théâtre de Poche ♥♥♥ : Ce duo à multiples facettes : Chant, instruments, comédie, nous livre un spectacle pétillant, joyeux et plein de pep’s . On sort de là revigorés, mais aussi attendris… Nous sommes un soir de juillet sur le Festival d’Avignon, une bonne heure vient de s’écouler lorsque le spectacle se termine et le public venu nombreux aurait aimé prolonger cette soirée en leur compagnie. Cet avis fait l’unanimité…Et nous rentrons heureux et légers de ce beau moment partagé. Chouette…Très très chouette ! UN SPECTACLE A CONSOMMER SANS MODERATION !



Téléchargez la programmation
complète du Théâtre de Poche

Les Gilets Jaunes du Bassin de Thau toujours aussi déterminés

Ils sont toujours aussi déterminés et motivés pour poursuivre leurs actions pour que l'on puisse prendre en compte les besoins de ceux qui vivent de plus en plus dans le besoin et dans des conditions précaires et que le Gouvernement prenne conscience que rien n'est réglé.valery02

D'ailleurs, on les voit toujours sur tous les fronts, pas forcément en jaune car la couleur est souvent sujette à des violences ordonnées et exécutées sans discernements, mais ils sont bien présents.

64 semaines : l'acte hebdomadaire du début du soulèvement s'est transformé en manifestation quasi journalière "là où il faut", partout où la population a besoin de soutien. Les exemples sont multiples, la convergence grandit et le mouvement amplifié de ce fait.

Le projet "retraites" (mais pas que) du gouvernement a soudé les contestations. En ce qui concerne les "Gilets de Thau", les présences aux assemblées générales inter-luttes, les participations aux colères lycéennes (Loubatière à Agde, Paul Valéry et Joliot Curie à Sète), les soutiens aux inculpés de Narbonne, de Bessan, de Montpellier, aux incarcérés de Villeneuve-les-Maguelone, les collectes financières d'aides aux cheminots grévistes, la solidarité effective au personnel hospitalier, aux enseignants grévistes, aux pêcheurs, aux conchyliculteurs, les présences hebdomadaires aux manifs Montpelliéraines et aux AG locales à Frontignan,  prouvent, s'il fallait, que rien ne fait reculer l'engagement décidé en 2018…

Ce jeudi 6 février, elles, ils étaient là, à Sète, sur la place du Pouffre : tout un symbole !

valery03

Et ce vendredi 14 au soir ils organisaient une première retraite aux flambeaux à Sète avant que la semaine prochaine en soit certainement organisée une autre par l'intersyndicale. Ils furent assez nombreux pour montrer que leurs motivations sont toujours intactes et qu'ils ne sont pas prêts à lâcher. Toujours aussi motivés, ils ne lâcheront rien.

CGT des hôpitaux du Bassin de Thau : une déclaration d'amour à l’hôpital public

GHJP1330586A 13 H devant l’hôpital la CGT des hôpitaux du Bassin de Thau avait organisé un rassemblement pour déclarer son amour à l’hôpital public qui est en danger. A noter la présence, outre de certains membres du personnel actif, de nombreux retraités ayant oeuvré dans les hôpitaux.

Ils avaient le soutien de François Liberti et de Sébastien Andral.

L'Hôpital public, à l'occasion de la Saint Valentin, a même eu droit à un poème.

GHJP1330584

Sète distinguée au palmarès des Villes et Villages où il fait bon vivre

Corniche de Neuburg

Sète parmi les 1814 communes où il fait bon vivre ! C’est le résultat du premier classement national basé sur des critères fournis par l’INSEE et dévoilé en janvier par l'association Villes et villages où il fait bon vivre dans Le JDD. L’île singulière se classe 2e au palmarès des communes de l’Hérault (et 1ère dans sa strate). Au-delà du palmarès, Sète fait partie du cercle très restreint des communes qui obtiennent le label Villes et Villages où il fait bon vivre.

Les 34 841 communes de l’Hexagone ont été passées au peigne fin pour pouvoir déterminer leur position à partir de données quantitatives et objectives. 182 critères officiels fournis par l’Insee et les organismes étatiques ont été pris en compte pour établir le palmarès. Parmi les critères retenus : la qualité de vie, les services, la sécurité ou encore les transports. C’est justement sur le premier, la qualité de vie, retenu comme le facteur le plus important à 82 %, que la Ville tire son épingle du jeu. Les derniers aménagements tels que la promenade de la corniche de Neuburg, le site Saint-Pierre, la piétonnisation de la rue Alsace-Lorraine et le bassin olympique ne sont pas étrangers à cette distinction.

Une belle reconnaissance quelques mois après le dévoilement du palmarès du magazine Le Point qui positionnait Sète 6e au classement des agglomérations de 80 à 250 000 habitants les plus attractives de France.

La forêt des Pierres Blanches de Sète a son application smartphone

riep333CaptureSaviez-vous que la forêt des Pierres Blanches fut sauvée à la faveur d’une lettre envoyée au président de la République Georges Pompidou ? Ou que sa garrigue abrite aujourd’hui plus de 400 espèces végétales ?

Pour mettre en valeur l’histoire et la protection de ce poumon vert historique de Sète, la Ville et l’Office national des forêts (ONF) ont mis au point une application smartphone à télécharger au moment de sa balade. Présentation de cette visite guidée ludique et pédagogique. Un travail commun entre la Ville et l’ONF C’est seulement la 2e application de ce type à voir le jour en Occitanie !

De mars à décembre, la Ville et l’Office national des forêts (ONF) ont travaillé ensemble pour mettre en place une visite guidée des Pierres Blanches. “L’aboutissement d’une réflexion menée depuis plusieurs années pour raconter l’histoire de ce site aux Sétois et visiteurs” explique Laurent Lafont, responsable du service Jardins et Paysages.

Il y a quelques années, son service avait planché sur un audioguide mais c’est finalement une application smartphone disponible sur appareil Android et iOS qui a été retenue. La Ville a choisi les thèmes abordés, les interlocuteurs qui interviennent lors de la visite et fourni une partie de la documentation. De son côté, l’ONF a assuré l’aspect développement et rédaction des contenus. “C’est un outil de valorisation qui vient en complément de ce que fait la Ville sur le site donc le but c’est de donner envie au visiteur de faire la visite sans répéter ce qu’il apprend déjà avec les panneaux” souligne Lucile Vantard, chef de projet paysage et accueil du public à l’ONF.

Un travail en commun qui a aussi pour but d’aider à la protection et à la préservation du site. “On propose un cheminement intellectuel qui a aussi pour intérêt d’apprendre aux visiteurs à respecter le lieu” continue Laurent Lafont. Aujourd’hui, plus de 300 000 visiteurs fréquentent chaque année le site entretenu toute l’année par la Ville et l’ONF. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un partenariat actif engagé depuis 2009 entre l’ONF et la Ville et renouvelé par convention en 2016 pour une durée de 7 ans.

Concrètement, il s’agit d’un programme d’actions destiné à préserver et valoriser la forêt des Pierres-Blanches : entretien, sécurisation, mobilier, création d’un sentier botanique, de panneaux pédagogiques…riep22Capture

Proposer une visite interactive et accessible à tous, c’est le pari réussi de l’application smartphone “Sentier des Pierres Blanches”.

Si cette solution technique n’est pas retenue partout, elle prend tout son sens en haut du mont Saint-Clair. “La forêt des Pierres Blanches s’y prête bien car on s’adresse d’abord à des urbains, le site reçoit la 4G et il est équipé avec du mobilier qui permet de prendre son temps et de profiter des contenus” précise Lucile Vantard de l’ONF. Parmi les principaux avantages : la flexibilité d’usage. Les visiteurs peuvent ainsi arriver sur le site sans n’avoir rien prévu.

 

Le téléchargement gratuit ne prend que quelques secondes et son utilisation ne demande pas de connaissance particulière. Les contenus sont également très variés. Quand un audioguide ne propose que du son, l’application smartphone des Pierres Blanches réunit diaporamas, sons, vidéo et photosphère. Une offre en phase avec les nouveaux usages des mobinautes, toujours plus connectés. Par ailleurs, l’utilisation n’est pas statique comme pourrait l’être un écran interactif et n’oblige pas à rester les yeux rivés sur son smartphone. “C’est un outil numérique qui n’empêche pas de regarder le paysage et qui se doit d’être utile aux gens. On le rappelle d’ailleurs au lancement de la visite” ajoute Lucile Vantard. Et pour ceux qui ne veulent pas associer balade et smartphone, l’application peut aussi être consultée avant ou après la visite pour en savoir plus sur ce joyau sétois.

C’est seulement la 2e création du genre dans la région : Emile Anfosso, 1er adjoint qui représentait le maire de Sète, ainsi que plusieurs élus, dévoilaient, avec l’Office national des forêts (ONF), l’application smartphone des Pierres Blanches ce vendredi 29 novembre en fin de matinée.

Fruit d’un travail en commun mené entre l’ONF et la Ville, elle a pour but de vous faire (re)découvrir cet endroit très fréquenté des promeneurs mais dont l’histoire reste encore méconnue. Comment la forêt a été sauvée en 1969 après l’envoi d’une lettre au président de la République Georges Pompidou ? Comment le site a évolué pour devenir ce poumon vert de la Ville ? Que peut-on apercevoir de singulier depuis le mont Saint-Clair ? Autant de questions qui trouvent réponses avec ce nouvel outil pédagogique.

 

L’application “sentier des Pierres Blanches” est gratuite et téléchargeable depuis un smartphone Apple ou Android. Facile à prendre en main, elle propose une visite guidée interactive avec images animées, vidéo, textes, sons et photosphère. “Cette application permet de se balader de manière éco-responsable et ludique » souligne Emile Anfosso. “On propose un cheminement intellectuel qui a aussi pour intérêt d’apprendre aux visiteurs à respecter le lieu” ajoute Laurent Lafont, responsable du service Jardins et paysages. Aujourd’hui, plus de 300 000 visiteurs fréquentent chaque année le site entretenu toute l’année par la Ville.

On a testé pour vous

La visite est guidée par Martin et Aurélie, deux personnages de l’ONF.

L’application est facile à prendre en main. Une fois la géolocalisation acceptée et la carte téléchargée via l’écran d’accueil, la visite peut commencer. Le parcours se fait sous la forme de balises oranges. Le premier point se situe à la table d’orientation. Où l’on en apprend plus sur le rôle décisif du Syndicat d’initiative dans les années 1970 pour la préservation du site et sur la création de la table d’orientation. Un peu plus loin sur le sentier, le deuxième point intitulé “forêt méditerranéenne” permet d’observer les pins d’Alep, le chêne vert et le ciste de Montpellier. Une image animée permet de visualiser les différents aspects de la flore.riepCapture

La suite se fait au départ de l’allée Pierre Barthas. C’est à partir de là que l’on commence à en savoir plus sur l’histoire de la colline Saint-Clair, longtemps repère des pirates, qui fut colonisée par des petites constructions en pierres sèches baptisées baraquettes au 19e siècle. L’application s’arrête aussi sur une autre période : l’occupation allemande. Elle n’est pas anodine car elle laissera de nombreuses traces dont un réseau de tunnels et de galeries ainsi que de nombreux ouvrages militaires en surface dont des casemates, blockhaus et nids de mitrailleuse.

En plus du texte, des images animées et des sons, le mobinaute peut aussi découvrir en vidéo l’histoire du vignoble de Villeroy visible depuis les Pierres Blanches. Une histoire encore singulière parmi toutes celles racontées lors de cette visite qui n’oublie pas de rappeler que cet espace vert doit être protégé des feux de forêt comme de l’activité humaine.

L’équipe de football pro de Montpellier vient s’entraîner à Sète

 

protCapture 

Le cinquième de Ligue 1 chez le premier de National 2 ! Mercredi 19 février, les joueurs du MHSC viennent s’entraîner sur les terres du FC Sète. Une séance ouverte au public qui se tiendra au stade Louis Michel de 10 h à 12 h suivie d’une séance d’autographes. Une animation ballon au pied sera aussi proposée durant la matinée.

Les spectateurs pourront notamment voir jouer le Sétois Andy Delort, classé 9e meilleur buteur de Ligue 1 cette saison, qui enchaîne les performances avec son club.

Économies d’énergie : profitez de conseils gratuits !

Light Bulb, Idea, Creativity, SocketL’agglopôle offre à la population un service de conseil gratuit dédié aux économies d’énergie avec GEFOSAT,  association spécialisée dans la maitrise des charges en énergies et la promotion des énergies renouvelables.

Vous avez des questions sur… vos factures d’énergie ? Sur les travaux à engager ? Sur les aides financières ? Sur les devis, la TVA ?

Vous souhaitez… construire une maison ? Rénover votre logement ? Passer aux énergies renouvelables ? Changer votre système de chauffage ?…

Des permanences près de chez vous sur prise de RDV uniquement au 04 67 13 80 90 ===> Le planning 2020 des permanences 

Une aventure humaine et de partage de La Teste de Buch à Sète en bateau électrique

l’Association Bionav, se lance un défi en 2020 : 

« La traversée électrique »
du 7 Septembre au 5 Octobre

Une aventure humaine et de partage de La Teste de Buch à Sète
en partenariat avec e-Marine, le Fonds de dotation Bionav et Pixel XXL

Leur défi est de réaliser lors de cette traversée une prouesse technique,mais surtout d’imaginer une aventure humaine respectueuse de l’environnement,tout en créant des moments riches d’échanges et de partages.

Bionav

L’association a pour objet la réalisation de missions d’intérêt général et notamment la préservation de la biodiversité animale, végétale et minérale, l’éducation des populations sur toutes thématiques liées à la sauvegarde du patrimoine naturel maritime et culturel du Bassin d’Arcachon.

Le bateau

La Tillole (ou petite pinasse) est un bateau de 8 mètres à propulsion électrique pouvant embarquer 12 passagers. Elle possède une autonomie de 6 à 8 heures pour une cinquantaine de kilomètres. Une journée de navigation représente environ 2 Euros d’électricité, la recharge s’effectue en une nuit. Ce bateau a été conçu et produit par la société e~Marine qui partage les idées : respect de l’environnement et navigation partagée.

La traversée est programmée du 25 Avril au 23 Mai 2020

Un prologue sur le Bassin d’Arcachon le week-end du 25 au 28 Avril

La traversée du 28 Avril au 23 Mai depuis Le Verdon jusqu’à Sète :

Gironde, Dordogne, Garonne, Canal Latéral, Canal du Midi, lacs de l’Hérault et Mer Méditerranée.

108 étapes – 2 Régions – 8 départements et plus de 1000 kilomètres de navigation…

 

http://latraversee2020.fr/la-traversee-2020-dossier-de-comm/

verseCapture

Élections municipales 2020 : pour tout comprendre

 

Illustration 1

Date des élections, conditions pour voter, vérification de votre situation électorale en cas de déménagement, vote par procuration, droit de vote des citoyens de l'Union européenne (UE) en France, jours d'absence d'un salarié menant campagne... Retrouvez tout ce qu'il faut savoir sur les élections municipales.

Date des élections

Les élections municipales se dérouleront le dimanche 15 mars 2020 pour le premier tour. Le second tour des élections aura lieu le dimanche 22 mars 2020.

Dates des élections municipales 2020

Qui peut voter ?

Vous fêtez vos 18 ans avant le 14 mars 2020, vous êtes britannique résidant en France, vous êtes majeur sous tutelle, vous êtes en vacances le 15 mars... Avez-vous le droit de voter aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020 ? À quelles conditions ?

Élections municipales 2020 : qui peut voter ?

Droit de vote du citoyen européen

Vous êtes un citoyen européen résidant en France ? Avez-vous le droit de voter aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020 ? À quelles conditions ? Comment s'inscrire ?

Citoyen européen : pourrez-vous voter aux élections municipales de mars 2020 ?

Déménagement : vérifiez si vous êtes bien inscrit

Vous avez déménagé récemment ? Vous n'avez pas voté depuis longtemps ? Vous souhaitez vous assurer que vous êtes bien inscrit sur les listes électorales pour voter aux élections municipales ? Vérifiez votre situation électorale en utilisant le service en ligne disponible sur Service-public.fr.

Déménagement : vérifiez si vous êtes inscrit pour voter

Vote par procuration

Si vous n'êtes pas là pour les prochaines élections municipales, n'oubliez pas qu'il existe le vote par procuration. Service-public.fr vous explique tout en vidéo et en 60 secondes.

[Vidéo] : pour tout comprendre en 60 secondes sur le vote par procuration

Un salarié peut-il s'absenter pour mener campagne ?

Vous êtes salarié et candidat aux élections municipales. Savez-vous que vous avez droit à des jours d'absence ? À quelles conditions ? Ces règles ont été récemment modifiées par la loi du 27 décembre 2019 relative à l'engagement dans la vie locale et à la proximité de l'action publique.

Élections municipales : un salarié peut-il s'absenter pour mener campagne ?

Coronavirus : le point sur la situation

Coronavirus, Virus, Pandemic, China

Qu’est-ce que le coronavirus Covid-19 ? Quel sont les symptômes, le mode de transmission, les risques ? Quelles sont les consignes pour les personnes qui reviennent ou partent en voyage ? Que faire en cas de symptômes/difficultés respiratoires ? Pour répondre à vos questions, le ministère des Solidarités et de la Santé a ouvert une plateforme téléphonique gratuite d’information et de conseil accessible au 0800 130 000.

Un nouveau coronavirus, appelé le Covid-19, a été découvert en Chine en décembre 2019. Plusieurs cas ont été confirmés en France. Le ministère des Solidarités et de la Santé a mis en place une plateforme téléphonique : le 0800 130 000 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, 7 jours sur 7, de 9h à 19h) permettant d’obtenir des informations sur le Covid-19, ainsi que des conseils si vous avez voyagé dans une zone où circule le virus ou côtoyé des personnes qui y ont circulé. En cas de doute, si vous avez des symptômes évocateurs (fièvre, toux, difficultés respiratoires), appelez directement le SAMU (15) qui vous orientera.

Vous trouverez l’ensemble des mesures déjà prises par les autorités ainsi que leurs recommandations sanitaires sur les sites internet du Gouvernement , du ministère des Solidarités et de la Santé ou encore du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères mis à jour selon l’évolution de la situation épidémiologique internationale et des recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

  À noter : Une plateforme téléphonique locale : le 0 800 100 379 a été ouverte en Haute-savoie où 5 cas de contamination ont été détectés le 8 février 2020.

Qu’est-ce qu’un coronavirus ?

Les coronavirus sont une grande famille de virus qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume à des pathologies plus sévères. Le virus identifié en Chine est un nouveau coronavirus.

Comment se transmet la maladie ?

Les premiers cas recensés étant des personnes qui ont fréquenté le marché de Wuhan en Chine, l’hypothèse d’une maladie transmise par les animaux est privilégiée. Compte tenu des nouveaux cas rapportés par les autorités sanitaires chinoises, la transmission interhumaine est aujourd’hui certaine.

La maladie se transmet par les postillons (éternuements, toux). Les contacts étroits sont nécessaires pour transmettre la maladie : vivre auprès d’une personne malade lorsque celle-ci présente des symptômes, ou avoir un contact direct à moins de 1 mètre d’une personne malade au moment d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion en l’absence de mesures de protection efficaces. Il n’y a aucun élément à ce stade en faveur d’une transmission par les fluides sexuels.

L’évolution des connaissances dans les prochaines semaines permettra d’en savoir plus sur les modes de transmission du virus, son niveau de transmissibilité, sa virulence, le délai d’incubation et la source animale de contamination.

 Virus, Coronavirus, Pandemic, Outbreak

Quels sont les symptômes ?

En l’état actuel des connaissances, les symptômes principaux sont la fièvre et des signes respiratoires tels que toux ou essoufflement. Dans les cas plus sévères, la maladie peut entraîner un décès.

Quelles sont les recommandations sanitaires pour la population en France ?

À ce stade, il n’y a pas de recommandations particulières pour la population.

Cependant, comme pour l’épisode actuel de grippe saisonnière, l’Assurance Maladie rappelle les 4 gestes barrières simples, utiles et efficaces que chacun peut mette en place pour limiter la propagation des virus :

  • se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon pendant au moins pendant 30 secondes ;
  • tousser ou éternuer dans le pli du coude pour éviter de diffuser les virus dans l’air et garder les mains propres ;
  • utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter directement à la poubelle ;
  • porter un masque jetable dès l’apparition des premiers signes de maladie (fièvre toux, éternuement), surtout en cas de contact avec des personnes fragiles ou des jeunes enfants.

Quelles sont les consignes au retour d’un voyage ?

Si vous revenez d’une zone où circule le virus et que vous présentez des symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires) dans les 14 jours suivant le retour en France, il faut contacter rapidement le Samu (15) en faisant état des symptômes et du lieu de séjour. Pour éviter toute éventuelle transmission, il ne faut pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences.

Si vous avez séjourné en Chine dans les 14 jours précédents et que vous n’avez pas de symptômes, surveillez malgré tout votre température 2 fois par jour, réduisez les activités non indispensables (cinéma, restaurant, soirées…) et la fréquentation de lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, établissements d’hébergement pour personnes âgées…) et respectez les consignes d’hygiène citées plus haut.

  À savoir : Pour les Français présents en Chine, un dispositif spécifique de suivi des personnes a été mis en place par le Centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, en coordination avec l’ambassade de France à Pékin et les consulats généraux français en Chine.

Y a-t-il des restrictions de voyage ?

Si l’OMS ne recommande aucune restriction de voyage ou de commerce, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères déconseille les voyages vers la Chine sauf raison impérative.

Pour les personnes qui partent en voyage dans les zones touchées par le virus, il faut :

  • éviter tout contact avec des animaux, vivants ou morts ;
  • éviter de se rendre sur les marchés où sont vendus des animaux vivants ou morts ;
  • éviter tout contact rapproché avec des personnes souffrant d’infection respiratoire aiguë ;
  • ne pas manger de viande non ou peu cuite ;
  • se laver régulièrement les mains avec de l’eau savonneuse ou une solution hydro-alcoolique ;
  • consulter le site de conseils aux voyageurs du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

En cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre et toux/difficultés respiratoires) il est recommandé :

  • de porter un masque chirurgical si l’on est en contact avec d’autres personnes ;
  • d’utiliser des mouchoirs jetables et de se laver les mains régulièrement ;
  • de consulter rapidement un médecin localement.

  À noter : Un accueil spécifique des voyageurs est mis en place et des recommandations sont diffusées aux aéroports de Paris Charles de Gaulle et de Saint-Denis de la Réunion pour les vols en provenance de Chine, Hong-Kong et Macao. Des fiches individuelles d’information et des affiches en français, anglais et chinois ont également été transmises à tous les aéroports métropolitains et d’Outre-mer en liaison avec la Chine.

Economisez grâce à la rénovation énergétique

Avec l’éco-chèque logement, obtenez jusqu’à 1 500 € d’aides pour réduire la consommation d’énergie de votre habitation. Un bon moyen pour lutter contre le changement climatique tout en faisant des économies.

La Région vous aide activement à faire des économies d'énergie
La Région vous aide activement à faire des économies d’énergie

Parce que ce qui est bon pour le climat doit aussi l’être pour votre pouvoir d’achat, la Région vous soutient avec son éco-chèque logement. Grâce à ce dernier, les propriétaires peuvent déduire jusqu’à 1 500 € de leur facture de travaux de rénovation énergétique. Depuis 2012, ce sont donc près de 60 000 ménages qui ont pu réaliser au moins 25% d’économie d’énergie dans leur habitation.

Je défends la vision d’une écologie positive, qui crée de l’emploi et des opportunités, et qui inclut plutôt qu’elle ne stigmatise. La rénovation énergétique est synonyme de pouvoir d’achat pour les foyers qui voient leur facture diminuer chaque mois, Carole Delga

L’éco-chèque logement est à la fois un outil de justice sociale, parce qu’il lutte contre la précarité énergétique, et un atout pour l’économie d’Occitanie car il crée des emplois durables dans les TPE et PME du territoire. Ainsi, les travaux enclenchés grâce à l’éco-chèque logement ont généré près de 700 millions d’euros de chiffres d’affaires pour les 2 000 professionnels partenaires du dispositif.

J’ai fait réaliser de gros travaux chez moi en 2019 quand j’ai pris la décision de rénover ma maison pour qu’elle soit mieux chauffée et mieux isolée. Ces gros travaux, je n’aurais pas pu les faire sans aide financière, déclare Chantal Pennetier

L’éco-chèque logement, comment ça marche ?

Simple et rapide, il suffit de déposer une demande sur le site Internet de la Région afin d’obtenir l’éco-chèque logement en une semaine. Le montant de l’éco-chèque vient en déduction de la facture, les ménages n’ont donc pas d’avance à faire !

Travaux d’isolation, installation d’un éco-chauffage, rénovation des menuiseries… Avec l’éco-chèque logement, la Région finance de 1 000 à 1 500 € le montant des travaux dans votre habitation. Il s’adresse aux propriétaires occupants ou bailleurs d’un logement situé dans la région.

Lorsque nous avons acheté notre maison, tout était à refaire. Grâce à l’éco-chèque logement de la Région, nous avons reçu 1 500 € d’aides supplémentaires pour faire des travaux d’isolation. A terme, cela représente au moins 25% d’économies d’énergie, déclarent Fanny et Cédric, jeunes propriétaires à Cabestany (66).

Nouveau ! Un accompagnement complet avec le SPIRE.

Courant mai, la Région lance le Service Public de la Rénovation Energétique. Ce dernier proposera aux habitants d’Occitanie une offre de service globale intégrant l’ensemble des étapes du processus de rénovation énergétique. Conseil, réalisation de travaux et solutions de financement, tout est fait pour permettre un accès le plus large possible aux économies d’énergie.
La Région souhaite permettre la rénovation de 45 000 logements en 4 ans, pour réduire les consommations de 40%.

Le secteur du bâtiment constitue un axe majeur dans la réduction des consommations d’énergie. Il représente 47% des consommations d’énergie en Occitanie. La Région défend un modèle de développement soutenable pour la planète et met en place des actions concrètes afin de devenir la première Région à énergie positive d’Europe. Dans cet objectif, il est nécessaire pour le secteur du bâtiment de diminuer de 26% sa consommation d’énergie d’ici 2050.
En savoir plus

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon