échos

18 mai : Marche pour la biodiversité contre Monsanto-Bayer

Marche pour la biodiversité contre les pesticides
La LPO Hérault sera présente à la manifestation du samedi 18 mai à Montpellier.
+ d'infos: http://www.facebook.com/events/903544733332730

"Pour la 7ème année consécutive, des citoyen(ne)s, partout dans le monde, descendront dans la rue pour dire leur refus du système agro-industriel destructeur de la biodiversité que représentent les multinationales de l'agrochimie au premier rang desquelles Bayer-Monsanto (mais n'oublions pas aussi : Syngenta, BASF, Dow Chemical, DuPont, ChemChina, Limagrain,,etc.) 

Ces marches non violentes et apartisanes permettent d'attirer l'attention sur ces géants de l'agrochimie qui contribuent à
- empoisonner durablement notre terre à coup de pesticides,
- massacrer la biodiversité en poussant à la destruction de forêts primaires pour semer à leur place à perte de vue des champs entiers de monoculture d'OGM arrosés de pesticides (cf.le documentaire Le Grain et l'Ivraie, à l'écran actuellement, qui montre la catastrophe écologique et sanitaire en cours liée à l'agriculture industrielle développée en Argentine) 
- confisquer le vivant en mettant sous brevet les semences partout dans le monde et en diffusant des OGM.

Ces marches ont aussi permis de soutenir les victimes des pesticides qui trouvent le courage de se battre contre ces puissantes firmes pour faire reconnaître leurs droits et alerter les populations.

La France est le deuxième consommateur européen de pesticides et le troisième au niveau mondial.
Depuis janvier 2019 l'usage des pesticides est interdit aux particuliers mais reste possible en agriculture conventionnelle, et aussi, par exemple et sauf exceptions : sur les terrains de sports, dans les cimetières, le long des voies ferrées.

Des pays, comme le Vietnam tout récemment, agissent concrètement en prenant des décisions radicales quand chez nous l'Assemblée diffère ces décisions et, pire encore, vote une loi pour permettre aux industriels de continuer à produire des pesticides à destination d'autres pays.

Le tout récent rapport des experts de l'ONU est on ne peut plus clair sur les menaces qui pèsent sur la biodiversité planétaire et sur la première cause de cette catastrophe annoncée : l'agriculture industrielle avec son cortège de pesticides et d'OGM, et la destructions des habitats des espèces sauvages qu'elle engendre.

Des alternatives existent, respectueuses de l'environnement et donc de la biodiversité. Il manque une volonté politique adaptée à l'urgence du moment et nous devons exiger protection pour nous et pour les générations futures."


itinéraire prévu : Peyrou-Préfecture-Comédie-Esplanade (à confirmer)

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Lido de Frontignan : l’enquête publique bientôt lancée pour la phase 2 des travaux

Cette enquête qui se déroulera du lundi 20 mai dès 8h au vendredi 21 juin, 16h15, porte sur la réalisation des travaux (phase 2) de protection et mise en valeur du Lido de Frontignan.

visaCapture

  • Les pièces du dossier seront visibles :
  1. en Mairie de Frontignan, Quai de Caramus (Services Techniques – Service Action Foncière) du lundi au vendredi de 8h à 18h et dans nos locaux (4, avenue d’Aigues à Frontignan) du lundi au mercredi de 8h à 12h et de 13h30 à 16h45, le jeudi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h, le vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 16h15 où le public pourra également transmettre ses observations et propositions.
  2. en Mairie du Grau-du-Roi du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30.
  • Il est possible d’adresser ses remarques :
  1. par écrit à la commissaire-enquêtrice, Mme Sokorn MARIGOT, en l’adressant à la mairie de Frontignan (Services techniques – Service Action Foncière) – Quai de Caramus – 34110 FRONTIGNAN
  2. sur le registre d’enquête déposé à la Mairie de Frontignan (Quai de Caramus)
  3. en se connectant au registre dématérialisé pour consulter tous les documents et déposer toutes ses observations CONNECTEZ-VOUS AU REGISTRE 

Enfin, le commissaire enquêteur recevra le public lors de permanences. Il pourra également recevoir, sur rendez-vous, toute personne qui en fera la requête dûment motivée.

Lieux des permanences Dates Horaires
Mairie de Sète (20 bis, rue Paul Valéry) Lundi 20 mai 2019 8h à 12h
Mercredi 5 juin 2019 13h30 à 16h45
Vendredi 21 juin 2019 13h30 à 16h15

Renseignements à « Sète agglopôle méditerranée » auprès :

  • de Mr Patrick Arménio (04 67 78 55 96 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
En savoir + sur la protection du Lido de Frontignan 

80 km/h: Philippe ouvre la voie à un assouplissement par l'Assemblée nationale

 AFPBmw, Car, Rear, Sports Car, Tuned

Edouard Philippe a ouvert la voie jeudi à un assouplissement par l'Assemblée nationale de la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires, une mesure impopulaire dont il a été l'initiateur et considérée comme l'un des détonateurs de la crise des "gilets jaunes".

La règle de principe demeurerait au niveau national, mais les présidents de conseils départementaux auraient le pouvoir de relever la vitesse maximale sur certains tronçons, quitte à en assumer les conséquences en matière de sécurité routière.

C'est le compromis que dessine un amendement porté par le groupe LREM, en vue de l'examen du projet de loi d'orientation sur les mobilités dans les prochains jours à l'Assemblée. Et que le gouvernement est prêt à soutenir, a dit Edouard Philippe.

"Si les présidents de conseils départementaux souhaitent prendre leurs responsabilités, je n'y vois aucun inconvénient", a déclaré le Premier ministre jeudi sur franceinfo. En fixant toutefois une condition: que ce pouvoir des présidents de départements soit "systématiquement assorti de mesures" garantissant "le plus haut niveau de sécurité routière possible".

En savoir plus : https://www.afp.com/fr/infos/334/80-km/

A lire sur Faits divers à CETTE : "Comme au cinéma"

Tous les vendredis, un fait divers : le fait divers complet surhttps://www.facebook.com/faitsdiversacette/

 

A lire depuis le vendredi 10 mai : Comme au cinéma

Novembre 1920

C'est un véritable scénario cinématographique en trois parties qui vient de se dérouler dans la rue Gambetta. Il a commencé mardi 9 novembre vers quinze heures trente pour se terminer mercredi matin vers huit heures et demie.

Lire la suite

 Sur https://www.facebook.com/faitsdiversacette/?

 

 

 

 

Téléphonie mobile : quels frais à l'étranger ?

Les frais d'itinérance ou « roaming », autrefois facturés aux utilisateurs de téléphones mobiles quand ils voyagaient en Europe, n'existent plus depuis 2017. Ainsi, un Français en déplacement dans un autre pays membre de l'Espace Économique Européen et qui utilise son téléphone mobile, se voit appliquer les tarifs de son opérateur français. Mais que dit précisément la réglementation ? Existe-t-il des exceptions ? Quid des tarifs en dehors de l'Europe ? Nos réponses.

Depuis le 15 juin 2017, tous les frais supplémentaires pour les appels, l'envoi de SMS ou l'utilisation de l'Internet mobile à l'étranger au sein de l'Espace Économique Européen (EEE*), sur téléphones ou tablettes, ne sont plus facturés.

*L'Espace Économique Européen (EEE) comprend les pays suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Norvège, Islande et Liechtenstein.Mobile Phone, Smartphone, 3D

Appels et SMS en Europe : pas de surfacturation

Dans l'Espace Économique Européen, les surfacturations ont disparu et les tarifs sont désormais égaux aux tarifs nationaux (c'est ce qu'on appelle l'itinérance aux tarifs nationaux), dans la limite de ce qui est autorisé par votre abonnement et d'un usage dit « raisonnable ». C'est à dire que cette itinérance aux tarifs nationaux ne s'applique que si vos déplacements sont ponctuels. Si votre opérateur constate que sur une période de 4 mois, le volume de votre consommation en itinérance dépasse celui de votre consommation nationale, il peut vous demander de rétablir votre profil d'utilisation, voire vous facturer des frais si vous ne rétablissez par l'équilibre dans les 15 jours.

Cette absence de surfacturation s'applique lorsque vous êtes en itinérance :

  • aux appels émis vers la France mais aussi aux appels émis vers n’importe quel pays de l’EEE (dont le pays visité)
  • aux appels reçus de France mais aussi en provenance de n’importe quel pays de l’EEE
  • aux SMS envoyés vers la France mais aussi les SMS émis vers n’importe quel pays de l’EEE (dont le pays visité)
  • à l’usage de l’internet mobile (voir le détail ci-après)

Au-delà des aspects tarifaires, les opérateurs ont des obligations de transparence et de protection des clients. Ils ont l’obligation d’envoyer à leurs clients un message d’information sur les tarifs des communications voix et SMS à chaque fois qu’un utilisateur se retrouve en situation d’itinérance à l’étranger, ainsi que sur les tarifs de l’internet mobile dès qu’il est utilisé en itinérance pour la première fois dans un pays.

À savoir

  1. Attention, l'absence de surfacturation ne s'applique pas aux appels et SMS émis depuis un pays de l’EEE à destination d'un pays non membre de cette zone. Ces communications peuvent alors être facturées en hors forfait selon votre opérateur et l’offre souscrite.
  2. À compter du 15 mai 2019, les appels ou SMS émis (par les particuliers) depuis le pays d'origine vers un autre pays de l'Union Européenne (UE), sont plafonnés à 19 centimes/minute pour les appels et à 6 centimes/minute pour les SMS.

Lire aussi : Téléphonie : ce que vous garantit le service universel des communications électroniques | Comment identifier la couverture mobile de sa région ?

Internet mobile en Europe : un accès normal sauf exceptions

Comme pour les appels et SMS, l’internet mobile doit également être accessible en itinérance dans l’EEE comme chez vous. Les opérateurs ne sont pas autorisés à restreindre l’usage des données et vous devez pouvoir accéder dans des conditions normales, au volume inclus dans votre forfait.

Cependant, les opérateurs peuvent définir une limite d'utilisation de l'internet mobile en dehors du territoire national dans 3 cas :

  • pour les forfaits illimités
  • pour les forfaits jugés particulièrement généreux sur l’Internet mobile : on considère être dans ce cas lorsque le prix HT du forfait, divisé par le volume d’internet mobile en gigaoctet inclus dans le forfait, est inférieur à 7,70€/Go
  • pour les offres prépayées

À savoir

À l'instar des appels et SMS, l'absence de surfacturation de la consommation d'internet en itinérance s'applique dans le cadre d'un usage raisonnable défini par l’opérateur.

À l'inverse, un usage d'internet en itinérance jugé « anormal » et qui pourrait donc mener à l'application éventuelle d'une surfacturation, est strictement encadré :

  • l'opérateurs doit avoir observé les usages de son client durant au moins 4 mois 
  • des critères précis doivent avoir été remplis pour caractériser le caractère « abusif ou anormal » de la consommation du client
  • l'opérateur doit avoir alerté son client et lui laisser 15 jours pour rétablir un profil normal de consommation
  • si le profil du client n'est pas rétabli dans les 15 jours et qu'une surfacturation est appliquée, cette dernière est strictement encadrée

Lire aussi : Comment dire stop au démarchage téléphonique avec Bloctel ?

Hors d'Europe, comment est-on facturé ?

L'itinérance aux tarifs nationaux ne s’applique pas aux pays situés en dehors de l'Espace Économique Euopéen, qu'il s'agisse des appels, des sms ou de la consommation d'internet. Il convient donc d’être particulièrement vigilant sur les tarifs pratiqués par votre opérateur.

Les opérateurs ont cependant l’obligation, comme au sein de l’EEE, de vous ternir informé des tarifs pratiqués dès que vous franchissez une frontière.

En outre, concernant l’usage de l’internet mobile en itinérance en dehors de l'Espace Économique Européen, les opérateurs ont l'obligation de plafonner la surfacturation. Le plafond est par défaut situé à 50 € HT (sauf si un autre plafond a été convenu par le client avec l’opérateur).

Un message d’avertissement doit être envoyé à l’utilisateur lorsqu’il atteint 80 % du plafond par défaut ou du plafond convenu ainsi que lorsqu’il atteint la limite. Au-delà de cette limite, le téléchargement en itinérance est verrouillé par l’opérateur, sauf demande expresse de la part de l’utilisateur.

Attention

Ce mécanisme de plafonnement de la surfacturation ne concerne pas les services voix et SMS.

Concert de Jazz à l'hôpital

Les Hôpitaux du Bassin de Thau et le Club Kiwanis de Sète et du Bassin de Thau proposent une soirée musicale le jeudi 6 juin à 19h30 avec la participation du Lounge Jazz Quartet, du Groupe Jazz Colline et de Robert Harma.
La recette de la soirée permettra d’accompagner le service de pédiatrie de l’hôpital dans la réalisation du projet d’accueil et de prise en charge de la douleur chez l’enfant
Le concert est ouvert à tous et le prix du billet d’entrée est fixé à 10€

Hôpital Saint Clair - Boulevard Camille Blanc à SETE - Salle de conférence

Aucune description de photo disponible.

TER : la Région demande à la Sncf de tenir ses engagements

La Région croit au train et a fait le choix du service public : elle demande ce mercredi 15 mai à Sncf Mobilités d’honorer ses engagements de qualité de service, et d’améliorer l’information des voyageurs. Un an après la signature de la convention d’exploitation TER 2018-2025, la Région juge les résultats « insuffisants ».

JPEG - 141.3 ko

Plus sûr, plus confortable, moins cher, moins polluant, le train est la meilleure alternative à la voiture individuelle.
La présidente de Région a dressé ce mercredi 15 mai, en duplex des sites de l’Hôtel de Région de Toulouse et Montpellier, le premier bilan de la convention d’exploitation 2018-2025 avec SNCF Mobilités, signée le 9 avril 2018. Une convention financée par la Région pour 2,5 milliards d’euros, soit plus de 300 M€ par an (hors investissements). Pour améliorer l’attractivité du train, la Région a notamment fixé des objectifs élevés de fiabilité, ponctualité et qualité d’information du public. Mais en 2018, seulement 82% des trains ont été maintenus (96,6% hors grèves) et 85,8% des trains en circulation sont arrivés à l’heure, trois points de moins que les 89 % fixés par la convention. Cela signifie 46 trains en retard par jour et 16 trains supprimés (hors grèves). Des résultats insuffisants, d’autant que seulement 34,5% des usagers sont satisfaits de l’information en gares.

Je crois au train, mais il doit être un mode de transport emprunté en confiance, souligne Carole Delga. En Occitanie, nous avons fait le choix du service public. Aujourd’hui, nous ne remettons pas en cause cette confiance, mais nous alertons la direction de la Sncf. Les mauvais résultats de 2018 ne doivent pas se reproduire. Si nous souhaitons ramener les usagers vers le train, le service doit être à la hauteur des engagements pris.

La Région Occitanie veut développer l’offre ferroviaire : elle a déjà créé fin 2018 des liaisons directes Toulouse-Perpignan, augmentera fortement dès fin 2019 les fréquences entre Lunel-Sète, Toulouse-Montauban-Agen/Brive, et Toulouse-Tarbes-Pau. Pour pallier le désengagement de la Sncf, la Région investit dans l’entretien du réseau, en particulier des lignes « secondaires » d’Occitanie. La présidente proposera en juin au vote des élus une intervention exceptionnelle de 75 M€ pour des travaux d’urgence. 233 M€ seront nécessaires sur la période 2016-2021.

En outre, la Région demande à l’Etat de permettre aux Régions volontaires de prendre en charge une partie du réseau. Elle gère déjà le Cévenol (Nîmes-Clermont-Ferrand) et, à titre expérimental avec l’Etat, l’Aubrac (Béziers-Clermont-Ferrand). Enfin, elle investit dans le matériel roulant : elle a commandé 18 nouvelles rames Regiolis pour 130 M€, qui circuleront en Occitanie dès 2020.

Les trains régionaux, un mode de transport plébiscité
Le réseau ferroviaire de la Région Occitanie s’étend sur plus de 2500 kilomètres. 20 lignes de trains régionaux liO relient les territoires. 61 000 voyageurs quotidiens les utilisent pour des trajets domicile-travail ou leurs loisirs. 92% des habitants d’Occitanie considèrent le train comme « un mode de transport d’avenir qu’il faut développer davantage », selon une étude CSA menée pour la Région*.
* réalisée entre le 26 avril et le 7 mai auprès de 1008 individus

LA NUIT DES MUSÉES 2019

vignette-nuit-europeenne-de-5125275

 
Musée Paul Valéry
  • 17h-18h00 : Atelier famille,  une visite conçue pour les enfants et leurs parents/accompagnants.
  • 18h-19h30 : La classe, l’œuvre ! (tous publics)
  • 18h-21h : Peinture / Performance  du plasticien Boris OA
  • 20h-21h : Visite commentée des collections «L’île singulière vue par les peintres »
  • 21h-22h : “ A deux voix”, duos de violon- interprètes : Françoise Duffaud, Sarah Labrousse
  • 22h-23h : Spectacle « Echantillons » par Emilie Broquin  (chant marionnettique, en acoustique, a capella).


Musée de la Mer

  • Entrée gratuit de 10h à 22h30.
  • 18h30 & 21h30 : Visites guidées de l'exposition de Bibi par l'artiste


Musée International des Arts Modestes

  • Entrée gratuit de 19h à minuit.
  • Durant toute la soirée, une grande braderie sur de nombreux produits (catalogues, tee-shirt, cartes postales ...)
  • De 19h à 00h: 

Atelier "T'as le look du MIAM Coco" avec Sylvette Ardoino et NatiNath. 
Customisation de vêtements en écho avec les œuvres du musée.

  • 19h30: Visite guidée de l'exposition Kinshasa Chroniques. Une plongée au cœur de la capitale de la République Démocratique du Congo.
  • A partir de 21h médiation à la carte.

Notre médiatrice viendra vers vous et répondra à vos questions.

Centre Régional d'Art Contemporain
OUVERTURE EXCEPTIONNELLE DU CRAC JUSQU’À 23H30.

  • à 16h, visite « Jeu-enquête » [tous publics et familles]
  • découverte de l’architecture du centre à 16h,
  • visites à Quatre voix [tous publics] à 18h et à 21h

A NOTER : Le lendemain dimanche 19 mai à 16h : Finissage de l’exposition et lancement de la monographie de Laura Lamiel

Espace Brassens
Venez tenter une expérience unique et inoubliable. Entre amis, familles dans une zone de l’Espace Georges Brassens. A vous de voir si vous pouvez vous échapper de la Fan Zone... 

  • Réservation obligatoire : 

19h30 - 20h - 20h30 – 21h - 21h30 – 22h - 22h30
La durée du  défi est de 30 minutes et le nombre de participants par équipe est fixé à 6.

Vous avez dit des "salicornes" ?

Salicornes à Balaruc le vieux_resultatLes salicornes, voilà une plante mal connue ! Pourtant elles poussent sur notre littoral ! Ce sont de petites plantes annuelles, basses, charnues, qui croissent sur des sols riches en sel marin. Et que l’on trouve au bord de la mer. Son Étymologie : vient des mots latins sal, le sel et cornu de corne. On parle ici de la Salicorne « Européenne ».

D’une trentaine de centimètre, on peut les voir dans notre région du coté des Aresquiers ou au bord de l’étang de Thau. Elles sont regroupées dans une trentaine d'espèces de plantes halophytes (plantes adaptés aux milieux salés) appartenant à la famille des Chénopodiacée, selon la classification classique, ou des Amarantacée, selon la classification phylogénétique.saliJeune pousses de Salicorne

Les tiges tendres de la salicorne jeune, récoltée en mai ou juin, peuvent se déguster crues, nature ou en vinaigrette. Elles peuvent être cuisinées comme l’épinard, dans une omelette, à la vapeur, à l’eau ou revenue à la poêle. La salicorne fraîche, très fragile, ne se garde pas plus de deux jours au réfrigérateur.

saliLa Salicorne détail_resultat-3

On la trouve aussi conservée dans du vinaigre comme les cornichons, avec les mêmes utilisations culinaires qu'eux pour un accompagnement de viandes froides, assaisonnement de salades, à l’apéro etc.

"Personnellement je les préfère conservées dans du vinaigre. La recette en est d’ailleurs très simple. En mai mais pas plus tard que le mois de juin cueillez les sommités vert tendre, attention le pied de la plante possède une tige très dure et filandreuse difficile à manger (Photo) Ensuite passez les sous l’eau pour les débarrasser du sable éventuel, puis tassez les dans un bocal type confiture, ajoutez une dizaine de grains de poivre noir, et remplissez de vinaigre blanc. C’est tout. Dans 3 semaines environ, vos Salicornes seront « cuites » à point. Par la suite videz la moitié du vinaigre, et remplacez le par de l’eau, vos salicornes n’en seront que moins aigres."

Georges Cantin

Collision sur l'A9 vers 16 H

heliCapture

Une camionnette est rentrée en collision avec un Poids-lourd dans le sens Perpignan-Nîmes sur l'autoroute A9 vers 16 h, par l'arrière, sachant que le conducteur de la camionnette a eu besoin d'être désincarcéré.

Grièvement blessé il a été fait appel à l'hélicoptère Dragon 34 pour le transporter en urgence à La Peyronie.

L'accident s'est produit à la hauteur de l'aire de repos de Loupian, la circulation ayant été momentanément arrêtée.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon