échos

Une action citoyenne à Montbazin.

 loerDSCF0626
Comme ce fut le cas en début d'année lorsque le "grand débat" fut lancé, une équipe de bénévoles actifs et la municipalité ont choisi de lancer une nouvelle campagne d'information, d'échanges et d'incitation à l'action citoyenne. Tout cela hors des cadres idéologiques.
 
C'est ainsi que ce samedi 12 octobre a été organisée une réunion publique dans la salle communale "Occitanie". Le thème, de première importance, portait sur la demande officielle d'un "Référendum d'Initiative Partagée", le R.I.P., une grande première dans l'histoire de la Vème république.
 
Le gouvernement et les médias étant d'une extrême discrétion sur le sujet (mais pourquoi donc ?), il s'avère nécessaire de combler localement ce déficit d'information due les électeurs. D'autant que le contenu d'un éventuel référendum de cette nature est de taille : la privatisation ou le maintien dans le giron de l'état des aéroports de Paris. Le numéro 1 de la gestion aéroportuaire mondial, 80% des passagers de l'hexagone, 1ère frontière française (eh oui !), sans oublier un chiffre d'affaires colossal et un patrimoine foncier important de de grande valeur.loerDSCF0636
 
Lors de la réunion qui a rassemblé une bonne trentaine de personnes intéressées et disposées à agir, une présentation vidéo dynamique fut projeté et commentée, suivie d'explications précises sur les démarches individuelles à engager pour soutenir le projet officiel de référendum. Comme tout le monde n'a pas accès à internet (seule façon de s'inscrire), une équipe va se mettre à la disposition du public pour aider et assister les citoyens désireux de formuler leur demande en ligne.
Des permanences sont aussi programmées pour les semaines à venir à la Maison des Sports de Montbazin, coeur de la vie associative locale.
Pour tous les organisateurs, la démocratie n'est pas un état mais une action.

Des « Songes d’Automne » pour rêver avec les Arts

  Le Service « Culture » de la Mairie de Poussan vous conviait à découvrir et à participer à la quatrième édition de l’exposition et salon des Arts, «Songes d’Automne ». Pour cette exposition dont la visite était possible du samedi 12 de 10h à 20h au dimanche 13 octobre 2019 de 10h à 17h, le service culturel proposait la 4ème édition de ce Salon qui accueillait cette année 19 artistes peintres et sculpteurs amateurs, dont 11 locaux ou du territoire de Sète Agglopôle méditerranée. Un beau succès avant d’exposer car 27 artistes avaient candidaté.
Du figuratif à l’abstrait, toutes les expressions de nombreuses techniques sont représentées avec des artistes de Poussan, de Frontignan, de Sète, de Mèze et du Bassin de Thau principalement.

A la fin du salon, le prix du public était décerné à un artiste en fonction des votes des visiteurs qui devaient déposer dans une urne le nom de l’artiste qui a créé l’œuvre qui les a le plus émus. Cet artiste pourra à nouveau exposer l’année prochaine.   Jean-Louis Lapinte qui avait remporté ce prix l’an dernier n’était pas inscrit sur le bulletin de vote mais exposait ses belles toiles sur lesquelles l’on appréciait sa technique du « pointillisme ».gonseP1290552  

En 2018, c’était lui qui après un dépouillement dans les règles de l’art, avait reçu le prix du public étant l’artiste dont les œuvres avaient le plus marqué les visiteurs..

Cet événement autour de l’art, permet aux artistes amateurs ou semi-professionnels d’exposer et de se faire connaître. Les possibilités d’expositions “solos” étant difficiles à trouver. Un Songe très riche des sculpteurs, des peintres, des dessinateurs avec leurs styles, leurs méthodes et leurs circuits souvent parallèles.

Un éventail assez éclectique de réalisations qui séduisaient et qui attirent l’œil à chaque passage du visiteur.

Certains étaient déjà présents dans les éditions précédentes comme  Christine Gairaud Prades qui préfère le figuratif à l’acrylique et aime s’inspirer de ses voyages, de sa perception et de son vécu tandis que Franck Cérepes, dessinateur de Poussan, l’ inspiration vient de la BD, avec une technique très bien maîtrisée avec stylos encre, gel et autres outils..

Comme il était précisé par les élus délégués à la Culture : L’Art sous toutes ses formes est lié à l’émotion et possède des vertus insoupçonnées. Entre peinture et sculpture, abstrait et figuratif,… flânerie et rêverie sont au programme de ce voyage dans le paysage intime des artistes. Toujours appréciée du public, cette exposition est un moment incontournable de la vie culturelle de la ville, le lieu de toutes les rencontres possibles, de toutes les fraternités artistiques. La commune est heureuse de pouvoir partager leur talent ».

« La culture et les arts ne sont pas accessoires, ils constituent bien l’essentiel pour inspirer l’imaginaire et l’émerveillement. Nous en avons tant besoin !… »

L’on retrouvait aussi, Daniel Merlin et ses magnifiques sculptures près de Régine Nogaret qui fait la fête à la terre avec des sculptures de grès rose.

Les nombreux visiteurs à l’heure du vernissage puis durant ces deux jours d’exposition pouvaient eux aussi se laisser surprendre et musarder d’une autre façon.

Sylvie Cappeau et ses sculptures nous transportait dans son univers tandis que non loin de là Sylvain Ferraiolo crée avec ses crèches un monde de rêve dans lequel il ne reste qu’à songer.

Que du bonheur pour le public qui pouvait compléter sa visite avec les œuvres de Sylvie Copin et celles d’Emmie Charayron, qui avec différents outils peint sur des miroirs. Beaucoup de couleurs comme pour Didier Vidal  de l’atelier Matome qui apprécie les contrastes pour ses portraits et ses paysages. assez modernes et très stylées ou celles de René-Drion, des peintres exprimant une part de leur Moi intérieur.

Au grès de notre déambulation nous pouvions découvrir les poulpes d’Isabelle Dejean

 De son côté Jean-Claude Agullo, qui à partir de la technique du vitrail, réalise de très beaux sujets se faisait un plaisir de vous présenter ses nombreuses et dernières œuvres. L’œil se laissait guider.

Avant de se replonger dans la Peinture, les animaux sculptés d’Anne Chabanon en intriguaient plus d’un et nous invitaient à pénétrer dans son univers.

gonseP1290489Et pour s’imprégner des techniques de peinture, dans les tendances et les jeux de formes et de couleurs, il y avait le choix, avec les peintures de Jean-Claude Pagnier synonymes de fraîcheur, celles de Françoise Bedés Lettieri et de Denis Cohen qui nous emportaient dans d’autres contrées.  Il ne fallait surtout pas oublier de profiter des œuvres de Christian Bertrand avec une inspiration à base de fruits et de fleurs, ou des nuances de bleu avec lesquelles joue Marie-Claude Lutigneaux.

Quant à Ginette Gil-Catala sa technique de la mosaïque maîtrisée à merveille, lui permet de réaliser des œuvres d’une très belle finesse.

Si le service culture de la Mairie souhaite que ce salon s’enracine durablement , il précise qu’une des œuvres sera récompensée en fonction des votes des visiteurs et son créateur aussi car les artistes surprennent et créent des émotions : » Dans cette période difficile, ce Salon contribue à ouvrir le regard des visiteurs sur l’oeuvre artistique révélatrice de la vraie nature de nos émotions. Vous découvrirez la créativité étonnante et parfois de ces passionnés de leur art qui font très bien ce qu’ils aiment ».:

« Un grand merci aux artistes et à tous ceux qui permettent la réalisation de ces deux journées  car cela permet de mettre en avant l’Art qui est porteur d’émotions, de rêves et de liberté, la culture et les Arts n’étant pas des accessoires mais constituant l’essentiel pour provoquer l’imaginaire et l’émerveillement dont nous avons bien besoin ».

Et Monsieur le Maire abondait dans ce sens en félicitant les artistes et ceux qui ont permis de réaliser cette édition de Songes d’automne. Cela permet à de nombreux Poussannais et visiteurs de découvrir des artistes  du Bassin de Thau et de s’imprégner de leur Art.

Il fallait donc profiter de la multiplicité de sensations que l’on ressent face aux œuvres en allant plus loin, si besoin, car les Artistes étaient prêts pour se confier.tressP1290630

Si à l’heure du vernissage l’on pouvait échanger ses premières impressions autour d’un apéritif dînatoire, plus tard, c’est le foyer des Campagnes qui pouvait être un forum pour abriter les échanges relatifs à ces Songes d’Automne.

A l’heure de la clôture, après un dépouillement dans les règles de l’art avec 227 votes et la venue de très nombreux visiteurs, après Jean-Louis Lapinte en 2018, pour 2019, c’est Sylvain Ferraiolo, qui a su emporter le public dans un monde imaginaire avec ses magnifiques crèches, qui était l’artiste dont les œuvres avaient le plus marqué les visiteurs. Il recevait des mains des élus de Poussan qui le félicitaient trois livres sur Poussan et  sur des Artistes qui sont venus exposer au Foyer, avec la possibilité d’exposer lui-même l’an prochain.

tressP1290623

De grands mercis à tous les acteurs de cette réussite qui partageaient le verre de l’amitié pour terminer en beauté.tressP1290631

 

Les sorties dans l'Hérault pour la semaine à venir

Fest vous aide à trouver les événements qui vous feront passer de bons moments entre amis ou en famille. Du méga concert au loto communal, Fest référence les idées de sorties sur toute la France.

 Le calendrier des fêtes de votre ville ou de votre commune s'y trouve forcément.

Utilisez les outils de recherche pour dénicher les soirées, fêtes et animations qui se déroulent autour de vous.

"Aussi, annoncer un événement est entièrement gratuit ! Que vous organisiez une soirée ou une brocante, complétez un simple formulaire pour décrire votre événement et c'est dans la boîte. On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même !"

Avec Fest, faire la promo d'événements n'a jamais été aussi simple...

En France :

https://www.fest.fr/

Dans l'Hérault :

https://www.fest.fr/agenda/heraul

PASCAL OBISPO

PASCAL OBISPO

Début Juin Pascal Obispo révélait à son public un nouveau single pop et fédérateur intitulé ‘Chante la rue chante', annonçant ainsi la sortie prochaine de son nouvel album évènement, le 12 Octobre 2018. Un disque riche en collaborations avec les participations de Benjamin Biolay, Calogero, Christophe, Isabelle Adjani, Youssou'n'Dour, PHILIPPE pascal... et d'autres invités. Un retour aux sources pour Pascal Obispo, qui revient en livrant des chansons pop teintées de rock.

En partie réalisé par Benjamin Biolay et Pierre Jaconelli, ce nouvel album éponyme est aussi l'occasion pour Pascal Obispo de signer la majorité de ses textes. Dès le mois de Janvier 2019, Pascal repartira sur les routes de France, de Belgique, avec ses musiciens, pour offrir une nouvelle tournée à son public riche de ses plus grands succès et de ses nouvelles chansons.

Personnes à mobilité réduite : 0473627900
Genre : Variété et chanson françaises
Tarif principal : 45.00 €

 

Ocean Hackathon, ça "bûche" ce week-end à la Station Marine

 CEANCapture

Si non loin de là, côté Plagette et côté Pointe Courte on est assez nombreux pour pêcher quelques daurades, à la Station Marine de Sète, c'est aussi du sérieux avec l'Océan Hackathon, concours créatif autour de la mer et du numérique

 

Des Challenges et une activation des neurones por participer à ce concours International organisé par le Campus mondial de la mer de Brest, l’Ocean Hackathon, auquel s’associe le Conseil de développement de Sète agglopôle organisateur sur le site.

Ce week-end (48h non-stop du 11 au 13 octobre à la Station Marine de Sète), on peut même y dormir, , des données numériques liées à la mer sont mises à disposition d’équipes qui doivent répondre chacune à un défi déposé en amont par un porteur de projet. L’objectif est de faire émerger des innovations technologiques dans le domaine maritime, qui peuvent s’appliquer à l’amélioration d’une situation existante ou faire naître un nouveau concept.

oceanP1290572

oceanP129057111 des 88 défis retenus au niveau international sont inscrits sous la bannière de Sète agglopôle méditerranée, ce qui est le gage d’un vrai engouement pour notre environnement et d’un réel engagement sur nos futurs possibles évoqués dans notre projet de territoire.

11 défis, à chacun le sien ! 

De la cuisine aux salles de réunion tout le bâtiment permet aux groupes de partipants de cogiter au mieux...

Avec par exemple : réaliser une bouée connectée, le low impact pour la plaisance, Secu-Info-Apnée...

 Le lauréat désigné le soir du 13 octobre, défendra son projet lors de la finale qui se déroulera à Brest en novembre prochain. Les 3 premiers de l’édition sétoise se verront accompagnés financièrement dans la mise en œuvre de leur défi par Sète agglopôle et la CCI 34.

oceanP1290563

TMS : pour Sandrine Mini, le théâtre est ce qui nous ressemble et nous rassemble

  miniCapture Sandrine Mini, Directrice du TMS, la scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau a pris ses fonctions il y a un peu plus de deux ans. Cela lui a permis après une première année de découverte de prendre ses marques de travailler avec toutes les équipes du théâtre et de mettre en place des « outils » et des actions pour atteindre ses objectifs …

En effet Sandrine mini a un projet ambitieux en passe de se réaliser : à l’écoute des diversités des parcours et des publics, proposer au plus grand nombre une culture artistique en ouvrant à tous le TMS  en mettant le théâtre à leur portée tout en assouplissant son accès,mais aussi en délocalisant  la Scène Nationale.

Car pour Sandrine, « accueillir la diversité pour une scène nationale, c’est confronter la pluralité des esthétiques à la richesse des points de vue, c’est poursuivre l’instant de la représentation par des temps d’échange, de partage, de pratiques artistiques, ouvrir à de nouveaux publics pour habiter notre maison et la rendre toujours plus vivante.Parce qu’au fond quel autre domaine que le spectacle vivant regroupe autour d’une œuvre, des altérités faisant société ? S’il est une vocation du théâtre aujourd’hui dans une société contemporaine frappée de plein fouet par les crises de toutes sortes, ne serait-ce pas celle de créer du lien ? Le théâtre est ce qui nous ressemble et nous rassemble, nous permet, l’espace de la représentation, d’expérimenter ce qui fait notre rapport au monde, ce qui nous construit et nous rend humain. »

Pour elle, si il reste des choses à améliorer, à enclencher, il y a déjà un énorme travail accompli par toutes les équipes. Une aventure enthousiasmante pour ne laisser personne sur le chemin…miniooooCapture

Même les artistes ont besoin d’être aidés quand ils évoluent dans de jeunes compagnies. La Scène Nationale est là pour structurer, jouer le rôle d’incubateur de compagnies et elle peut en être fière car a elle a de très bons retours. Cela demande beaucoup d’énergie, de travail mais c’est gratifiant et cela procure des satisfactions.

Et après une saison un peu mouvementée suite au grand déluge sur la scène, le TMS a toujours les mêmes objectifs : rendre le théâtre abordable à tous et faire en sorte que chacun puisse s’y retrouver en fonction de sa personnalité, de ses passions de ses envies, de ses possibilités.

Ce n’est pas si simple, car cela implique de multiplier les lieux et les salles de proposer des spectacles, des plus classiques aux plus modernes, que ce soit en orchestre, en musique, en théâtre et en lyrique… Et même en cirque…

Donc pour y parvenir, un nombre croissant de spectacles : les spectateurs fidèles à la Scène Nationale depuis plusieurs années ne sont pas lésés et au contraire en plus des rendez-vous auxquels ile étaient attachés d’autres qui ont été rajoutés peuvent leur plaire et les faire rêver en respectant l’équilibre automne-printemps.

D’autant que certains bijoux leur seront proposés comme en art lyrique avec par exemple « la petite messe solennelle » et bien d’autres spectacles exceptionnels.

Ils trouveront aussi des soirées festives  comme pour le Concert inaugural d’Escale à Sète 2020 « Chansons populaires de la Bella Napoli », un événement populaire,  ou encore avec les variations américaines en partenariat avec Musicasète, dans lequel l’on redécouvrira une des stars locales..

Ce seront aussi des temps forts avec par exemple une semaine espagnole : Sin permiso, « Canciones para el silencio » avec Anna Morales et Buffles, une fable urbaine avec théâtre de marionnettes… En novembre.

Mais aussi Du Hip Hop, des danses urbaines, avec même un Pierre et le Loup pour toute la famille,  des spectacles joyeux, du karaodance et d’autres pépites dans ce style…

Pour Sandrine, le théâtre va bien au-delà : Si l’artiste ne peut sauver le monde, il peut contribuer à modifier durablement le regard que nous portons sur lui. »

Et d’autre-part, si le théâtre ne soigne pas tout, si après des moments dramatiques et après des amnésies il peut permettre en partie de se reconstruire, il est nécessaire qu’il s’ouvre à tous, qu’il donne même des clefs citoyennes.

Ce sera le cas avec « Ne laisse personne te voler les mots », un certain éclairage sur la vie.

En outre De Léo Malet à Mireval, à la Passerelle de l’Ile de Thau, des spectacles pour enfants jusqu’à ceux pour étudiants, de ceux délocalisés à l’un d’entre-eux sous chapiteau, avec un accès facilité pour ceux qui ont des problèmes auditifs, visuels, de handicap, de transport et même économiques, les outils sont en place pour que tout le Bassin de Thau en profite et n’hésite pas à découvrir le « théâtre ».

Il y a des ressources, des demandes auxquelles le TMS en accord avec les communes et les structures doit répondre par des propositions de spectacles de super qualité…

A prendre en compte aussi le fait que toutes les catégories de spectacles sont au même niveau, du lyrique à la musique, en créant aussi certains liens comme avec la littérature, les concerts en off, des soirées Dj…

mini222CapturePour Sandrine le théâtre se doit de faire rêver, l’artiste doit être généreux et c’est aussi ce que vous pourrez ressentir lors de cette saison en particulier avec le très beau Tabarnak, Cirque Alfonse québécois, ou avec le Térabak de Kiev en décembre,  et encore avec le cirque sous chapiteau à Frontignan, « Dans ton coeur ». Et le tout en famille si vous le désirez.

Avec des troupes venant de Sao Paulo, de Corée des USA il y aura de quoi s’échapper… C’est certain..

A priori, vu le nombre de réservations pour les spectacles de cette saison cette ouverture du TMS satisfait un grand nombre de spectateurs ainsi que ceux qui vont à sa rencontre dans les communes du Bassin de Thau. C’est une nécessité pour le TMS qui rayonne autour de lui.

Cette ouverture aussi se traduit par les productions qui permettent en cirque, théâtre et danse de prendre en charge des projets de jeunes troupes pour les aider à la création et à aller jusqu’au bout pour la réalisation

Devant la fragilité de l’écosystème de la production dans notre pays, nos théâtres ont une responsabilité : prendre le risque nécessaire du soutien à la création. Avec deux productions déléguées accompagnées cette année et 20 créations accueillies sur la saison, nous plaçons les artistes au cœur de notre maison pour ensemble écouter le monde et résonner avec lui.

Jean-Marie Philipon

La carte officielle des radars fixes est en ligne !

Speed camera on the side of a tree lined road

 

Radars fixes classiques, radars double sens, radars vitesse moyenne... La carte officielle des radars fixes et des itinéraires de contrôle-leurres (où les radars sont déplacés régulièrement en n'étant annoncés que par un seul panneau) vient d'être mise en ligne sur le site de la Sécurité routière. Cette carte détaille l'emplacement des 3 275 radars en service sur l'ensemble du territoire.

Cette carte des radars fixes et itinéraires de contrôle-leurres permet de zoomer sur n'importe quel point de la carte pour faire apparaître les pictogrammes symbolisant les radars sachant qu'il est également possible d'effectuer une recherche de radars par département ou par type de radar.

Et, pour en savoir plus, vous pouvez ensuite cliquer sur ces pictogrammes afin de connaître les caractéristiques des radars présents sur votre parcours :

  • emplacement précis (département, route) ;
  • type de radar installé (radar fixe classique ou double sens, radar vitesse moyenne, radar de feu rouge...) ;
  • date de mise en fonction ;
  • vitesse maximale autorisée sur ce tronçon de route.

Les données publiées sur cette carte sont actualisées tous les deux mois.

  Rappel :

La mise en ligne de cette carte avait été annoncée lors du Comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon