échos

Booster vos défenses immunitaires grâce aux remèdes naturels

La boutique ODLYS  de Poussan et Nicolas BASTIDE d’IZARD qui la dirige présentent régulièrement différentes façons de booster nos défenses immunitaires grâce aux remèdes naturels.

La santé par les plantes c'est sa spécialité et l'hiver ce qui est important, c'est l’ IMMUNITÉ.

En phytothérapie, l’incontournable est le THYM de nos garrigues.

A la fois stimulant, expectorant et antiseptique, il stimule nos défenses face aux organismes pathogènes de l’hiver. En infusion, il sera recommandé de boire 2 ou 3 tasses par jour.
La seconde plante reine de l’hiver présentée, est l’ECHINACÉE.

 

A la fois stimulant, expectorant et antiseptique, il stimule nos défenses face aux organismes pathogènes de l’hiver. En infusion, il sera recommandé de boire 2 ou 3 tasses par jour.
La seconde plante reine de l’hiver présentée, est l’ECHINACÉE.

Une plante aux fleurs magnifiques qui possède des propriétés immunostimulantes. Elle est indiquée pour les rhumes, les rhinites et protège le système immunitaire. C’est une plante pour toute la famille !

En mycothérapie, thérapie par les champignons, Nicolas nous a présenté le SHIITAKÉ aux pouvoirs anti-oxydant, antibactérien et booster de l’immunité.

C’est un champignon encore à l’étude pour soutenir les traitements lourds en cas de cancers du colon et de l’estomac. Il permettrait de réguler le taux de cholestérol.


Le REISHI est un champignon aux pouvoirs antiviral, anti-inflammatoire, immunostimulant : royal pour l’hiver !

Le dernier de l’arsenal mycothérapique est le MAÏTAKÉ qui a la capacité d’augmenter nos défenses immunitaires, de soutenir un bon taux de cholestérol et d’être réputer antihypertenseur en Asie.

odlDSC_0007 (4)

La Gemmothérapie est l’utilisation en macérat glycériné de bourgeons frais ou de radicelles.

C’est une branche puissante de la phytothérapie car elle agit en douceur et en profondeur, on parle d’un travail de fond.

Les 2 macérats principaux de l’hiver sont : LE CASSIS et L’ÉGLANTIER.

Le Cassis est le roi en phytembryothérapie, l’un des bourgeons les plus étudiés et ce depuis le moyen-âge où il était utilisé comme contre-poison.
Il a un pouvoir adaptogène qui permet de (re)donner de la vitalité tout en calmant le système nerveux. Il agit aussi bien sur la sphère respiratoire (allergie, grippe, troubles orl…) qu’articulaire !
C’est un formidable anti-inflammatoire.
L’ Églantier ou Rosier sauvage est riche en Vitamine C, il est conseillé pour les enfants « toujours malade » qui ont des troubles ORL à répétition. C’est un antiviral efficace qui stimule les défenses immunitaires de l’organisme.

 Nicolas  rappelle quelques huiles essentielles à avoir en mémoire pour l’hiver : Le fameux Ravintsara aux pouvoirs immunomodulant et antiviral de premier ordre, l’eucalyptus radié véritable nettoyeur des poumons et booster de l’immunité ainsi que le bois de Hô, antiviral, immunostimulant et apaisant qui convient à toute la famille.

odlDSC_0004 (4)

Nicolas peut vous montrer comment réaliser un baume pour l’hiver, comparable au fameux baume du tigre (blanc) à base de romarin à camphre, de menthe poivrée, d’eucalyptus radié et de clou de girofle, dans une base de beurre de karité, huile végétale de noyau d’abricot et de cire d’abeille.

 

http://www.odlysboutique.fr/

Boutique ODLYS
4 RUE MARCEL ICARD
34560 POUSSAN
Téléphone : 04.30.72.23.11

HORAIRES :
Lundi au Vendredi : 9h30-12h et 15h-18h30
Samedi : 9h30-12h

 

Nouveau bac : comment se passe le Grand oral ?

En voie générale et technologique, vous passez un Grand oral à la fin de votre année de terminale. Cette épreuve fait partie des 5 épreuves finales du baccalauréat (60% de la note finale) et compte avec un coefficient 10 en voie générale ou 14 en voie technologique. Cette épreuve dure 20 minutes et est précédée de 20 minutes de préparation.

Quel est l’objectif du Grand oral ?

Le Grand oral vous forme à prendre la parole en public de façon claire et convaincante.

Cette épreuve permet aussi d’utiliser vos connaissances (celles qui sont liées à vos spécialités) pour créer une argumentation et montrer en quoi elles sont essentielles pour votre projet de poursuite d'études, et même votre projet professionnel.

Évaluation du Grand oral

L'épreuve est notée sur 20 points.

Le jury va faire attention à la solidité de vos connaissances, à votre capacité à argumenter et à relier les savoirs, à votre esprit critique, votre expression, la clarté de votre propos, votre engagement dans votre parole, votre force de conviction.

Comment se déroule l'épreuve du Grand oral ?

L'épreuve dure 20 minutes (et vous avez 20 minutes de préparation en plus) et se déroule en trois temps : un premier temps où vous êtes debout devant le jury (sauf cas particulier), et les 2 autres temps d’échange assis ou debout selon votre choix.

Temps 1 : vous présentez une question (5 minutes)

Vous avez préparé en avance 2 questions avec vos professeurs et éventuellement avec d’autres élèves. Ces questions portent sur vos spécialités.

Pour la voie générale, elles peuvent ne concerner qu’une seule de vos spécialités, ou les deux en même temps. Par exemple, si vos 2 spécialités sont histoire-géographie et SVT, la question peut porter sur l’histoire de la médecine.

Pour la voie technologique, ces questions s’appuient sur une des spécialités de votre série.

Au début de l'épreuve, vous présentez donc ces 2 questions au jury, qui en choisit une.

Vous avez ensuite 20 minutes de préparation pour mettre en ordre vos idées et créer un support (une carte, un graphique, un schéma, etc.) à donner au jury. Rassurez-vous, ce support n’est pas évalué. Votre exposé se fait sans note.

Une fois que l’épreuve orale commence, vous devez expliquer pourquoi vous avez choisi de préparer cette question, puis vous développez et y répondez.

Le jury évalue votre argumentation et vos qualités oratoires.

Temps 2 : vous échangez avec le jury (10 minutes)

Par la suite, le jury vous interroge pour avoir plus de précisions et vous demander d’approfondir votre pensée. Ce temps d'échange permet surtout de mettre en valeur vos connaissances liées au programme des spécialités suivies en première et terminale, et vos capacités argumentatives.

Temps 3 : vous échangez avec le jury sur votre projet d'orientation (5 minutes)

Vous expliquez en quoi la question traitée est utile pour votre projet de poursuite d'études, et même pour votre projet professionnel.

Vous parlez des différentes étapes qui vous ont permis d’avancer dans votre projet (rencontres, engagements, stages, mobilité internationale, intérêt pour les enseignements communs, choix des spécialités, etc.) et de ce que vous en ferez après le bac.

Le jury fait attention ici à votre manière d’exprimer une réflexion personnelle et à vos motivations.

À noter : pour la voie générale, si votre question concerne la spécialité "Langues, littératures et cultures étrangères et régionales", vous pouvez passer les deux premiers temps du Grand oral en langue vivante.

Si vous êtes candidats individuels ou d’un établissement privé hors contrat

Si vous êtes un candidat individuel ou dans un établissement privés hors contrat, vous présentez l'épreuve orale terminale dans les mêmes conditions. La seule différence est que les 2 questions sont préparées par vous-même.

La composition du jury du Grand oral

Dans le jury, il y a 2 professeurs de matières différentes :

  • un professeur d’une de vos spécialités (ou un professeur de la spécialité de votre série pour la voie technologique)
  • un professeur de l’autre spécialité ou d’un des enseignements communs, ou un professeur-documentaliste.
Toute l'actualité sur le nouveau bac

Le label EcoQuartier pour la requalification de l’Ile de Thau

fgh

 

Le 5 février dernier, c’est au siège de l’Unesco que le Maire de Sète a reçu officiellement le label EcoQuartier pour le projet de renouvellement urbain de l’île de Thau. Une reconnaissance de la dimension environnementale et de développement durable de cette opération. Au niveau national, c’est l’un des 4 seuls quartiers situés en politique de la ville à bénéficier de ce prestigieux label.

Le label a été avalisé en octobre dernier par la Commission régionale ÉcoQuartier qui a souligné les « ambitions prometteuses affichées pour que le projet s’inscrive dans une démarche d’amélioration continue et de qualité ». Considérant que le label EcoQuartier permettra de démarquer la rénovation de l’Ile de Thau d’une opération classique de renouvellement urbain et donc de contribuer au mieux-vivre des habitants.

Requalification des équipements et des espaces publics, création de lieux de promenade et de cheminements doux, valorisation des berges de l’étang, rénovation des logements dans le respect des normes de basse consommation ou encore création d’espaces verts peu consommateurs d’eau et plantation d’arbres pour former des îlots de fraicheur, font partie des actions à l’origine de la labellisation. Autre exemple, la création d’une voie verte entre la Plagette et le Pont-Levis qui sera aussi reliée à l’Ile de Thau. Sur le terrain, la rénovation urbaine a déjà démarré. L’ambition du programme se traduit par un montant de travaux de près de 29 millions d'euros dont 8M€ financés par l’ANRU.

 

Forum Sport et Santé intéressant au Casino de Balaruc-les-Bains

La pratique du sport chez les enfants et les adolescents est en déclin. Quant à l’apprentissage de la natation, il montre ses limites avec l’augmentation des noyades en France. Les Jeux de Paris 2024 peuvent-ils contribuer concrètement à relancer l’activité physique chez les Français ?

Le Forum Sport & Santé, organisé par le journal Le Monde, ce jeudi 6 Février, en partenariat avec Sète Agglopôle Méditerranée, se penche sur ces questions de santé publique, ainsi que sur la réathlétisation, cette étape longtemps négligée entre la blessure et la reprise de l’entraînement. 

C'est devenu une évidence : une activité physique régulière est le seul véritable antidote aux maux de la sédentarité. Elle constitue une réponse à l'épidémie d'obésité à laquelle nous assistons au niveau mondial, notamment chez les plus jeunes, elle permet de vieillir en bonne santé, elle contribue à prévenir les maladies ou à mieux guérir de celles-ci.

Participation exceptionnelle, en tant que grands témoins, de Stéphane Diagana, champion du monde d'Athlétisme et de Guilhem Guirado, ancien capitaine du XV de France. 

 

 

 

 

 

 

 

Comment lutter contre l’inactivité ?.

Les jeunes sont les plus exposés. Les nouvelles générations ont tendance à se laisser captiver par les écrans. Les spécialistes présents au  forum Sport & Santé à Balaruc-les-Bains tirent la sonnette d’alarme. François Carré, cardiologue du sport, remarque un constat inquiétant. "En France le niveau d’activité baisse alors que d’autres pays comme les Etats-Unis augmentent le leur. Si cela ne progresse pas, l’espérance de vie de la nouvelle génération sera moindre que la nôtre, çà à l’air de rien mais cela veut dire que c’est une bombe à retardement"... 

Durant ce forum, les spécialistes se sont alors efforcés de faire passer des messages simples et des recommandations face à cette sédentarité ; autant pour les jeunes que pour l’entourage familial avec un mot à faire entrer dans les esprits « BOUGER » comme le précise le David Thivel, chercheur, qui est membredu Comité Scientifique de l’Observatoire National de l’Activité Physique et de la Sédentarité - ONAPS. Les enfants de moins de 6 ans doivent avoir 3 heures par jour de sollicitation motrice, on ne parle pas de sport mais juste de les faire bouger, ce qui nécessite, bien sûr, l’implication des parents 

Pour les enfants de 6 ans et jusqu’à 18 ans, ils doivent avoir une heure par jour d’activité modérée ; l'augmenter de 10 minutes réduit d’environ 12% les risques de morbi-mortalité  Plusieurs débats ont été menés pour mettre en avant l'activité physique chez les jeunes sachant que lécole a un rôle essentiel.

Il faut réconcilier les jeunes avec l’activité physique. L’Education Nationale joue d’ailleurs un rôle essentiel dans l’apprentissage ; mais il est important de bien coordonner cette pédagogie selon Stéphane Arias, directeur régional de l’Union nationale du sport scolaire (UNSS) :

La pratique sportive doit se répartir harmonieusement sur toute la semaine - 30 minutes par jour - ceci correspondant bien à ce souci de santé pour notre jeunesse  En revanche les spécialistes précisent qu'il ne faut pas confondre sport et activité physique ; le but n'étant pas de passer directement à un sport intensif. Le message est plus porté vers une activité physique. Marcher, monter des marches peuvent suffirent pour entrer dans le cadre de l'activité physique. L'objectif étant avant tout de bouger et donc d'éliminer l'inactivité.

L’enjeu est donc de taille ; les sportifs et les spécialistes de la santé ont donc entamé une course contre la montre sachant que plus vite le message passera plus les résultats seront probants selon le cardiologue François Carré.

Le point positif c’est qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire... Si un enfant décide de bouger, il pourra alors rattraper très vite son retard.

Une séance a été proposée le matin et l'après-midi par Caroline à tous les participants présents au Forum, détente physique assurée et bonne humeur avec une nouvelle méthode le "YOGIST" :

C'est une méthode de "yoga corporate" pour l’hygiène de travail, sur chaise, sans se changer, sans matériel...  sur le lieu de travail. 

YOGIST intervient aujourd’hui en France, au UK, au Brésil et à Singapour et développe des outils digitaux pour permettre à tous ceux qui travaillent sur écrans et dans des positions assises, de sauver leur dos… et leur santé !

Entretien avec Guilhem Guirado, ancien capitaine du XV de France et le Dr.Jacques Teissier, chirurgien orthopédiste et traumatologue, suivi de : 

Après la blessure, le temps de la réathlétisation :

Entre le coup d’arrêt constitué par la blessure et la reprise de l’entraînement et de la compétition, la phase de la réathlétisation, longtemps négligée, est cruciale. Elle pose notamment la question de la relation entre l'encadrement sportif et le staff médical. 

Avec Guilhem Escudier, médecin du MHSC Foot, Guilhem Guirado, ancien capitaine du XV de France, Anne-Laure Morigny, préparatrice physique en charge de la réathlétisation et de la prévention des blessures à l'Insep (INSEP), Marine Tanguy, chargée de projet à la mairie de Balaruc-les-Bains, Pierre Vaultier, double champion olympique de snowboardcross qui ont échangé avec le public.

Intervention de Marine Tanguy, chargée de projet dans le sport, à la Mairie de Balaruc-les-Bains, déclarant que cette station thermale répond aux besoins et aux attentes des sportifs de haut niveau et des médecins en créant un centre de préparation physique et réathlétisation à base d’eau thermale à Balaruc-les-Bains - prévention des blessures qui rentre dans la préparation des sportifs de haut niveau, lien avec les besoins du haut niveau qui sont les mêmes que pour les sportifs de moyen niveau et loisirs à qui le centre de préparation physique et réathlétisation sera également ouvert. 

Faire de Paris 2024 un tremplin pour le sport santé ?

Avec le lancement de sa stratégie Bouger Plus, le comité d’organisation Paris 2024 montre son intérêt pour le sport santé. Mais au-delà des déclarations d’intention, comment faire pour que les Jeux olympiques contribuent concrètement à développer l’activité physique chez les Français ?

Avec Marie Barsacq, directrice "Impact & Héritage de Paris 2024", Jackie Benoist, médecin CROS Occitanie, Stéphane Diagana, champion du monde d'Athlétisme, Christèle Gautier, cheffe de projet Stratégie Sport Santé au Ministère des sports, Joana Ungureanu, Manager du programme "Bouger plus Paris 2024".

Conclusion de ce Forum avec Stéphane Diagana et  Magali Ferrier, vice-présidente déléguée au sport de Sète Agglopôle Méditerranée.    A.P.

Les sorties dans l'Hérault pour le week-end à venir

Fest vous aide à trouver les événements qui vous feront passer de bons moments entre amis ou en famille. Du méga concert au loto communal, Fest référence les idées de sorties sur toute la France.

 Le calendrier des fêtes de votre ville ou de votre commune s'y trouve forcément.

Utilisez les outils de recherche pour dénicher les soirées, fêtes et animations qui se déroulent autour de vous.

"Aussi, annoncer un événement est entièrement gratuit ! Que vous organisiez une soirée ou une brocante, complétez un simple formulaire pour décrire votre événement et c'est dans la boîte. On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même !"

Avec Fest, faire la promo d'événements n'a jamais été aussi simple...

En France :

https://www.fest.fr/

Dans l'Hérault :

https://www.fest.fr/agenda/heraul

PARIS DES MINUS

PARIS DES MINUS

Un spectacle pour ceux qui rêvent de grandir et les grands aux âmes d'enfants. Mlle Camélia, grande architecte consciencieuse, doit faire les plans du futur village olympique de 2024. Elle y parviendra admirablement bien d'autant plus qu 'elle va avoir la fabuleuse idée de conserver l'écosystème du lieu en sauvegardant les fourmilières.

Cette idée vient- elle d'elle ? Ou bien est-ce grâce à sa rencontre avec la fourmi Fifi et la grenouille Gaby ? Vous allez le découvrir... Fifi veut réaliser son rêve, devenir reine adjointe de la fourmilière. Gaby, lui, cherche l'Amour. Fifi missionnée par les services secrets obtiendra le poste uniquement si elle retrouve la boucle d 'oreille d'une chanteuse des année 80 dont est fan la reine ! Gaby, sous-le conseille de Dame nature, va accompagner Fifi dans son expédition à Paris. Ils vont devoir survoler Paris sur un animal volant, combattre l'Araignée la veuve noire et échapper aux caprices de Lucien, fils de Mlle camélia. Toutes ces péripéties vont rapprocher ces deux êtres bien différents...

Un spectacle drôle pour petits et grands, mêlant de très jolies chansons des années 80, de la danse et de la vidéo.
Genre : Théâtre pour enfants ; Théâtre pour enfants
Tarif principal : 10.75 €

CARRE RONDELET
14 rue de Belfort

34000 MONTPELLIER
 
Samedi 15 février 2020 à 15h30 Dimanche 16 février 2020 à 15h30
Lundi 17 février 2020 à 15h30 Mardi 18 février 2020 à 15h30
Mercredi 19 février 2020 à 15h30 Jeudi 20 février 2020 à 15h30
Vendredi 21 février 2020 à 15h30 Samedi 22 février 2020 à 15h30
Dimanche 23 février 2020 à 15h30  

 

 

 

Cérémonie de remise des décrets de naturalisation et des déclarations de nationalité française

 
Cérémonie de remise des décrets de naturalisation et des déclarations de nationalité française

Jacques WITKOWSKI, préfet de l’Hérault, a présidé vendredi 17 janvier 2020, la cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française.

IMG_1091
Cette cérémonie vise à accueillir de manière solennelle et chaleureuse dans la communauté nationale les personnes ayant acquis récemment la nationalité française par naturalisation ou réintégration, ou par mariage avec un ressortissant français.

70 personnes sont conviées à cette cérémonie pour recevoir le décret de naturalisation ou la déclaration de nationalité. Elles sont originaires de pays différents : Maroc (27), Algérie (20), Tunisie (1), Espagne (1), Royaume Uni (1), Bénin (2), Colombie (2), Liban (2), Madagascar (2), Portugal (2), Roumanie (2), Belgique (1), Canada (1), Comores (1), Cote d’Ivoire (1), Gabon (1), Ghana (1), Guinée (1), Italie (1).

IMG_1001
IMG_1153

Ces personnes résident à Montpellier (pour la plupart d’entre elles), Castelnau-le-Lez, Lunel et Sète.

Cérémonie de remise des bourses de Montpellier Business School

 

Remise des Bourses MBS ce jeudi 6 février à l'Arena de Montpellier en présence de M. Gérard Lannelongue, représentant Philippe Saurel, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, d'Anne-Valérie Crespo-Febvay, Présidente de la Fondation Montpellier Business School pour l’égalité des chances, Bruno Ducasse Directeur Général, Stephane Cerdan Trésorier représentant le Président André Deljarry, Philippe Nicoulet, President du Rotary Club international de Montpellier, Maître Emmanuelle Carretero, Présidente d’Enfance et Partage: la concrétisation d’une politique sociale soutenue par les entreprises et par la Fondation.

 Bruno Ducasse commence par rappeler quelques principes fondamentaux de Montpellier Business School : 

"Vous le savez, Montpellier Business School est une Grande Ecole de Management, reconnue nationalement et internationalement pour la qualité de son enseignement et le prestige de ses diplômes.

La troisième accréditation internationale, EQUIS, est venue cette année couronner ce succès.

 Ce qui est parfois moins connu, car c’est plus atypique dans le concert des grandes écoles de management, c’est l’engagement de MBS pour l’égalité des chances et la profondeur de son impact.

 C’est pourtant l’un des points qui rendent MBS différente, voire unique.

 A la source de cette politique, il y a une conviction qui est au cœur de l’ADN de Montpellier Business School : la conviction que la diversité sous toutes ses formes est une richesse pour la société comme pour les entreprises.

Nous en sommes convaincus, parce que c’est humainement la chose juste à faire bien sûr ; mais aussi parce que nous savons c’est une nécessité stratégique pour les entreprises. 

 C’est prouvé, par la recherche comme par la pratique. Et les Grandes Ecoles ont un rôle central à jouer pour permettre une plus forte diversité des cadres et des dirigeantes et dirigeants.

 Or, une Diversité réelle ne peut s’établir dans les Grandes Ecoles que si l’on travaille activement à réduire les barrières sociales et financières pour ne conserver que la sélection sur la seule qualité académique. 

 C’est ce que Montpellier Business School s’est attaché à faire, sans doute plus que toute autre école de management de niveau comparable.

 MBS travaille à réduire les barrières sociales en accompagnant dès le collège les élèves des quartiers difficiles de Montpellier au sein des cordées de la réussite.

 MBS a créé de multiples concours d’accès à ses programmes afin de permettre l’intégration des meilleurs talents de toutes les origines académiques.

 MBS est aujourd’hui leader de l’apprentissage qui permet - grâce aux entreprises d’accueil - à plus de 40% de ses étudiants de ne pas payer de droits de scolarité… et même de toucher un salaire !

 MBS est également la seule grande école de management en France dont la Fondation est exclusivement consacrée à l’égalité des chances – assurant ainsi que 100% des dons soient consacrés au soutien des étudiants méritants."

 

 

 

 

 

   

 "Jeudi 6 février, la Cérémonie de Remise des Bourses de Montpellier Business School célébrait les compétences, le niveau académique et le potentiel des étudiants pour qui la barrière financière aurait pu censurer l’ambition de poursuivre les études qu’ils méritent.

Réunis autour de cette volonté commune de s’engager et d’investir pour la politique d’égalité des chances, les entreprises partenaires, les collaborateurs, les alumni et les familles ont ainsi eu l’occasion de découvrir les visages des seize nouveaux lauréats des bourses d’Excellence, du mérite et de l’encouragement académique.

Il s’agit d’œuvrer pour une plus grande diversité des talents, des profils, des expériences et donc des managers de demain.” explique Anne-Valérie Crespo-Febvay, Présidente de la Fondation Montpellier Business School pour l’égalité des chances.

Grâce aux partenaires entreprise de MBS et à la Fondation Montpellier Business School pour l’égalité des chances, 15 millions d’euros ont été investis pour permettre à 400 lauréats de s’affranchir de cette barrière financière depuis dix ans.

 

 La première bourse des Alumni

Lors de cet événement, les entreprises et les collaborateurs de MBS ont ainsi eu l’opportunité de remettre :

  • Les bourses d’excellence, qui prennent en charge l’intégralité des coûts de formation pour les étudiants désignés sur critères sociaux et académiques.
  • Les bourses internationales d’excellence qui incluent les coûts de formation et les frais de vie pour des étudiants recrutés dans des pays en voie de développement, avec l’aide des ambassades de France à l’étranger.
  • Les bourses du mérite et d’encouragement académique.
  • la bourse des collaborateurs pour laquelle l’ensemble des salariés de MBS se mobilisent.

Mais cette Cérémonie fut marquée notamment par la remise de la première bourse des Alumni par Emmanuelle Pinet, ambassadrice et diplômée 2011.

« Cette démarche porte les valeurs de l’école. À une époque où nous sommes nombreux à rechercher des actions qui font sens pour nous, cette action est à la fois simple et permet de redonner un peu de ce que nous avons reçu, autrefois, à leur place. », explique Emmanuelle Pinet.

 Une Fondation intégralement consacrée à l’égalité des chances.

 

   

 La spécificité de la Fondation MBS réside dans le fait que 100% des dons sont réinvestis dans les actions liées à l’égalité des chances. Sa mission est de financer les différents dispositifs visant à aider socialement et financièrement les étudiants.

   

 

 D’autres bourses que les bourses d’Excellence sont également attribuées tous les ans aux apprentis : il s’agit des bourses App’titude, qui complètent la rémunération des apprentis pour pouvoir assurer les imprévus liés au rythme de formation.

La Fondation soutient et encourage également l’entrepreneuriat avec le prix Jeune Entreprise Innovante et Responsable qui finance le projet de jeunes entrepreneurs, étudiants ou diplômés depuis moins de trois ans".

 

   

Représentants d’entreprises ayant témoigné sur la cérémonie :

  • Anne-Valérie CRESPO- FEBVAY, Présidente de la Fondation MBS pour l’égalité des chances et Déléguée régionale RSE Occitanie pour le GROUPE LA POSTE
  • Philippe NICOULET, Président du Rotary International Club de Montpellier
  • René ALARY, Directeur régional Groupe des Agences de l’Hérault et Sud Aveyron, SOCIETE GENERALE
  • Dominique GUERIN, Directeur général FDI DEVELOPPEMENT
  • Gilbert BEC, Membre du Directoire, HARIBO
  • René GAME, Président LANGUEDOC MUTUALITE
  • Natacha ROTH, Responsable Relations Ecoles, VOLKSWAGEN GROUP France et qui représentait Benoît SYS, Directeur des Ressources Humaines, VOLKSWAGEN GROUP France
  • Anne-Sophie BOURGEOIS, Directrice Développement RH et Transformation, CAISSE D’EPARGNE LANGUEDOC ROUSSILLON
  • David KARSENTY, Sales Leader, DELL.   

J. Nègre

Le carnaval de Poussan 2020 dans moins de 2 semaines : dernière ligne droite

Ce 11 février, dernière réunion carnaval en 2020, entre les carnavaliers et les Membres du comité carnaval en présence d’élus du Conseil Municipal et de Monsieur le Maire, avec bien-sûr tous ceux qui s’occupent de son organisation.
Rappel des dates du carnaval : du  22 au 26 février 2020.

Il a été question durant cette soirée de parcourir le programme des 5 jours de festivités en apportant des informations complémentaires à ceux qui en seront les acteurs.

carzP1330572

A savoir :

Le vendredi 21 février a été retenu comme date pour le repas des carnavaliers qui pour des raisons pratiques aura lieu au foyer des Campagnes à partir de 20 h pour la mise en place avec un apéritif à partir de 19 h certainement. Le repas sera certainement animé et musical.

Les participants doivent s’inscrire et apporter couverts, boissons et pains plus compléments si nécessaire.

Le samedi aura lieu la cérémonie d’ouverture du Carnaval 2020 avec le Maître de cérémonie (C’est un homme à priori, mais rien n’a filtré) et la projection de films anciens en présence de Miss Poussan 2020 et de ses dauphines qui devraient participer aux événements durant les 5 jours…circuCapture

Le dimanche matin, à partir de 10 h 30, une aubade sera donnée dans tout le village avec la participation de Miss Poussan et du Maître de cérémonie, escortés par des véhicules du Rétro Pouss’Auto et des motards des Motos de l’Espoir.

L’après-midi, départ de la cavalcade à partir de 14 h avec l’aide d’un service de sécurité qui assurera le bon déroulement des opérations. Outre la Police Municipale sur le site, la Gendarmerie Nationale ne sera pas loin. Nous devrions assister à une magnifique cavalcade composée de plusieurs chars fleuris, plus beaux les uns que les autres, de groupes dansant et sautillant, de peñas, de l’animal totémique de Poussan, l’emblématique cochon rose, et bien entendu, pour animer le tout, de notre Maître de cérémonie.

Le lundi est consacré aux bals costumés au foyer des Campagnes: 18h pour les enfants; à partir de 21h30 pour les adultes.

Mardi gras est le jour des danses traditionnelles avec notre fameux « Branle de la chemise », spectacle unique au monde !
A 18h, les enfants enchemisés défileront de la mairie jusqu’au foyer des Campagnes
où tambours et hautbois les feront danser. Ensuite, la danse du Chevalet sera exécutée par des enfants qui l’auront répétée depuis plusieurs semaines.
Après un repas tiré du sac pour ceux qui le souhaitent, rendez-vous est donné à tous les adultes désirant participer à ce « spectacle unique au monde » et pouvoir dire plus tard « j’y étais!!! », à 21h devant les halles.

Après avoir déambulé dans les ruelles moyenâgeuses, les « branleurs », munis de leur bougie, se retrouveront au foyer des
Campagnes pour exécuter quelques danses folkloriques. Viendra ensuite la jolie danse du Chevalet effectuée cette fois par de jeunes adultes, et qui connaît chaque année un succès retentissant.CIRCU56Capture
Le mercredi des cendres, dernier jour du carnaval, le jugement du Paillasse par la compagnie théâtrale « Le Strapontin » aura lieu au foyer des Campagnes à 18 h 30: c’est un moment particulièrement attendu et parfois redouté par les Poussannais qui en entendent de bonnes!

L’infortuné homme de paille sera irrémédiablement condamné et brûlé au jardin public, après quoi, pour nous consoler, un dernier apéritif de clôture sera servi.
Les Miss nouvellement élues seront présentes durant les 5 jours du carnaval. Lors de la cavalcade, elles seront juchées sur un magnifique char.

Après être revenu sur différents points relatifs au matériel, l’on s’est attaché aux derniers détails qui assureront à ce carnaval 2020, en principe, un un beau succès.

Composition de la cavalcade à venir…

Très bon Carnaval 2020 à tous…

A bord du "Ville de Mèze".

cetteP1040040

 

En février 1914, Valery Larbaud fit, depuis Cette, de fréquents voyages à Mèze. Et ceci, en bateau, par l'Etang de Thau. Le romancier nomade, dans son Journal, a noté de façon précise les circonstances de ses traversées et nous donne des indications sur les passagers qui, de Cette, gagnaient ce port de l'étang.

 

Ni Mèze, ni Cette d'ailleurs n'étaient les villes préférées de Larbaud en Languedoc. En 1914, il note que la ville selon son cœur en Septimanie est Montpellier et que, lors de son précédent séjour (1907), il fuyait Cette après s'y être promené deux heures. Mais celui qui se campait parfois comme le type du "riche amateur" était écrivain. Et, en février 1914, il revint à Cette et à Mèze pour rafraîchir ses souvenirs et chercher les décors pour un roman. "Sans la préoccupation du livre", il "n'aurait jamais pensé à revoir Mèze".

Pour aller de Cette à Mèze, en 1914, la voie la plus directe et la plus sûre est le bateau. Souvent il s'embarquera, quai de la Bordigue, sur le Ville de Mèze. C'était une des trois unités de la Société Maritime de Mèze, dont faisaient aussi partie le Nouveau courrier et l'Ancien courrier. Ce dernier, navire ancien que Larbaud verra en radoub à Mèze. Le Ville de Mèze doit être également âgé en 1914. V. Larbaud le trouve "déteint, comme je ne l'avais jamais vu". Le "riche amateur" ne parle guère de ses dimensions. Il ne note que "l'on se sent trop grand pour le bateau" qui, d'après les photos d'époque, devait mesurer une quinzaine de mètres de long. On part de Cette à 11 heures et quart, on est à midi à Mèze.

cetteP1040716 (2)

 Parfois, même en février, le voyageur écrivain est "sur le pont sans pardessus". On arrive à Mèze "avec un léger remous à l'entrée du port de Mèze". Une autre fois, des averses de grêle crépitent sur le pont et, dans la cabine, l'écrivain observe les passagers. Comme le 20 février où de grosses vagues aspergent le pont et où Larbaud écoute "trois belles vieilles femmes" qui s'appellent "ma mie" et parlent parfois en français, parfois en "dialecte".

Ces dames très dignes, en coiffe, parlent de …divorce. Le 9 février, c'est une jeune femme qui parle "confidentiellement en dialecte" à une "vieille paysanne au visage immobile" et qui comprend aussi le français. Car c'est en français que la plus jeune évoque une vie difficile. Avant de se fixer rue Lazare Carnot à Cette, elle "habitait Frontignan et ramassait son bois de chauffage dans la garrigue".

A Cette, le charbon coûte 8 sous. Sa mère est malade et elle a un enfant de trois mois. Autre voyage, autre rencontre : avec trois "mousses du Gabès".

Adolescents de 14 à 16 ans, "très poseurs, comme des jeunes filles". L'un d'eux répète sans cesse "la Russie, la Russie !" Larbaud suppose qu'il a dû voir quelques ports de la Crimée. L'Etang lui rappelait-il la Mer Noire ?

cetteP1040554

 Ni Larbaud, ni nous ne le saurons. Et si nous savons qu'une bourgeoise endimanchée a fait des visites à Mèze (!), nous ne saurons pas plus ce que faisaient là 4 Catalans rentrant à Cette à 5 heures.

Comme sur l'océan, ce sont les rencontres insolites que l'on fait sur les navires de la Compagnie Maritime.

 

Hervé Le Blanche

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon