échos

Journée internationale d’action pour le climat : plus de 2000 personnes

Qui aurait pu prévoir que ce 8 septembre 2018 puisse mobiliser à Montpellier, plus de 2.000 personnes, pour dire qu’on ne peut plus tergiverser avec les problèmes en lien avec le climat : c’est une question de survie ! Une survie qui dépasse toute idéologie politique ou considérations économiques. Et si l’information en amont avait été bien relayée nous aurions été bien plus nombreux encore.

Lancée par Riseforclimate et immédiatement reprise à Montpellier par Natalie Bonnet et l’association « Témoins au bout du monde » dont je suis le président, cette appel a bénéficié du concours de Greenpeace, Alternatiba, Energie coop, etc. et de Thau Info pour la mobilisation : (http://thau-infos.fr/index.php/associations/40596-journee-d-action-mondiale-pour-le-climat-samedi-8-septembre-2018-a--

"Aux quatre coins du monde j’ai constaté les conséquences dramatiques de notre mode de développement et de vie sur le réchauffement climatique, tant sur les populations déplacées, que sur la biodiversité et les Indiens d’Amazonie en voie d’extinction victimes d’ethnocides parfois même de génocide. Qui ne sent pas, ne voit pas voit en Languedoc les conséquences de ce réchauffement, sur toutes les formes de vie qui nous entourent. Que va-t-il se passer quand nous aurons 3 à 4 degrés de plus ?"

"Si chaque association ou ONG participante à son mot d’ordre, l’accord est unanime : il faut que la totalité des énergies ne soit plus d’origine fossile. « Changer le mode de vie, pas le climat. Etablir un véritable dialogue entre les cultures permettant le vivre ensemble, sont les mots d’ordre de l’association : « Témoins au bout du monde ». Chacun à son niveau peut y participer par sa manière de consommer, d’économiser l’eau, de privilégier les circuits courts et mille autre choses."

"Nous allons essayer que notre mouvement naissant ne soit pas récupéré par des partis politiques qui ont si souvent déçu la population, par des lobbies, ou par des fondations financées par des pollueurs. On doit aussi se garder des conflits d’intérêt."

"Bientôt nous serons des millions, aidez-nous ! Il y a un travail énorme à réaliser dans tous les domaines y compris dans celui de d’ouverture d’esprit de la libre communication des idées et projets. La ville de Montpellier ou la communauté de commune, ou la région pourrait aussi mettre en œuvre un vrai plan d’action climatique en lien avec les conséquences réelles du réchauffement sur la planète. A bientôt." Précise Christian Puech 

Contact :  association Témoins au bout du monde : http://christianpuech.wordpress.com

De cornes et de laine.

gayssP1030066 (2)

Cornu ou à toison, le bétail transitera à Sète dans de bonnes conditions : celles qu'offrira le nouveau hangar inauguré le vendredi 7 septembre. Les responsables de tous les secteurs concernés par cette activité (si importante pour le port de Sète) assistaient à cette cérémonie marquant l'évènement : le port de Sète poursuit son expansion.

Une petite foule (près de 200 personnes) témoignait par sa présence de l'importance de cette inauguration. Certes, la présidente de la Région, la municipalité, le département se sont fait représenter. Mais le port avait mobilisé l'ancien président de l'EPR Sud de France, Marc Chevallier, le directeur du port, O. Charmes et l'actuel président de l'Etablissement public, J.C. Gayssot. M. le ministre en pantalon de velours, chemise à rayures et grosses bretelles (style far-west) était en tenue bohème. En revanche, M. Lubrano, complet sombre, cravate grise, était d'un strict classicisme. Vestes, chemises, robes sages et chemisiers discrets ont envahi le parvis.

On distinguait même l'uniforme marin du Délégué au littoral. Mais rien de frivole dans cette assemblée qui regroupait aussi la représentante de la délégation à l'alimentation, la représentante de Kléber Mesquida, des Affaires maritimes et un transporteur routier allemand au rayonnement européen et sa femme. En vacances ? Bref, comme disait J.C. Gayssot, tous ceux concernés par le trafic portuaire. Trafic en hausse (4% de mieux pointés au mois de juillet) dans lequel le transit des animaux contribue à animer le secteur "commerce", suscitant 95 escales annuelles.

Le port s'est doté d'un nouvel outil bien propre à conforter la position de leader de l'exportation de bétail en Europe. Le hangar de 4 400 m2 (au lieu de 3 300) pourra accueillir plus de pensionnaires. On a veillé au bien être animal (place, lumière, aération).

gayssP1030071

Et l'emplacement de l'ancien hangar sera voué à une nouvelle gare maritime. Il a fallu investir 2,3 M d'euros de Port Sud de France et 600 000 € pour la SEPAB, cette SARL au rayonnement européen qui achemine vers l'Algérie, Libye, Tunisie, Turquie, Maroc le bétail en particulier du Massif Central (Aveyron, Cantal, Lozère). Bétail, si l'on peut dire, à haute valeur ajoutée : chaque cargaison représente 2 M d'euros, en moyenne, de valeur marchande.

Les bovins sont des animaux reproducteurs ou d'engraissement, des pièces de choix.

Une ombre au tableau : la concurrence espagnole déloyale. Le président Gayssot tonne contre ces convois qui passent devant Sète, franchissent les Pyrénées et vont approvisionner en particulier le port de Tarragone. Là, ils sont exportés sans aucun respect des règles et directives de la CEE. Cela représente tout de même 100 000 têtes de bétail par an. Alors, à défaut d'être reçu par les leaders de l'exécutif, M. le président de l'EPR écrira aux ministres : Affaires étrangères et européennes, Ecologie, Transport, Agriculture.

Au nom de toute la communauté portuaire, M. Gayssot sonne l'alarme. Car il y a un fort enjeu pour Sète et la Région : une activité qui doit assurer développement et environnement.

H. Le Blanche

La Ville de Sète acte l’aménagement d’un parking place Stalingrad

stalingrad 2

Afin de faciliter l’accès à la ville et de la rendre plus fluide, la municipalité a lancé un grand programme destiné à développer l’offre de stationnement.

Premier axe : améliorer les conditions d’accueil des parkings existants (Halles et Canal). De gros travaux de modernisation ont été entrepris. Ils se poursuivront à la rentrée.

Deuxième axe : accroître l’offre de stationnement, notamment aux entrées de ville afin de désengorger le centre. L’aménagement d’un parking place Stalingrad s’inscrit dans cette démarche et vise à anticiper les évolutions à venir liées à l'aménagement du Pôle d’Echanges Multimodal et de la ZAC Entrée Est.

Ce nouveau parking souterrain aura une capacité d’accueil d'environ 300 places sur plusieurs niveaux, sous la place Stalingrad.

La SPLBT qui gère et exploite les parkings et le stationnement voirie pour le compte de la Ville depuis le 1er janvier 2016, va lancer la construction de cet équipement.

La Ville prévoit également l'aménagement de la place et de ses abords: les rues Raspail, Vallès et Voltaire, l'avenue Victor-Hugo au droit du théâtre Molière et le parvis du bâtiment.

Les travaux du parking démarreront début 2019.

La Ville terminera les aménagements de surface d'ici juin 2020.

Deux autres projets sont également sur les rails : l’extension du parking des Halles et la réalisation d’un parking sous la promenade JB Marty.

La Carte Jeune Région 2018-2019

Pour les Lycéens et Apprentis, la Carte Jeune Région 2018-2019

L’image contient peut-être : textePensez à demander ou renouveler la Carte Jeune Région mis en place par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Pour bénéficier des avantages
Demandez la carte sur www.cartejeune.laregion.fr

La demande de la Carte Jeune Région s’effectue tout au long de l’année, demandez-là au plus vite afin de pouvoir bénéficier des aides dès la rentrée 2018.

Sont éligibles :
Les lycéens et apprentis inscrits dans un établissement situé dans la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
Les avantages de la Carte :
l’aide à la lecture de loisirs
la gratuité des manuels scolaires et du 1er équipement professionnel
l’aide à l’acquisition de l’oRdi : (ordinateur portable personnel)
les aides au transport, hébergement, restauration (pour les apprenti.e.s seulement)
l’aide au permis de conduire (pour les apprenti.e.s seulement)
l’aide à l’acquisition d’une licence sportive.

Feu d'appartement à Balaruc les Bains

blbblbCapture

Vers 11 h, ce samedi, le sdis34 a envoyé les casernes du Bassin de Thau avenue Bonnecaze à Balaruc les Bains, un violent feu s'étant déclaré au 4ème étage d'une residence. Les dégâts sont importants mais aucune victime n'est à déplorer, car aucune personne au moment du sinistre dans l'appartement. Les gendarmes, la police municipale de la station et les casernes de Balaruc, Bouzigues, Frontignan, Gigean et Sète étaient présents. Au même instant, sur le parking de carrefour une voiture prenait feu et les agents de sécurité maîtrisaient le sinistre avec des extincteurs avant que le fourgon incendie de Bouzigues ne finisse l'extinction.

carref20180908_113813-2

Le Rezo Pouce , dispositif de covoiturage

Mutualiser les déplacements pour accroître la mobilité à moindre coût, c’est ce que propose le Rezo Pouce , dispositif de covoiturage auquel l'agglopôle vient d'adhérer et qui valorise l’auto-stop sur de courtes distances.

Un maillon supplémentaire qui s’ajoute à la mise en service par l'agglopôle de bus électriques et de bornes de recharges publiques, aux aides accordées pour l’achat de vélos électriques, au développement des aménagements cyclables intercommunaux.

Trop de voitures circulent et paradoxalement, chacun est souvent seul dans son véhicule.. Mutualiser les déplacements pour accroître la mobilité c’est justement ce que propose le « Rézo Pouce ».

Ce nouveau dispositif de covoiturage valorise l’auto-stop sur de courtes distances et renforce l’offre de mobilité sur le territoire. Rézo Pouce vous permet de vous déplacer en mode « quand je veux, où je veux ! ». Pas besoin de trouver un covoiturage à l’avance ni de se demander si un trajet est proposé à l’heure qui vous intéresse. 

  • Il vous faut tout d’abord vous inscrire soit dans l’une des 14 mairies du territoire soit  via le site internet www.rezopouce.fr 
  • Je viens de m’inscire, je suis membre de la communauté…Et maintenant, comment ça marche ?

TÉLÉCHARGEZ LE MODE D'EMPLOI 

  • Ensuite vous pourrez téléchargez l’appli très facile à utiliser (disponible sur App Store et Play Store) qui vous permettra via votre mobile de trouver en temps réel les conducteurs ou les passagers les plus proches. En cas d’inscription directement sur l’application smartphone, cette dernière n’acceptera votre identifiant que le lendemain.

apple-app-store-2

 

 

android-play-store

Elle permet au passager comme au conducteur d’être géolocalisés et pour le passager, de suivre en temps réel l’arrivée de son conducteur. De son côté, le conducteur pourra contacter son passager dès que celui-ci aura enregistré sa destination, après avoir consulté son profil s’il le souhaite directement sur son smartphone.

 

  • Balaruc-le-Vieux

  • Balaruc-les-Bains

  • Bouzigues

  • Frontignan

  • Gigean

  • Loupian

  • Marseillan

  • Mèze

  • Mireval

  • Montbazin

  • Poussan

  • Sète

  • Vic-la-Gardiole

  • Villeveyrac

 

15e Festipop : Les cultures urbaines en fête se mobilisent pour les réfugiés

Vendredi 7 et samedi 8 septembre 2018, le festival des cultures urbaines solidaires, Festipop, revient aux arènes municipales Jean-François-André de Frontignan la Peyrade pour un week-end musical, sportif, citoyen et solidaire. Les bénéfices et les dons collectés à l’occasion de cette 15e édition viendront soutenir les actions en faveur des réfugiés.

Comme chaque année depuis sa création en 2004, le Festipop, organisé par l’association Cultures urbaines sans frontières (CUSF) en partenariat avec la Ville de Frontignan la Peyrade et le soutien du Secours populaire, revient début septembre aux arènes Jean-François-André pour un festival solidaire et éco-citoyen où se mêlent musique, sport et performances street art.

Côté musique, deux plateaux pour animer chaque soirée. Une grande scène et une scène « Sound System » sur lesquelles défileront les nouveaux talents electro et hip-hop, le meilleur du reggae-dub sans oublier l’électro-acoustique.

PROGRAMME
Vendredi 7 :
19h-21h : animations musicales avec le groupe IDIK
21h-3h : LMK – TETRA HYDRO K
Sound systems : Travel sound hifo, After ALL ; Mc’s : Lucky, Mowgly ; Chill’out : 6NERO, Chalawan, Merije, Ynert, Ryukken, Nu daï, Jah’L

Samedi 8 :
19h-21h : animations musicales Badauê Sud (batucada)
21h-3h : ADI SHANKARA
Sound systems : Travel Sound Hifi, Dawa Hifi ; Mc’s : Cookah, Likkle Ferguson, Ti Zion, Baltimore, Sama renuka, Davojah, Pitch Up ; Chill’out : 6 NERO, Chalawan, Merije, Ynertn, Ryukken, Nu Daï, Jah’L

Et en journée:
Journée cultures urbaines et sports urbains (gratuit)
Démos-initiations-contests (skateboard, graff, BMX, dirt, double dutch, parkour, tennis-ballon, footy-volley, basket-handi, breakdance, cosplays, arts du cirque, slackline,…)
Dub meeting (gratuit)
Sound systems : Ragga Touth Posse ; Mc’s : Ranking Ju, Dadakev, Pampa, Imperial Mighty Sound, Djanet, Lady Poppys

Buvette et restauration sur place.

Tarifs soirées : à partir de 13€ / Pass 2 soirs à partir de 25€.
Billetterie en ligne
Arènes municipales Jean-François-André, avenue du 81e R.I.

www.festipop.org

L’agglopôle à portée de clic

Sète agglopôle méditerranée vous facilite l’accès à l’ensemble de ses actes administratifs (arrêtés, comptes-rendus, ordres du jour…).

Bureau À Domicile, Poste De Travail

Un moteur de recherche documentaire est désormais à votre disposition sur http://www.agglopole.fr/…/moteur-de-recherche-deliberations/

Le tri s’effectue par mots clés et/ou type de documents et/ou période. Prochainement, une rubrique comportant l’objet des actes sera ajoutée dans les résultats des recherches obtenues.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon