échos

Participez à la soirée "UN COMBAT, UNE VIE" à Bouzigues


Tous contre le cancer, au profit de l'Institut de Cancérologie de Montpellier " Val d'Aurelle".Logo ICM, Institut du Cancer de Montpellier

Le vendredi 27 septembre 2019, à 20 heures 30, Espace Fringadelle à Bouzigues, grande Soirée/ Spectacle, avec le soutien de Madame le Maire, la municipalité et les associations.

Après le succès du précédent spectacle en 2016, Patricia DAVID organisatrice de cette soirée, née à Bouzigues, dont le fils Bertrand disparaissait en 2012, a souhaité renouveler son aide au centre anti-cancéreux.
La recette de cette soirée permettra de financer un équipement vidéo, à fixer sur le nouvel appareil révolutionnaire de radiothérapie en pédiatrie, pour pouvoir projeter des dessins animés, afin de :               

               - Diminuer la peur de l'enfant
               - D'améliorer l'acceptabilité de l'environnement
               - Pour les plus petits, de réduire les anesthésies générales, lors des séances nécessitants une immobilité totale.sevilCapture

Une billetterie sera ouverte sur place, à partir de 19h30.
Afin de faciliter les entrées, vous pourrez acheter vos billets au bureau de tabac " L'ELIXIR" à Bouzigues.
10 euros pour les adultes, 5 euros pour les plus de 6 ans.

Si vous souhaitez faire un don, une boîte sera installée à l'entrée du bâtiment.
Vous pourrez y déposer vos chèques libellés à l'ordre d' I.C.MC Val d'Aurelle.

VENEZ.... PARTICIPEZ.... NOUS SOMMES TOUS CONCERNES.... !! 

cette soirée gai, dynamique et diversifiée par la présence de nombreux prestataires bénévoles, notamment celle de la jeune finaliste Régionale de "THE VOICE Kids".

Une étape supplémentaire dans l’organisation pour la prévention de la délinquance

Mardi 10 septembre, se sont réunis à Sète agglopôle méditerranée les représentants du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance et Radicalisation (CISPDR), afin d’élargir la cellule de veille mise en place sur le territoire. Le CISPDR a été créé en 2017, afin de rassembler les divers référents des 14 communes représentants de la sécurité de notre territoire communautaire et de mieux en coordonner les actions de prévention.

 ploicCapture

Le nouveau chef d’escadron Mickael Dubreuil, commandant la compagnie de gendarmerie départementale de Pézenas, a notamment présenté à cette occasion sa prise de fonction en effectuant une monographie et un focus sur la délinquance concernant les 10 communes en zone de gendarmerie de Sète agglopôle méditerranée.

Ont également été abordés un constat de la délinquance sur l’ensemble du territoire en zone police nationale, municipale ou zone de gendarmerie, ainsi qu’un plan de vidéo protection, le fonctionnement du nouveau stand de tir territorial, la formation à la « gestion du stress et des conflits » et à la prévention  de la radicalisation, mais également l’appel à projet du Fonds Interministériel de la Prévention Délinquance et Radicalisation (FIPDR 2020).

"Le CISPDR est donc l’instance pivot de la coordination entre les acteurs locaux, les institutions et organismes publics et privés concernés, la Police nationale et municipale et les gendarmeries. Le Président du CISPDR, également Président de Sète agglopôle méditerranée, s’appuie sur le CISPDR qui, depuis un an et demi, a déjà fait un premier travail conséquent d’identification des problématiques, de solutions  apportées et de choix d’actions, reconnues, notamment sur la question de la prise en charge des violences conjugales et intrafamiliales, de la prévention de la délinquance et de la radicalisation."

"Le CISPDR fonctionne en groupes de travail thématiques, ainsi que cellules de veille élargies au territoire (2 par an), cellules de veille restreinte (5 par an) et d’une formation plénière (prévue en octobre). Il permet de mener un véritable travail partenarial, et d’être encore plus efficient pour solutionner certaines thématiques et avoir une vision globale des problématiques de sécurité sur le Bassin de Thau."

 

Dans ce cadre, le CISPDR bénéficiera d’ici octobre de 4 médiateurs de proximité dans les quartiers prioritaires. Ont été menés cette année un plan d’action en partenariat avec le commissariat de Sète pour améliorer l’accueil des victimes, ainsi qu’un chantier d’insertion en partenariat avec la MLIJ et l’association Passerelle, qui a permis entre autre de réaliser le bureau de l’intervenante sociale au sein du commissariat. 

Le Mir, trois-mâts russe, est annoncé à Sète mi-octobre

Le Mir, trois-mâts russe, est annoncé à Sète mi-octobre.

Il devrait y rester 5 jours du 15 au 20 octobre.

Le Mir (« paix » ou « monde » en russe) est un voilier de type trois-mâts carré en acier battant pavillon russe. Son port d'attache est Saint-Pétersbourg. Il est l'un des plus longs voiliers du monde.

Construit en 1987, au chantier naval Lénine de Gdańsk en Pologne, il est un des sister-ships du Dar Młodzieży. Il est propriété de l'Académie nationale maritime russe comme navire-école.

Les autres sont (l'Ukrainien Druzhba, les Russes Pallada, Nadejda et Khersones.

Le Mir participe à de nombreuses courses du Tall Ships' Races.

Il a été le vainqueur de la course Grand Regatta Columbus de 1992 pour la célébration de la découverte de l'Amérique en 1492 par Christophe Colomb.

(Wikipedia) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mir_(bateau)

les Journées Européennes du Patrimoine 2019 à Sète

Créées en 1984, les Journées Européennes du Patrimoine se déroulent le 3e week-end du mois de septembre.


Chaque année, elles permettent de fédérer des initiatives locales, aussi bien publiques que privées et de faire découvrir ou redécouvrir autrement aux visiteurs notre patrimoine culturel, architectural ou encore artistique.

Résultat de recherche d'images pour "images journees patrimoine 2019"

MUSÉE PAUL-VALERY - Rue François-Desnoyer - 04 99 04 76 16
Tarif gratuit pour les collections - Tarif réduit pour l'exposition : 7,90 € en visite libre et 8,90 € en visite commentée. Horaires d'ouverture 9h30/19h - Inscription obligatoire dans la limite des places disponibles au 04.99.04.76.11 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Samedi 21
- 11h - 14h30 - Exposition MARQUET La Méditerranée, d'une rive à l'autre - Visites commentées.
Le Musée Paul-Valéry consacre une importante exposition au peintre Albert Marquet (1875–1947) en montrant la place déterminante de la Méditerranée dans sa production à travers le choix de plus de quatre-vingts œuvres réalisées entre 1905 et 1946 lors de ses nombreux voyages.
- 14h30 à 16h30 - Atelier familles avec Claude Habib (12 personnes maximum à partir de 10 ans - public débutant ou expérimenté).
Peintre libanaise vivant à Abu Dhabi, Claude Habib présente du 16 au 22 septembre douze œuvres spécialement réalisées pour l'événement et anime des ateliers destinés aux enfants et adultes. À la recherche de l'expressivité la plus forte, son œuvre est marquée par l'héritage du néo-expressionnisme. Elle emploie simultanément des techniques différentes – huile, acrylique et fusain – et traite le support comme une composante à part entière du tableau. Les ateliers porteront sur la réalisation d'un petit tableau en utilisant le Mixed Media, mélange de techniques (spatules, pinceaux) et de matériaux (sable, peinture, colle, etc.) pour représenter des paysages, natures mortes ou encore des formes abstraites.


- 17h - Conte Baba la France - Rachid Akbal, conteur - Cie Le Temps de Vivre (Spectacle tout public à partir de 10 ans – Durée 1h05)
Un récit sur la trajectoire d'un travailleur kabyle en France durant la guerre d'Algérie. Un homme part à la recherche de l'endroit idéal où il pourra enfin enterrer le souvenir de son père disparu sur une route de France pendant la guerre d'Algérie. Il retrace le parcours de Baba la France, Algérien indigène qui en 1948 rejoint la métropole en quête d'une vie meilleure. Il fait ressurgir sur fond d'évènements historiques, mêlés à des récits tendres, violents, drôles et oniriques, les multiples visages d'un homme libre devenu héros malgré lui.

Dimanche 22
- 11h - 14h30 - Exposition MARQUET La Méditerranée, d'une rive à l'autre - Visites commentées.
Voir ci-dessus.
- 14h30 à 16h30 - Atelier familles avec Claude Habib (12 personnes maximum à partir de 10 ans - public débutant ou expérimenté).
Voir ci-dessus.

MIAM - Quai Maréchal de Lattre de Tassigny - 04 99 04 76 44
Entrée gratuite les deux jours - 9h30/19h - Braderie sur de nombreux produits (tee-shirts, catalogues, cartes postales).

- 11h - 14h30 - 16h - Visites guidées de l'exposition La Part Modeste
- De 14h à 18h - Ateliers Villes miniatures avec Angèle Lepolard 

ESPACE GEORGES-BRASSENS - 67 boulevard Camille Blanc - 04 99 04 76 26
Entrée gratuite les 2 jours - 10h/18h.

Samedi 21 et dimanche 22
- 15h : Brassens entre jazz et chanson. Ce concert sera l'occasion de rappeler les liens réciproques existant entre les chansons de Brassens et le jazz. La formation sera composée de Dano Haider à la guitare, de Joan Eche-Puig à la contrebasse et de Frédérique Sonnet au chant.

CHAPELLE DU QUARTIER-HAUT - Rue Borne - 04 99 02 87 62
Entrée libre - 12h/19h.

Samedi 21 et dimanche 22
- 17h30 : Exposition Isidro Guerra - Rencontre avec l'artiste François Daireaux
Prendre la décision de partir et aller voir ailleurs s'il n'y est pas : c'est le choix de l'artiste François Daireaux qui n'a de cesse de prendre le pouls du monde, ses battements, pressions et pulsations, ses cadences, ses arythmies, ses moments de pause, ses silences et ses vacarmes. A la recherche de points de contact possibles, en quête de sons, d'images animées et d'images fixes mémorisés grâce à ses appareils d'enregistrement embarqués, caméra numérique, appareil photo argentique et enregistreur sonore, François Daireaux va à la rencontre d'endroits particuliers du monde et ses pas le portent là où l'homme vit et travaille. Hors des cartographies touristiques et de toute forme d'exotisme, voilà près de vingt-cinq ans qu'il part seul dans des pays qu'il ne connaît pas pour en tirer des expériences. Il compose ainsi le vocabulaire de son œuvre qu'on peut aborder comme un espace étendu de la sculpture - y compris dans sa manière de construire ses images photographiques et ses films. Il travaille comme un glaneur, de formes, de situations, d'images dans un exercice pugnace et solitaire du regard. Il creuse et sculpte les couches du réel, obsédé par le geste et les transformations qu'il opère tant dans la matière que dans l'espace social.
L'œuvre filmique monumentale présentée à la Chapelle du Quartier haut est issue d'une rencontre, celle de l'artiste avec Isidro Guerra, un pêcheur zapotèque de l'isthme de Tehuantepec au Mexique - Exposition du 3 juillet au 22 septembre 2019 

MUSÉE DE LA MER - Rue Jean-Vilar - 04 99 04 71 55
Entrée et visite libres du musée - 10h/19h.

Samedi 21 et dimanche 22
Les chantiers navals sétois de la fin du XVIIIIe à nos jours, exposition créée et organisée par l'association des Amis du Musée de la Mer.


THÉÂTRE MOLIERE - SCÈNE NATIONALE - Avenue Victor-Hugo - 04 67 74 66 97
L'ensemble du programme est gratuit sur inscription obligatoire : 04 67 74 02 02 (du mardi au samedi, de 13h à 18h) - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – ATTENTION PAS DE VISITES LIBRES - Le programme est susceptible d'être modifié, n'hésitez pas à venir vous renseigner !

Samedi 21
- 9h30/10h30 - 10h/11h - 10h30/11h30 - 11h/12h - 11h30/12h30 - Visites guidées du Théâtre Molière
- 14h-15h - Sieste Musicale avec l'Ensemble TaCTuS. En résidence de création pour le spectacle Encore la vie, les percussionnistes de l'Ensemble TaCTuS vous proposent une immersion tout en douceur, durant une heure, laissez-vous aller, ils s'occuperont de vos oreilles...
- 15h-16h - Promenade au foyer. Une courte histoire des peintres et des peintures du TMS, par Philippe Saulle, directeur de l'Ecole des beaux-arts de Sète.
- 16h30-18h - Atelier jongle à partager en binôme parent/enfant à partir de 8 ans. Venez découvrir la jonglerie en famille avec le Collectif Petit Travers.
- 18h-19h30 - Projections Un autre regard sur le théâtre en petite salle suivies d'un apéritif
Sous les étoiles, documentaire de Jérôme Fontana, étudiant à l'école Travelling / Reportage des lycéens dans le cadre du projet CANOPE autour du spectacle Cannes de la Compagnie Y / Visite du plateau du spectacle Encore la vie en compagnie du Collectif Petit Travers.

CENTRE REGIONAL D'ART CONTEMPORAIN - 26, quai Aspirant Herber - 04 67 74 94 37
Tous publics - Entrée Libre - Dans le cadre de ces Journées Européennes du Patrimoine le centre d'art est ouvert au public, pour l'avant-dernière semaine des expositions La vie en rose d'Anne-Lise Coste et Tu m'accompagneras à la plage ? consacrée à Valentine Schlegel.

Samedi 21 et dimanche 22
- 16h : une visite guidée des expositions.

PHARE DU MOLE SAINT-LOUIS - Môle Saint-Louis – 04 99 04 71 71

Samedi 21 et dimanche 22 de 10h00 à 17h00 - Visite gratuite
C'est au bout du môle Saint-Louis, cette chaussée empierrée longue de 650 mètres construite lors de la fondation de la ville, que trône le phare Saint-Louis. Construit vers 1680, démoli en 1944 par des mines allemandes, il a été reconstruit en 1948.

VOILE LATINE DE SETE ET DU BASSIN DE THAU - Chantier naval de la Plagette - 24, rue des chantiers

Samedi 21 et dimanche 22 de 10h à 16h
- Visite du dernier chantier naval traditionnel de Sète et de Méditerranée, dans le quartier de la Plagette.
Toujours en activité, ce chantier patrimonial permet d'offrir aux barques traditionnelles de l'étang de Thau toutes les opérations d'entretien qu'elles nécessitent.
- Présentation et visite de barques catalanes, quai Philippe-Régy face à la Maison de la Mer - Visite de ces embarcations traditionnelles à voile latine, présentation des gestes, des langages usuels et des savoirs traditionnels.

 

HÔTEL DE VILLE – 7, rue Paul-Valéry

Samedi 21 de 9h à 12h
La maquette de la goélette America d'André Aversa, charpentier de marine, réplique de la célèbre goélette américaine qui a remporté la coupe de l'America en 1851 sera exposée au public sétois dans le hall de l'Hôtel de Ville à compter du 20 septembre pour une année. Cette réalisation qui avait pour objectif de s'inscrire dans le devoir de mémoire, est née du désir de ce menuisier de formation de créer dans le bois ce beau voilier mythique qui avait battu les anglais lors de cette grande compétition sportive. Son format est de 260 cm.


GARE SNCF - 78 place André Cambon
Salle d'exposition de Gare & Connexion (A gauche de la gare). Les 20, 21 et 22 Septembre 2019 : vendredi après-midi de 14h à 18h, samedi et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h. Site accessible aux poussettes et fauteuils roulants – Visite libre

Cette manifestation a pour but d'exposer au visiteur, un patrimoine local aujourd'hui disparu ou transformé. Il pourra mesurer les mutations que le chemin de fer sétois a vécu au travers d'une exposition photos et d'une projection de films. L'exposition photo rassemble dans deux grandes salles des documents, des affiches, des plans, des photos, des textes, recueillis par les membres de l'Union artistique et intellectuelle des cheminots français groupe de Sète.
Elle présente également des documents photographiques exceptionnels et inédits, sur la construction du pont Maréchal Foch. Ces photos ont été confiées par la Société d'études historiques et scientifiques de Sète et de sa Région, partenaire de la manifestation.

Des écrans vidéo diffuserons des diaporamas avec des thématiques telles que : Cartes postales anciennes, Train de Palavas...

Les films qui touchent à l'univers ferroviaires sétois et régional seront diffusés en continu dans une salle dédiée et équipée. Ces fictions et reportages ont été réalisés en partie par la section cinéma des cheminots sétois. Les films présentés sont Persécution - Fiction. Auteur : Rémy Arché UAICF -11' (2010) / Le monde de Frédéric - Doc. Auteur : Stage UAICF-Albert Peiffer - 8' (2012)/ Veuillez ne pas tenter d'ouvrir les portes - Fiction. Auteur : Baptiste Martin-Bonnaire – 10' (2017) / La Madelon - REPORTAGE. Auteur : Gérard Corporon – 10' (2007) / Petit Cheminot - FICTION. Auteur : Maxime Fortino UAICF - 6' (2013) / Dessertes sur la ligne de Balaruc - Reportage. Auteur : Albert Peiffer UAICF- 20' (2002) / Je suis sans étiquette - Fiction. Auteur : Thibaut Lozenguez UAICF - 3' (2018) / Sète au cinéma - Fiction. Auteur : Karim Ghiyati – 7' (2018) / Vin de l'armée - Doc. Auteur : Cinéma des Armées – 5' (1917) Propriété de la Sociétés d'études historiques et scientifiques de Sète et sa région

Ora maritima met le cap sur la transition écologique

Grand rendez-vous de tous les acteurs du territoire, Ora maritima aura lieu les 27 et 28 septembre avec des temps forts à Sète et à Mèze, et une foule d’animations gratuites dans toutes les communes du Bassin de Thau. Le leitmotiv : faire naître et valoriser les idées pour inscrire notre territoire dans la transition écologique.

Dans ce cadre, la LPO Hérault vous propose une sortie nature Herbiers de la lagune de Thau, le 28 septembre de 10h à 12h30 à la plage des Mouettes à Sète (Gratuit, inscription sur www.oramaritima.fr)

Plus d'informations sur : www.oramaritima.fr

Journées européennes du patrimoine : 21 et 22 septembre

Chaque année, les Journées européennes du patrimoine constituent un moment privilégié permettant aux visiteurs de découvrir leur patrimoine : monuments, églises, théâtres, châteaux, demeures privées, lieux de pouvoir, etc.

Le thème de cette édition sera "Arts et divertissements". Le réseau CPIE Bassin de Thau vous propose plusieurs sorties :

Samedi 21 septembre :

- Découverte des oiseaux du Bagnas, animée par l'ADENA. De 9h à 12h, à la réserve naturelle du Bagnas à Agde. Gratuit, inscription au 04 67 01 60 23

- Les défenses Vauban du port de Sète, animée par Cap au large. De 13h30 à 16h30 à Sète (quai Tabarly). 15 à 30€ sur inscription au 06 32 49 57 75

- La biodiversité des lagunes, animée par la LPO Hérault. De 14h à 17h à Bouzigues sur la plage du Musée. Gratuit sur inscription par SMS au 06.80.34.37.69.

- Les chauves-souris des lagunes, animée par la LPO Hérault. De 19h30 à 22h à Bouzigues à la plage du Musée. Gratuit, inscription au 06.33.23.19.23.

- Muge, Mulet, connaissez-vous ce poisson ? Animée par Kimiyo. De 14h à 18h à Bouzigues au Musée de l'étang de Thau. Gratuit sans inscription.

- Quand la nature fournit les couleurs et les pigments. Animée par Kimiyo. De 14h à 18h au jardin antique méditerranéen de Balaruc-les-Bains. Gratuit, sans inscription.

Dimanche 22 septembre :

- Muge, Mulet, connaissez-vous ce poisson ? Animée par Kimiyo. De 14h à 18h à Bouzigues au Musée de l'étang de Thau. Gratuit sans inscription.

- Quand la nature fournit les couleurs et les pigments. Animée par Kimiyo. De 14h à 18h au jardin antique méditerranéen de Balaruc-les-Bains. Gratuit, sans inscription.

 
Retrouvez toutes les sorties des Journées européennes du patrimoine 2019

Zones humides, zones utiles ... Préserver les fonctions et la bonne santé des zones humides naturelles est essentiel pour garantir un développement durable et assurer la survie de l’humanité !

World CleanUp Day

La journée mondiale du nettoyage de notre planèteA l’occasion de la campagne départementale Hérault Littoral, du World CleanUp Day et de la campagne régionale « Faisons des MERveilles », rejoignez-nous le 21 septembre pour un ramassage des déchets sur les plages (sans inscription) !

Les rendez-vous sont fixés à :

- Frontignan de 10h à 12h. Lieu de rdv : Poisson Glouton (Plage des Aresquiers)

- Agde de 10h à 12h. Lieu de rdv : Poisson Glouton (Plage de la Roquille)

- Frontignan de 9h à 12h. Lieu de rdv : Digue du port de pêche

- Villeneuve-lès-Maguelone de 14h à 16h. Lieu de rdv : Etang de l’Arnel

- La Grande Motte de 10h à 12h. Lieu de rdv : Poisson Glouton (Plage du Couchant)

Retrouvez toutes les initiatives de ramassage déchets près de chez vous le 21 septembre

Fête des arts et du muge

14 septembre à Balaruc-le-Vieux

La ville de Balaruc-le-Vieux organise pour la 3ème année consécutive la Fête des Arts à la Crique de l'Angle, en partenariat avec le réseau CPIE Bassin de Thau, le 14 septembre 2019, dès 14h.

Cette année, elle y associe son animal totémique « Le Muge ». Ce poisson délicieux, très peu connu du grand public, est mis à l’honneur dans le projet « la Graine & le Muge »* coordonné par le CPIE Bassin de Thau.

Ainsi, durant toute une après-midi, vous pourrez découvrir une exposition d’artistes, participer à des ateliers d’arts plastiques et culinaires, des conférences et assister à de nombreuses animations culturelles.

Le programme de 14 à 18h :

- Village des artistes : sculptures, peintures, expositions et objets d’art.

- Atelier cours de cuisine de 14h à 16h pour apprendre à préparer et cuisiner le muge avec des professionnels de la pêche.

- Sieste musicale de 15h à 16h : voyage onirique au milieu d’un paysage naturel.

- Rencontre avec un scientifique à 16h30 : Philippe Cacot aura 6mn40 pour vous faire découvrir le muge et son travail sur l’espèce.

- Balade découverte de la ville de Balaruc le Vieux à partir de 17h30, son centre ancien, et la crique de l’angle.

A partir de 18h30 :

- Concerts : Batuc’bacana et orchestre Let’s talk pour un début de soirée en musique.

- Assiettes gourmandes : l’occasion de déguster du muge et de venir à la rencontre de producteurs locaux, en partenariat avec les Crique Croc Balaruc, le nouveau groupement d’achat des Paniers de Thau.

- Cinéma en plein air à 21h - projection du film "Un nouveau jour sur terre"qui nous propose, grâce à de nouvelles avancées technologiques spectaculaires et des scènes totalement inédites, de nous plonger comme jamais auparavant, au plus près des splendeurs de la Nature.

Le projet la Graine & le muge

Ce projet tente d’apporter des pistes de réponses aux enjeux environnementaux et économique concernant la baisse des ressources naturelles halieutiques. Il vise à expérimenter une filière piscicole durable autour du muge, en impliquant les citoyens. Sur le bassin de Thau, le CPIE Bassin de Thau pilote les expérimentations menées par différents acteurs (CIRAD, le lycée de la mer Paul Bousquet et les Poissons du Soleil). La filière se focalise sur l’économie circulaire en expérimentant l’élevage de muges nourris avec un aliment innovant et durable : du pain issu du gaspillage alimentaire et des algues. Le muge est un poisson côtier, fréquent dans les lagunes dont Thau. Il est pêché traditionnellement mais peu consommé. C’est une espèce « à privilégier » pour la consommation selon la fondation Good Planet. Sa chair blanche est délicieuse et sans arrête.

Un projet financé avec le soutien de la région Occitanie, de l’Ademe et de la fondation de France.

Télécharger le programme détaillé

Incendie de Loupian et de Bouzigues : L’agglopôle solidaire des communes sinistrées

Après l’incendie qui a détruit, dimanche 8 août, plus de 300 hectares de végétation et une habitation (sans faire de victimes) sur les communes de Loupian et de Bouzigues, François Commeinhes, Président de Sète agglopôle Méditerranée, collectivité compétente en matière de préservation des espaces naturels et agriculture, s’est rendu ce jour, accompagné d’Henry Fricou vice-président, Maire de Mèze et des responsables du service « Espaces naturels » et de la police rurale de SAM à la rencontre des deux maires des communes concernées.

local_1060881

Aux côtés d’Eliane Rosay (Maire de Bouzigues) et d’Alain Vidal (Maire de Loupian), il a pu mesurer, en parcourant le trajet emprunté par l’incendie, toute l’ampleur de ce drame qui touche profondément cette partie du territoire de l’agglopôle et ses habitants, dont certaines habitations ont été frôlées par les flammes.

A Loupian comme à Bouzigues, le bilan écologique est lourd. Et il aurait pu être encore plus important sans le dévouement et la mobilisation des pompiers qui ont lutté avec acharnement pour protéger les habitations longtemps menacées.

 loc_1060901

« Ce drame doit une nouvelle fois nous faire prendre conscience de la fragilité de nos espaces naturels et de la nécessité de leur préservation. Avec Sète agglopôle Méditerranée et sa brigade verte, nous intervenons chaque année auprès des riverains pour rappeler les obligations légales de déboisement autour des habitations. Une action de prévention impérative qui, comme nous l’avons constaté aujourd’hui, a permis d’éviter probablement  un bilan beaucoup plus important. »  

François Commeinhes 

What A trip ! à Montpellier avec le 7e art

Au cœur de Montpellier, le 7e art du 27 au 30 septembre 2019 - 13 films en compétition sous la présidence de Sophie Jovillard,  présentatrice de l'émission Echappées belles sur France 5.

C'est la 3e édition de What A trip ! Heyme festival international du film de voyage et d’aventure de Montpellier qui réunit chaque fin de mois de septembre des milliers de passionnés de voyage, d’aventure et autres personnes avides de découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux horizons ! 

Projections-rencontresconférences, ateliers, concerts, expositionsvillage du voyage en divers lieux de la capitale héraultaise… autant d’occasions de découvrir ou de redécouvrir notre belle planète et ses habitants ! Bienvenue au festival du voyage de Montpellier ! Bienvenue à What a Trip ! 

Le programme salle Rabelais sur l'esplanade Charles-de-Gaulle, au centre-ville de Montpellier  : https://watmontpellier.fr/programme-projections-rabelais/

Les tarifs : plein 7€ - réduit 5€ - Des packs de 4 séances et de 8 séances

Une seconde édition d’exception!

La deuxième édition du festival du voyage de Montpellier s’est achevée le 30 septembre 2018 avec près de 40 000 visiteurs ayant arpentés les différents sites du festival, mais aussi 5 prix remis à des films tant exceptionnels les uns que les autres !

La programmation de la 3ème édition sur : https://watmontpellier.fr/#

L’industrie automobile, moteur du dérèglement climatique selon Greenpeace


Dans un rapport publié aujourd’hui (1), Greenpeace estime que les voitures vendues par l’industrie automobile en 2018 uniquement vont émettre, au cours de leur cycle de vie, 4,8 gigatonnes d’équivalent CO2 – plus que les émissions annuelles de gaz à effet de serre de l’Union européenne (4,1 gigatonnes d’équivalent CO2). Chaque année, malgré leurs promesses soi-disant ‘vertes’, les constructeurs automobiles mettent sur le marché des millions de nouvelles voitures polluantes et promeuvent de gros modèles plus émetteurs en CO2. Ils nous enferment ainsi dans une trajectoire d’émissions de CO2 incompatible avec une limitation de la hausse globale des températures à 1,5°C (2).

Le retour de la loi mobilités à l’Assemblée nationale ce 10 septembre devrait être l’occasion pour les député·e·s et le gouvernement français d’imposer au secteur automobile une date de fin de vente des véhicules diesel et essence adaptée à l’urgence climatique.

Le rapport Droit dans le mur : l’industrie automobile, moteur du dérèglement climatique examine tout particulièrement l’impact climatique des 12 premiers constructeurs automobiles mondiaux. Sur ces 12 grands pollueurs, Volkswagen est le constructeur automobile dont l’empreinte carbone est la plus lourde. Renault Nissan arrive juste derrière. Toyota, General Motors et Hyundai-Kia complètent le podium des cinq groupes de l’industrie automobile les plus dangereux pour le climat (3).

« L’urgence climatique est chaque jour plus palpable. Pourtant l’industrie automobile continue de conduire le climat droit dans le mur. L’empreinte carbone de Volkswagen est la pire mais ses concurrents ne font guère mieux. Les voitures vendues rien qu’en 2018 par Renault Nissan vont émettre 577 millions de tonnes d’équivalent CO2 au cours de leur cycle de vie : c’est plus que les émissions annuelles de gaz à effet de serre de l’Australie . Et chaque année, ça recommence », explique Sarah Fayolle, experte des transports à Greenpeace France.

Le rapport met en évidence que la part croissante sur le marché de véhicules plus gros et plus lourds, comme les SUV, tire les émissions de gaz à effet de serre vers le haut. En Europe, la part de marché des SUV a plus que quadruplé au cours des dix dernières années, passant de de 8% en 2008 à 32% en 2018. Quant aux modèles hybrides, tant vantés par les constructeurs automobiles, ils n’ont pas permis de réduire suffisamment les émissions de gaz à effet de serre.

Manifestation contre les SUV à Bremerhaven en Allemagne, le 7 septembre 2019 © Daniel Müller / Greenpeace

« Face à l’ampleur de la crise climatique, les constructeurs automobiles devraient planifier de toute urgence la fin des véhicules carburant au pétrole : pour limiter la hausse globale des températures à 1,5°C, les dernières voitures essence, diesel ou hybrides devront être vendues en Europe d’ici 2028 (4). En parallèle, il faut absolument réduire le nombre de voitures sur nos routes, même électriques. Les voitures qui continueront de circuler devront être plus petites et partagées. Aujourd’hui, les constructeurs vendent aux automobilistes de fausses solutions tout en continuant leur business-as-usual », estime Sarah Fayolle.

Face à l’irresponsabilité climatique de l’industrie automobile, il appartient aussi aux Etats et aux collectivités locales d’agir sans attendre pour nous libérer du tout-voiture. Il faut aussi sortir du piège du diesel et de l’essence dans lequel nous sommes collectivement enfermés. « Il est maintenant évident que, sans contraintes et réglementations, les industriels de l’automobile ne réagiront pas à temps pour enrayer la crise climatique. Nous attendons donc que nos responsables politiques, à l’échelle nationale et locale, fassent preuve de courage », analyse Sarah Fayolle.

La loi mobilités, à nouveau en discussion à l’Assemblée nationale, doit acter une fin de vente des véhicules diesel, essence et hybrides bien avant 2040. Le projet de loi de finances 2020 doit transformer la prime à la conversion en une prime à la mobilité plus sociale et écologique. Dans nos grandes villes, où le défi climatique se superpose à la problématique de la pollution de l’air, un calendrier de sortie du diesel et de l’essence doit être acté.

 

(1) Le rapport est une publication conjointe de Greenpeace Asie de l’Est (Séoul) et Greenpeace Allemagne. Il est publié alors que s’ouvre le Salon automobile de Francfort. Le 14 septembre, Greenpeace et d’autres groupes se rassembleront pour une marche de milliers de personnes vers l’entrée du Salon : https://www.iaa-demo.de/english.

(2) Dans ce rapport, Greenpeace évalue l’empreinte carbone des constructeurs automobiles liée à la production et à la vente de voitures uniquement et ne prend donc par exemple pas en compte l’impact climatique des poids-lourds que les filiales de certains de ces constructeurs mettent sur le marché. L’empreinte carbone d’un constructeur automobile pour 2018 correspond à la somme des émissions de gaz à effet de serre dont les voitures vendues en 2018 seront responsables sur l’ensemble de leur cycle de vie (émissions liées à la production, au recyclage et à la fin de vie des véhicules, émissions amont liées au carburant, émissions à l’échappement dues à la combustion du carburant). Voir la partie “Méthodologie” du rapport synthétisé en français pour plus de détails.

(3) Le classement détaillé est disponible ici.

(4) La date de 2028 a été établie par un rapport commandé par Greenpeace Belgique au Centre aérospatial allemand (DLR) : https://www.greenpeace.fr/espace-presse/dix-ans-maximum-dire-adieu-aux-voitures-essence-diesel-hybrides/

Un résumé du rapport (en français) est disponible ici.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon