échos

Concours de chant Thau en Scène : les résultats

Kids & Ados

Prix du public : Angèle Carzola & Anthony Malmasson

Prix du jury : Manon Rocher

Adultes

Prix du public : Malaurie Murgia

Prix du jury : Maëliss Romero

Auteurs compositeurs

Prix du public et du jury : Marine Thollembeck du trio Lily

Sète agglopôle méditerranée s’engage avec la Fondation du Patrimoine

 Sète agglopôle s’engage en faveur de la délégation régionale de la Fondation du patrimoine pour la sauvegarde du patrimoine local à vocation touristique. Cette convention a pour objectif de faciliter, de développer, de renforcer et d'organiser la coopération entre les deux structures pour la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine situé sur le territoire de Sète agglopôle méditerranée.

Le bureau communautaire l’a voté, un partenariat a été mis en place entre la délégation Occitanie de la Fondation du patrimoine et Sète agglopôle méditerranée, avec un budget annuel de 10 000 €. Ce partenariat souligne l’engagement communautaire pour la valorisation en faveur de son patrimoine, son attractivité et la reconnaissance du réseau territorial de la Fondation du patrimoine.trimaCapture

La signature officielle de la convention de partenariat a eu lieu ce vendredi  12 juillet 2019 entre Alain Vidal, Vice-président délégué au Patrimoine, Francis Veaute, Vice-Président délégué à l’Environnement et René Brun, Délégué régional de la Fondation du patrimoine.

Il s’agit du premier partenariat dans le département entre la Fondation du patrimoine et une agglomération.

Le principe

La Fondation du Patrimoine propose une mobilisation du mécénat populaire aux collectivités territoriales et aux associations qui envisagent d'accompagner un programme de restauration du patrimoine bâti, mobilier ou naturel.

Une souscription peut-être lancée dès lors que le projet de restauration a été clairement défini et qu'un plan de financement a pu être établi.

Comment ?

- Le porteur de projet signe une convention avec la Fondation du Patrimoine; celle-ci édite un bulletin de souscription, collecte les dons et émet des reçus fiscaux à l'intention de donateurs.

- La Fondation reverse au maître d'ouvrage, à la fin des travaux, sur présentation des factures acquittées, 97% des dons recueillis déductibles au titre de l'impôt sur le revenu et de l'impôt des société et 95% des dons déductibles au titre de l'ISF.

Pour l’agglopôle

Par la création d’un fonds spécifique « Sète agglopôle méditerranée » au sein de la Fondation du Patrimoine, le partenariat apporte une aide au patrimoine public ou privé, qu’il soit protégé ou non par l’Etat, une priorité étant donnée toutefois au patrimoine non protégé.

Ce fonds pourra être abondé sur différents sites ciblés sur le territoire  par des subventions publiques et privées et sera abondé par des dispositifs de mécénat et de crowdfunding apportés par la subvention.

L’aide de l’agglopôle est conditionnée, pour le patrimoine public et associatif, à la mise en place d’une souscription sous l’égide de la Fondation du patrimoine faisant appel au mécénat populaire, et à la délivrance du label de la Fondation du patrimoine pour le patrimoine privé non protégé.

L’aide accordée par projet est plafonnée à 10 000 €. Elle ne pourra dépasser 30% de la dépense éligible pour le patrimoine privé et 40% de la dépense éligible pour le patrimoine public et associatif

Les missions de la Fondation du Patrimoine

La Fondation du Patrimoine, organisme privé indépendant agissant sans but lucratif, a pour mission de sauvegarder et de mettre en valeur la patrimoine local, tout particulièrement le patrimoine bâti non protégé au titre des monuments historiques. Sa sauvegarde, sa mise en valeur et sa participation à la vie de la cité en font un élément majeur de la vie économique et sociale des territoires.

Les dossiers

L’instruction des dossiers se fait conjointement avec l’expertise de la Fondation du patrimoine et  des services de Sète agglopôle méditerranée. Un comité technique se réunissant au moins 3 fois par an examine ensuite les dossiers et formule des propositions de soutiens financiers pour avis, puis pour décision.

Ainsi, par la signature officielle de la convention de partenariat avec la Fondation du Patrimoine,  Sète agglopôle méditerranée son engagement pour la préservation et la restauration du patrimoine architectural non protégé et les édifices inscrits au titre des Monuments Historiques (IMH).

Juillet 2019 à Valmagne; Concerts et Gourmandises...

copaCaptureDimanche 21 Juillet, 18h30 à l'abbaye
PACO IBANEZ 
 
Presque un symbole, une légende de la chanson espagnole. Depuis 35 ans, la voix mélancolique et profonde de Paco Ibañez noue un contact unique avec le public. 

Cliquez ici pour réserver vos billets
Mardi 23 Juillet, 21h00 à l'abbaye:
Pedro Soler et Gaspar Claus

Dans le cadre du festival de Thau
Pedro Soler, guitariste de flamenco classique retrouve son fils Gaspar Claus, violoncelliste aventurier, pour un duel libre et intense. Un flamenco contemplatif où tout est lumineux, émouvant, aussi serein que turbulent.
Infos et réservations: www.festivaldethau.fr

Mardi 30 Juillet, 21h30 à l'abbaye: 
Dans le cadre du Festival "Les Troubadours chantent l'art Roman en Occitanie".
Tablao Flamenco
Chant : Luis de la Carrasca
Guitare : José Luis Dominguez
Danse : Ana Pérez et Kuky Santiago
Un témoignage de la culture Flamenco; sa tradition, son histoire et son actualité.
Infos et réservations: www.festival-troubadoursartroman.fr
Cliquez ici pour voir le programme des événements
 
 
Dégustation Gourmande: Jeudi 18 Juillet à 18h30
 
L'abbaye propose le jeudi 18 juillet une visite du monument suivie d'une dégustation gourmande avec nos producteurs locaux. Une association des vins bio de Valmagne et fromages, olives, tapenades et charcuterie. Plaisir assuré ! 
Sur réservation au 04.67.78.47.32 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" class="adr black-to-orange contextEntry" href="https://webmail1g.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=132637&check=&SORTBY=1" target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

copaCapturemljojpcopaCapture,gyfgi

14 juillet : ce qu’il savoir sur la collecte des déchets

A l’occasion du dimanche 14 juillet, jour férié, la collecte des bacs individuels (ordures ménagères et tri sélectif) sera assurée normalement sur l’ensemble du territoire.

Les 7 déchetteries du territoire seront fermées et rouvriront leurs portes dès le lundi 15 juillet au matin.

Sécheresse : faites attention à l'eau !

Conséquence logique des fortes chaleurs enregistrées ces dernières semaines, le Préfet de l'Hérault a émis un arrêté le 11 juillet 2019 pour restreindre l'usage de l'eau dans le département. Que vous soyez Héraultais ou en vacances dans notre belle région, adoptez de petits gestes pour passer de grandes vacances !

1ères restrictions pour le bassin versant de l’Hérault et renforcement des restrictions pour la Lergue et les affluents de l’Orb

 

Berges de l'Orb

Pour faire suite aux propositions du comité de suivi de la sécheresse du 4 juillet 2019, le préfet de l’Hérault décide des 1ères limitations d’usages de l’eau sur le bassin versant de l’Hérault et du renforcement des restrictions pour les bassins versants de la Lergue et celui des affluents de l'Orb. Il maintient le reste du département en vigilance.

 Les principales mesures sont :

Pour les 1ères limitations sur le bassin versant de l’Hérault et ses affluents hors bassin versant de la Lergue.

  • Interdiction 24h/24h : le remplissage des piscines privées, le lavage des véhicules en dehors des stations professionnelles, le fonctionnement des bornes et fontaines en circuit ouvert.
  • Interdiction de 8h à 20h : l’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, des pelouses et espaces verts publics et privés, des jardins potagers ou d’agrément)
  • Strictement réglementé par les dispositifs spécifiques prévus en cas de sécheresse dans le cadre de leur autorisation: le fonctionnement des Installations Classées Pour l’Environnement (ICPE), des stations d’épuration, des plans d’eau, des activités économiques, commerciales et industrielles, associations hydrauliques agricoles (ASA), …

Pour les limitations renforcées sur le bassin versant de la Lergue et sur les affluents de l'Orb (la Mare, le Gravezon, le Jaur et le Vernazobres) :

  • Interdiction 24h/24h : l’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, des pelouses et espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, le lavage des voiries, le fonctionnement des douches de plage, le remplissage des étangs et plans d’eau de loisir à usage personnel, la vidange des plans d’eau de toute nature dans les cours d’eau, certains travaux sur station d’épuration
  • Interdiction de 8h à 20h : l’arrosage des jardins potagers
  • Interdiction de 11h à 20h : l’arrosage des cultures agricoles (sauf micro-irrigation, goutte à goutte et cultures hors sol, productions dépendantes et fragiles, certaines ASA)
  • Strictement réglementé par les dispositifs spécifiques prévus en cas de sécheresse dans le cadre de leur autorisation: le fonctionnement des Installations Classées Pour l’Environnement (ICPE), les prélèvements sur le canal du midi, associations hydrauliques agricoles (ASA)..

 

Vigilance sur le reste du département

Sur ces secteurs, il est nécessaire d’être particulièrement vigilant sur les consommations en eau afin d’anticiper et d’éviter une situation qui pourrait conduire à des restrictions. Il est donc demandé :

  • aux collectivités de surveiller l’état de leurs ressources en eau potable de limiter leurs consommations (arrosage espaces verts, lavage voiries...). Par ailleurs, elles doivent vérifier le bon fonctionnement de leurs systèmes d’assainissement, afin de ne pas risquer d’altérer la qualité biologique des cours d’eau
  • à chacun d’être attentif dans ses consommations individuelles en adoptant des pratiques raisonnées et économes.

 

Un nouveau point sur les ressources en eau sera fait fin juillet 2019.

En savoir plushttps://bit.ly/2SbWKlI

Adoptez de petits gestes pour de grandes vacances

Vous êtes en vacances sur notre littoral ? Profitez de ce moment calme pour adopter de bons réflexes et réduire votre consommation en eau !

Le village des rencontres durant le Festival de Thau

Le village des rencontres

Un espace de rencontre sur le site de Mèze, pour découvrir et échanger avec de nombreux acteurs locaux de la transition écologique et solidaire, un programme riche et varié pour grands et petits. De nombreuses thématiques présentées par les acteurs locaux dont le réseau du CPIE Bassin de Thau présent tout au long du festival. Jardins partagés, alimentation, Circuits courts avec les Paniers de Thau, écologie et biodiversité, Risques naturels, Mobilité, autant de sujets à découvrir.

Une 29ème édition sous le signe de l'urgence climatique Le célèbre festival de Thau va ouvrir ses portes dans quelques jours. Événement phare de la région accueillant chaque année entre 8 000 et 12 000 personnes sur plusieurs communes du Bassin de Thau. C’est un événement nomade, aux multiples facettes, qui ne cesse d’aller à la rencontre de tous les publics. Aux côtés de la programmation musicale sont proposées des actions de sensibilisation au développement durable avec la programmation des Eco-dialogues, une journée "Initiatives et transition" ainsi que le village des rencontres sur le lieu principal du Festival. Le réseau du CPIE Bassin de Thau s'associe pleinement avec cet événement local d'envergure.

Préservation de l’ordre public pour les journées du 13 et 14 juillet 2019

Les circonstances particulières liées à l’existence de risques de trouble à l’ordre public et à la sécurité publique à l’occasion des manifestations des «gilets jaunes» ont conduit le préfet de l’Hérault à prendre des mesures de police administrative.

Ainsi un arrêté préfectoral interdit pour le département de l’Hérault du vendredi 12 juillet 22h00 au lundi 15 juillet 07h00:

-l’achat, la vente, et transport d’acide,d’artifices de divertissement, de carburant en jerrican, d’alcool ménager et de tous produits inflammables ou chimiques,sur l’ensemble du département de l'Hérault.

-le transport, la détention et la consommation de boissons alcoolisées sur les lieux de manifestation revendicative sur la voie publique

.Des mesures de contrôle des personnes aux entrées et dans les parkings des centres commerciaux ont été prises par arrêté:Pour la journée du 13 juillet 2019, les établissements concernés sont les suivants:

-passage du Polygone à Montpellier, -le Polygone de Montpellier,-le Centre Commercial et le Pôle ludique Odysseum à Montpellier-magasin Apple sis Zone Odysseum,-magasin Darty sis Zone Odysseum,

-magasin Géant Casino sisZone Odysseum-le Polygone de Béziers,-les galeries Lafayettede Béziers,-le centre commercial Auchan de Béziers

De plus, des mesures de contrôle des personnes dans les gares de Montpellier Saint Roch et de Béziers ont été prises par arrêté pour la journée du 13 avril 2019.

Pour la journée du 14 juillet 2019, les établissements concernés sont les suivants:

-le Centre Commercial et le Pôle ludique Odysseum à Montpellier-magasin Géant Casino sis Zone Odysseum-le passage de la galerie du polygone de Montpellier-le Polygone de Béziers

Le préfet de l’Hérault rappelle que les manifestants sont responsables de leurs actes.Leur responsabilité civile peut-être engagée en cas de dommage causée à des personnes ou à des biens.

Une journée "Initiatives & transition" le samedi 20

Une journée "Initiatives & transition" le samedi 20

En partenariat avec Alternatiba Thau, le Festival de Thau propose une journée forum sur le thème de la transition écologique. Pourquoi rêver d’une transition écologique, solidaire, sociale… elle est déjà là !

Circuits courts, coopératives de financement, nouvelles pratiques de mobilité, recyclage : les alternatives fleurissent pour proposer des solutions à ceux qui, dès à présent, veulent vivre la transition en actes, dans leur vie quotidienne. Mais ces alternatives restent dispersées. Comment faire pour qu’elles fassent "éco-système" entre citoyens, entrepreneurs et élus ?

Ne laissons pas proliférer le frelon asiatique

Ne laissons pas proliférer le frelon asiatique sur le territoire

vous avez repéré un nid de frelons asiatiques n’hésitez pas à le faire détruire.
Il en va de votre sécurité et de celle de votre entourage mais aussi de la préservation de la biodiversité.

 

Un nid de frelons asiatiques,  abandonné ou pas, il faut le signaler.

Sur un terrain privé, le propriétaire doit suivre une démarche particulière pour le faire enlever.

frelDSC_0009 (16)

Ces nids en forme de boule, perchés souvent en haut des arbres sont peut-être inactif. En effet, la nature et les conditions météo ont souvent raison des nids. Les professionnels rappellent l'importance de signaler la présence de frelons et de frelons asiatiques dés leur apparition. En l'espace de 3 mois, la taille des nids peut prendre des proportions impressionnantes. Cette espèce qui s'attaque notamment aux abeilles ouvrières est légèrement plus petite que le frelon européen.

La couleur du frelon asiatique est particulièrement foncée. Sa tête est noire, sa face et ses pattes sont jaunes. Il mesure entre 2,5 et 3 cm. Comme le frelon européen, le frelon asiatique construit des nids principalement élaborés à base de particules de bois prélevées sur les arbres. Bien souvent, il fixe son nid en hauteur, dans les arbres. Cette habitation sphérique peut attendre jusqu'à 100 cm de diamètre.

 

En présence d'un nid de frelons, il est impératif de ne pas détruire seul(e) l'habitat. Se sentant menacés, les insectes peuvent devenir agressifs et multiplier les piqûres. Une intervention inadéquate peut également conduire à la dissémination puis à la prolifération de l'espèce dans la nature. Il est vivement recommandé d'informer la FDGON (Fédération départementale des groupes de défense contre les organismes nuisibles) de la présence d'un nid. Très peu de sapeurs-pompiers interviennent dans la destruction des nids repérés. Mieux vaut faire appel à des entreprises spécialisées pour s'en débarrasser. Une prestation payante dont les prix diffèrent selon les professionnels "La reine mesure jusqu'à 3,5 cm. Sa durée de vie est d'un an. Chaque reine fonde sa propre colonie au printemps du mois de mars jusqu'à début août.

Elle se compose alors de larves qui deviendront les premières ouvrières, aussi appelées ouvrières de « première caste ». À partir du début du mois de juin, la colonie est composée d'ouvrières adultes et vers la fin de l'été, également de mâles et de femelles sexuées. Les femelles sexuées, futures reines, passent l'hiver en diapause dans un endroit abrité, souvent enterré, et sortent au printemps pour fonder de nouvelles colonies." Wikipédia. Le nid ou « guêpier », fait de fibre de cellulose mâchée comme chez la majorité des guêpes (certaines, non Vespidae, construisent avec de la boue), peut atteindre un mètre de haut et 80 cm de diamètre.

Construit au printemps, il est aérien, le plus souvent situé dans des arbres à plusieurs mètres de hauteur, quelquefois au ras du sol, sous une charpente ou dans des cheminées. Ce frelon étant opportuniste, son nid est retrouvé aussi bien dans des habitations que sur du mobilier urbain. Il est généralement de forme sphérique et possède un orifice de sortie latéral. Chaque nid abrite quelque 2 000 frelons, dont plus de 550 fondatrices qui peuvent, l'année suivante, nidifier si elles sont fécondées. Cependant, un grand nombre de ces reines ne passeront pas l'hiver. Il est abandonné pendant l'hiver. Durant cette période, il a été observé en France que certains oiseaux ravageaient le nid. Ce comportement n'a aucune conséquence sur la pérennité de l'espèce puisque le nid est vide.

  La plupart du temps, une piqûre de frelon asiatique n'est pas plus dangereuse qu'une piqûre de guêpe pour l'homme. Elle le devient si les personnes piquées développent une réaction allergique. Dans ce cas, les répercussions peuvent être dramatiques. Une simple piqûre peut ainsi entraîner une forte baisse de tension, un œdème ou encore un choc anaphylactique.

Agressifs, les frelons, et particulièrement les asiatiques, n'aiment pas que l'on s'approche de leur nid, il vaut mieux rester à distance si vous en avez un chez vous ou si vous en découvrez un, et le signaler en Mairie qui vous conseillera si nécessaire.

Signature de la convention d’appui à la lutte contre la pauvreté et d’accès à l’emploi 2019-2021

Ce vendredi 05 juillet 2019, Pierre POUËSSEL, préfet de l’Hérault,  et Kléber MESQUIDA, Président du Conseil Départemental de l’Hérault (CD34), ont signé la « convention d’appui à la lutte contre la pauvreté et d’accès à l’emploi 2019-2021 », en présence d’Olivier NOBLECOURT, Délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, aux services des Solidarités de la Mosson à Montpellier.

Signature de la convention

La signature de cette convention s’inscrit dans une nouvelle démarche de contractualisation entre l’État et les territoires mise en place depuis le lancement de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté par le Président de la République, le 13 septembre 2018.

La convention fixe l’engagement conjoint de l’État et du Département de l’Hérault par des actions assorties d’objectifs et d’indicateurs de mesure d’atteinte des résultats. Au total ce sont 1,4M€ que l’État consacre par an de 2019 à 2021 à ces objectifs, à la même hauteur que le CD34, soit donc au total sur 3 ans : 8,4M€ seront dédiés à la lutte contre la pauvreté et à l’accès à l’emploi.

.

Les plans d’actions repose sur un nombre limité d’objectifs qui en constituent le socle :

  • Prévenir toute sortie sans réponse pour les jeunes sortants de l’aide sociale à l’enfance,
  • Mettre l’accent sur l’insertion professionnelle des bénéficiaires du revenu de solidarité active,
  • Refonder et revaloriser le travail social au service de toutes les familles, en particulier en généralisant les démarches de premier accueil social inconditionnel de proximité et de référent de parcours,
  • Créer des maraudes mixtes associant les compétences logement / hébergement / scolarisation de l’État, et les compétences d’action sociale et de protection de l’enfance des départements.

 

Grâce à l’apport financier de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, les territoires dans le cadre de la convention d’appui ont pu construire des projets nouveaux répondant aux besoins de leur territoire et des publics en situation de vulnérabilité sociale et/ou financière. Toutes ces initiatives doivent débuter au cours du second trimestre 2019.

 

L’Hérault connaît un contexte d’accroissement de la précarité alimentaire (65 000 personnes ont bénéficié de l’aide alimentaire en 2017 dans le département) et la fréquentation des épiceries sociales et solidaires. Afin d’y remédier, les services de l’État et du CD34 mettent en commun leurs compétences et leur savoir-faire dans le but de développer une aide alimentaire de qualité, en partie en lien avec la production locale, tout en s’inscrivant dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

 

De plus, il est question de développer un réseau de crèches permettant d’accueillir en priorité des enfants vivant dans un contexte de précarité économique et/ou sociale. L’enjeu est de rendre les modes d’accueil de la petite enfance plus accessible aux familles en situation de précarité, en renforçant l’appui à la solidarité ainsi qu’en favorisant la mixité sociale au sein des établissements d’accueil.

 

Enfin, le logement des familles monoparentales est également une priorité pour le département qui a pour objectif de permettre l’accès au logement des personnes en voie d’insertion et de favoriser le maintien dans les lieux par des actions en faveur de la prévention des expulsions en amont des procédures.

 

 

Visite de la maison des solidarités et l’association KALISI

Pierre POUËSSEL a ensuite visité, aux côtés du Délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, la maison départementale des solidarités de la Mosson, à Montpellier. Le Service Départemental des Solidarités a notamment accueillie physiquement plus de 1 500 personnes pour le seul mois de juin. Protection Maternelle et Infantile (PMI), accompagnement social et global, aide sociale à l'enfance (ASE) et planning familial y sont proposés pour accompagner les plus démunis et être au plus près des publics.

Ils ont continué leur visite avec l’association KALISI, qui récolte auprès de ses partenaires de la grande distribution des denrées proches de leurs dates limites de consommation, pour ensuite les restituer sous forme de paniers alimentaires aux adhérents.

 

Deuxième conférence des acteurs de la stratégie :

L’après-midi a été consacré à la deuxième conférence des acteurs de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté de région Occitanie, qui s’est déroulée à l’Université Paul Valéry de Montpellier.

Pascal OTHEGUY, Secrétaire Général de la préfecture de l’Hérault, a ouvert la conférence aux côtés d’Olivier NOBLECOURT. Ce dernier a présenté l’avancement de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. Des échanges ont eu lieu autour de la thématique de l’insertion des jeunes.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon