De la laïcité aux valeurs de la république

A propos de l'édito de Jacques Carles : De la laïcité aux valeurs de la république

Je crois que la violence et le goût du meurtre sont profondément inscrits dans notre patrimoine génétique de "chasseurs cueilleurs". Homo Sapiens est un animal démuni de toute arme naturelle, cornes, griffes, crocs, défenses, etc... et seule ses facultés intellectuelles (est-ce la fonction symbolique de Claude Lévy Strauss ?) lui ont permis d'inventer les moyens de subsister au milieu d'animaux bien plus forts que lui. Cette fonction symbolique lui permet également de rassembler plus que les 20 à 30 individus qui constituaient les tribus, autour de symboles (Dieux, patrie, profit, etc...). Elle permet aussi de réfréner les pulsions meurtrières grâce à la culture et l'éducation. Mais le couvercle de la marmite est mal ajusté, et il suffit de peu de choses pour le faire se soulever et laisser les pulsions s'échapper...

Maurice Bouchard

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations