courrier des lecteurs

A propos des Roms, et des sans domicile fixe

Communiqué de Myriam Roques. Conseillère Régionale Front National Occitanie.

"Les Roms, les sans domicile fixe,et la compassion à deux vitesses..."

A Sète, vendredi 1 et février avenue G. Martelli une trentaine de policiers nationaux et municipaux ont été mobilisés, Expulsion de ROMS et sans domicile fixe ordonnée par la préfecture de l'Hérault dans le but de récupérer un terrain et un bâtiment appartenant à la ville et occupé illégalement depuis plusieurs mois déjà. Mais sur la méthode il convient de poser quelques interrogations!!!"

"La différence de traitement que l'on soit ROM ou bien SDF peut laisser perplexe... Les premiers ,une soixantaine de ROMS vivant en famille seront relogés dans des bungalows sur un site aménagé au bout de l'avenue G. Martelli.Avec la mise en place par l'agglo d'un nouvel arrêt de bus. Les autres (les malheureux SDF) oubliés de tous seront invités à quitter les lieux avec chiens et sac à dos dans l'espoir de retrouver un abri en plein cœur de la période hivernale.Aujourd'hui les SDF sont devenus des errants forcés. La question étant de savoir qui va financer les bungalows mis à la disposition des Roms ainsi que leur installation ????? « donc nous présumons que les contribuables concernés devront payer la note via leurs impôts !"

"Où vont ils être relogés? Car le pire est à craindre pour la population autochtone. Donc à tous les décideurs et leurs complices ,dans leur extrême et stupide élan de générosité il convient de leur rappeler : Est ce la France et les Français qui sont responsables de la situation des ROMS dans leur pays de Roumanie????"

"– Est-ce les Français en tant que citoyens qui sont responsable d’avoir inclus un pays du tiers monde dans l’Union Européenne? Tous ces donneurs de leçons qui préconisent la mixité sociale ainsi que la cohésion sociale devraient rougir de ne pas en accueillir chez eux."

"Les Français n'ont pas à rougir de leur manque d 'hospitalité.Ils ont accueilli au contraire depuis trente ans une population trop nombreuse et diverse au regard des capacités d'intégration de leur pays. Rien ne change ni de droite ni de gauche car le système est voulu par les uns et par les autres."

Vivre et Vieillir dans la dignité et le respect

Vivre et Vieillir dans la diqnité et le respect pour Véronique CALUEBA-RIZZOLO (Vice-présidente Déléguée à la solidarité Enfance famille)
et Sébastien Andral, tous les deux Conseillers Départementaux de Sète.


"La mobilisation des personnels soignants, des médecins, et des familles, en établissements pour personnes âgées et en perte d'autonomie, a révélé le scandale du manque de moyens et d'effectifs.
En Europe, certains pays ont fait d'autres choix. En Belgique, c'est un soignant pour un résident ; en Allemagne, c'est 1,2 par résident ; en France, c'est seulement 0,5 par résident. C'est inadmissible et honteux !
ll manque plusieurs centaines de milliers d'emplois en France et 4 000 dans l'Hérault. Le besoin, compte tenu du vieillissement de la population, ne fera que grandir.
L'exigence d'emplois statutaires est une priorité, donnons-nous les moyens d'assurer une prise en charge correcte et décente, financée à 100% par la sécurité sociale."

Adhésion totale au bel édito de Jacques Carles

"Adhésion totale à ce bel édito de Jacques Carles qui remet bien les choses à leur place (comparaison avec les pays scandinaves, en particulier). Peut-être faudrait-il aussi souligner que la privatisation de certains services se fait au détriment des plus démunis (mais aussi de la classe moyenne). "

"Et aussi le fait que le privé n'est pas plus performant que la FP. Exemple du chantier près de chez nous : 6 mois de retard dus à une erreur de métrage au départ, aux défections d'entreprises en cours de route, à des pénalités d'interruptions d'activité pour non sécurisation d'ouvriers, à un accident mortel…. Oui, ce déchaînement d'invectives à l'encontre de la FP relève d'une vision libérale de gens qui peuvent se payer des profs particuliers, des soins dans des cliniques coûteuses, etc… Mais il est exagéré de parler des "médias dominants" : Le Monde s'est fait vertement critiquer pour avoir fait un édito "pro-fonction publique" ces jours-ci."

RLB.

EGALITE FEMMES HOMMES : intervention de Véronique Calueba-Rizzolo

CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 18 DECEMBRE 2017 A SETE

EXPOSE 1 – PRESENTATION DU RAPPORT EGALITE FEMMES HOMMES

Véronique CALUEBA-RIZZOLO

 

 Depuis la Loi du 17 mars 2013 des progrès ont été faits dans la représentation des femmes chez les Elus. On trouve désormais 48,3 % de femmes dans les Conseils municipaux mais peu de femmes maires.

 

Au niveau des EPCI le problème de la représentation des femmes reste entier ; la représentation des petites communes est minime, souvent une seule personne donc le Maire… Pas d’obligation de parité actuellement en EPCI . Notre Agglopôle par exemple a 87 % d’hommes élus et 13 % de femmes. Nous sommes en deçà de la moyenne nationale qui est de 17 % de représentations de femmes.

 

La lecture du rapport présenté concernant la collectivité de Sète est intéressant si on le met en parallèle avec le précédent rapport de 2016.

 

Non titulaires

37 % de femmes non titulaires l’an passé et 48 % cette année. La précarisation du travail touche plus les femmes que les hommes nationalement et rien n’est fait localement pour enrayer cette fatalité.

 

Temps partiels

0 % d’hommes n’ont un temps partiel fait de société ?? données de 2016 et 2015…

 

Le congé parental ou les temps partiels pour élever les enfants restent ancrés dans nos schémas comme un «  devoir » féminin.

 

Analyse des fonctions

Encore 15 % d’écart au bénéfice des hommes au niveau des postes de direction, avec une régression des femmes qui passent de 47 % en 2016 à 43 % en 2017. La politique des ressources humaines doit prendre en compte l’égalité dans le recrutement des directeurs, à compétences égales, bien sur !

 

Rémunérations moyennes mensuelles

En un an on constate des progrès mais il reste encore des différences notables

Catégorie A 200 € de plus pour les hommes

Catégorie B 70 €

Catégorie C 180 €

Nous n’avons pas d’explications sur ces chiffres ?. Est-ce des différences structurelles propres à notre collectivité ? Les primes sont elles prises en compte ? Les congés maladie (plus fréquents pour les femmes cumulés aux congés pour garde d’enfant malade) impact et la prime donc la rémunération ? Les temps partiels sont ils comptés dans ces moyennes ? Il nous manque beaucoup d’éléments et une réelle analyse de ces informations et dysfonctionnements pour établir des lignes de conduite de la politique RH et arriver ou s’approcher d’une égalité salariale.

 

Formation

Encore des différences très notables

En catégorie C les femmes ont suivi 167,5 jours de formation contre 419 suivies par les hommes !!!

Dans l’item «  perfectionnement » (??) 18 jours de formation pour les femmes contre 167 pour les hommes.

Le nombre de formations professionnelles tout au long de la carrière est de 244,5 jours pour les hommes et seulement de 137 jours pour les femmes.

Et pourquoi ??? Aucune raison avancée pour expliquer cette disparité, rien n’est dit sur ce constat inquiétant.

Le présent rapport est obligé par la Loi mais à quoi vous sert il ? Une simple observation des chiffres sans explication ne suffit pas. Il manque une analyse et un engagement d’amélioration par des mesures concrètes.

L’égalité homme femme ne va pas de soi et les collectivités doivent s’engager dans un vrai travail réflexif sur leur fonctionnement. Nous avons encore ancré en nous, collectivités et individus, des schémas conservateurs, voire sexistes pour certains qui ne mettent pas l’égalité homme femme comme une chose logique et intégrée à notre fonctionnement. Heureusement que la Loi a été posée sur ce sujet tant en politique que dans les administrations. Nous évoluons, la Loi nous oblige à évoluer et tant mieux car les retours conservateurs sont à notre porte.

Courrier des lecteurs

Cette rubrique est ouverte à nos lecteurs qui souhaitent s'exprimer et se veut une contribution au débat démocratique. Elle est ouverte à la diversité  d'opinion et d'expression. Toutefois ne seront pas publiés les messages redondants, de nature publicitaire ou promotionnelle, contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, violents, racistes, révisionnistes, faisant l’apologie des crimes de guerre, injurieux ou grossiers, contraires aux droits d’auteur ou droits voisins, au droit applicable aux bases de données, au droit des marques, au droit à l’image, au droit au respect de la vie privée ou qui enfreindraient toute autre disposition législative ou réglementaire en vigueur

 

Le FN est le premier parti des Setois

En politique le seul maître est le suffrage universel.
Vouloir le contourner, vouloir nier sa force par le biais d un sondage singulier équivaut à trahir ce socle de la Vème république. Aujourd'hui le premier parti politique Sétois est le Front National. Au second tour des dernières élections départementales , 47,82% des votants ont rallié nos valeurs. Aux dernière élections législatives , le Front National a réalisé un score de 47, 17 % au second tour. Oui, à Sète un électeur sur deux vote Front National. Oui à Sète , le premier parti de la droite est le Front National. Parce que le Front National et ses élus tant à la Ville, qu à l' agglo ou à la Région sont les seuls à s élever contre la hausse des impôts , la hausse de l'insécurité , la perte de nos valeurs, le clientélisme , les petits arrangements entre amis de l'entre deux tours.
.A Sète, il n existe qu une seule réalité politique ... celle du verdict des urnes ...

Myriam Roques
Conseillère Régionale Occitanie Responsable du Front National de Sète.

Les Elus de Thau-avenir à propos des transports en commun

Lors du Conseil d'Agglo du jeudi 21 septembre 2017 François Liberti pour les Elus de la Communauté d'Agglomération du Groupe « Thau Avenir » est intervenu sur le rapport d'activité des transports pour l'année 2016.

Dans ce rapport du délégataire plusieurs points méritent toute notre attention. Tout d'abord le dépassement de l'engagement contractuel des critères d'âge des véhicules est pour 27 d'entre eux sur les 40 de la fotte au dessus de la norme. Le taux élevé de responsabilité sur les accidents de la circulation est imputable aux véhicules de l'agglo (62 % dont 44 sur les lignes principales).

Enfin la production commerciale est en déficit sur toutes les lignes mis à part la ligne 6 au regard des prévisions affichées par le délégataire et parfois même sur les engagements du contrat entre le délégataire et l'Agglo. De plus, le taux de recettes est inférieur de 3 % aux engagements du contrat, et ce malgré l'évolution des tarifs en forte hausse.

Ces quelques points qui méritent des analyses sérieuses n'ont pas suscité de réponses à la hauteur de la part du Vice-Président délégué suite à cette intervention, néanmoins avant la présentation du budget prévisionnel 2018 et l'extension du réseau à tout le territoire de l'Agglo, les Elus du Groupe « Thau Avenir » seront particulièrement vigilants sur ce dossier.

Manitas De Plata : le nom du futur conservatoire de musique

Le Maire de Sète, Président de la Communauté d’Agglomération a décidé de donner le nom de Manitas De Plata au futur conservatoire de musique du Quai des Moulins, où est né le célèbre guitariste dans une caravane installée sur un campement de fortune.
Voilà une bien belle idée, qui aurait fait plaisir à mon ami Michel Gailhard, ancien élu de la Ville, qui avait projeté de proposer ce nom pour rebaptiser le Quai des Moulins !
Cet hommage rendu au Gitan le plus célèbre du monde, prendrait assurément tout son sens en s'accompagnant parallèlement des mesures favorisant l’insertion dans notre ville des habitants du campement voisin dans lequel qui sait quels talents peuvent encore se cacher aujourd'hui!....

Janine Léger
(Accueil Migrants Cimade Sète)

La cocotte-minute va-t-elle bientôt siffler? - Réaction

A propos de l'édito : la cocotte-minute va-t-elle bientôt siffler?

Cette histoire de la défiance de la jeunesse vis à vis de la classe politique ce n'est pas aussi simple qu'il y parait. En effet, j'observe que la nouvelle chambre élue est plus jeune que la précédente. Et non seulement plus jeune mais aussi plus "novice" c'est à dire qu'elle est composée de jeunes députés(es) pour qui c'est le baptême du feu. Faut leur faire confiance, ils ont été élus pour permettre un redressement économique de la France, redressement qui permettra aux jeunes sans emploi d'en trouver un justement. Ne pas aller voter, c'est se tirer une balle dans le pied en quelque sorte car ce sont les élus qui peuvent modifier le fonctionnement de la Société, modifier les rapports de force, modifier les conditions de l'accès au travail....Ne pas aller voter c'est se défiler trop facilement. C'est abandonner un des rares pouvoirs gratuit qui nous reste et pouvoir considérable si l'on y réfléchit bien. Donc réfléchissez jeunes gens et jeunes filles de ce pays merveilleux. Aller voter c'est lui donner une chance de se relever et de VOUS relever. - André Benvenuti

Bravo excellente analyse, nous sommes effectivement dans une situation à risques !  Jean-Marc Castanier

A force de mettre de l’huile sur le feu, la cocotte « brûle » : Le travail ne vient pas à vous, c’est vous qui allez le chercher. Si vous n’apportez rien à un employeur, il ne pourra rien vous donner. Les voyages forment la jeunesse, il ne faut pas avoir peur de bouger ses fesses. C’est vrai avec ces maximes je semble être un vieux « con ». Mais ma connerie m’a permis de m’épanouir et maintenant de pouvoir bénéficier de ma retraite sans avoir rien devoir à personne . Jean-Paul Decoene

 Vous écrivez : "Le nouveau Président et son gouvernement semblent décider à œuvrer en ce sens." Heureusement que vous avez pris la précaution d' écrire "semblent"! Car celles et ceux qui ont cru dans les promesses du candidat Macron, aujourd'hui président risquent fort d'être, pour le moins déçus surtout les salariés et retraités qui constituent la grande majorité des citoyens. Lionel Couty

A propos de Thau-infos en anglais...

  Un ami du Québec qui vit à Sète...

Great idea, you are doing a good job...particularly since we are in the 21st. century along with the internet, being bilingual is considered cool.
Though I live in Sète, actually I'm from Montreal and I tell friends and the kids in my youth project that in the province of Quebec you can't get a job unless you are bilingual....and it has been like that for quite some time.

Traduction : Bonne idée, vous faites un bon travail ... surtout depuis que nous sommes dans le 21ème siècle avec l'Internet, être bilingue est considéré comme cool.
Bien que je vive à Sète, en fait je suis de Montréal et je dis aux amis et aux enfants que de mon temps déjà dans la province de Québec, vous ne pouviez pas obtenir un emploi si vous n'étiez pas bilingue .... et il en est ainsi depuis un bout de temps.

Alfie Alfie Wade, Jr. - International Advisory Advocate - President Odyssey 21st Century Communications

Un compatriote au Canada

Je confirme, après 30 ans sur Sète où j ai enseigné aux beaux arts , je vis maintenant sur l'île de Vancouver au Canada 

François Michaud
www.francoismichaud.fr

Un lieu d'art et de culture ouvert sur le monde : l'espace o25rjj de Loupian

Bonjour et bravo pour cette initiative ! Nous sommes en relation permanente avec des artistes étrangers qui sont très intéressés par notre espace de création, notre village de Loupian et aussi implantation autour du bassin de Thau, nous pourrons ainsi relayer vos articles en anglais à l'occasion, bonne continuation...

Pascale Ciapp 
L'Espace o25rjj - L'Art Contemporain chez l'Habitant 

Poudre de Perlimpinpin

Nous recevons le communiqué ci-dessous de Myriam Roques responsable du Front National de Sète,  Conseillère Régionale Occitanie, relatif à la présentation des projets pour la ville de Sète, 2017/2018.

"François Commeinhes a de l'ambition pour sa ville. Cela le frappe chaque année à la même époque juste avant le mois de septembre. Enfin pourrait-on dire ! Hélas la vérité est toute autre."
"D'abord les sétoises et les sétois doivent savoir que les réalisations annoncées par le maire sortant ne sont portées financièrement que par l'agglomération. Une agglomération qui préfère laisser dépérir ses zones d'activités (nous attendons depuis 2014 la mise en place d'une signalétique digne de ce nom) et réaliser une piscine, un conservatoire.
Pour l'Amériklub on apprend qu'un kiosque et un glacier vont s'y installer. Là aussi il était temps. Il reste à savoir si cette occupation du domaine public fera l'objet d'un appel à candidatures avec un cahier des charges digne de ce nom à remplir.
François Commeinhes annonce aussi des réfections de voirie. Là aussi il était temps. Où va-t-il trouver l'argent pour cela et les écoles et le reste. François Commeinhes peste contre la rigueur budgétaire liée au désengagement de l''Etat qui a frappé la ville . Elle a été endettée par François Commeinhes".

Myriam Roques, responsable du Front National de Sète. Conseillère Régionale Occitanie.

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations