Artiste du mois

Patrice Colomb : une Marianne peut en cacher…

L'artiste Loupianais, de souche ruthénoise, a plus d'une Marianne dans ses pensées… Patrice Colomb, que nous avions rencontré dans la galerie de Gérard Chomarat à Mèze, nous avait bien dit qu'il ne s'arrêterait pas à la Marianne interactive 1.3. Désormais l'artiste étend son initiative et tend la main à toutes les Mariannes françaises… un tremplin artistique certes (ça on savait) mais aussi un courant de pensée humaine, solidaire et caritative :

 

Je travaille depuis pas mal de temps déjà à la réalisation d’une seconde Marianne interactive, cette fois c’est la Marianne 1.101.

 

Afin de pouvoir finaliser cette œuvre artistique, je suis à la recherche de 101 Marianne ou Marie-Anne, en fait une par département Français, y compris dans les DOM.

 Je souhaite qu’une fois terminée cette œuvre artistique soit vendue, et que le montant total de la vente soit versé au profit des enfants malades, je suis aussi à l’écoute de toutes propositions sur ce sujet.

 

 Vous vous prénommez Marianne ou Marie-Anne, venez donc participer à cette belle initiative artistique, humaine et solidaire.

 

Pour participer, vous devez : 

   1 : Vous prénommer Marianne ou Marie-Anne. 

 :  Vivre sur le territoire Français, dans l’un de ses départements, y compris les DOM. 

  : Avoir envie de nous parler de votre prénom en rapport à la France d’aujourd’hui.

: Accepter de vous laisser enregistrer (fichier audio), ou de vous enregistrer (fichier audio), mais aussi de renoncer à vos droits d’auteur et de voix, ce sera votre contribution à cette œuvre caritative.

5 : Prendre contact avec l’artiste Patrice Colomb par email  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser." style="color: #0c0c0c;">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  afin de convenir d’un rendez-vous téléphonique.

 Même si cette œuvre se veut d’être une création de libre expression, merci toutefois de rester correcte, et de veiller à ce que vos propos ne soient pas passibles d’être punis par la loi. 

  

Venez nombreuses, nous avons besoin de vous …

 

La démarche est originale, vous en conviendrez, mais attachante. Les messages de respect, d'amour et de partage sont très présents. Quant à la culture, notre culture, elle ne peut qu'adhérer à cette initiative. Nous en avons extrêmement besoin !


Pour suivre le cheminement des Mariannes de Patrice, un lien ICI et un mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.