Peintures de Sylvie Dedet : l'art et la patience

 

Sylvie Dedet est une artiste peintre résidant à Cournonterral. Elle se consacre à son art depuis trois décennies. Poursuivant inlassablement et méticuleusement ses recherches, elle s’attache plus particulièrement à conjuguer diverses combinaisons chromatiques, dans un souci d’exigence esthétique mais aussi par un besoin impétueux de « nécessité intérieure ». La couleur ne répond pas seulement et simplement à quelques règles physiques de la lumière sur une matière et une surface, elle agit aussi sur le peintre comme un révélateur, comme une résonance de son univers spirituel et psychologique.
Pratiquant la technique exigeante de la peinture à l’huile, Sylvie Dedet est restée fidèle à certains choix picturaux : le paysage, les saisons, la nature morte... Mais au cours de ses années de travail intense elle les a abordés de différentes façons dans le domaine de la couleur, passant par une période verte, puis or, rouge et bleue, couleurs .savamment agencée et longuement réfléchies en harmonies et contrastes Son art traduit de façon fort édifiante un univers quelque peu idyllique et semi-naïf au lyrisme séduisant.
Exposition des peintures de Syvie Dedet du 6 au 15 octobre 2017 à la galerie de la chapelle 22bis rue de la chapelle à Cournonterral
M. P.

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations