Quand l'Urban Tricot rhabille la rue Villefranche

 

Initié par le Centre Social Villefranche, en collaboration avec l'ALP de l'école Paul Bert, les ateliers tricot du centre social, de la Médiathèque François Mitterrand et du Centre Ménager de l'Île de Thau, le projet Urban Tricot s'est concrétisé début juin par l'habillage de la rue Villefranche. Branche méconnue du Street Art, l'Urban Tricot consiste à recouvrir le mobilier urbain de tricot, devenu forme d'expression artistique. Du simple râtelier à vélo, en passant par les potelets métalliques jalonnant les rues jusqu'aux sculptures, le tricot urbain s'attaque à tous les supports. Et même aux arbres.

Placée sous la houlette de Sylvie Jalran, animatrice culturelle du centre social, secondée par Maïté, réfèrente couture de l'atelier et Josiane, réfèrente tricot du Centre Ménager, une vingtaine d'enfants, parfois accompagnée de leurs parents, se sont appliqués à rhabiller le mobilier urbain. De quoi redonner des couleurs et de la gaieté à la rue et susciter la curiosité des passants et des automobilistes.

Ces ateliers de couture, basés sur l'échange de savoirs, sont l'occasion de rencontres intergénérationnelles tout en éveillant à la pratique de l'art de rue à travers l'apprentissage de la couture. De quoi briser les clichés entre garçons et filles. Une autre opération d'Urban Tricot a également été organisée par la médiathèque François Mitterrand, qui a rhabillé son patio et son mobilier.