Passion dessin pour Franck Cerepes

Il réside à Poussan depuis quelques années après avoir accompli un petit tour de France au gré de ses études et de ses emplois.

Franck Cerepes qui a participé dernièrement au festival des Arts « Songes d’automne » de Poussan, confie qu’il a toujours été attiré par le dessin, d’autant que tout jeune, il maîtrisait la technique déjà très bien.franDSC_0002 (13)

Mais son parcours scolaire et son travail avaient mis en sommeil sa passion. Car s’il est né en Bretagne, Franck a fait des études d’horticulture qui l’ont mené au niveau supérieur jusqu’à Bordeaux. Après, ce fut plusieurs postes à Rodez, Montélimar… Avec le désir de se rapprocher de son Épouse qui travaillait à Gigean. C’est ainsi que Poussan devint son point d’attache en 2012 après 3 ans à Sète.

Dans sa jeunesse, c’est EDIKA et Fluide Glacial qui lui inspirèrent un style et qui lui donnèrent envie de s’exprimer. (Édouard Karali, dit Édika, est un dessinateur et scénariste français de bandes dessinées humoristiques.) A la fin de ses études, Franck a commencé à produire régulièrement des dessins, surtout dans les périodes durant lesquelles il était disponible.

sonDSC_0009 (28)

 Depuis deux ans, il s’adonne à sa passion régulièrement restant fidèle à son style et à une technique qu’il maîtrise à merveille. Stylo encre gel, pour sa finesse et sa brillance, crayon gras et plus rarement, crayons de couleur, seront ses outils, tandis que pour le support c’est surtout du Canson assez épais. « Je pars de petits monstres que certains apprécient et je les fais évoluer au gré de mes humeurs en variant les formes, en travaillant sur l’expression et le regard ».

Et dernièrement au salon des Arts de Poussan, Franck qui participait alors à une première exposition a découvert que bon nombre de visiteurs portaient de l’intérêt à ses œuvres . Il a apprécié et compte bien participer à d’autres événements ou exposer en solo.

Échanger, créer, s’exprimer, partager des expériences, autant de situations enrichissantes qui lui permettent d’évoluer en allant peut-être vers la création de courtes histoires dans un premier temps. Pour en savoir plus :

Facebook : franck Cerepes (POFattila)

Son mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations