MADLAB 2018

3ème édition : « Thau... dans 50 ans »

 Ancré au bord de l'étang de Thau, le MADLAB est un lieu de réflexion, de production et de réalisation de projets et d'évènements culturels visant la protection, la valorisation et le développement durable du patrimoine du bassin de Thau, notamment de l’activité conchylicole représentative de ce territoire.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.madlab.fr
Chemin des domaines - 34340 Marseillan

Changement climatique, urbanisation, pression touristique, pollution des bassins versants, évolution des métiers traditionnels... Le MADLAB appelle les artistes à illustrer leur vision, optimiste ou pessimiste, de l'impact de ces enjeux socio - économiques et environnementaux sur la vulnérabilité du littoral, un demain pas si lointain.

  APPEL À CANDIDATURE
Règlement du concours et inscriptions sur www.madlab.fr

CONDITIONS DE PARTICIPATION :Concours ouvert à tous les arts et à tous les artistes amateurs et professionnels sans limites géographiques , avec l'obligation de :

  • illustrer le thème imposé : « Thau... dans 50 ans », une vision, optimiste ou pessimiste, de l'environnement littoral, maritime ou lagunaire, dans les cinquante ans ou plus à venir ;
  • intégrer, par quelque forme ou transformation que ce soit, un élément de déchet conchylicole.


SÉLECTION : 30 premiers dossiers de candidature complets (détails dans le règlement).

RÉCOMPENSES : 3 Lauréats, 1 Mention spéciale ( œuvre la plus originale au regard de la valorisation des déchets de la conchyliculture ), 1 Coup de cœur du Jury, 1 Prix du public ( œuvre la plus votée par les visiteurs pendant l'exposition ) .
1 er PRIX À GAGNER : résidence de 3 semaines au MADLAB (hébergement hors repas).

DATES ET LIEUX: Inscription jusqu'au 31 /07 – Exposition collective du 11/08 au 16/09 – Cérémonie de remise des prix 07/09 aux caves Richemer -Marseillan -Plage.

 

 

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations