«Rappelez vous bien qu’ils ne peuvent annuler le printemps»

My quarantine journal *un mois +3
Emprunté au grand David Hockney
«Rappelez vous bien qu’ils ne peuvent annuler le printemps»

Aucune description de photo disponible.


A travers cet exercice virevoltant, André espère répondre par la poésie et l’humour à l’oppressante réalité du temps présent.