Beaux Arts

Une vente aux enchères solidaire pour les Beaux-Arts

Samedi 27 octobre, la vente aux enchères au profit de l’école des Beaux-Arts qui s’est déroulée au théâtre Molière a attiré un public nombreux. Un élan de solidarité manifeste qui a permis de récolter la somme de 175 190 €.

Collectionneurs, amateurs, artistes, élèves de l’école des Beaux-Arts ou simplement curieux, s’étaient donné rendez-vous pour cette vente exceptionnelle dans un écrin de prestige. Animées par Stéphane Aubert, commissaire-priseur chez Artcurial, ces enchères mettaient en vente 116 tableaux, photographies et sculptures offerts par des artistes, des galeries ou des collectionneurs. Et il faut dire que le catalogue avait de quoi susciter les convoitises avec des œuvres de Robert Combas, Hervé Di Rosa, Jean Denant, Marc Duran ou encore Céleste Boursier-Mougenot, Bault ou C215.

Une fois les œuvres adjugées, leurs nouveaux propriétaires recevaient un coupon de la part de l’un des bénévoles présents en salle, réglaient leur dû avant de retirer leur nouvelle acquisition à l’ancien collège Victor-Hugo. Et cette vente, dont les fonds seront entièrement investis dans la rénovation des jardins de l’école des Beaux-Arts, a permis de récolter la somme de 175 190 €.

Le Point Info Europe de Sète à l’inauguration de la quinzaine de la peinture européenne

Le Point Info Europe de Sète était présent mercredi soir pour l’inauguration de la quinzaine de la peinture européenne au sein de la Maison de l'Europe de Montpellier, en présence de l’invité d’honneur Isabelle DI GENNARO (Italie) et de Jean-Jacques FRANCOIS artiste sétois (France).jjfCapture
C’est dans une ambiance chaleureuse et conviviale que les artistes ont présenté leurs œuvres.

Pour la vente aux enchères au profit de l'école des Beaux Arts de Sète

120 artistes mobilisés

 FLUICapture

 

120 artistes – anciens élèves – se sont mobilisés pour la vente aux enchères au profit de l’école des Beaux-Arts de Sète. Une première, organisée par la prestigieuse maison de vente Artcurial, qui se déroulera samedi 27 octobre 2018 au théâtre Molière.

Parmi les artistes qui ont fait don d’une œuvre, des noms connus comme Robert Combas, Céleste Boursier-Mougenot, Hervé Di Rosa, Glen Baxter, Jean Denant, mais aussi de nombreux jeunes artistes contemporains.

Une exposition de l’ensemble des œuvres précédera la vente aux enchères.

FLUI2Capture

 

Le projet des Beaux-arts : l’essentiel En mai dernier, le Maire François Commeinhes dévoilait un projet d’envergure pour l’école des Beaux-arts de Sète. D’une part une rénovation complète à hauteur d’1,3 million d’euros pour conserver ce joyau sétois en coeur de ville à flanc du mont Saint- Clair. D’autre part, l’organisation d’une vente aux enchères d’anciens élèves au profit de l’école. Quatre mois après ce lancement, c’est déjà un beau succès.

120 artistes ont répondu favorablement faisant don d’une ou plusieurs oeuvres. Parmi eux, des peintres, sculpteurs ou plasticiens de renom mais aussi de jeunes artistes contemporains aux inspirations et styles très divers. Un projet fédérateur réunissant la Ville, l’équipe de l’école des Beaux-arts, l’association « Les amis des Beaux-arts » (LABAS) et la maison de vente d’oeuvres d’art Artcurial. Une exposition et une vente Tableaux, dessins, gravures, photographies, estampes, sculptures : 115 lots ont été rassemblés.

Ils seront exposés à l’ancien collège Victor Hugo vendredi 26 octobre de 9 h à 21 h. Exposition qui se terminera samedi 27 en fin de matinée. La vente aux enchères aura lieu le même jour à partir de 14 h au théâtre Molière. Organisée par la prestigieuse maison française Artcurial, la vente sera menée par Maître Stéphane Aubert. La Ville de Sète prenant en charge la totalité de la rénovation de l’école, la somme récoltée servira à l’embellissement du parc entourant les lieux avec pour projet de créer des espaces de travail en extérieur pour les élèves. Poursuivre l’histoire de l’école Cette vente aux enchères inédite dans le monde de l’art s’inscrit dans l’histoire de l’école qui fut justement fondée, en même temps que son musée, en 1891 par le biais de “souscriptions” d'artistes et d'entrepreneurs de la région.

FLUI3Capture

Depuis, la Ville et ses artistes n’ont cessé d’enrichir le patrimoine culturel de l’île singulière avec le Miam, le Musée Paul Valéry ou encore le CRAC pour ne citer qu’eux. La participation des artistes pour contribuer à la restauration d'une école d'art est donc un geste tout à fait symbolique. Avant la fin de l’année, un architecte sera choisi afin de mener à bien les travaux de rénovation. Le chantier devrait ensuite débuter en septembre 2019 pour une durée de deux ans. Agrandie par la famille Chauvain au tout début du 20e siècle, la bâtisse affiche encore aujourd’hui fièrement son style “art-nouveau”.

Afin de respecter ce pan de l’histoire artistique et architecturale sétoise, l’école et la Ville ont émis le souhait commun de conserver l’esprit des lieux. Philippe Saulle directeur des Beaux-Arts : “Une perspective d'excellence pour l'enseignement de l'art” “Le calme de l'endroit et l'élégance du décor imposent le respect permettant aux étudiants de s'isoler ou de flâner dans le parc.

C'est une école à taille humaine dont les murs ont, depuis 200 ans, accueilli les joies et les doutes de nombreux artistes. Restaurer un site aussi fragile, aussi rare, offre une perspective d'excellence pour l'enseignement de l'art, la recherche, la réflexion, la création.”

Semaine de la peinture européenne en octobre 2018

Evènement culturel annuel : la 14e Édition de la Semaine de la Peinture Européenne en Occitanie !

Du lundi 8 au vendredi 12 octobre 2018, la Maison de l'Europe de Montpellier en partenariat avec la ville de Montpellier organise pour la 14e année consécutive  la Semaine de la Peinture Européenne en Occitanie dans la salle de réception de la Maison des Relations Internationales de Montpellier.

La spécificité de ces artistes réside dans le fait qu'ils habitent tous en région Occitanie et pratiquent leur art, tout en étant inspirés par leurs racines européennes et leur vie quotidienne dans notre région. Le Sétois Jean-Jacques François représentera la France.

L’exposition nous offre la possibilité de saisir les différentes approches du monde et les sensibilités culturelles venant de tous les points cardinaux en y ajoutant l’influence de la région, car tous les artistes vivent, travaillent et s’inspirent également en Occitanie. 
Le vernissage a lieu le mardi 9 octobre à 18h45 en présence des artistes peintres.

Cette Semaine de la peinture européenne en Occitanie est ouverte au grand public et gratuit, n'hésitez pas à inviter tous vos amis et à partager l'événement qui se produira la quinzaine suivante à Sète !

Hôtel de Sully - Esplanade Charles de Gaulle, 14 Descente en Barrat, face au Corum -  du lundi au vendredi 9h-12h et 14h-17h. Entrée libre.

Cours d’histoire de l’art pour former son regard.

Aucun texte alternatif disponible.

Mardi 9 octobre 2018

De 18 H 30 à 20 H 30

 Bibliothque de Balaruc-Les-Bains


Antiquité : L’art étrusque
La civilisation étrusque est une des plus anciennes civilisations connues de l’Italie. Durant l’Age du bronze les étrusques ont
réalisé de nombreuses fresques et sculptures qui témoignent d’un savoir-faire artistique remarquable.

Public adulte, sur inscription.

Un été d'activités au MIAM

Comme chaque été, le Musée International d'Art Modeste (MIAM), via sa Petite Epicerie, propose aux enfants toutes sortes d'activités grâce à des ateliers variés. De quoi passer des vacances sous le signe de l'inventivité et produire des œuvres originales. Jusqu'au 31 août, ce sont « Les Vacances à la Petite Epicerie » avec Sylvette Ardoino, Claire Giordano et Lise Chevalier durant lesquelles on regarde, on décrit, on échange, on commente en lien direct avec les œuvres exposées au Musée et puis on dessine, on peint, on fabrique, on invente en écho avec l'exposition temporaire « Evasions, l'art sans liberté ». Ouvert aux 3-5 ans du lundi au vendredi de 10h à 12h (1h = 3€, 2h = 5,50€) ; les lundis, mercredis et vendredis de 14h à 16h pour les 6/8 ans (formule vacances : 5,50€) ; les mardis et jeudis de 14h à 16h pour les 9 ans et plus (formules vacances : 5,50€) Ces ateliers seront ouverts le 15 août. Du 24 juillet au 3 août, ce sera « Fiest'a à La Petite Epicerie », en partenariat avec Fiest'a Sète. Venez participer à ces ateliers au son de la musique du festival, inventez des instruments, découvrez les affiches du festival et bien plus. Les ateliers « Crispy Plants » et « Crispy Signalétique », animés par Sylvette Ardoino et des artistes invités seront au menu. Le premier, aura lieu les 4 & 5 août avec Marina Koprivnjack autour d'un théâtre de plantes modestes vertes de papiers et la production d'un livre de recettes. Le second, avec La Papaye, se déroulera les 1er et 2 septembre et proposera d'inventer sa signalétique de l'intime. Samedi 10h-12h pour les 3-11 ans et 14h-17h pour les 6-12 ans. Dimanche de 14h30 à 17h30, ouvert à tous. Formule Crispy : 5,50€. Ateliers « Libre service » du mercredi : à partir du 5 septembre venez découvrir le MIAM et participez à un atelier de création peinture, dessin, construction, collage… en lien avec l'exposition temporaire. Les enfants sont libres de venir le temps qu'ils veulent, pour une heure ou deux. « Un air de famille » : nouveauté du MIAM pour le mois de septembre. Cet atelier, de deux à quatre mains, est ouvert de 16h à 18h pour les jeunes enfants, leurs parents, nounous ou grands parents. 1h = 3€, 2h = 5,50€. Gratuit pour les accompagnateurs. Informations et réservations au 04 99 04 76 44

C’était l’heure de la sortie aux Beaux-arts

Le 22 juin, l’école des beaux arts a inauguré son expo de fin d’année, en présence du Maire de Sète.

Ce rituel annuel qui annonce la fin des cours est aussi l’occasion pour la banque Dupuy de Parseval de remettre des prix « Horizon » aux élèves de la classe préparatoire. Des élèves qui, cette année ont tous été admis dans les écoles supérieures d’art de France et d’ailleurs.

François Commeinhes a redit l’attachement de la ville de Sète à cette école « vivier de talents », et a chaleureusement remercié les représentants de la banque Dupuy de Parseval qui, pour soutenir la dynamique de l’école ont remis pour la 3e fois à trois étudiants méritants, Anne Depoutot, Léo Moisy et Clémence Joseph, les prix Horizon dotés de 2000€ chacun pour les aider à poursuivre leurs études. Il a également salué le travail du directeur, Philippe Saulle, et de toute l’équipe enseignante « qui n’ont de cesse d’innover en investissant toute leur énergie pour faire rayonner ce fleuron de la culture sétoise ».

 

Puis il est revenu sur le grand projet de restauration  de l’école à hauteur de 1,3M€ d’investissement, « un choix de cœur qui nous a poussés à maintenir les beaux-arts au sein de cette bâtisse » et sur l’initiative de l’association des Amis des Beaux-Arts qui a fait appel à la générosité de toute une palette d’artistes et de collectionneurs. 130 d’entre eux ont répondu présent en faisant don d’une de leurs œuvres en vue d’une vente aux enchères prévue le 27 octobre prochain au Théâtre Molière. Les bénéfices de cette vente permettront d’embellir le jardin et de restaurer notamment la verrière de l’établissement. « Cette union de tous les acteurs est la preuve de l’importance accordée à l’école des beaux arts par la municipalité, et à travers elle, par tous les Sétois » a-t-il conclu.

MADLAB 2018

3ème édition : « Thau... dans 50 ans »

 Ancré au bord de l'étang de Thau, le MADLAB est un lieu de réflexion, de production et de réalisation de projets et d'évènements culturels visant la protection, la valorisation et le développement durable du patrimoine du bassin de Thau, notamment de l’activité conchylicole représentative de ce territoire.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.madlab.fr
Chemin des domaines - 34340 Marseillan

Changement climatique, urbanisation, pression touristique, pollution des bassins versants, évolution des métiers traditionnels... Le MADLAB appelle les artistes à illustrer leur vision, optimiste ou pessimiste, de l'impact de ces enjeux socio - économiques et environnementaux sur la vulnérabilité du littoral, un demain pas si lointain.

  APPEL À CANDIDATURE
Règlement du concours et inscriptions sur www.madlab.fr

CONDITIONS DE PARTICIPATION :Concours ouvert à tous les arts et à tous les artistes amateurs et professionnels sans limites géographiques , avec l'obligation de :

  • illustrer le thème imposé : « Thau... dans 50 ans », une vision, optimiste ou pessimiste, de l'environnement littoral, maritime ou lagunaire, dans les cinquante ans ou plus à venir ;
  • intégrer, par quelque forme ou transformation que ce soit, un élément de déchet conchylicole.


SÉLECTION : 30 premiers dossiers de candidature complets (détails dans le règlement).

RÉCOMPENSES : 3 Lauréats, 1 Mention spéciale ( œuvre la plus originale au regard de la valorisation des déchets de la conchyliculture ), 1 Coup de cœur du Jury, 1 Prix du public ( œuvre la plus votée par les visiteurs pendant l'exposition ) .
1 er PRIX À GAGNER : résidence de 3 semaines au MADLAB (hébergement hors repas).

DATES ET LIEUX: Inscription jusqu'au 31 /07 – Exposition collective du 11/08 au 16/09 – Cérémonie de remise des prix 07/09 aux caves Richemer -Marseillan -Plage.

 

 

HORS SITU VIII

Classe préparatoire des beaux-arts de Sète
Du 7 au 17 juin de 12h à 19h


Pour cette 8ème édition de HORS SITU, c'est à nouveau une expérimentation pédagogique qui est ici à l'oeuvre.

L’image contient peut-être : plante, texte et nature

Après diverses expérimentations de mises en scène, hétérotopies ou squelettes d'accrochages proposés les années précédentes, les étudiants de la classe préparatoire ont ici enfilé le costume de commissaire d'exposition. Ils ont contacté d'anciens étudiants de la classe prépa, récemment diplômés des écoles supérieures d'art et leur ont proposé cette exposition. Commissariat, écriture, scénographie, accrochage, vernissage et médiations sont autant de secteurs explorés par les étudiants.


Vernissage le jeudi 7 juin à 18h30
Chapelle du Quartier Haut

Ecole des Beaux-Arts de Sète : lui faire une beauté

L’image contient peut-être : texte

L’association LABAS Les amis des beaux-arts de Sète, en collaboration avec la maison de ventes ARTCURIAL et la Ville de Sète, organise une vente aux enchères d’œuvres d’art au profit de la restauration de l’ Ecole des beaux-arts de Sète.

C'est inédit ! Vente aux enchères avec ses anciens élèves au profit de la rénovation de l'établissement ! Parmi lesquels Robert Combas, Hervé Di Rosa, Céleste Boursier-Mougenot... les explications du directeur Philippe Saulle : https://www.facebook.com/sete.fr/videos/925451090959406/

-Jeudi 25 octobre 2018 18h : soirée vernissage de l’exposition des œuvres dans l’ancien Collège Victor-Hugo à Sète
-Vendredi 26 octobre 2018 de 10h-21h: exposition des œuvres dans l’ancien Collège Victor Hugo
-Samedi 27 octobre 2018 10h : vente aux enchères au Théâtre de Sète

#luifaireunebeauté
Plus d’informations sur : www.beauxarts.sete.fr
Contacts : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.m