Sète/Los Angeles au JAM

Le Jardin Antique Méditerranéen de Balaruc-les-Bains a inauguré le 15 mars une exposition proposée par Sète-Los Angeles qui réunit le gotha des artistes sétois.

L’association Sète-Los Angeles est  née d’un projet : celui d’organiser une rencontre entre artistes des deux mondes qui développent autant d’approches de l’art, plastique, littéraire, musical, cinématographique.

Premier opus : une rencontre entre artistes sétois et angelinos. De la tribu Biascamano à Agnès Varda, en passant par André Cervera, Robert Combas, Hervé Di Rosa, Topolino, Christophe Cosentino, Jean Denant, Armelle Caron, Jean-Marie Picard, Lucas Mancione, Marc Duran : ils sont 14 à constituer l’écurie sétoise. Du 18 au 22 septembre 2019, Sète accueillera un collectif d’artistes américains en résidence pour le premier temps de la rencontre tandis que  les Sétois se rendront à Los Angeles du 6 au 10 novembre pour produire in situ et exposer.

En attendant, les artistes sétois ont répondu à la sollicitation de Sète agglopôle méditerranée qui tenait à soutenir l’initiative en ouvrant les cimaises du JAM à une exposition collective composée d’œuvres prêtées pour l’occasion.

L’idée de Sète-Los Angeles, c’est inventer un territoire fictif où deux collines, l’une au bord de la Méditerranée, l’autre du Pacifique, ont en commun la lumière, l’énergie mais surtout un goût pour la contreculture, l’irrévérence, le mélange des genres, l’insolite, la liberté.

 

A voir jusqu’au 19 mai