Raymond Aris, le découvreur d’Agathé

Conférence organisée par le Groupe de Recherches Archeologiques d'Agde (GRAA)
avec la participation de Daniela Ugolini, de Jean Grimal et de Michel Adgé
Vendredi 15 décembre à 18 h à la Maison des Savoirs d’Agde,

http://www.graa.fr/wp-content/uploads/2016/10/GRAA_AFFICHE_ConfARIS_2017-1200x1697.jpgCette conférence – débat rendra hommage à Raymond Aris, pharmacien agathois, qui a été un des premiers chercheurs à travailler sur le passé de la ville d’Agde avec une approche scientifique. Ainsi, dès la fin des années 30, il prouve que la ville grecque d’Agathé ne se trouve pas au niveau du site d’Embonne au Cap d’Agde, mais sous la ville actuelle. Pendant une vingtaine d’années, il va intervenir en différents points de la ville et de la campagne environnante : à Agde, autour de l’église St-André, autour et dans l’église St-Sever, à la Placette, à la rue des Accoules, rue Hoche, rue Perben… En périphérie de la ville, à l’église de Notre Dame du Grau, au Bagnas, à Embonne, et sur plusieurs villas gallo-romaines…

À l’occasion du 20eme anniversaire de sa mort, le GRAA tenait à honorer ce chercheur qui a tant fait pour mettre au jour et faire connaître au plus grand nombre le passé de notre vieille ville d’Agde.

 

Groupe de Recherches Archeologiques d'Agde

Le G.R.A.A. est une association loi 1901 ouverte à tous les passionnés d’archéologie, chercheurs, étudiants et au grand public. Depuis sa création en 1971, l’association a œuvré à la mise au jour, la conservation et la présentation au public du patrimoine archéologique de la basse vallée de l’Hérault.

» en savoir plus : www.graa.fr