la ville et les territoires du futur

Quels seront les nouveaux moteurs de l’économie ? Quelle sera notre valeur ajoutée ? Quels seront les contours de la « révolution industrielle » qui débute aujourd’hui ? Comment répondre aux nouveaux défis auxquels nous allons tous être confrontés dans nos villes, villages, arrières pays ? Quelles stratégies adopter pour garantir notre attractivité dans ces nouveaux contextes ?
Autant de questions qui seront abordées par Sonia Lavadinho invitée par le Conseil de Développement de Sète Agglopôle Méditerranée, dans le cadre de sa participation au Projet de Territoire, pour une conférence qui s'avère exceptionnelle et qui sera ouverte à tous le jeudi 31 mai à 18 au Palace, 24 avenue Victor Hugo à Sète.

 

Sonia Lavadinho

Sonia Lavadinho, géographe de formation, avec un solide bagage en sociologie, est une experte internationalement reconnue en matière de prospective, de mobilité et d’urbanisme dans le cadre d’aménagement territorial durable.  Elle est notamment spécialiste des modes des déplacements doux, clés de succès des métropoles créatives du XXIème siècle où bien-être et vitalité économique riment avec respect de l’environnement et gestion innovante des espaces publics.

 Après un parcours solide partagé entre des sociétés de conseil en mobilité (Büro für Mobilität, Mobilidée, etc.) et des organismes de recherche prestigieux (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, Ecole Normale Supérieure de Lyon, Université de Genève, etc.), elle enseigne à l’Ecole des Ponts et Chaussées de Paris et dirige Bfluid, un cabinet  réputé pour son approche innovante des nouvelles manières d’habiter, de se mouvoir et d’investir les espaces publics.

Sonia Lavadinho s’inspire des regards croisés de l’anthropologie urbaine, de la sociologie et de la proxémie, discipline qui s’intéresse de près aux rapports entre les hommes et leurs espaces de vie.

France,érault (34), Sète, vue de l'entrée est de la ville depuis le Mont Saint-Clair 

   

Imaginer l’avenir autrement, c’est déjà vouloir changer le présent

Sonia Lavadinho explorera 5 pistes pour fabriquer la ville du XXIe siècle : la ville du « dehors », la ville de la «rencontre », la ville de la « créativité », la ville « amie des familles » et la ville du « don et du repos ».

Plusieurs exemples récents de mutations repérées au sein de territoires français et d’ailleurs dont les défis sont similaires aux nôtres seront présentés pour évoquer la manière dont l’écrin de vie offert par le bassin de Thau peut se repositionner face aux défis posés par la transition économique, écologique et comportementale qui nous attend ces prochaines décennies. Des questions seront proposées sur les manières de mieux accueillir ces nouveaux modes d’habiter, de travailler, d’apprendre et de nous divertir, de visiter, de consommer et de nous déplacer.

 

Le  projet de territoire

Le projet de territoire est à la fois un document et un guide d’action publique locale. Il vise à conduire un diagnostic du territoire en mobilisant les acteurs de celui-ci (économiques, associatifs, citoyens) et les partenaires institutionnels (Etat, Région, Département), et à déterminer une stratégie territoriale, identifiant et priorisant des orientations stratégiques.

Le conseil de développement de l'agglomération, associé à la démarche

Dès septembre 2017, le Président de Sète agglopôle Méditerranée a demandé au Conseil de développement, représentant la société civile, de participer activement à la co-construction du projet d'envergure, avec les élus et les techniciens de l'administration.
Des représentants du Conseil de développement ont déjà été conviés aux rencontres qui ont eu lieu avec les élus des 14 communes de l'agglomération. Des groupes de travail mixtes élus/membres du Conseil de développement  sont actuellement à l'œuvre pour élaborer le projet de territoire qui sera présenté et voté lors d’un conseil communautaire d'ici fin 2018.

 

 

 

Le Conseil de Développement (C2D)
de Sète Agglopôle Méditerranée

Constitué de bénévoles, le "C2D" est composé d’acteurs économiques, sociaux, culturels, associatifs, partenaires et acteurs du développement de Sète Agglopôle Méditerranée.
Il est un lieu de réflexion et d’échange sur le devenir du territoire favorisant une vision globale des enjeux et des objectifs de développement à moyen et long terme.
il permet d’éclairer la décision publique, avec les points de vue, les idées, les propositions, l’expérience d’une diversité d’acteurs. Il permet aussi de donner une dimension prospective à l’action publique.
Organe consultatif, le Conseil de Développement n’a pas le pouvoir de décision, lequel appartient aux élus désignés par le suffrage universel. Il représente néanmoins une force de proposition pour contribuer à la réflexion des élus sur les projets concernant le territoire. Il permet aussi de relayer auprès des élus les points de vue de la société civile sur les grands thèmes qui fondent le développement et l’attractivité de Sète Agglopôle Méditerranée.
Les membres du Conseil de développement sont désignés par le Conseil Communautaire de l’Agglo sur propositions de l’ensemble des élus. Le mandat des membres dure le temps du mandat de l’exécutif de Sète Agglopôle Méditerranée.

 

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations